aubergines

Le premier lundi de mai et les premières salades d’été

Avec tous ces week-end fériés, tu vas bien organiser un ou deux barbeucs ou piqueniques j’espère ? Alors voilà des nouvelles idées de salades, pour t’aider, parce que je suis comme ça. De rien.

Salade de patate douce, poulet épicé, mangue et avocat (trouvée par ici !)

Éplucher et couper en cubes 1 patate douce, la faire cuire 20min au four à 180°c jusqu’à ce qu’elle soit fondante. Couper en cubes 1 escalope de poulet, la faire revenir dans la poêle avec un peu d’huile de coco (ou d’huile d’olive), du sel, du poivre et du paprika. Ajouter 1 avocat et 1 mangue épluchés et coupés en cubes. Servir avec de la coriandre ou de la menthe fraîche et une sauce faite avec le jus d’1 citron vert, 1 c à s de lait coco, 1 gousse d’ail épluchée et écrasée, sel, poivre.

Salade de crevettes, mangue, épinards et pousses de soja (trouvée par )

Éplucher et couper 1 mangue, mélanger avec une ou deux poignées de pousses d’épinards frais, deux poignées de pousses de soja, une douzaine de crevettes, une poignée de noix de cajou ou de cacahuètes grillées à sec. Ajouter une sauce avec 2 c à s de sauce soja, le zeste et le jus d’1 citron vert et du poivre. Servir avec de la coriandre ou de la menthe fraîche.

Salade d’Ottolenghi à l’avocat, quinoa et fèves (Pour trouver les fèves, personnellement je vais chez Picard, en surgelé…)

Cuire 200 g de quinoa et 200 g de fèves dans l’eau bouillante. Une fois cuits, égoutter et laisser refroidir. Mélanger avec sel, poivre, cumin, 2 avocats en morceaux et 250 g de radis lavés et coupés en quatre. Ajouter 2 gousses d’ail épluchées et écrasées et le jus d’1 citron.

Salade d’aubergines rôties à la menthe et aux pignons de pin

Préchauffer le four à 180°c. Laver 2 aubergines, enlever les pédoncules, les couper en cubes sans les éplucher. Disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé avec sel, poivre, thym et 4 gousses d’ail épluchées (mais non écrasées). Enfourner pour 30-40 min jusqu’à ce que les aubergines soient fondantes. Laisser refroidir, écraser les gousses d’ail cuites, mélanger avec 25g de pignons de pin grillés à sec et une dizaine de feuilles de menthe hachées.

Bon ap’ !

Des aubergines et du miso : deux variantes

L’autre jour, j’ai été sur le plateau de Taratata. Autant te dire que je ne connaissais même pas l’émission ; ayant passé la plus grosse partie de ma vie sans télévision, je n’ai aucune culture télévisuelle, donc j’étais moyennement convaincue par l’idée. Mais A., ma chère collègue au nom de fleur (sauras-tu deviner quelle fleur ?), voulait absolument y aller, donc je n’ai pas eu le droit de faire demi tour une fois mise devant le fait accompli.

Parce que oui, ils ont commencé à enregistrer en retard, on est sorties super tard, j’en pouvais plus, je regrettais un peu ma décision… Mais en vrai on est juste entre le présentateur et l’invité les ¾ du temps donc c’est déjà ça (je pense à mes fans qui sautent de joie).

Où est le lien avec la nourriture, me diras-tu ? Alors déjà c’est mon blog je dis ce que je veux, ensuite, pendant cette interminable émission (heureusement) on avait prévu un tupperware à manger froid debout. J’avais des aubergines au miso et au tofu fumé avec un peu de riz : froid, c’était moyen, et je ne pensais pas le publier, mais A. l’a goûté et a adoré ! Comme elle m’a réclamé la recette, j’en profite pour publier mes deux dernières recettes à base d’aubergines et de miso. Ce sont deux variantes qui paraissent assez semblables, mais l’aubergine au four est plus caramélisée et les deux ont leur interêt. Deux plats vegans ultra faciles et rapides pour les repas du soir, avec les mêmes ingrédients de base : perso, j’ai toujours un pot de miso dans le frigo et je ne saurais que te conseiller de faire de même, ça pimpe un repas un peu basique en moins de deux et ça se garde très longtemps.

