Fata, la panzanella érythréenne

dscf1514

Dans la série jenesaispastoutcequejevaisfairedecepainbordel, il y a la panzanella, un plat italien à base de pain rassis, de concombre et de tomates. Et puis la Fata, qui est l’adaptation érythréenne, colonialisme italien adapté aux ingrédients d’Erythrée, on y retrouve la tomate, mais cette fois-ci dans une sauce bien épicée, avec du yaourt frais ! C’était délicieux, je préfère même cela à la panzanella normale, le plat est plus relevé, le côté yaourt froid et sauce tomate chaude font un mélange parfait. Et puis c’est ultra vite fait, izi et pas cher.

Continue reading “Fata, la panzanella érythréenne” »

Brownie ultra fondant aux haricots rouges

dscf1522 dscf1530

Bientôt le déménagement : dans mon processus de vide des placards, j’ai voulu finir mon Anko congelée (pâte de haricots rouges sucrée). Au départ, j’étais partie sur des dorayakis ou des an-pans, fin bref des pâtisseries japonaises, mais je voulais faire un truc qui puisse se partager facilement pour le théâtre (on joue bientôt !). Donc j’ai fait un brownie. Aux haricots rouges.

Pas de panique ! Encore une fois, ce n’est pas un ingrédient si bizarre que ça : les haricots rouges remplacent la farine et donnent une texture de ouf, et en plus, du coup, il est sans gluten ! (Il y a un tag « sans gluten » par ici mais j’oublie souvent de l’utiliser…) Tous les testeurs l’ont adoré, j’ai eu plein de compliments, bref il a beaucoup plu.

Pour l’info, j’ai découvert qu’il y avait trois types de brownie : le fudgy (peu cuit, bien coulant, comme ici), le chewy (un peu plus cuit, mais qui colle encore aux dents) et le cakey (une texture de moelleux plus que de fondant). Au vu des photos, tu auras compris que je suis une adepte du fudgy, mais en augmentant la cuisson, tu pourras avoir du brownie plus cuit.

Continue reading “Brownie ultra fondant aux haricots rouges” »

Pizza à base de patate douce

dscf1464

Eh oui, les pizzas avec une base chelou, c’est ma nouvelle passion. Tu l’as peut-être vu avec ma pizza à base de carottes râpées, j’en ai fait une aux bettraves aussi, c’était top mais les photos étaient pourries…

giphy1

Une fois que tu as fait ta base (avec le légume râpé ou en purée et 1 ou 2 oeufs), tu peux t’éclater sur le topping : souvent, base sauce tomate mais tu peux utiliser du pesto ou de la crème comme une flammekueche, et après, viande, légumes, fromages de ton choix. ici j’ai mis épinards frais, chèvre, noix et miel (avec base sauce tomate mais j’aurais dû mettre du pesto) pour aller avec le côté un peu sucré de la patate douce.

Continue reading “Pizza à base de patate douce” »

Tajine de patates douces aux raisins

dscf1451

Certes, les photos sont bizarres. Je ne sais pas trop ce que fait mon appareil photo en ce moment, il faut vraiment que j’arrive à mieux le maîtriser le petit (il fut un temps où je lui avais donné un nom, mais j’ai oublié lequel). Et puis les tajines, soyons honnêtes, c’est toujours moche.

L’hiver j’adore les tajines, comme celui potiron carottes navet ou un plus classique aux citrons confits : c’est  hyper réconfortant, doudou, bien chaud. En plus depuis quelques mois, je mange de la patate douce toutes les semaines (c’est vachement bon pour la santé en plus d’être bon tout court), donc quand j’ai vu cette idée traîner sur la blogosphère, je me suis jetée dessus. Mes testeurs m’ont regardé bizarrement sur le coup mais ils ont beaucoup aimé, je leur ai fait ça avec du pain perdu, et une salade, c’était top.

Par contre il faut attendre dix ans pour que ça cuise. Be ready.

