lentilles

Boulettes de lentilles corail et carottes

DSCF3935

Épisode 50 de « Passion boulettes végés » : les patties de lentilles corail et de carottes au four. Dévorés avec les galettes indiennes à la menthe… (mais en naan ou en pitas ça aurait été cool aussi) Je n’ai pas besoin de répéter à nouveau à quel point j’adore les boulettes de légumineuses aux légumes et aux épices : celles-ci sont carrément vegan et cuites au four, pour un minimum de travail et de gras. Le bonheur.

Continue reading “Boulettes de lentilles corail et carottes” »

Pudina paratha : galette indienne roulée à la menthe

DSCF3936

DSCF3934

La pudina paratha est une sorte de galette plate cuite à la poêle, dont la différence par rapport aux autres pains indiens (paratha) tient au fait qu’elle est faite avec de la farine complète, de la menthe (pudina) et du cumin. Cela donne un pain délicieux, parfumé, qu’ici on a rompu à la main pour le tremper dans de la sauce au yaourt et le fourrer des boulettes de lentilles frites et de légumes… Traditionnellement, la pudina paratha se fait avec de la farine complète, mais je voulais finir ma farine de lentilles vertes dans ma démarche de vide congélo/placard (tout comme pour ces arancini…) : cela ajoute un petit twist au pain, qui devient sans gluten, c’est un délice ! J’ai aussi simplifié la recette, tu me connais…

Je pense que je vais me mettre à faire plus régulièrement ce genre de galettes, qui contrairement aux naans ou aux pitas, ne nécessite pas vraiment de lever. J’ai appris qu’on pouvait les fourrer au dhal ou au fromage…

Continue reading “Pudina paratha : galette indienne roulée à la menthe” »

Mejadra

DSCF3576

Depuis que j’ai commencé la vie en entreprise, je ne mange plus de tupperwares à midi. Pas parce que je n’ai pas le temps de les préparer, seulement, la cantine de l’entreprise est gratuite. Genre elle coûte zéro euro. Cela me revient donc beaucoup plus cher de venir avec mes tupperwares, je me suis donc résignée à abandonner mes petits plats maisons le midi (parfois je craque quand même).

Le problème de cette cantine, à part le fait qu’elle ne soit pas vraiment délicieuse, est qu’elle n’est pas très appropriée pour des végétariens (ce que je ne suis pas, si tu as suivi, mais je mange très peu de viande). Il y a en effet très peu de légumineuses, à part une salade de lentilles mais franchement j’ai pas confiance en la sauce qu’ils mettent dedans. Du coup, pour éviter les carences, je mange beaucoup plus de légumineuses le soir, en compensation.

L’autre jour, je me suis donc concocté un plat vegan complet, qui vient du Moyen-Orient : après ta cuisine embaume les épices c’est un délice (c’est le plus important les épices !) Si tu n’es pas trop friture, tu peux remplacer les oignons frits par ces beignets d’oignons au four qui font bien le taff.

Continue reading “Mejadra” »

Dahl aux lentilles corail et à la patate douce

DSCF3624

DSCF3622

En ces temps pluvieux (non, je ne parle pas de politique), j’avais bien besoin de réconfort. Pour ça, rien de mieux que le dhal de mon pôpa (qui s’écrit d’ailleurs dal, dhal ou dahl, c’est possible que je switche parfois sans le vouloir), qui fait partie de mes recettes phares et plus ou moins impossibles à rater. Seulement, je voulais un petit twist : j’ai remplacé une partie des lentilles par de la patate douce : une tuerie. Plus doux, un peu sucré au goût. Si tu aimes les plats simples et réconfortants (sans gras en plus), style curry, jette toi dessus.

Sinon, j’ai un nouveau coup de coeur littéraire : Carry On !

Continue reading “Dahl aux lentilles corail et à la patate douce” »

Salades colorées pour passer l’hiver au plus vite

Mon nouvel article de salades, toujours ma nourriture de base, ici colorées, ou unicolores et toutes délicieuses !