Continue reading “Des aubergines et du miso : deux variantes” »

Lasagnes « à la japonaise » au saumon teriyaki, shiitakés, aubergines, nori…

Tant de temps s’est écoulé depuis mon dernier post ! J’ai été submergée par mes travaux à rendre, ma remise de diplôme, les préparatifs de Noël, et je n’ai pas eu le temps d’écrire d’article (enfin je prépare un peu le best of en vrai…)… Mais j’ai cuisiné, et des trucs super bons ! Cet article sera donc le dernier avant Noël, j’en profite pour te souhaiter JOYEUX NOËL. J’aurais pu faire une recette de Noël mais je ne suis pas organisée à ce point là…

Dans mon dernier challenge vide-placard -enfin fini !- il y avait… un énorme paquet de lasagnes à peine entamé. Pour le finir, j’ai donc commencé par refaire des photos des lasagnes butternut ricotta mozarella, puis j’ai fait divers tests, et finalement, cette recette de lasagnes japonisantes. Comme ça, dans la foulée j’ai pu finir le nori et la sauce teriyaki -qui approchait beaucoup trop de la date de péremption voire qui l’avait dépassée mais j’aime pas jeter.

Du coup, je me suis attaquée à la cuisine fusion. Ou, comme j’aime l’appeler, la cuisine n’importe tout et quoi.

Ce sont donc des lasagnes un peu longues, que j’ai trouvé par ici, avec plusieurs préparations à faire, mais l’ensemble est vraiment cool, ça donne un plat réconfortant avec le petit goût japonais…

Continue reading “Lasagnes « à la japonaise » au saumon teriyaki, shiitakés, aubergines, nori…” »

Baingan Bharta : purée d’aubergines grillées indienne

La publication d’articles réguliers devient de plus en plus difficile ; je suis sous l’eau entre le freelance, l’université et le boulot, beaucoup de rendus et peu de temps. Du coup, en ce mois de novembre, je reste bosser à Paris et pleure loin de ma chère Lille. Ceci dit, malgré mon combat permanent contre les clichés sur le nord, il est vrai qu’il fait moins froid à Paris qu’à Lille à la même période… Mais déjà, c’est dû en partie à la pollution, ensuite je suis de mauvaise foi donc j’affirme haut et fort que je préfère quand il fait plus froid. On ressent mieux l’ambiance de Noël.

Tu admireras d’ailleurs mon magnifique pull « froid polaire, édition 2017 » sur la photo.

Transition super fluide vers le sujet principal de la photo : les trucs qui se mangent. Alors oui, la cuisine indienne, ce ne sont pas que des naans, des currys et des dahls, mais aussi plein d’autres trucs qu’on connaît pas forcément, par exemple ce plat à base d’aubergines grillées, qui ressemble un peu au caviar d’aubergines. Un plat parfumé, qui se mange chaud ou froid sur des tartines à l’apéro. Et ultra facile : couper en deux, cuire et mixer.

Continue reading “Baingan Bharta : purée d’aubergines grillées indienne” »

Cannellonis d’aubergine à la ricotta et aux noix

L’autre jour, L. m’a demandé des conseils pour faire à manger. Comme tu peux t’en douter, on me pose régulièrement ce genre de questions (c’est valable aussi pour les livres… « Qu’est ce que je peux offrir à ma nièce de dix ans ? » il y a une heure, typiquement) : « j’ai une butternut, j’en fais quoi ? » « t’as pas des recettes faciles pour ce soir ? » « Un gâteau au chocolat pour l’anniv de ma copine ? ». À tous ceux là, je répond de regarder sur le blog : le nuage d’ingrédients, l’index ou la recherche servent à ça. Mais comme j’aime bien parler nourriture, je pars tout de suite dans l’argumentation. Du coup, avec L. (rien à voir avec le livre de Delphine de Vigan, D’après une histoire vraie, dont je déconseille très forcément le film, complètement raté, un vrai désastre), on a discuté pendant un moment de pizzas, de cookies, et on a fini par parler de ricotta, et de comment l’utiliser dans des recettes pas trop lourdes…

Voilà donc la conclusion de cette discussion. Des cannellonis où la pâte est remplacée par de l’aubergine, légume qui va d’ailleurs très bien de base avec la sauce tomate et le parmesan. C’est ultra rapide, facile, pas lourd du tout, et délicieux !

Edit : j’ai fait une version en fourrant ces fameux cannellonis d’aubergine au pesto et à la feta, c’était également délicieux !

Continue reading “Cannellonis d’aubergine à la ricotta et aux noix” »

Aubergines grillées, sauce blanche et grenade d’Ottolenghi

J’ai bien du te parler dix mille fois de à quel point j’adorais Ottolenghi (qui, rappelons le encore une fois, n’est pas végétarien, même si Plenty et Plenty More sont des bibles végés (et je les veux mais j’ai pas d’argent. Je pose ça là c’est Noël dans pas longtemps)). J’ai donc enfin testé sa recette phare, qu’on voit partout parce qu’elle est colorée (et délicieuse) : des aubergines fondantes avec une sauce crémeuse fraîche, des graines de grenade acidulées et des noix de cajou croquantes (tout un programme je te dis).

C’est ultra facile, avec un temps de préparation ridicule (soit couper les aubergines, en gros) mais trèèèès long à cuire. Si tu es déjà en train de crever la dalle, fais pas ça, conseil d’ami.

