Butternut farcie au riz basmati, kale et sauce au tahini

À NY, le temps s’est brusquement refroidi, les arbres sont devenus multicolores (et c’est juste magnifique), et nous avons eu l’occasion d’aller voir le marathon ! Suite à un coup de chance monstrueux, nous sommes arrivés juste à temps pour voir passer la première femme ET le premier homme (qui ont des chronos séparés et commencent à des horaires différents mais sur le même parcours), et c’est dingue de voir les spectateurs aussi investis… Une femme dans le top 3 est tombée en face de nous et toute la foule s’est mis à l’encourager « You can do it honey » « You got it » « You are amazing, we are so proud of you sweetie », elle s’est relevée sous les applaudissements et est repartie, c’était assez intense…

Retour à la nourriture d’hiver : la butternut et le tahini vont toujours bien ensemble, et je le découvre une fois de plus dans ce repas super complet, tellement confort food pour l’hiver… Tu peux utiliser du quinoa ou la céréale de ton choix, mais en gros en un repas tu as légumes, féculents et protéines (et en plus c’est vegan et bon) !

Continue reading “Butternut farcie au riz basmati, kale et sauce au tahini” »

Avant/après 6 des photos du blog (ça avance…)

Un nouvel avant/après ! Mes photos aux US ne sont pas terribles mais j’ai quand même des choses dans mes dossiers à te montrer… Si tu veux revoir les précédentes éditions : avant/après 1, 2, 3, 4, et 5 !

Alors que j’écris cet article, c’est election day aux US (on attend les résulats) : j’ai beau avoir fait Sciences Po, j’ai appris beaucoup plus sur la manière de voter en un jour qu’en cinq ans ! Le fait qu’ils ne votent pas le dimanche par exemple a beaucoup d’implications ! Il y a le vote à distance, le vote sur des machines, le compte des votes est différent (mon coloc a explosé de rire quand j’ai demandé où est ce qu’on pouvait voir le décompte)… Mais un truc super, c’est que tout le monde est hyper fier de voter et en parle très ouvertement ! Ils ont ces super badges « I voted » que tout le monde porte, ils le postent sur les réseaux, les boulangeries offrent des patisseries aux votants, c’est le sujet de discussion principal au boulot, et tout le monde était très content de répondre à mes questions !

!!!!!!!!!!!!!!  !!!!!!!!!!!!

Crumble aux pommes

Un bonus ici : trois évolutions ! J’ai toujours du mal avec les crumbles, qui sont souvent moches…

                            

Pois-chiches grillés aux épices et aux herbes

Pourquoi est-ce que cette photo est si orange ?!

                            

Poireaux au miso ou Negimiso

Rien de révolutionnaire, mais c’est quand même mieux…

               

Gratin de courge butternut, poire et noisettes

Quand je pense que cet article a été partagé avec une aussi terrible photo !

Aubergines imam bayildi

La. Lumière. Est. Horrible.

                      

Pizzas d’aubergine

La. Lumière. Est. Horrible. 2.0.

Sablés d’Yves Camdeborde

À chaque fois que j’arrive dans un nouveau groupe (rentrée des classes, nouveau stage, nouveau boulot, nouvelle maison…) ou que je quitte un groupe (changement de boulot, déménagement…), je fonctionne de la même manière : je fais des biscuits. Plus qu’une stratégie d’adaptation, c’est plutôt une manière de me présenter, et de remercier les gens avec lesquels j’étudie/travaille/vis. À tel point que c’est devenu un rituel de passage pour moi, et je mets toujours de côté des petits paquets et emballages pouvant servir à emballer joliment des biscuits.

Alors lorsque j’ai fini mon premier stage à New York, j’ai fait comme d’habitude, sauf que cette fois-ci, les choses se corsaient : je devais représenter les traditions culinaires françaises (fun fact : au niveau de l’habillement, on m’a régulièrement dit que j’étais « so French », et du coup maintenant je réfléchis beaucoup trop quand je m’habille, sans savoir si c’est typiquement français ou pas). J’ai donc choisi une recette de sablés au beurre 200% français : très friables, avec un bon goût de beurre salé et les bords légèrement caramélisés, c’est une délicieuse recette de biscuits, et pour le coup parfaite pour les cadeaux gourmands. Tout le monde a adoré, et comme j’ai fini par avoir un deuxième stage dans les bureaux voisins, j’en entend souvent reparler…

Continue reading “Sablés d’Yves Camdeborde” »

Malfatti à la ricotta, épinards et sauce à la sauge

Le duo épinards ricotta est un duo connu et reconnu (dans cette tarte par exemple) mais en trouvant cette recette, qui rappelle les gnudis, je me suis jetée dessus attirée par la sauge. En vrai, j’ai découvert la sauge tardivement : je vais être honnête avec toi parce que je suis comme ça, j’étais avant tout fascinée par la feuille qui ressemble à du velours, comme une gamine. Et puis j’ai découvert que revenu dans du beurre, c’est un délice. Ça fait tout.