Continue reading “Tajine de patates douces aux raisins” »

Pain perdu au caramel beurre salé, bananes et amandes.

dscf1463

Si tu fais partie de mon entourage, tu sais que ça fait approximativement dix ans que je prépare un article sur quoi faire avec du pain rassis, car mes colocs adorées achètent toujours du pain et le laissent mourir…  Du coup, je cuisine tout le temps des trucs à base de pain, et le premier auquel on pense en général c’est du pain perdu sucré. Mais le pain perdu normal, mouaiche. Par contre, dès que tu rajoutes des choses dessus… Donc voualà, ici foire à la décadence, mets tout ce dont tu rêves : Tu peux mettre un fruit (je trouve que la banane va super bien mais poires pourquoi pas), des noix de pécan, des noix normales, des noisettes… Au lieu du caramel, du dulce de leche, du nutella… Et ajouter une boule de glace à la vanille.

En deux jours, j’en ai fait trois fois, et les trois fois ça a été adoré. Ca a son côté madeleine de Proust.

1123201620095189106

Continue reading “Pain perdu au caramel beurre salé, bananes et amandes.” »

Fondant chocolat courgettes

dscf1422 dscf1431

Bon ça c’est un classique. Non ?

Dans les gâteaux sucrés de légumes, le choco-courgette est peut-être moins connu que le carrot cake (bientôt je te dévoilerai la recette parfaite), mais plus que le gâteau à l’avocat ou à la betterave. La courgette permet de remplacer une partie du beurre et d’alléger le gâteau. Alors est-ce qu’on sent le goût de la courgette ? Ca dépend. Je l’avais déjà fait une fois en Espagne, et il était fondant, voire coulant : on ne sentait pas du tout le goût du légume. Ici, il était moelleux : du coup j’aime beaucoup moins, on sent plus le goût de la courgette, mais c’est plus un goût d’épices de Noël, goût fumé (moi même je ne comprends pas pourquoi). Donc si tu veux qu’il soit plus fondant, surveille bien ton four et diminue un peu la farine. Mais teste le, ça vaut vraiment le coup. Et du coup tu peux te lâcher sur le glaçage.

Continue reading “Fondant chocolat courgettes” »

Figues au brie et à la poitrine fumée

dscf1400

Il me restait des figues de ma dernière folie, et je voulais faire des folies. Les figues en salé, avec du frometon et du jambon fumé/lardons/bacon, ça marche toujours, comme sur cette tarte ou ce clafoutis. Mon nouveau testeur préféré a rappliqué illico après que je lui ai envoyé la photo (le mec était au meeting de Juppé… Entre gras et politique, j’avais fait mon choix) et a tout dévoré (avec le reste de crumble au potimarron). Quand à moi, vu que je n’ai aucune limite, j’ai raclé le jus de poitrine fumé qui avait caramélisé sur le miel. Voilà. Si tu n’es pas encore convaincu, je ne sais pas ce qu’il faut faire.

Continue reading “Figues au brie et à la poitrine fumée” »

Lasagnes de légumes fondants

dscf1403

Dans la perspective de plus en plus proche de mon déménagement, j’essaie de finir mes placards. Je décongèle des blancs d’oeufs, je finis les fruits rouges congelés dans des smoothies, je liquide toutes les noix qui me restent… J’ai même fini mon dernier paquet de pâtes et je ne compte pas en racheter ! Bref, il me restait 5-6 feuilles de lasagnes, donc je me suis lancée dans un plat de lasagnes qui n’aurait pas vraiment besoin de pâtes.

Eh oui, tu m’as bien entendu : j’ai fait des couches de légumes et de sauces qui respectent donc le principe des lasagnes, dans lesquelles j’ai mis les dernières lasagnes qui me restaient, mais sans qu’elles soient à la base du plat (j’ai fait deux couches avec et j’ai abandonné ha ha). J’ai trouvé cette recette chez Clea, dont j’ai également acheté le livre il y a quelques mois (mais j’ai toujours plus de mal à aller chercher des idées dans les livres de cuisine, même si j’adore ça) : Les légumes sont râpés, relevés avec une sauce tomate toute douce, ça donne un plat plutôt sain, parfumé, fondant, délicieux !

