Search Results for: thanksgiving

Préparer Thanksgiving : salade de choux de Bruxelles râpés, butternut rôtie, pommes et pécans

J’ai refait une vraie boulette : j’étais persuadée d’avoir mes billets pour New York (départ cette semaine), et je me suis rendue compte la veille de mon test PCR que le paiement n’était pas passé. J’étais sans ticket, désespérée, et stupide. J’ai dû repayer un ticket pour le jour suivant, reprogrammer mon test PCR et maintenant je prie (et je touche du bois) pour que tout se passe bien et que, après la déception de l’an dernier, je puisse fêter Thanksgiving à New York avec L. et nos amis. Il y a déjà pas mal de recettes de Thanksgiving sur ce blog, et cette année, en plus du dessert, j’ai envie un menu quasi uniquement végétarien (même si je pense qu’on échappera pas à la dinde). J’ai déjà plusieurs plats chauds dans mes recettes, il me manquait quelque chose de plus frais…

Une tradition de Thanksgiving aux US est de cuisiner des choux de Bruxelles, ce qui m’échappe un peu, et on les retrouve souvent râpés crus. Je les ai donc mixés avec d’autres ingrédients d’hiver souvent présents à Thanksgiving et un dressing un peu plus français, et le résultat a largement dépassé mes attentes : les choux de Bruxelles crus en fait c’est vaiment pas mal,t ant que c’est râpé finement et mélangé à d’autres ingrédients, on dirait presque de la salade ! Bref, même si tu ne fêtes pas Thanksgiving, je te conseille de tester.

(suite…)

Thanksgiving 2020 : Pumpkin pie

Thanksgiving 2020 était vraiment pourri, et pour cause… il a eu lieu sans moi.
Depuis la fermeture ses frontières en mars, je n’ai pas pu retourner aux US, donc mes amis à New York et L. en Floride ont fété Thanksgiving pendant que moi je me morfondais en France… 2020 est vraiment de mieux en mieux.

Heureusement, la journée n’a pas été complètement gacgée car j’ai tout de même profité de l’occasion pour enfin finaliser ma recette de pumpkin pie !

En effet, ce n’est pas la recette avec laquelle je suis la plus à l’aise : je n’aime pas trop ça personnellement et j’ai déjà fait plusieurs tentatives ratées, mais là je me suis donnée à fond et j’ai fait de mon mieux pour ne pas la cramer (mais elle a un peu trop cuit quand même). Elle a eu beaucoup de succès chez moi, même si j’aurais préféré être aux US…

Autres recettes de Thanksgiving (et le récit de mes Thanksgiving 2018 et 2019)  :

(suite…)

Thanksgiving 2019 : Old fashion à la pomme et buns au pesto et au cheddar

Mon deuxième Friendsgiving n’a pas eu lieu à la vraie date, mais une semaine avant. Heureusement, mes amis sont adorables car ils ont accepté de l’organiser avant la date prévue, pendant mon séjour à New York. Nous sommes allés chez une de mes anciennes colocs qui habite dans un loft à Brooklyn (ça ne s’invente pas), et qui nous avait fait un cheeseboard de folie.

Son coloc avait préparé la dinde et chacun avait ramené des sides : vegan mac&cheese, légumes racines rôtis, salades, pecan bourbon pie, cranberry sauce (sur l’image, ce n’était que le début)…

De mon côté, comme toute française qui se respecte, je me suis occupée du pain (des petits rolls au cheddar et au pesto), du gravy, des mashed potatoes avec un beurre noisette à la sauge, ainsi que de la pumpkin pie, que je publierai plus tard car elle gagnerait a être améliorée… Et L. s’est chargé du cocktail, un Old fashion avec des épices et de la pomme, que j’ai allégrement siroté toute la soirée.

Voici donc quelques recettes pour un Friendsgiving de folie. Si tu veux le récit de mon premier, je t’invite par ici, et voici toutes les recettes de Thanksgiving déjà sur ce blog  :

(suite…)

Un Thanksgiving/Friendsgiving américain

Comme tu as pu le suivre sur insta, j’étais à NY avec des amies pour Thanksgiving. Le matin, nous sommes allées à la parade de Macy, mais le froid glacial nous a empêché de rester trop longtemps, donc on s’est rabattues sur les meilleurs donuts de New York avec du café pour se réchauffer. On est rentrées à la maison, on a regardé les épisodes de Thanksgiving de Friends et HIMYM et on s’est mis à la cuisine !