DSCF3190

Avocat et agrumes ça marche toujours du tonnerre, une petite salade vegan au top : 100 g de petit épeautre ou quinoa cuit, le jus d’1/2 citron, 2 avocats en morceaux, 1 pamplemousse en morceaux, 1 orange en morceaux, sel et poivre et quelques brins de coriandre.

DSCF3228

Pour une fois, une salade pas végétarienne, repérée par ici, avec un peu de poisson pour changer : 150 g de lentilles (corail ou vertes), 3 carottes râpées, 300 g de pavé de saumon cuit à la poêle, quelques poignées de salade de ton choix, et une sauce à base de yaourt à la grecque, sel, poivre

DSCF3188

Ok, la photo est moche mais le principe est celui d’une salade verte : 200 g de haricots verts cuits, 3 tomates vertes en morceaux, 1 petit chèvre émietté, quelques feuilles de basilic, quelques amandes et quelques raisins secs blonds, un trait de vinaigre balsamique, 1 c à c de moutarde, sel et poivre.

Salades d’hiver

Encore un article de salades, avec les salades de l’hiver, des patates douces, du kaki, de la grenade..

dscf1572

Salade militaire

Une salade complétement d’hiver, qui fait plutôt classe, et qui est très bonne : couper en rondelles 1 kaki, retirer les graines d’1/2 grenade, ajouter 2 poignées de roquette (grenade, kaki, roquette, tu l’as ?). pimpe le tout avec 1 poignée d’un truc qui croque : cacahuétes, noix de cajou (même si du coup on quitte le thème militaire) et une vinaigrette aux zestes d’orange (huile d’olive, zestes d’orange, sel, poivre)

dscf1614

Salade de patates douces rôties, grenade, feta, pomme et épinards (d’après cette recette)

Pour finir la grenade, et utiliser les patates douces de mon coeur, cette salade est parfaite : Couper 1 patate douce en morceaux comme des frites, à déposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, saler, poivrer et enfourner à 180°c pour 20 min. Mélanger ces frites fondantes avec 1/2 pommes en fines tranches, les graines d’1/2 grenade, 2 poignées d’épinards frais, 100 g de feta en morceaux, une petite poignée de cacahuétes grillées salées, et quelques lamelles de chou rouge (conseil de pro : ne l’achète pas en entier ou tu en auras pour 10 ans). Pimpe ça avec une vinaigrette moutarde, miel, huile de sésame, sel, poivre.

dscf1922

Salade patates douces lentilles feta

Un peu dans le même esprit de la précédente, mais avec des protéines en plus : Couper 1 patate douce en morceaux comme des frites, à déposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, saler, poivrer et enfourner à 180°c pour 20 min. Mélanger ces frites fondantes avec 100 g de lentilles vertes cuites, quelques poignées de salade de ton choix, 100 g de feta émiéttée et une vinaigrette classique : moutarde, vinaigre balsamique, huile d’olive.

Enregistrer

Enregistrer

Potimarron farci aux céréales gratiné

dscf1609

Pour un de nos derniers repas avec juste L. et moi, je manquais un peu d’inspiration. J’ai fait mes fameuses tartes tatins chèvre pesto courgettes, et pour accompagner ça, comme si on avait pas assez mangé, ces potimarrons farcis de céréales, lentilles, confit d’oignon et graines de courge. Alors ce n’est pas la recette de l’année, mais elle est vegan, parfaite pour utiliser les restes et elle est plutôt saine si tu veux te rattraper de tous le gras des fêtes (perso je suis présentement en train de me goinfrer à NY donc c’est pas au programme).

Continue reading “Potimarron farci aux céréales gratiné” »

Lentisotto de lentilles corail aux tomates

dscf0752

Tu connais ma passion pour les lentilles corail. Dés que je peux, j’en pique chez mon père (c’est cher !) et en général, j’en fais un dahl. Mais là, coup de folie, j’avais envie de tenter autre chose (ma vie est fascinante) : du coup j’ai tenté un lentisotto. T’auras compris, c’est comme un risotto mais avec des lentilles, avec le bonus que les lentilles cuisent beaucoup plus vite.

