Pour épater

Thanksgiving 2019 : Old fashion à la pomme et buns au pesto et au cheddar

Mon deuxième Friendsgiving n’a pas eu lieu à la vraie date, mais une semaine avant. Heureusement, mes amis sont adorables car ils ont accepté de l’organiser avant la date prévue, pendant mon séjour à New York. Nous sommes allés chez une de mes anciennes colocs qui habite dans un loft à Brooklyn (ça ne s’invente pas), et qui nous avait fait un cheeseboard de folie.

Son coloc avait préparé la dinde et chacun avait ramené des sides : vegan mac&cheese, légumes racines rôtis, salades, pecan bourbon pie, cranberry sauce (sur l’image, ce n’était que le début)…

De mon côté, comme toute française qui se respecte, je me suis occupée du pain (des petits rolls au cheddar et au pesto), du gravy, des mashed potatoes avec un beurre noisette à la sauge, ainsi que de la pumpkin pie, que je publierai plus tard car elle gagnerait a être améliorée… Et L. s’est chargé du cocktail, un Old fashion avec des épices et de la pomme, que j’ai allégrement siroté toute la soirée.

Voici donc quelques recettes pour un Friendsgiving de folie. Si tu veux le récit de mon premier, je t’invite par ici, et voici toutes les recettes de Thanksgiving déjà sur ce blog  :

Continue reading “Thanksgiving 2019 : Old fashion à la pomme et buns au pesto et au cheddar” »

Coquilles Saint Jacques croustillantes au sel et au poivre

Cette recette est une version simplifiée de la recette de Piment Oiseau : au lieu de faire frire les oignons je les ai fait griller au four, comme les St Jacques sont déjà frites, et j’ai zappé le piment parce que -et cela est un gros sujet de moquerie pour mes amis américains- je ne supporte pas la nourriture trop épicée… C’est donc une recette un peu compliquée mais assez plutôt classe, qui fait son petit effet et qui est délicieuse avec un peu de riz basmati.

En parlant de classe, je suis actuellement à New York à préparer Thanksgiving, ou plutôt Friendsgiving. Malheureusement, je dois travailler pendant cette fête américaine, je manque donc la Floride, le parc Harry Potter et le surf (la famille de L. nous avait en effet invités à passer Thanksgving en Floride), mais j’ai pu aller à New York la semaine d’avant, et j’ai forcé mes amis à faire un premier Thanksgiving avec moi. Je te prépare plein de super recettes, mais en attendant, je t’invite à voir ce qu’on avait mangé l’année dernière !

Continue reading “Coquilles Saint Jacques croustillantes au sel et au poivre” »

Tajine de boulettes de viande et de citron confit

En déménageant, j’ai vidé en dernier mon frigo des produits frais ; les condiments que je voulais garder, ce dont j’avais besoin pour mon petit déjeuner le lendemain et la bouteille de lait et le café pour tenir tout au long de ce week-end de folie. J’ai donc transporté mon précieux pot de citron confit fait maison, et puis… je l’ai oublié au frigo.

Je l’ai retrouvé deux mois plus tard alors qu’il avait peut-être déjà ou presque dépassé la limite de consommation. Mais comme je crois modérément en ces trucs là, que ça sentait pas bizarre et que je déteste jeter, youplaboum j’ai cuisiné avec ce délicieux tajine, plein de légumes, avec des boulettes que tu peux éventuellement remplacer par des keftas si besoin (home mades ou non, on a le droit d’avoir la flemme). Je ne crois pas qu’il soit très traditionnel ou complètement authentique, mais cela rend la recette plus facile et rapide. Je te conseille de servir ça avec un riz basmati, mon accompagnement favori de toujours, et c’est encore meilleur le lendemain…

Continue reading “Tajine de boulettes de viande et de citron confit” »

Rouleaux de printemps multicolores 2.0

En me lançant dans les rouleaux de printemps, je n’avais pas réalisé que je devais m’engager à finir les 50 feuilles de riz du paquet. Et donc à faire un nombre incalculable de rouleaux d’ici à mon déménagement.

