aubergines

Bandjan Bourani

18042808_10212338035147854_375198755_o 18042808_10212338036387885_436646740_o

Pour fêter le retour de Docteur Who (oui, c’est une vraie raison), j’avais pensé faire un gâteau, mais retour de grand week-end rime avec frigo vide… Tant pis. Je me suis consolée avec un plat d’origine Afghane. une sorte de ratatouille épicée, servie avec du yaourt à la menthe froid. Un peu comme les belges qui servent les frites chaudes avec de la compote de pommes froide. Si, c’est vrai et c’est délicieux en plus.

Pendant que cela cuisait, j’en ai profité pour me relancer dans les citrons confits

Continue reading “Bandjan Bourani” »

Aubergines vapeur à la vietnamienne

dscf1648

J’ai enfin déménagé ! Ah, la joie de faire des cartons pour les défaire le soir même à quelques pâtés de maisons de là, et tout ça pour les refaire dans trois mois pour le stage… M’enfin, c’était du beau boulot, mais étant dans les cartons et le stress, je n’ai pas beaucoup cuisiné ces derniers temps, et, de retour chez mes parents, je ne sais pas si je cuisinerai beaucoup par la suite (à part des bredele !)… Mais je t’ai quand même mis de côté cette recette !

Alors je sais que l’aubergine n’est pas de saison, mais franchement, à part pour les courges et les fruits, je n’arrive pas trop à respecter les saisons… Je suis trop habituée aux courgettes et tomates toute l’année ! Et puis en voyant cette recette sur Piment Oiseau, comment résister ? On déguste l’aubergine froide avec deux sauces super parfumées, délicieux… Pour préparer ton petit bidou aux fêtes. De rien.

Continue reading “Aubergines vapeur à la vietnamienne” »

Il paraît qu’il y a trop de légumes sur ce blog… Salades d’aubergines, de poivrons rôtis, de haricots verts, de chou-fleur…

152014034690

Petit frère numéro 1 m’a envoyé un message il y a quelques jours avec ce gif. Genre je ne sais pas trop comment le prendre, mis à part le fait qu’ils n’ont pas retenu tous les bons petits gâteaux plein de chocolat et de sucre que je leur fait, mais seulement le fait que je les bourre de légumes… Bande d’ingrats.

Aller c’est tipart pour le traditionnel rendez-vous des salades, avec les dernières nectarines et figues de l’été notamment…

Continue reading “Il paraît qu’il y a trop de légumes sur ce blog… Salades d’aubergines, de poivrons rôtis, de haricots verts, de chou-fleur…” »

Tarte aux aubergines chèvre et noix

DSCF7807

En ce moment, je sais pas si t’as vu, mais je fais plein de changements dans le blog : je crée des catégories, je refais tout l’index, je change quelques trucs par ci par là… Donc n’hésite pas à me dire ce que tu en penses, ce qui est facile, ce qui ne l’est pas, ce qui manque… Les copains des cours de Com’ me l’ont déjà fait, c’est un retour UX (User Experience) indispensable, comme on l’apprend dans les cours d' »Internet » (véridique, c’est l’intitulé d’un de nos cours). Et j’ai réussi à faire la redirection, toute seule comme une grande, en me frottant au codage en plein cours de Relations Presse (je connais les bases de quelques langages, mais là j’étais complétement dépendante des tutos ha ha) !

Bref, revenons-en à l’article. Les tartes légumes avec une base pesto, ça marche toujours à mort, comme dans mes tartes tatins chèvre courgettes pesto : là, c’est un peu la recette de base de tartes aux légumes relativement saine : une pâte feuilletée, fond pesto, légumes, un peu de fromage, izi money.

Continue reading “Tarte aux aubergines chèvre et noix” »

Cobbler de légumes d’été au parmesan

DSCF7680

J’avais déjà réalisé un cobbler à la patate douce ici, pour ceux qui ne connaissent pas encore le concept, c’est génial : une poêlée de légumes (ou de fruits, s’il est sucré) recouverte d’une pâte de scones qui cuisent en aborbant le jus des légumes /fruits, c’est délicieux.

Ici, j’en ai fait un selon les conseils de Becky & Liz, une genre de ratatouille de légumes d’été (pas trés sérieux, ok, c’est pas vraiment la saison) avec des scones au parmesan, mes testeurs ont carrément aimé (Merci Jamy pour ton aide <3) : c’est pas trop compliqué, ça se fait avec les fonds du placard, c’est classe et trop bon, tout ce qu’il faut.