Un Thanksgiving -ou plutôt Friendsgiving parce que c’est comme ça que ça s’appelle si on est pas en famille- pour 15 personnes ne s’improvise pas. Tout le monde devait cuisiner quelque chose de son pays, les américains prenant en charge le menu traditionnel. Je ne suis pas sûre d’avoir coché toutes les cases, mais c’était un repas gargantuesque et délicieux, avec trop de nourriture, du vin, de la bière et des jeux.

Voilà donc les étapes de notre Friendsgiving 2018, et j’espère qu’il ne sera pas le dernier !

(suite…)

Tofu pané à la noix de coco, condiment mangue avocat et riz

Je t’ai déjà parlé de la magie du mélange avocat /mangue, ici il est parfait associé au riz et au tofu pané à la noix de coco, un plat qui me fait penser à la Floride (où ils panent des crevettes avec de la noix de coco, indeed). Pour Thanksgiving, on a pas voulu aller en Floride d’ailleurs, et malheureusement je ne pense pas pouvoir y aller à Noël non plus, mais je garde encore l’espoir d’y retourner et d’enfin pouvoir profiter du parc Harry Potter, qui était fermé la dernière fois pour cause de covid…

(suite…)

Poêlée de fenouil, courgettes, quinoa et tofu avec sirop d’érable et gingembre

Je t’ai raconté l’histoire de ma relation difficile avec le fenouil, que j’ai pourtant appris à aimer. Depuis quelques années, quand je le vois arriver sur les étals, je me demande ce que je pourrais en faire… je t’avais déjà expliqué qu’un peu de miel ou de sirop d’érable permet de l’adoucir, et là j’ai trouvé un bon mix avec l’ajout du gingembre, et d’accompagnements pour en faire un plat complet.

Mon ancienne coloc allemande est partie, et maintenant je prépare avec impatience mon prochain move (enfin après 3 horribles semaines de travail pour m’y préparer) : une semaine et demie de vacances à New York, enfin, après 1 an et demi de fermeture des frontières ! J’y vais pour Thanksgiving et on va en profiter pour visiter Cape cod (c’était dans la liste des destinations sympas facile d’accès de New York, vu que le Vermont et les Hamptons, selon les dires de L. « il n’y aura aucun bar d’ouvert »). Évidemment je te raconterai tout ça !

(suite…)

Best of 2020

Bienvenue sur le best of 2020, l’année de la loose ! Je ne sais pas comment s’est déroulée ton année 2020, mais dans tous les cas, je suis sûre qu’elle aura été surprenante, et aura remis en cause tout ce qui était prévu.

2020 a été une année très difficile pour moi ; le confinement (le premier entre New York et Paris, le deuxième à Paris), qui a été très compliqué à vivre de mon côté (je suis toujours un peu surprise quand certaines personnes me disent qu’elles ont aimé leur confinement, ou même juste bien vécu, mais bon chacun son truc), le travel ban, que je n’aurais jamais imaginé aussi long mais qui a durablement marqué mon année, beaucoup beaucoup de travaux, qui ont duré deux mois de plus que ce qui était prévu, des voyages annulés, des changements au travail, l’impossibilité de faire des rencontres et de découvrir de nouvelles choses…

Pourtant de bonnes choses se sont passées pendant cette année, j’ai signé mon CDI, je suis devenue propriétaire (d’où les travaux, qui viennent de finir), L. a réussi à venir trois mois d’affilée…

Au niveau du blog, le confinement m’a donné de nouvelles opportunités, mais le travail et les travaux m’ont pris également beaucoup de temps, ce qui donne donc des publications au rythme un peu saccadé. J’ai commencé avec l’aide d’une super copine graphiste une refonte du blog, dont vous verrez les résultats bientôt je l’espère. Je n’ai pas tenu l’index aussi à jour que je l’aurais aimé mais je l’ai réorganisé donc on va dire que c’est bon…

J’espère que 2021 nous apportera un vaccin, une réouverture au monde et aux autres, avec la possibilité de voyager de nouveau, ou juste de prendre des coups au bar à côté du travail avec les collègues (et aussi d’aller faire du sport, la fermeture des salles de sport c’est pas facile non plus).

