Sucré

Sablés très chocolatés

Je me suis rendue compte que ça faisait longtemps que je n’avais pas publié de sucré ici, et en fait, que je n’en avais pas cuisiné.

Le week-ends, si je reste sur Paris (et c’est souvent pas le cas), je me retrouve avec une to-do monstrueuse, qui se résume en général à deux styles de tâches : des trucs chiants nécessaires (courses, déposer ceci à réparer, acheter cela pour ceci, récupérer un colis…) et de la sociabilité (voir les potos au maximum). Les trucs détente solo, du style aller au ciné seule, dessiner, écouter de la musique, ou… faire de la pâtisserie, passent à la trappe.

Alors ce week-end, j’ai décidé de mettre faire des biscuits dans ma to-do. Ca tombait bien parce que j’avais un pique-nique, donc j’ai pu les y rapporter. J’avais la flemme de faire les courses (c’était pas sur la to-do…) donc j’ai simplifié (une seule farine au lieu de deux, pas de grué de cacao…) la recette de Clothilde trouvée par ici et c’était super ! Une recette très chocolaté en effet, assez peu sucrée, qui plaira sûrement plus aux adultes qu’aux enfants mais qui était parfaite pour nous…

(suite…)

Tang yuan au sésame noir (petites boules de riz gluant fourées dans un sirop de gingembre)

Je continue dans mes découvertes sur le nouvel an chinois avec ces tang yuan, qui apparemment  sont censés être servis pour la fête des lanternes, qui clôt les festivités. La rondeur des boulettes symbolise la plénitude, la famille, la satisafaction des besoins (on a l’impression que je sais des choses de ouf mais j’ai regardé sur le internet). Ils peuvent être à la pâte de haricots rouges, pâte d’arachide ou pâte de sésame.

C’est la première fois que je me lance dans ce genre de recettes, mais maintenant que j’ai investi dans les ingrédients, je vais continuer ! Il faut préparer la farce un peu en avance, et surtout les manger tout de suite, parce que ça se réchauffe bofi bof. Le sésame noir a un petit côté peanut butter, avec un arrière goût un peu salé, et c’est délicieux !

(suite…)

Gâteau d’enfance de Jean-François Piège

Je t’ai déjà parlé de mes problèmes de santé de la fin d’année dernière, qui m’ont frappé en pleines fêtes. Malgré la douleur qui me vrillait la tête, je m’étais engagée à faire le gâteau de Noël pour chez mon père. Tout était fermé, impossible de faire des courses, et ma capacité de concentration étant très limité, j’ai voulu faire très simple, en matière d’ingrédients nécessaires et de recette.

Je me suis souvenue de ce gâteau, le gâteau d’enfance de JF Piège (le mien, c’est celui-ci), et je me suis lancée. C’était pas vraiment un gâteau de fêtes, mais c’était délicieux ! Il était caramélisé autour, moelleux et parfumé à l’intérieur, et il l’est resté plusieurs jours, bref, une valeur sûre.

(suite…)

Bredele 2021 (même si c’est publié en 2022) : amaretti et lunes à la noisettes et au chocolat

Je me fustigeais de ne publier les recettes de bredele 2021 que maintenant, et en regardant mes anciens articles, j’ai réalisé que j’avais carrément sauté l’année 2020… Alors bon, mieux vaut tard que jamais !

Cette année je me suis contentée de deux sortes avec une cuisson plutôt simple et rapide parce que je n’avais pas beaucoup de temps, mais le résultat était délicieux ! J’adore surtout ces petites lunes à la noisette, qui vont dans mon top des bredeles (en plus j’adore le moment où on les trempe dans le chocolat fondu).

Si tu cherches d’autres recettes, tu peux aller avec ici :

(suite…)

Apple pie (tarte aux pommes à l’américaine)

Après notre séminaire au pôle nord et une année covid sans séminaire, nous avons eu le retour du séminaire d’entreprise, au ski cette fois-ci ! En vrai on devait aller en Tanzanie, mais avec la situation actuelle le voyage a été remplacé last minute et on a tous galéré à trouver des vêtements de ski en 4 jours. Et c’était un séminaire de folie.

Tout ça pour expliquer pourquoi j’ai du retard dans les publications du blog, dans les dernières recettes de Thanksgiving, celles de bredele, des repas de fêtes… et puis en parallèle j’écris le best of de l’année ! Bref je m’excuse platement et je te partage ma dernière recette de Thanksgiving, la fameuse apple pie ! C’est une recette que j’ai faite plusieurs fois, qui a été approuvée et dont la clé tient à me recette de pâte sablée et à la proportion pâte / pommes. (suite…)

Brioche au mascarpone et au chocolat

J’ai passé tellement de temps à chercher du sucre perlé… J’ai dû arpenter tout Paris, et j’avais presque laissé tomber quand finalement, Lille m’a apporté la réponse (enfin le sucre quoi).