Continue reading “Cobbler de légumes d’été au parmesan” »

Donburi d’aubergines caramélisées

Encore une semaine et je prendrais mes billets pour le Japon, j’ai déjà fait ma liste des trucs que je voulais goûter, et en attendant je me prépare en cuisinant…

Cette recette a l’avantage de ne pas nécessiter trop d’ingrédients compliqués et surtout de ne pas être chère (c’est la fin du mois ma petite dame…) ; un riz de fond du placard, 2 oeufs, 1 aubergine (la notre était à moitié pourrie, je l’ai rattrapée comme j’ai pu, c’est pour ça qu’elle n’est pas trés belle…).

Pour deux personnes :

  • 2 oeufs
  • 1 aubergine
  • 1 c à s de maïzena (ou fécule de pomme de terre)
  • du riz pour 2 personnes (selon l’appetit…)
  • 2 c à s de sauce soja
  • 4 c à s de mirin
  • 2 c à s de viniagre de riz
  • 1 c à c de sucre
  • Graines de sésame
  • Gingembre (frais émincé ou en poudre)

Lancer la cuisson du riz (je te fais pas de dessin, fais comme sur le paquet, avec un peu de sel dans l’eau). Je préfére le faire par absorbtion, je le trouve meilleur comme ça, mais pas de sectarisme.

Pendant ce temps, préparer les oeufs mollets. Faire cuire 5 min les oeufs dans de l’eau bouillante, puis les passer immédiatemment sous l’eau froide pour arrêter la cuisson. Enlever avec précaution la coquille. réserver.

Laver l’aubergine et la découper en rondelles d’environ 1 cm d’épaisseur. On peu tles recouper en deux mais c’est plus joli comme ça. Mettre dans un sac plastique avec la fécule, bien secouer pour que les aubergines soient couvertes.

Faire chauffer une poêle avec de l’huile et faire cuire une dizaine de minutes les aubergines des deux cotés. Ajouter la sauce soja, le mirin, le sucre et le gingembre dans la poêle et faire revenir à feu doux jusqu’à ce que la sauce épaississe et que les aubergines soient bien dorées. Ajouter les graines de sésame.

Une fois le riz cuit, mélanger au vinaigre de riz. Servir dans des bols, recouvrir des aubergines et de la sauce et de l’oeuf mollet.

Bon ap’ les enfants.

DSCF7165

Oyaki aubergine et courge butternut

Les oyakis sont des genre de chaussons végétariens japonais cuits vapeur que j’ai découverts sur Pitch à la fraise ; J’ai sauté dessus direct parce que non seulement j’adore la bouffe japonaise, parce que je vais probablement aller au Japon cet été pour quelques semaines, donc je prépare mon estomac et salive d’avance. Du coup je me lâche encore plus sur les recettes japs, comme ce Chirashi au saumon et à l’avocat, le katsudon, les Tsukune, boulettes de poulet, des aubergines caramélisées au sésame, ou ces Melon-Pan en dessert.

Tu admireras mes baguettes, offertes par une amie qui a vécu à Osaka (merchi <3).

Pour la pâte :

  • 60 g de farine de sarrasin
  • 200 g de farine
  • 180 g d’eau bouillante
  • 1/2 c à c de sel

Pour la farce :

  • 1 aubergine
  • 1/2 courge butternut
  • 1/2 oignon
  • ciboule ou ciboulette

Pour la sauce : 

  • 2 c à s de miso (que j’ai remplacées par 2 c à c de pâte de sésame)
  • 2 c à s de sauce soja
  • 1 c à c de sucre
  • 1 c à c de sésame
  • 1 c à s de mirin (facultatif)

Commencer par la pâte : dans un saladier, mélanger les farines avec le sel. Verser l’eau bouillante dessus en mélangeant avec une fourchette. Lorsqu’une pâte commence à se former, la mettre sur le plan de travail fariné et la pétrir pendant au moins 5 min. La pâte se pétrit assez facilement. Aprés pétrissage, former une boule, et la laisser reposer 30 min sous un torchon.

Pendant ce temps, préparer la farce :

Eplucher et couper la courge en morceaux, la faire cuire à l’eau.