Et comme toujours voici venu le moment des remerciements : en plus de L., de mes colocs, de ma chère amie graphiste qui bosse sur la refonte et de tous mes proches qui lisent ce blog, je voulais remercier tous les anonymes qui passent, me laissent parfois un petit message ou commentaire, vous avez été d’autant plus nombreux ce confinement, et cela me fait toujours vraiment chaud au coeur !

Maintenant, place au best of de l’année et aux recettes qui ont marqué ma cuisine en 2020 !

Janvier

Entremet vanille pralin et caramel & Naked cake chocolat vanille et banane au citron vert

Le mois de janvier (aka ce temps où on ne s’inquiétait pas encore du covid) a été un mois plein de gâteaux ! Je maîtrise enfin la chantilly et je m’éclate dans ces deux entremets. Avec la visite de L., nous partons quelques jours à Barcelone, je fais une galette des rois et je fête également mon passage en CDI ! Rétrospectivement, j’aurais aimé profiter un peu plus de ce mois là, mais impossible de savoir ce qui allait nous tomber dessus…

Février

Riz, porc croustillant, concombre et cacahuètes & Soupe potimarron, haricots blancs et citron confit

En février, je tombe malade, tout comme le reste de l’open space (ce qui est intéressant après coup, car certains avaient perdu le goût et l’odorat… mais à l’époque on avait pas fait le lien). Je fais des soupes, dont celle-ci qui est clairement ma préférée de 2020 ! Je garde aussi en tête ce porc croustillant que je cuisine juste avant de repartir à New York, rejoindre L…. et mon cousin, qui était parti lui rendre visite ! Nos derniers jours de liberté, nous les avons passé à nous balader, faire des friperies, se traîner jusqu’à Ikea et profiter des bars et des cafés (d’ailleurs si tu vas à New York, n’hésite pas à m’ajouter sur mapstr (jaimetropmanger), j’ai plein de bonnes adresses !)

Mars

Shortbread millionaire & Tarte rustique à la ricotta, thym et panais

Ce mois charnière, je l’ai passé à New York… J’ai profité de la ville mais aussi d’Orlando, en Floride et des Everglades, que nous avons quitté pour retourner à New York… la veille du confinement (qui a commencé là-bas en même temps qu’en France, mais sous une forme beaucoup, beaucoup plus light). On angoissait un peu à propos de ça, on en entendait parler partout mais au moins on était à la plage la veille de l’annonce et c’est pas si mal. Le confinement m’a donc coincé à New York, d’abord en vacances puis en travail, un peu dans la panique, sans beaucoup d’affaires et sans beaucoup d’occupations, dans une grande incertitude… du coup j’ai rédigé un article de recettes faciles pendant la quarantaine j’ai beaucoup pâtissé, d’autant qu’on était quatre, et ces shortbread millionaires sont sérieusement une de mes plus grandes réussites de l’année. C’était un délice calorique incroyable et je t’explique également la technique pour un caramel pas trop liquide et pour tempérer les chocolat. Quant à cette tarte, je n’aurais jamais pensé à marier ces ingrédients ensemble de base mais c’est une vraie réussite, et la pâte sablée lie parfaitement le tout ! J’ai aussi hésité à mettre mon gateau ultra calorique aux amandes, mais il était moins marquant…

Avril

Pan de bono & Jambalaya

Toujours confinée à New York en grande partie, je fais beaucoup de pâtisserie (du cheesecake, du gâteau taïwannais, du gâteau aux framboises) et de boulange, avec des kanelbullar et ces petits pains colombiens au fromage qui sont un régal. Si on a mangé beaucoup de bonnes choses de manière générale, je retiens aussi le Jambalaya, même si je ne suis pas sûre de l’authenticité de ma recette, c’était délicieux… Après donc un mois et demi aux États-Unis dont un confiné, je réussis à rentrer en France. Ce retour est étrange, l’ambiance beaucoup plus anxiogène qu’à New York mais je retrouve mes colocs et notre chat (enfin le chat de ma coloc MAIS BON) : on apprend une choré, on fait des apéros, on (je) repeint la salle de bain, on fait la chasse aux oeufs de Pâques dans l’appart… De mon côté je fais aussi de la couture, du jardinage, des pickles, des citrons confits, je marikondoise la cuisine et mon placard, et je publie mon « que faire avec… » des oeufs de l’année ! Bref, je me tiens occupée.