Continue reading “Aubergines grillées, sauce blanche et grenade d’Ottolenghi” »

Caponata

DSCF4833

La caponata est une version scicilienne de la ratatouille où les légumes sont cuits avec du vinaigre et sans courgettes. Je vais être honnête avec toi, perso je reste fidèle à notre bonne vieille ratatouille. Mais ça change un peu, et en cet été maussade, ça amène un peu de soleil italien à Paris.

En parlant de vacances avortées, j’en suis réduite à récupérer des guides de voyage « pour plus tard » sans savoir si je pourrais les utiliser un de ces jours. Voilà. Pour l’instant, j’ai une bonne partie de l’Amérique latine (dans un an, je pars me faire un petit road trip, si tout va bien), la Mongolie, la côte pacifique des États-Unis et les sentiers de randonnées bretons. À suivre.

Sinon, petit update sur le site : je fais moins d’articles mais je refonds peu à peu le système des étiquettes, pour le simplifier et faire que tout soit plus facile à trouver. Par exemple, j’ai créé une étiquette poisson, j’ai unifié les recette de chef (salées et sucrées), j’ai séparé vegan sucré et salé, et tout a été simplifié dans le menu (c’est la raison pour laquelle un article sorti de nulle part fait l’inventaire des autres catégories, il sera aussi complété plus tard…). Bref, à suivre !

Continue reading “Caponata” »

Moussaka, version « allégée »

DSCF4507DSCF4510

Je n’aime pas trop parler de version « allégée ». Disons que ce plat est allégé mais ce n’est pas volontaire, cela tient plutôt de la facilité, rapidité et de ce qu’il y avait au fond de mon placard… pour m’épargner trop de travail, j’ai fait une béchamel vegan sans graisse, j’ai remplacé les pommes de terre par de la patate douce parce que j’adore ça et comme j’avais oublié le formage râpé je me suis contentée de chapelure maison pour le dessus. Et du coup, on en a profité, avec mes testeurs, pour en manger deux fois plus. Donc je te mets les options et tu fais ce que tu veux.

La moussaka est un plat grec à base d’aubergines, de béchamel et de bœuf, qui tient bien au corps et est parfait pour les grandes tablées. Par contre, comme souvent pour ce genre de plats, il est assez long à réaliser…

M., un de mes goûteurs, m’a dit qu’il allait tenter à la maison, ce qui me fait ultra plaisir. N’hésitez pas à me dire et à m’envoyer vos photos quand vous testez mes recettes (merci à ma chère cousine et à ma collègue au nom de fleur, d’ailleurs), ça me fait toujours super plaisir !

Continue reading “Moussaka, version « allégée »” »

Tajine d’aubergines aux dattes

DSCF4089

Dans mon challenge vide placard, il me restait des dattes, achetées il y a trèèèès longtemps pour un tajine. Alors quoi de plus logique que de les finir dans un tajine ? Celui-ci est assez classique et simple, avec des légumes d’été, il faut juste compter trèèèès longtemps pour la cuisson. On obtient un plat fondant et très parfumé… Et puis j’ai fini mes dattes !

Alors bilan de mon délire vider les placards et le congélo ? J’ai presque réussi à vider tout le congélo (dans le but de le dégivrer), mais j’ai mis assez longtemps, et à la fin la glace a envahi tout le freezer, je n’ai pas pu retirer ce qui restait avant de devoir le dégivrer. Adieu mon lait ribot et mes feuilles d’ail des ours… Mais cela m’a forcé à prendre en main ce qui restait. Quand aux placards, ça m’a permis de faire un peu de place et de finir les quelques denrées dont je ne savais pas quoi faire et qui étaient sur le point de périmer. Malheureusement, j’ai l’impression que les placards se sont aussitôt re-rempli d’un tas de choses, je ne peux plus rien rentrer, et il faudrait que j’en fasse un challenge permanent genre, chaque semaine finir un produit. le problème, c’est que la gratification une fois le truc fini n’existerait pas… En tous cas, je me fixe d’utiliser plus souvent mes farines bizarres (sarrasin, complète, lentilles…) en les mélangeant aux autres, et de faire plus souvent un grand ménage.

Continue reading “Tajine d’aubergines aux dattes” »

Bandjan Bourani

18042808_10212338035147854_375198755_o 18042808_10212338036387885_436646740_o

Pour fêter le retour de Docteur Who (oui, c’est une vraie raison), j’avais pensé faire un gâteau, mais retour de grand week-end rime avec frigo vide… Tant pis. Je me suis consolée avec un plat d’origine Afghane. une sorte de ratatouille épicée, servie avec du yaourt à la menthe froid. Un peu comme les belges qui servent les frites chaudes avec de la compote de pommes froide. Si, c’est vrai et c’est délicieux en plus.

Pendant que cela cuisait, j’en ai profité pour me relancer dans les citrons confits

Continue reading “Bandjan Bourani” »