J’ai donc testé plein de recettes, et en plus de la première que je t’avais présenté avec des crevettes, voilà une autre version vegan ! Délicieux avec cette sauce à la cacahuète.

Continue reading “Rouleaux de printemps multicolores 2.0” »

Tartare de saumon, avocat et mangue

Je n’ai aucune originalité dans mes tartares. Je l’avoue. Je fais presque toujours du saumon avec des fruits et du citron, mais il faut avouer qu’en été, sous la chaleur, c’est la recette parfaite !

En effet, il a fallu rentrer à Paris pour retrouver le beau temps, après 5 jours de déluge en Bretagne, incluant le feu d’artifice, accompagné d’un DJ (?) pour le traditionnel fest noz du 15 août, sous la pluie. Heureusement, quand je vais en Bretagne en famille, le style est souvent sacrifié aux impératifs, c’est à dire : se protéger de la pluie, remettre ses vêtements mouillés sur la plage, ne pas mettre du sable partout, pouvoir manger beaucoup. Nous avons donc débarqué au DJ set puis au bar dans un habillage complexe de tongs, cirés, pulls et jeans trop grands. C’est comme ça qu’on reconnaît les vraies vacances en famille.

Continue reading “Tartare de saumon, avocat et mangue” »

Carpaccio de saumon au citron vert et baies roses

L’été, j’adore les tartares (surtout celui saumon et nectarines), frais et rapides à faire. J’ai innové cette fois-ci avec un carpaccio de poisson, une variante qui fait toujours bien plaisir, et qui a ce côté un peu classe. Et en ce moment, ça fait du bien.

En effet, j’ai toujours dit que je n’étais pas une grande fan de Paris. Et puis après mon retour de New York, j’ai retrouvé les bons côtés de la capitale et j’étais presque contente de m’y installer de nouveau. Sauf qu’en ce moment, je cherche un appartement en coloc…Si tu as déjà cherché un appartement en coloc à Paris, tu dois savoir ce que c’est : une humiliation. Paris est et reste une ville de (très) riches, et moi qui me suis toujours considérée comme vraiment bien lotie et pas du tout dans le besoin, je me retrouve traitée comme la lie de l’humanité. En bref, trouver un appart relève un peu de l’impossible, et appeler chaque agence six fois par jour, c’est pas la joie. D’où le carpaccio qui fait plaisir en rentrant le soir. Tu as vu comme j’arrive à tout relier à la bouffe ?

Continue reading “Carpaccio de saumon au citron vert et baies roses” »

Jaunes d’oeufs marinés dans la sauce soja

Pour mon anniversaire, j’ai cuisiné un gâteau avec des blancs d’oeufs. Si les blancs non utilisés se congélent, ce n’est pas le cas des jaunes, j’étais donc bien embêtée ; après avoir tapé « que faire avec des jaunes d’oeufs » sur la toile mondiale, je suis tombée sur cette idée de jaune d’oeuf mariné et « cuit » dans la sauce soja. Évidemment, je me suis jetée dessus. Alors j’ai quand même réussi à casser un jaune sur deux dans la manoeuvre mais j’en ai fait trois qui étaient très réussis. Au niveau du goût on est plus proche de la sauce soja que de l’oeuf, mais la texture est super intéressante, un peu crémeuse. Le jaune est parfaitement cuit, donc pas d’inquiétude là dessus, même s’il faut que les oeufs soient bien frais ! C’est délicieux avec du riz ou sur du pain.