Mai

Entremet chocolat et gianduja & Poivrons farcis au riz, tomates, tofu et pesto

Mai a été un mois assez dur ; j’ai l’impression de me plaindre sans arrêt en relisant les articles, car après la période de sidération, de questions et d’angoisses (mars), la période d’acclimation (avril), j’avais atteint la période de désespoir. Le déconfinement a aidé, mais il a demandé de nouvelles habitudes et ne fournissait pas encore toutes les réponses aux angoisses (les frontières et les salles de sport toujours fermées notamment !)… Ma grande déception du confinement a été de ne pas maîtriser ma recette de macarons, mais une de mes fiertés a été de faire un live pâtisserie, avec cet entremet, qui m’a permis d’apprendre à faire du praliné et de la pâte d’amandes maison. Dans un style complètement différent, je retiens aussi ces poivrons farcis qui sont une très bonne découverte, un plat assez facile et complet, pas trop cher et qui surtout est délicieux… Je l’ai déjà refait plusieurs fois et je sais que je le referai !

Juin

Muffins citron-myrtille et streusel & Pancakes farcis au porc de Jamie Oliver

En juin, on déconfine peu à peu, et je fais ces muffins pour partir marcher dans la forêt de Fontainbleau. L’été n’a certainement pas été ce que nous espérions mais au moins il a fait beau ! Je fais plein des salades et je publie notamment un article salades 101 pour mon coloc et tous ceux qui ne sont pas à l’aise là-dessus. Je retiens également ces délicieux pancakes farcis…

Juillet

Naked-cake framboises et pistaches & Riz persan croustillant

Juillet, comme toujours, c’est mon anniversaire ! Un peu éloignée de certains, à cause du travel ban, mais toujours avec la même association framboises et pistaches. Je retourne dans la maison de mon grand-père pour dire au revoir, je vais voir Z. à Marseille, ce qui propulse la ville en place de choix dans mon coeur, je fais plein plein de galettes salées et je découvre cette super manière de cuisiner le riz différemment.

Août

Paupiettes de veau à moutarde et aux champignons & Biscuit amande, fruits rouges, chantilly citron vert et mascarpone

Les vacances bien méritées après tous ces évènements ! Je m’envole en Croatie où je retrouve enfin L., technique utilisée par beaucoup de couples franco-américains séparés. Je vais en Bretagne, comme chaque année, cuisiner pour une foule et profiter de la mer et du soleil. Je fais un week-end avec des copains près de Fontainbleau dans un ancien pavillon de chasse plein d’animaux empaillés et d’araignées bien vivantes, avec des gardiens tchéques, 3 chiens, 1 chat, 3 chevaux, 1 court de tennis, plein de bazar et de poussière (true story). Et puis L. arrive à traverser l’Europe dans un voyage rocambolesque pour me rejoindre pour quelques mois à Paris : je lui fais découvrir un de mes plats français préféré avec les paupiettes et je cuisine des gâteaux un peu classes pour les dernières soirées de l’été.

Septembre

Saumon rôti selon la recette de L.

En septembre j’achète une maison (je ne m’en remets toujours pas) et je me lance dans des travaux qui seront évidemment beaucoup plus longs que prévus, d’où le faible nombre de recettes. L’apprentissage le plus essentiel de ces travaux : 90% du temps est composé d’aller-retours à la benne et à Leroy Merlin. J’aurais aussi appris quelques trucs de bricolage, mais aussi surtout j’aurais mis à l’épreuve ma patience et mon stress ! L. du coup cuisine pour moi qui suis sur le chantier, et notamment ce délicieux saumon qui fait partie de nos classiques à présent…

Octobre

Haricots blancs et carottes rôties au beurre & Condiment d’avocat et de mangue

En octobre, on sent l’automne arriver et je suis toujours sur les travaux… Je fais ma recette de figues de l’année, je cuisine de l’Ottolenghi, et je retiens cette recette de haricots blancs et de carottes super simple, mais délicieuse et très automnale, qui pourtant n’a pas plu à tout le monde (mon premier commentaire négatif ! il fallait passer par là) et ce délicieux condiment qui te pimpe un plat en moins de deux.

Novembre

Gnocchis de patate douce à la sauge et parmesan & Bibimbap végétarien revisité

Le confinement reprend. La possibilité d’aller au bureau est clairement un soulagement pour moi mais en même temps l’entre-deux et surtout ce sentiment que ça ne va jamais se terminer, au contraire du premier où l’on avait l’espoir que c’était temporaire, est assez difficile à vivre. Ce confinement-ci, je change toute ma chambre, je dois arrêter les travaux temporairement, je commence à bosser sur une refonte du blog (malheureusement pas encore finie !), L. et moi suivons les élections américaines, et il rentre chez lui à l’expiration de son visa, après 3 mois en France. Pas de Thanksgiving cette année, mais une pumpkin pie, ces gnocchis et ce bibimbap, deux recettes qui mettent un peu de temps mais font leur petit effet.