Autre chose : je te déconseille cette recette si tu n’as pas de robot qui râpe. Parce que ça va te prendre des heures.

Continue reading “Lasagnes de légumes fondants” »

Beaucoup de potimarron, en crumble et chaussons au curry, raisins secs et cajou

dscf1380dscf1381    dscf1450dscf1441

Petite frère numéro 2 (un jour je dévoilerai leurs noms, promis) est parti en vacances chez nos cousins en Bretagne pour les dernières vacances. Ces cousins ont une petite maison dans la campagne bretonne avec un énoooooooorme potager, entièrement bio évidemment, qui produit des légumes qui ont l’air faux tellement ils sont énormes. Mais en fait, c’est à ça que doivent ressembler les légumes quand ils sont bios et cultivés avec amour. Instant écolo.

Bref, quand j’ai su que mon frère y était, je l’ai harcelé de messages pour qu’il me ramène quelques trucs du potager : il m’a ramené un petit potimarron et un énoooorme potimarron. Le petit, je l’ai juste fait rôtir en tranches au four avec des épices (basique mais j’adore), et avec le gros, j’ai fait un crumble et des chaussons. Merci pour ces beaux légumes <3

Verdict : J’ai testé le crumble sur ma testeuse récurrente, L, (à qui j’ai déjà fait des tartes, des patates douces Hasselback, des boulettes, des falafels aux épinards…), qui m’a dit que le potimarron était sa madeleine de Proust, et qui a refusé de prendre un dessert, juste pour rester avec le goût. Le soir, mon nouveau testeur, T., est venu squatter et a fini ce qui restait : c’est un grand oui pour mes chers testeurs. Ils sont trop mignons.

Mais il en restait beaucoup, et avec tout ça, j’ai donc fait des petits chaussons, parfumés aux épices, qui étaient délicieux, faciles à trimbaler à Sciences Po ou en répét de théâtre… Et vegans ! Bref, je te laisse découvrir tout ça.

Continue reading “Beaucoup de potimarron, en crumble et chaussons au curry, raisins secs et cajou” »

Anko, pâte de haricots rouges japonaise

dscf1386dscf1387

Depuis que je suis rentrée du Japon, je te bassine un peu avec ça, je sais. Mais j’adore la bouffe japonaise telle qu’on la trouve en France (grosso merdo, si tu es en province, sushis & brochettes), et encore plus celle qu’on trouve au Japon. A tel point que là bas, je mangeais un truc différent à tous les repas, le bonheur.

Au niveau sucré, on connaît assez peu ce qui se mange au Japon, à part peut être les Dorayakis, quelques Mochis, et ici je t’ai déjà parlé des melon pan. En général, la base d’un dessert japonais, c’est du riz ou de la pâte de riz, du matcha et/ou de l’anko. L’anko c’est de la pâte sucrée de haricots rouges, les azukis. D’habitude, je l’achète toute faite en boîte dans des magasins spécialisés (rue Saint Anne à Paris, rue Jules Guesdes à Lille), mais comme je suis dans un processus de vidange de mes placards, j’ai décidé de cuisiner les azukis qu’il me restait.

Alors c’est long, très long. Pas compliqué du tout (tu fais cuire et tu mixes, grosso merdo) mais c’est long. Si tu as envie d’aventures, et de faire tes pâtisseries japonaises de zéro, lance toi, si tu n’aimes pas trop cuisiner et que tu veux juste prendre un dessert sympa ce soir… évite. Sinon c’est pas cher du tout, ça se congèle très bien, donc ça permet d’en avoir pas mal d’avance. J’ai trouvé toutes les explications par ici, sur le site de cuisine en bandoulière !

Petit point technique : il y a plusieurs styles d’anko. Tsubuan, où on utilise tout les azukis, et Koshian, où on utilise que la pulpe de ses haricots. Là, j’ai plutôt fait du Tsubuan (qui est plus grossier), mais si tu mixes bien ton anko, tu auras plutôt du Koshian.

Continue reading “Anko, pâte de haricots rouges japonaise” »