Apéro

Kimchi maison

21618263_10213780848777293_693670139_o

21682631_10213780857577513_37717057_o

Ce n’est pas la première fois que je t’en parle, mais depuis un moment, j’essaie le kimchi maison. Tu sais, ce condiment super pimenté, ce chou fermenté coréen qu’ils servent non stop en Corée (même si tu achètes une bière). J’avais déjà essayé plusieurs fois, mais avec la recette de Piment Oiseau, j’ai trouvé le jackpot ! C’est un peu long mais ça se garde très très longtemps et qu’est ce que c’est bon… Je te donne des grosses proportions, n’hésite pas à diviser par deux !

Et puis avec, tu peux faire du riz frit au kimchi par exemple, ou une poêlée de légumes au kimchi… perso je le mange juste comme ça

Continue reading “Kimchi maison” »

Falafels aux fêves

21682666_10213780847777268_1974096109_o21640575_10213780847257255_730051119_o

Dimanche, nous avons fait un repas familial parisien, avec les cousins bretons délocalisés depuis peu à Paris. L’arrivée à Paris, pour moi c’est quelque chose d’assez difficile : quitter le rythme et la vie nocturne effrénée de province pour trouver les prix et les transports parisiens, ça mine le moral. Donc rien de tel qu’un repas en famille. Et quand on fait ça, j’aime bien faire des mézzés (comme ici).

Mettant cette fois-ci à profit le livre de cuisine de Clea, j’ai fait des falafels, que j’ai servi avec salade de crudités, sauce yaourt menthe, sauce tahini miel, chou rouge et kimchi (mais ça ça n’a pas de rapport. Bientôt je te donne ma recette d’ailleurs). Possibilité supplémentaire : l’accompagner de pitas, ou de naans au fromage ou de pudina paratha, pour le choc des cultures.

J’ai déjà fait des falafels, ici pas grande différence mais j’en profite pour tout te ré-expliquer. Très très simple, pratiquement aucun effort, mais beaucoup d’attente. Le truc le plus important, c’est d’utiliser des pois chiches SECS, et de les réhydrater et bien sécher avant de s’y mettre. Après, en gros, il suffit de    mixer et de faire frire.

Continue reading “Falafels aux fêves” »

Yaki onigiri au miso

DSCF4493

Je t’ai déjà parlé de ma passion pour les onigiris, ces délices japonais qui se croquent à toute heure de la journée, achetés à moins d’1 € dans un konbini. Eh bien il y a peu, j’ai découvert une variante, les Yaki Onigiris, des onigiris grillés, ici avec un beurre de miso, un peu de sésame et de la coriandre de mon balcon (nommé sobrement PNL). L’onigiri devient alors croustillant, un délice…

Après une fournée dévorée seule, j’ai servi ce qui restait à un dîner, après un samedi après midi passé à travailler notre rapport de stage final entre amis, agrémenté de quelques kir pour décompresser. C’était un dîner de restes avec des yaki onigiris japonais, des alokos burkinabés et de la moussaka grecque (recette à venir…). Voilà le délire.

Continue reading “Yaki onigiri au miso” »

Noisettes grillées au miel, au thym et à la fleur de sel pour l’apéro

DSCF4386

Dans quelques jours, mon amie P. part pour 6 mois à New York. Malheureusement, après mon voyage de l’année dernière vers cette même destination, je n’aurais pas l’occasion d’aller la voir, et nos discussions livresques et nos repas vont me manquer. Nous avons donc organisé un apéro de départ en tête à tête, et j’ai cuisiné du houmous, un gâteau au chocolat et… ces noisettes à grignoter. J’ai été très agréablement surprise : des noisettes croustillantes, très rapides et faciles à préparer, vegan si on utilise du sirop d’érable ou d’agave, et qui peuvent se bidouiller avec les ingrédients du placard, et toutes les noix qu’on veut ! Une idée à retenir…

J’en profite pour signaler que mon rythme de publication va ralentir car je m’enfuis dès que possible en Bretagne, pour quelques jours de vacances volés pendant les week-end et les jours fériés…

Continue reading “Noisettes grillées au miel, au thym et à la fleur de sel pour l’apéro” »

Pizza ricotta, pêches, balsamique et basilic…

DSCF4365

Eh oui. J’avais vu cette idée passer sur instagram et elle me trottait dans la tête depuis un moment… Alors je me suis lancée dans ce petit (non) plat en l’honneur de la soirée Games Of Thrones (oui, c’est un truc et on le fait tous, soyons honnêtes). C’était ouf. Délicieux. Sucré-salé, dégoulinant de fromage, avec le vinaigre balsamique qui fait la petite touche en plus. Les pêches en salé, c’est top, je pense avoir déjà parlé plusieurs fois de ma fameuse salade (et celle-ci aussi)… Et la prochaine fois, je tenterai la même base avec pesto, pignons de pin et épinards frais, je pense…

C’était la première fois que je faisais ma pâte homemade et franchement, une tuerie ! Épaisse, moelleuse, pas du tout dégoulinante de gras… Je sens que je vais faire de plus en plus de pizzas maison, pendant les vacances notamment ça peut être pas mal…

13094348_10154806365069447_8179452737153825451_n

J’ai hâte.