Décembre

Brioche feuilletée chocolatée au chocolat de Michael Bartocetti

Décembre a été un mois intense, une parfaite conclusion de 2020 : le boulot devient très prenant et pourtant je dois retourner à Lille au maximum pour bosser tous les soirs et week-ends sur la maison, pour pouvoir la mettre à louer au 1er janvier 2021. Je cuisine assez peu mais cette brioche au chocolat réalisée pendant le second confinement est une tuerie et remporte tous les suffrages ! Malheureusement, les frontières toujours fermées me forcent à des fêtes un peu bizarres…

Et toi, quelle recette as-tu retenu de 2020 ? Si tu veux jeter un coup d’œil aux best of des années précédentes, c’est par ici : 2015, 2016, 2017, 2018, 2019

Best of 2019

BONNE ANNÉE !

Tu l’attendais (toujours pas, non), comme chaque année, plus fidèle que mes publications sur Instagram (heureusement) : le best-of. 2019 a été une année d’ascenseur émotionnel. J’ai eu un retour difficile de New York, des tentatives unfructueuses d’y retourner, j’ai vécu dans 4 endroits différents, j’ai eu plein de décisions cruciales à prendre en des temps records, j’ai beaucoup voyagé, j’ai fait quelques mois de chômage, j’ai commencé mon premier vrai boulot (que j’adore), j’ai déménagé en coloc à Paris de nouveau (AVEC UN CHAT) ; bref, j’ai l’impression d’avoir vécu tous les bouleversements de la vie d’adulte d’UN COUP.

Globalement, je suis contente de l’année 2019. Lors de mon dernier séjour à New York, une de nos amies nous a posé une question qui m’a paru sur le coup très « américaine » et « développement personnel » mais que maintenant je trouve très sympa et plutôt à propos. Chacun autour de la table devait raconter sa « rose » de l’année (ce dont on est reconnaissant, ce qu’on a vécu de plus positif), son « thorn » (ce qui a été le plus dur dans cette année) et son « bud » (ce qu’on espére développer, changer ou conserver dans l’année à venir). Les réponses de mon côté étaient : L, mon boulot et ma coloc / mes mois de chômages et ceux de torture administrative face aux États-Unis / trouver un moyen de retourner aux US ou pour L. de venir en France, et peut-être aussi être moins stressée, ce qui est un comble pour ceux qui me connaissent. Comme je ne suis pas gourou de développement personnel je vais pas te demander de le faire et de me raconter mais franchement tu peux le faire pour toi c’est cool.

Du côté culinaire, j’ai eu moins de temps pour cuisiner et encore moins pour travailler sur le fond du blog et l’améliorer, ce qui est dommage. Impossible cependant de m’arrêter de cuisiner ; je me suis lancée encore plus dans le salé, je suis  devenue intarissable sur Ottolenghi et surtout j’essaie de développer la cuisine française et de faire découvrir des choses à L. Comme toujours, merci beaucoup à tous mes testeurs, famille, colocs, collègues, amis, L. et à toi qui passe souvent ou moins souvent mais qui vient me voir et ça fait plaisir !

Alley c’est parti pour le best of.

Janvier

Boulettes de boeuf et poireaux d’Ottolenghi

Ma fascination pour Ottolenghi a pris un autre tournant cette année et ça commence par ces boulettes ! Janvier est difficile pour moi : retour des États-Unis, où j’avais fini par trouver mon rythme, chômage, baby-sitting, démarches administratives autour des visas, travail sur mon mémoire et en free-lance, de chez mes parents à Lille… Cela me permet tout de même de publier mes recettes en retard, et notamment de décembre, mois où j’étais trop occupée à rendre mes derniers devoirs et à profiter de chaque seconde pour publier. Beaucoup de courges, de recettes réconfortantes et notamment ces boulettes qui sont parfaitement assaisonnées et surprenantes, comme toujours avec Ottolenghi.