Eplucher et émincer l’oignon. Le faire revenir dans un poêle avec un peu d’huile d’olive à feu doux jusqu’à ce qu’il soit transparent. Laver et découper l’aubergine en morceaux, ajouter. Faire revenir une dizaine de minutes, jusqu’à ce que l’aubergine soit cuite. Ajouter la courge butternut, la ciboule ou la ciboulette et les graines de sésame. Mélanger les ingrédients de la sauce, ajouter, bien mélanger et retirer la poêle du feu.

Une fois que la pâte a suffisemment bien reposé, diviser en petites boules de la taille que vous préférez vous vos chaussons. La recette de base disait 12 mais j’en ai fait 6 grosses, je trouve ça plus pratique à manger et moins long à faire.

Sur un plan de travail fariné, étaler chaque boule et remplir d’une grosse cuillière de farce.

Replier la pâte sur elle-même et souder les bords avec de l’eau. Répéter avec toute la pâte.

Faire revenir chaque oyaki de chaque coté dans une poêle (ce que j’ai oublié de faire et que je regrette) avant de le faire cuire 10 minutes à la vapeur.

Déguster avec un peu de sauce soja.

Dans la liste des mes recettes japs à tester, il y a aussi du nira tsukune, du donburi, des dorayakis, des mochis…

Pizzas d’aubergine

Mon beau-père fait souvent des petites pizzas sans pâte, en utilisant comme base une rondelle d’aubergine ; c’est délicieux, rapide, et on a vraiment l’impression de manger de la pizza. J’en mangeais déjà souvent chez mes parents, et là mes testeuses ont adoré.

Continue reading “Pizzas d’aubergine” »

DSCF6587

Gratin d’aubergines à la mozzarella et aux olives noires

 
Les révisions ont commencé donc on veut des plats fatos bien réconfortants de l’hiver, mais le gala n’est pas encore passé donc faut rester un minimum sain si on veut pouvoir rentrer dans notre robe… Du coup j’ai voulu faire un truc avec du fromage quand même mais peut être pas trop d’huile non plus et bref tu vois le style. Du coup j’ai fait… des aubergines.

Marron n’aime pas trop les aubergines, mais apparemment celles-ci lui ont plu : c’est un plat bien consistant, super bon, qui rappelle presque des lasagnes en plus sain d’aprés Jaune (fromage + sauce tomate). Bref, recette validée, mais un peu longue, heureusement (non) que je devais réviser en même temps…

  • 3 aubergines
  • 2 boules de mozzarella
  • 1 poignée de pignons de pin
  • Parmesan rapé
  • 500 g de coulis de tomates
  • 1 c à c de concentré de tomates
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 grosse poignée d’olives noires dénoyautées
  • Sel, poivre, thym

D’abord, faut faire précuire les aubergines, et ça prend longtemps, surtout si t’as qu’une grille de four comme moi. Tu les laves, les coupes en rondelles pas trop épaisses, tu met ça à 180°c sans que les rondelles d’aubergines se superposent et tu les fait cuire jusqu’à ce qu’elles soient tendres !

Préchauffer le four à 180°c.

Préparer la sauce tomate : éplucher et émincer l’oignon et éplucher et écraser l’ail. Les faire revenir dans une poele avec un peu d’huile d’olive jusqu’à ce que les oignons soient transparents. Ajouter le coulis de tomates et le concentré. Ajouter sel, poivre et thym. Laisser mijoter 5 minutes et ajouter les olives. Faire revenir les pignons dans une poele sans graisse. Les ajouter à la sauce tomate. Laisser mijoter encore 5 min.

Couper la mozarella en tranches.

Dans un plat à gratin mettre un peu de sauce au fond, puis un tiers des aubergines, un tiers de la sauce et un tiers de mozzarella. Refaire une deuxième fois. Pour la dernière couche, mettre les aubergines et la sauce tomate, mais réserver la mozzarella. Saupoudrer de parmesan.

Mettre à cuire 25 min. Ajouter la mozzarella et faire cuire 5-10 min de plus.

Ca dégouline de fromage, ça fait des fils, c’est parfait. Bon ap’ !

Aubergines farcies « imam bayildi’

 

Dans ma lutte pour convaincre mes colocs de manger moins de féculents et plus de légumes (même si mes essais de soupes ne sont pas hyper convaincants), j’ai trouvé ces aubergines farcies végétariennes à l’orientale, plutôt parfumées, « imam bayildi » signifiant « l’imam s’est évanoui » (tellement c’était bon, t’auras compris).

Continue reading “Aubergines farcies « imam bayildi’” »