Ni une ni deux, j’ai lancé une brioche. Et elle était vraiment délicieuse, en plus ça faisait longtemps que je t’avais pas parlé de ma passion brioche, donc c’est un bonus.

(suite…)

Cake aux fruits de la passion

L’année dernière, juste avant le confinement n°2, une de nos amies atteignait les 10 000 jours en plein Haloween, et nous avions donc décidé de fêter ça. Ma coloc M. avait proposé de nous organiser un escape game flippant d’Haloween dans la maison en construction de son père, dans la banlieue parisienne, ce qui est sûrement la meilleure façon de fêter 10 000 jours… Et puis finalement, la veille, il y a eu un confinement. On a dû reporter.

Il nous aura donc fallu 1 an pour réussir à le reprogrammer, et nous sommes allés, sous une pluie battante, dans le boue, jusqu’à cette maison en construction en haut d’une colline, dans le noir complet, à 5, pas trop sûrs de dans quoi on s’engageait, et un peu flippés.

Et c’était GÉNIAL. D’un seul coup, ma coloc s’est levée, a verrouillé le frigo et la porte et a lancé une musique d’alarme en coupant la lumière. Armés de nos téléphones, on s’est lancés dans un escape game de folie, une histoire un peu surnaturelle où nous étions pourchassés par un genre de bébé tueur enfermé dans la cave qui cherchait à s’enfuir, à grand renfort de caméras live, de polaroïds chelous, de machine à fumée et de voix flippante de bébé qui appelait à l’aide.

Moi dans tout ça, j’avais un rôle : faire un gâteau. Il fallait qu’il soit flippant, mais en fait j’avais envie de manger des fruits de la passion (et puis mon essai de gâteau flippant avec du faux sang de l’année dernière avait très moyennement marché donc). J’ai donc craqué mon PEL pour en acheter un paquet (ça coûte cher ces trucs) et j’ai fait ce cake, un peu pimpé par l’ajout du mascarpone crémeux et du sirop au dessus : le mien a mis longtemps à cuire donc j’ai un peu rectifié les quantités, mais n’hésite pas à me dire comment ça marche chez toi !

(suite…)

Poudre d’écorce d’orange & de citron : du zeste tout prêt

dscf1596

Aujourd’hui, je vais mettre de côté le fait que je me suis encore blessée à la cheville comme une bolosse, qu’il commence à faire froid, que je suis fatiguée et que je rate koh lanta parce que mon fournisseur internet/TV est nul, et t’expliquer une petite astuce extrêmement pratique pour avoir du zeste d’orange ou de citron (ou de n’importe quel agrume d’ailleurs), en boîte, même quand ce n’est pas la saison. Tu réduis les zestes séchés en poudre, l’idéal étant de le faire à l’aide d’un radiateur mais je te donne aussi la technique au four. Tu as ensuite un petit pot de poudre que tu peux utiliser dans des plats salés (poisson, sauce, viande, légumes grillés…) ou sucrés (brioche, ganache, gâteau…)

(suite…)

Gâteau amandes citron myrtilles d’Ottolenghi

Chaque année, on fête un triple anniversaire en septembre (oui, en plus du triple anniversaire de juillet) : celui de mes petits frères n°2 et n°3 (nés le même jour à 7 ans d’écart) et de mon beau-père. Ce n’est pas moi qui fait le gâteau (même si ça m’est arrivé), mais mon beau-père pâtissier. Pourtant, j’ai quand même cuisiné un gâteau, d’Ottolenghi évidemment (je me demande si je ne fais pas un peu trop d’Ottolenghi en ce moment… en même temps ça trend sur le blog donc tant mieux j’imagine mais après les nouveaux venus vont penser que je fais que ça…)

Ce n’est pas la première fois que j’utilise le mélange myrtilles et citron, classique et efficace, mais le glaçage ajoute une texture top (si tu n’es pas très glaçage, tu peux aussi t’en passer) et il est super fondant, donc je te le recommande vivement !

(suite…)

Triple anniversaire partie 3 : Le fondant au cholat de Donna Hay

Et enfin, pour la 3e partie du Triple anniversaire, Mady (partie 1 au citron par ici et partie 2 pistache framboise par là), qui, tu le sais peut-être, est mon nouveau coloc mais aussi un ami d’enfance né le même jour que moi la même année, ne savait pas vraiment ce qu’il voulait. Alors mon autre coloc a décidé de choisir pour lui, et évidemment, elle voulait du chocolat.

Je n’avais pas fait de chocolat depuis longtemps, et souvent quand j’en fais, c’est pour amener quelque part, donc je dois me limiter sur les textures fondantes. Du coup, cette fois-ci, je me suis lâchée et j’ai tenté le fameux fondant de Donna Hay. Je n’aime pas trop les gâteau cuisson bain marie au départ car il faut un grand four et plusieurs plats et c’est compliqué, mais j’étais chez mes parents (qui ont un grand four et plusieurs plats) donc j’ai tenté le coup, et c’est vrai que ça donne une texture incomparable.

(suite…)