Février

Aubergines et porc à la chinoise et au miso                Tarte potimarron, lardons et oignons

En février, je publie mon 500eme article (petite émotion) avec un cheesecake qui reprend ma recette habituelle et qui fonctionne toujours aussi bien. Mais comme je t’ai déjà parlé maintes et maintes fois de cheesecake, je préfère t’évoquer de deux recettes devenues cultes chez moi : L. ma parle toujours de ces aubergines et du porc au miso, et j’ai pu découvrir la pâte à tarte de Laurence Salomon avec cette garniture parfaite pour l’automne/hiver. Je profite également d’un court passage aux États-Unis pour profiter du froid (et un peu de L.) Je redécouvre alors la ville avec mon rythme un peu ralenti de freelance à la Brooklyn Public Library et dans les cafés (à l’américaine donc) et je dis au revoir à notre grande coloc partagée en aidant L. et deux de mes anciens colocs à déménager.

Mars

Rice & beans                                            Gratin de gnocchis homemades

Après un séjour New-Yorquais qui s’est terminé par un magnifique voyage aux chutes du Niagara (et un banana bread pour la route), je rentre à ma routine en France. La recherche d’emploi et le freelance/babysitting occupent mes journées, et honnêtement j’ai du mal à me souvenir précisement de ces journées un peu monotones. Je retiens ma première focaccia, mais rien ne vaut ce plat doudou de rice & beans et ces gnocchis à partir de zéro ! Et puis, petite amélioration au blog : j’ajoute un bouton de traduction automatique pour mes amis américains…

Avril

Eccles cakes à la mûre                                                                 Yakitori au poulet

En avril, je rends (enfin) mon mémoire et récupére mon appartement parisien, avec un peu d’émotion. L. vient découvrir la France, où il pourra vivre l’incendie de Notre Dame et passer quelques jours dans le sud. Du côté du blog, mes essais et mon fameux article sur que faire avec tofu, seitan etc occupent une bonne partie de mon mois ! Cependant, je retiens ces petits gâteaux anglais et cette recette très simple de brochette qui a pourtant fait dire à L. que c’était ce la meilleure chose que je lui ai jamais cuisiné.

Mai

Cake au chocolat et aux pépites de chocolat                                     Gratin dauphinois avec patate douce et lait de coco

Un mois assez important pour moi car je commence avec bonheur un nouveau boulot (que j’occupe encore actuellemment) ! Je change de rythme, je commence à faire énormément de vélo (et j’apprends également à le réparer) car mon appartement est loin, je reprends le sport et le rythme intense. J’envisage de déménager, et vivre seule de nouveau me pèse rapidement. En cuisine, c’est un choix difficile ce mois-ci ; je découvre la feta en papillote, je cuisine beaucoup d’aubergines… Mais je retiens surtout ce cake qui a fait l’unanimité au travail, et un de mes classiques, le gratin dauphinois (un peu) revisité.

Juin

Flan patissier de Michalak                                      Tarte à la tomate avec base de fenouil rôti

En juin, je passe mon premier printemps à New York, et je fais découvrir à mes anciens colocs le fameux flan pâtissier. Je cuisine également plein de légumes verts et je retrouve avec plaisir les tomates, comme dans cette délicieuse tarte, qui a changé ma perspective sur les quiches et le fenouil. Je commence à prendre mes marques au travail, et je fais un pacte avec deux amis de chercher une coloc ensemble (spoiler alert : ce sont mes colocs maintenant).

Juillet

Galettes de petits pois et de menthe frites                           Cookies de Levain Bakery

Alors que la canicule nous terrasse, je fête le mois de mon anniversaire, mon préf’ évidemment. Beaucoup d’Ottolenghi (dont ces délicieuses petites galettes), mes gâteaux d’anniv (dont ces cookies absolument géniaux), mais pas de vacances cette année ! L. me rejoint pour fêter mes 25 ans donc je ne peux cependant pas me plaindre…

Août

Gâteau nantais                                      Tartelettes framboises et pistaches

En août, j’effectue mon pélerinage annuel en Bretagne, doublé d’une semaine de folie à New York pour rattraper tout ce dont je n’avais pas pu profiter l’été précédente, dont l’anniversaire (surprise) de L. la restaurant week, la plage, le cinéma, Sleep no more, l’apéro sur des bateaux, et les régles du baseball. Je cuisine beaucoup de sucré, je prends le soleil (et la pluie en Bretagne, soyons honnête), je découvre enfin la recette du classique gâteau nantais (ainsi que les débats sur la quantité de rhum à utiliser) et je bidouille ces délicieuses tartelettes.