Continue reading “Jaunes d’oeufs marinés dans la sauce soja” »

Rouleaux de printemps multicolores et leur sauce à la cacahuète

Faire des rouleaux à base de feuilles de riz a pour moi un petit côté madeleine de Proust… Petite, je dévorais les Astrapi et leurs recettes pour enfants ; en plus d’avoir fait leur recette de Pommes bonne femme un nombre incalculable de fois, j’étais une grande fan de celle des rouleaux de printemps. J’en faisais de temps en temps avec ma nounou le mercredi, en prenant bien soin de séparer les miens des autres, parce que je n’aimais pas la menthe à l’époque (et c’est la raison pour laquelle j’utilise toujours un dentifrice à la fraise pour les moins de 5 ans, je le confesse).

C’est donc à moitié par nostalgie / à moitié pour frimer que j’ai testé cette recette. On va pas se mentir en effet sur le côté ultra instagrammable et assez cool d’avoir des rouleaux de printemps multicolores, d’autant que c’est même pas si compliquée que ça. Une fois que tu as choppé le coup de main, cela prend une quinzaine de minutes pour faire une dizaine de ces rouleaux qui sont super frais et qui font vraiment du bien pendant l’été. Pratiques pour un apéro ou plusieurs repas dans la semaine. Quant à la sauce, elle est hyper facile et rapide et vient de chez Clothilde, tu peux l’utiliser dans des tonnes de recettes différentes !

Continue reading “Rouleaux de printemps multicolores et leur sauce à la cacahuète” »

Pims maison

Après la visite de L., je suis restée avec plein de choses dans le frigo que j’ai moyennement l’habitude de manger. Je t’ai déjà parlé du Nutella, mais dans la folie de la découverte du pain français, il avait également acheté de la confiture. Me voilà donc avec un pot de confiture entamé, et aucune envie de le gâcher. Je ne suis pas une grande fan du roulé à la confiture, et je n’avais pas de levure pour une brioche. Que me restait-il ? Les pims.

En effet, je ne sais pas si tu connais la Petite Supérette, un site qui reprend les recettes industrielles et les faits en version « maison », mais j’aime beaucoup le principe et j’ai déjà testé plusieurs de leurs recettes, dont les dinosaurus dont je te reparlerai peut-être un jour. Cette fois-ci, j’ai donc tenté les pims : le processus est un peu long, mais ça a exactement le même goût que les vrais !

Si tu veux éviter le gâchis de génoise en découpant les ronds dedans, tu peux faire une sorte de gâteau pims géant (en laissant la génois entière donc), ou bien tu peux faire comme moi : récupérer tous les coins et bords de génoise, les mettre dans une assiette, recouvrir du reste de confiture puis du reste de chocolat et les manger à la petite cuillière avec une amie revenant d’Argentine.

Continue reading “Pims maison” »

Merda de can : gnocchis aux blettes

En ce moment, j’ai pas mal d’ennuis… avec mon vélo. Je fais du vélo à Paris depuis que j’y ai emménagé mais depuis que j’ai changé de boulot je fais une à deux heures par jour ; forcément, mon bolide est mis à rude épreuve. C’est comme ça que j’ai dû prendre une demie journée de congé pour changer la chambre à air, ce qui m’a mis un temps fou parce que c’était la première fois (et aussi parce qu’en remettant la chambre dans le pneu j’ai fait un deuxième trou. Oups.). Et puis deux jours après, nouveau pneu crevé… l’autre roue. Cette fois-ci, je m’en suis rendue compte en arrivant au boulot, et j’ai dû m’en occuper pendant la pause de midi. La moralité de cette histoire est que si tu as un vélo, tu dois devenir bricoleuse.

Retour à la nourriture : je te présente les « merda de can », un genre de gnocchi Niçois à base de blettes. Et oui, ça veut dire merde de chien. Éviemment, ça fait plus classe si tu dis gnocchis aux blettes ; le goût se rapproche un peu des gnocchis classiques évidemment, ainsi que des gnudis et malfattis, mais d’origine française ! Comme toujours c’est un peu long à faire mais délicieux : j’ai mangé la moitié avec une sauce à la crème et au champignons et l’autre moitié avec de la sauce tomate.

Continue reading “Merda de can : gnocchis aux blettes” »