Sinon, aucun rapport mais on a fait un risotto avec une amie, comme un plat thaï, avec du lait coco, du poulet, du gingembre, des épices… Et c’était trop bon. Mais sa cuisine parisienne ne satisfaisait pas mes critères en matière de photo. Du coup je t’en parle mais tu ne le verras pas. Peut être un autre jour.

Continue reading “Lentisotto de lentilles corail aux tomates” »

Boulettes végétariennes Lentilles-ricotta

DSCF8408

Eh oui, en ce moment je fais plein de boulettes… Comme tu le sais, je fais rarement de la viande, donc aprés les boulettes au boeuf, je suis revenue sur du végétarien, d’aprés une recette de Clémentine Cuisine, un peu modifiée pour remplacer les oeufs (y’en avait plus) par le reste de ricotta. Et c’était super, super bon. Genre parfuméfondantmoelleuxtoutcequetuveux.

J’ai servi ça avec un sauce à base de tahini et de miel, comme pour les brocolis, c’était vachement bon (Et on est venu me demander si je pouvais passer la recette… VA SUR MON BLOG WESH), mais tu peux prendre de la sauce tomate, une sauce au yaourt, les manger avec des féculents ou dans un pain pita ou un naan (faut que je pense à faire des grosses doses et à en congeler…)…

Continue reading “Boulettes végétariennes Lentilles-ricotta” »

Les accompagnements pour changer de la viande

Je mange assez peu de viande, ne serait-ce parce que c’est cher, et je trouve ça sympa de faire des accompagnements végétariens ou vegan avec des protéines, ou alors du poisson, que je ne sais jamais trop comment cuisiner mais que j’adore, contrairement à beaucoup de gens…

(Cet article fait un peu le jeu de toutes les photos trés moches que j’ai pu prendre de mes plats, et montre bien que la qualité de mon appareil laisse à désirer mais bon) (Maintenant que j’y pense, il aurait aussi pu s’appeler « manières ludiques de manger » parce que c’est que des boulettes et des galettes. J’ai jamais vraiment compris pourquoi c’était plus ludique mais en général ils disent ça sur TopChef)

Galettes de haricots rouges

A Sciences Po, on a des repas à thémes, ou tu t’inscris, tu raméne les sous et tu cuisines et dégustes : lors d’un repas vegan, j’ai eu l’occasion de tester ces galettes, et franchement j’ai été comblée ! En plus c’est uber simple. Le top c’est de les manger avec de la sauce soja, ou alors avec un peu de moutarde comme des röstis.

  • 400 g de haricots rouges cuits (soit la contenance d’une boite de supermarché en général)
  • 3 c à s de farine
  • 1 oignon
  • 1 poignée de pignons de pin
  • sel, poivre

Eplucher et émincer l’oignon. Dans une poele sans matière grasse, faire revenir les pignons 5 min pour qu’ils grillent un peu. Réserver.

Dans un saladier, mixer les haricots rouges égouttés et l’oignon émincé. Ajouter la farine et mélanger pour attindre une consistance permettant de faire des galettes, même si assez elles seront assez molles. Rajouter de la farine si nécessaire. Ajouter les pignons et assaisonner au goût.

Faire chauffer une poêle avec un peu de matière grasse, mettre une grosse cuillière de pâte et laisser cuire à feu doux 5 min avant de retourner.

Boulettes maquereaux aux amandes et au curry (d’après une recette de Beau à la louche)

Cette recette là est née de l’idée de faire manger du poisson à Marron, qui n’aime pas ça et je crois que le pari était réussi, car j’ai reçu le lendemain un snapchat de son tupperware de boulettes sobrement intitulé « c’est du sale » (ce qui, si vous ne parlez pas bordelais, signifie super bon). Les boulettes c’est top pour manger du poisson, ça se mange tout seul et ça fait oublier l’aspect peu apétissant du poisson en boite. Et en plus, ça peut se bidouiller avec les fonds du placard.