Septembre

Rouleaux de printemps multicolores                             Crumble salé courgettes menthe feta

En septembre, ma folie des rouleaux de printemps commence (eh oui j’ai commis l’erreur d’acheter un paquet de 50 feuilles de riz), et je publie enfin un de mes classiques au travers de ce crumble salé. Et puis surtout, je déménage enfin après des mois à chercher un appart en coloc ! Un changement dont j’avais vraiment besoin, et plus que ce que je pensais. Je me rapproche donc du travail, je gagne deux colocs et un chat, et en bonus, je me débarasse de plein d’affaires en déménageant.

Octobre

Arepas

En octobre, mes amis m’offrent un voyage à Florence pour mon anniversaire. Pendant le séjour de L., celui-ci me fait également découvrir le Little Colombia de Paris, et m’apprend à cuisiner Colombien. Je découvre dans la foulée que je vais être la marraine du fils d’un ami du lycée et de sa copine Colombienne, et je réalise donc évidemment ces arepas pour sa baby shower.

Novembre

Tajine de boulettes et citron confit                       Brioche roulée au gianduja

Je passe à la cuisine de plats doudous pour Novembre. Il me fallait une brioche dans ce best-of, et celle-ci a été une véritable réussite pour un de nos fameux brunchs ! Je me lance également dans les tajines avec mon habituel citron confit maison et je cuisine énormément pour Thanksgiving, que je passe à New York. Le temps gris et déprimant commence à envahir Paris et tout le monde est un peu morose, mais c’est toujours comme ça, novembre.

Décembre

Bredeles 2019

Pour finir l’année 2019, je fais mes bredeles à l’occasion d’un voyage au pôle Nord absolument incroyable avec le boulot. De quoi redonner de l’énergie à tout le monde (malgré le chaos complet et l’isolement social causé par les grèves) et de se préparer pour les fêtes de fin d’année, bénéficiant de mon côté de la présence de L. et de son frère, qui découvrent la nourriture française et le froid.

Et voilà la fin de ce best-of, encore une fois bonne année, et de mon côté je m’envole pour Barcelone pour quelques jours !

Si tu veux jeter un coup d’œil aux best of des années précédentes, c’est par ici : 2015, 2016, 2017, 2018

Coquilles Saint Jacques croustillantes au sel et au poivre

Cette recette est une version simplifiée de la recette de Piment Oiseau : au lieu de faire frire les oignons je les ai fait griller au four, comme les St Jacques sont déjà frites, et j’ai zappé le piment parce que -et cela est un gros sujet de moquerie pour mes amis américains- je ne supporte pas la nourriture trop épicée… C’est donc une recette un peu compliquée mais assez plutôt classe, qui fait son petit effet et qui est délicieuse avec un peu de riz basmati.

En parlant de classe, je suis actuellement à New York à préparer Thanksgiving, ou plutôt Friendsgiving. Malheureusement, je dois travailler pendant cette fête américaine, je manque donc la Floride, le parc Harry Potter et le surf (la famille de L. nous avait en effet invités à passer Thanksgving en Floride), mais j’ai pu aller à New York la semaine d’avant, et j’ai forcé mes amis à faire un premier Thanksgiving avec moi. Je te prépare plein de super recettes, mais en attendant, je t’invite à voir ce qu’on avait mangé l’année dernière !

(suite…)

Curry de boulettes de poulet avec condiment à la mangue

En ce moment, je me prépare à retourner à New York pour une semaine de vacances ; à mon grand désespoir, je vais devoir rater Thanksgiving (et le séjour en Floride qui allait avec), mais j’ai réussi à convaincre mes amis de faire un Friendsgiving en avance ! J’ai donc pris en charge le menu : si faire la dinde moi-même me paraît au dessus de mes moyens (et un peu chiant), je maîtrise le sujet des desserts, celui du pain, et des accompagnements. Par rapport au Friendsgiving de l’année dernière, j’aimerais élever un peu le niveau et te partager plus de recettes…

En attendant, avec le froid, je recommence les soupes et les plats doudous type currys ou tajines… Celui-ci est délicieux, doux mais réhaussé par le condiment de mangue épicé, qui me rappelle un peu ce dessert qu’on trouve beaucoup dans la rue aux États-Unis… En plus les boulettes se cuisent au four !

(suite…)