Pour la petite histoire, comme je te l’ai déjà dit, je vis en ce moment à New York avec dix-sept personnes. Nous partageons donc trois cuisines, mais la nourriture et la vaisselle s’entassent, évidemment… Or l’autre jour, l’un de mes colocs était très choqué car un autre lui avait emprunté… du sel. Ah les américains… Je me suis rappelée de mon ancienne coloc à Lille, où nous échangions toujours des ingrédients, de toutes les fois où j’avais plus de shampoing et où j’en ai pris un au hasard… et de ce moment, une heure plus tôt, où j’avais piqué du parmesan pour cette recette. Oups (CC, Si un jour tu lis cela, sache que je m’excuse profondément).

Continue reading “Malfatti à la ricotta, épinards et sauce à la sauge” »

Gratin de courge spaghetti, noix de pécan et jambon de parme

Après mon premier article sur la courge spaghetti, je voulais utiliser cette courge pour autre chose que juste remplacer des spaghettis… et j’ai trouvé cette merveilleuse recette chez Clothilde (que j’ai un peu adapté à ma sauce of course) : ça a complétement changé ma vision sur cette courge depuis. Avec cette recette, la courge spaghetti est hyper fondante, on m’a demandé si j’avais ajouté de la crème ou des épices particulières mais pas du tout !

Je commence à me pencher sur les recettes de Thanksgiving : je suis super excitée à l’idée de cuisiner pour des américains pour Thanksgiving (et ceux sont excités à l’idée que je cuisine pour eux des « trucs compliqués »). D’ailleurs, on m’a déjà demandé de faire plus de recettes américaines ici, mais déjà en vrai c’est difficile de trouver des bonnes recettes, ensuite la plupart de la cuisine américaine est importée…

Continue reading “Gratin de courge spaghetti, noix de pécan et jambon de parme” »

Créme de courge butternut et oignons rouges rôtis

Ça y est c’est le début de la #passioncourge ! Chaque hiver pour moi, c’est le bonheur, mais je suis ultra déçue car à NY, les potimarrons sont super difficiles à trouver… heureusement, je me console sur les courges butternut et spaghetti. Pour ouvrir la saison, je te propose un dip, parfait pour l’apéro, ou sur du pain, avec un peu de chèvre par exemple, ou juste en plat chaud avec du riz et un oeuf mollet…

Tout le monde sait qu’Halloween ne vaut pas grand chose en France, c’est pour ça que je suis super excitée de le fêter à NY ! Déjà les magasins New-Yorquais sont fous de courges : on en voit partout, et le « pumpkin spice » se décline à toutes les sauces, dans les céréales, les cafés, les chocolats, la bière… J’essaie d’ailleurs de convaincre mes colocs de faire une pumpkin carving party, mais mon idée a moyennement de succès car personne ne veut se trimballer les énormes citrouilles dans le métro… Certes.

Continue reading “Créme de courge butternut et oignons rouges rôtis” »

Tofu à l’angevine

Idée reçue N°2 à propos du tofu : c’est réservé aux végétariens pour remplacer la viande (L’idée reçue N°1 étant évidemment : cela n’a pas de goût). Eh bien non, les japonais mangent d’ailleurs souvent le tofu avec de la viande ! Ici c’est un plat un peu cuisine fusion, trouvé chez Cuisine en bandoulière, comme d’habitude un peu simplifié par moi-même pour coller à mon frigo…

Je suis toujours en préparation d’un article récapitulatif sur comment cuisiner du tofu avec du goût, j’essaie de le faire le plus complet possible, donc patiente un peu !

Continue reading “Tofu à l’angevine” »

Idées de salades sucrées salées avec de la mangue, des pêches et autres…

Cela faisait longtemps, ça vous avait manqué : l’article des salades ! Encore des idées de salades faciles, qui composent la majorité de mes repas.

Salade de pommes de terre, mangue et sardines

Une salade sucrée-salée délicieuse.

Éplucher et couper 2 pommes de terre. Les cuire à l’eau. Une fois refroidies, ajouter 1 boîte de sardines à la moutarde émiettées en conservant la sauce. Éplucher et couper 1 mangue, éplucher et émincer 1/2 oignon rouge, hacher 2 poignées d’épinards frais et de la coriandre. Préparer une sauce avec le jus des sardines, sel et poivre, un peu de curry et du jus de citron.