  • 2 boites de maquereaux nature
  • 3 portions de kiri
  • 5 c à s de poudre d’amandes
  • 3 c à s de chapelure fine
  • 1 poignée d’amandes éffilées
  • 1 poignée de raisins secs
  • 2 c à c de curry, sel, poivre

Vider l’huile des maquereaux, les écraser à la fourchette au fond d’un saladier. Ajouter le kiri, la poudre d’amandes, la chapelure et les épices. Mélanger.

Ajouter les amandes éffilées et les raisins secs et mélanger de nouveau. Former des boulettes avec la main et les mettre au frais jusqu’au moment de servir.

Boulettes de sardines à la ciboulette (toujours d’après une recette de Beau à la louche)

Et toujours pour Marron, qui a aimé ! (Je racontais d’ailleurs à ma mère que j’avais réussi à faire manger du poisson à mes colocs quand petit frère n°3, 7 ans, s’est exclamé « Marron ? Mais elle aimait pas ça non ? », poruvant que même s’il ne disait rien, il écoutait et retenait toutes les conversations autour de lui (D’ailleurs il a lu mon blog il y a pas longtemps (coucou) et a trouvé ça super drôle que je l’appelle comme ça)

  • 2 boites de sardines nature
  • 3 portions de kiri (je n’en avait pas sous la main donc je l’ai remplacé par du yaourt à la grecque : ça passe)
  • 3 c à s de chapelure fine
  • 2 c à c de miel
  • De la ciboulette hachée
  • sel, poivre

Vider l’huile des sardines, les écraser à la fourchette au fond
d’un saladier. Ajouter le kiri, le miel, la chapelure et les
épices. Mélanger.

Former des boulettes avec la main, les rouler dans la ciboulette et les
mettre au frais jusqu’au moment de servir.

Grönsaksbollar : Les boulettes de lentilles comme chez Ikea (Trouvé par ici)

Je vais être honnête avec toi, j’ai failli créer le tag « Ikea » mais je me suis dit que ce n’était pas trés pertinent politiquement (ou j’ai eu honte). Parce que oui, c’est les boulettes végés de chez Ikea ! Elles sont vachement bonnes, hyper moelleuses, et tu peux un peu les assaisoner à ta manière. C’est bon avec une sauce tomate, u pesto (on en a toujours quelques doses congelées maison ici) ou de la moutarde, enfin avec une petite sauce quoi. Dans des pâtes ou de la salade c’est top aussi, et c’est plein de bonnes protéines !

  • 200 g de lentilles vertes
  • 1/2 oignon
  • 1 échalote
  • 1 petite carotte
  • 3 c à s de farine
  • 1 oeuf ou 2 c à s de graines de lin moulues (version vegan)
  • sel, poivre, épices de ton choix (j’ai mis un peu de ras-al-hanout, mon chouchou du moment)
  • Huile de friture

Faire tremper les lentilles minimum 2h (la nuit précédente, c’est le top). Egoutter, et faire cuire dans un grand volume d’eau salée ; plus les lentilles ont trempé, moins elles mettront de temps à cuire (10 minutes pour moi). Egoutter, réserver.

Pendant ce temps, éplucher et émincer l’oignon et l’échalote. Faire revenir dans une poêle avec un peu de matière grasse jusqu’à ce qu’ils soient transparents. Ajouter aux lentilles. Eplucher et raper la carotte, ajouter avec la farine, l’oeur ou les graines de lin, sel, poivre et épices selon tes goûts pour relever un peu.

Mixer le tout grossièrement, la purée ne doit pas être complétement lisse. Si tu utilises des graines de lin, laisser reposer une dizaine de minutes. Si la pâte est trop liquide, ajouter de la farine.

Faire chauffer une poêle avec de l’huile de friture, former des boulettes (la pâte colle, au pire tu peux les rouler dans la farine (comme c’est drôle) mais perso j’ai pas trouvé ça nécessaire) et les faire cuire sur toutes les faces. Les placer au fur et à mesure sur du papier absorbant pour éponger l’excés d’huile.

Bon ap’ !

Enregistrer