Salade de quinoa, tofu et poivrons rôtis

Une idée toute simple de salade vegan et sans gluten…

Rôtir des petits poivrons (je les appelle bébés poivrons personnellement) au four à 200°c avec sel et poivre, pendant 20 min. Une fois rôtis, retirer la peau noire et les pépins et en faire des lanières. Mélanger avec 1 bol de quinoa cuit, du tofu fumé grillé à la poêle, des pignons de pin grillés à sec et du sel et du poivre.

Salade de quinoa, agrumes, houmous et saumon fumé

J’aime beaucoup utiliser du houmous dans les salades, qui lie un peu tous les éléments et qui permet des variations… je me suis inspirée d’une salade de Dorian !

Mélanger 1 bol de quinoa cuit, saumon fumé, 1 pamplemousse et 1 mangue épluchés et coupés en morceaux, les graines d’1/2 grenade, des pignons de pin grillés à sec, des feuilles de menthe, de ciboule et de coriandre hachés. Saler, poivrer. Servir le tout avec 1 ou 2 c à s d’houmous.

Salade d’abricots rôtis

Trouvée chez Chic Chic Chocolat, les pêches rôties au miel et romarin font tout…

Laver et couper en deux 2 nectarines ou pêches bios, et enlever le noyau. Les faire griller dans une poêle avec du miel, du jus de citron et du romarin, à feu doux, des deux côtés. Servir avec du cresson, de la feta ou chèvre, des graines de tournesol, jambon de parme. Saler et poivrer, et ajouter des feuilles de basilic.

Ma contribution 2019 à la saison des figues : focaccia figues, jambon cru, mozarella et oignons nouveaux et cobbler aux figues et aux amandes

Chaque année, je n’arrive pas à me jeter assez vite sur les figues et cela me frustre. Le temps de réfléchir à ce que je vais faire et de les cuisiner, la saison est déjà presque passée… Cette année, j’ai acheté une grosse caisse pour faire une focaccia salée, un peu sur le modèle de ce clafoutis (je m’excuse d’avance pour cette photo atroce que je dois absolument refaire), dont j’ai trouvé la recette chez Piment Oiseau, et un cobbler, mélange de différentes recettes et de ce que j’ai trouvé dans mon frigo.

Mes colocs ont adoré le cobbler : j’adore avoir de nouveau des colocs qui viennent me demander ce que je cuisine, qui veulent tout goûter et qui me réclament des gâteaux. D’ailleurs, l’autre jour, alors que deux d’entre eux (nous sommes 17…) me faisaient la liste de ce qu’ils voulaient, j’ai proposé un nouveau « cake », et ils m’ont regardé, vaguement gênés devant mon manque de vocabulaire. J’ai alors appris que le mot « cake » se référait uniquement aux gros gâteaux d’anniversaire avec du glaçage… même le fondant au chocolat que j’avais fait la semaine précédente pour l’anniversaire de l’un d’entre eux n’était pas considéré comme un gâteau ! Du coup, à chaque fois que je leur promettais un cake et que je présentais un cobbler, un brownie ou autre, ils étaient perdus ! Bref, je ne fais donc pas de gâteaux, seulement des desserts. On en apprend tous les jours.

D’autres idées de recettes avec des figues :

Continue reading “Ma contribution 2019 à la saison des figues : focaccia figues, jambon cru, mozarella et oignons nouveaux et cobbler aux figues et aux amandes” »

Mangue au sel, piment et citron vert

Pour Labor day, la fête du travail américaine (le premier mai avec les manifs politiques en moins), mes colocs et moi sommes allées voir la parade de la communauté caribéenne. Il faisait une chaleur torride mais il y avait partout des barbecues, des énormes plats de mac&cheese, d’épis de maïs rôtis, de ribs…

Ma coloc allemande a pris un épi de maïs, et celle australienne une brochette, mais moi j’avais besoin de quelque chose de frais… Je n’arrêtais pas de voir des fruits dans des sachets de congélation sur le bord de la route, je suis donc allée voir, et j’ai découvert la mangue au piment, sel et citron vert (featuring une super photo de ma main).

Un délice, ultra rafraîchissant, et tellement facile à faire ! Ça rappelle un peu l’ananas au piment et au sel qu’on trouve dans certains restaurants asiatiques, mais sans la texture de l’ananas, que j’aime moins. Et ça fait un autre dessert très facile à base de mangue, qui associe le classique mangue-citron vert et des trucs chelous, ma marque de fabrique quoi.

Continue reading “Mangue au sel, piment et citron vert” »