Continue reading “Pizza ricotta, pêches, balsamique et basilic…” »

Jell-O shots

DSCF4066

Avec les terremoto (et la fameuse glace à l’ananas), il nous fallait quelque chose de plus fort pour fêter mon anniversaire. Comme je suis quelqu’un d’organisé, j’avais ramené il y a 6 mois une boîte de Jell-O en poudre de New-York pour faire des Jell-O shots, c’était le moment ou jamais.

Si tu as déjà regardé des séries américaines sur des petits jeunes qui consomment de l’alcool à des frat parties, tu dois connaître ces gelées à base de vodka qu’ils sifflent en soirée. Alors oui, la texture est bizarre. Non, ce n’est pas bon (ça reste des shots, tu t’attendais à quoi ?). Oui, ça tache. Non, ça ne révolutionne pas les soirées. Mais ça fait exotique et c’est marrant.

Continue reading “Jell-O shots” »

15 idées salées pour les pique-niques de l’été

Et voilà ! En l’honneur de l’été (sisi), je créée une nouvelle catégorie pour donner des idées pour certains évènements ou certaines occasions : barbecues, Noël, soirées, pique-niques, brunchs, anniversaires… Cela permet de donner de l’inspiration, et de remuer un peu les recettes du blog pour en faire ressortir les anciennes (oldie but goodie).

Donc voilà la première sélection, de plats salés plutôt faciles à faire, avec des ingrédients d’été, qui ont été testés et re-testés par moi et mes testeurs, à déguster avec une bonne baguette, des tomates cerises et une bouteille de bière, sur les quais, dans un parc, sur la plage… Pour d’autres idées, je t’invite à consulter l’index salé ou la catégorie apéro ! Et promis, la prochaine fois je fais le sucré (le plus vite possible, avec un peu de chance) !

Pour démarrer l’apéro (avec les tomates cerises…)

DSCF9954

Bananes roulées au lard

Des tartinades pour tremper

P1050899DSCF5990

Guacamole                                                                               Houmous

 

Des petits pains à tremper dedans

 DSCF5771DSCF5742DSCF7652

Jingalov hats                                                       Pitas                                                       Naans

 

Du moelleux facile à emporter

 DSCF1101DSCF8508DSCF8106

Cake salé (ici, chorizo poivron)              Muffins salés (ici à l’ail des ours)                 Scones (ici, ciboulette et cheddar)

 

Des salades (j’en ai tellement, je t’en montre 3, les plus faciles à base d’ingrédients d’été, et 3 de mes préférées !

DSCF3719DSCF8642DSCF6039

Salade pastèque feta menthe                     Salade tunisienne très fraiche                  Salade tomates pêches mozza’

Des tartes (encore une fois, j’ai beaucoup de choses, juste une mini sélection d’été facile)

                     DSCF5858DSCF5620

Tarte tomates ricotta                      Tarte tatin courgettes pesto chèvre

 

Idée bonus pour partir sur le thème du Japon…

DSCF0741

Onigiris

Bon ap’ !

020315-11

Cookies salés aux tomates séchées, piment d’Espelette, pignons et parmesan

DSCF4079

La chaleur s’installe doucement (non) sur Paris et sur Lille, et avec elle, les apéros en plein air. Sur les quais pour Paris, dans les parcs et les jardins à Lille. Alors après quelques fois du traditionnel triptyque pain-houmous-tomates cerises (je voulais mettre bière aussi mais après c’est plus un triptyque donc c’est moins classe, tmtc st esprit etc) (pas de saucisson parce qu’on pense jamais à prendre un couteau ni de planche), on en a marre, et on s’organise pour cuisiner de la vraie nourriture. Et pour cela, ces petits biscuits salés sont parfaits, ils vont aux végés en plus ! (sinon, je t’invite à consulter ma section apéro)

Pour l’histoire de cette recette, à mon anniversaire, il y a quelques années, j’avais déjà testé les sablés apéros salés, avec du curry et des cranberries. Comme ça avait beaucoup plu mais que je n’aime pas refaire les même recettes (à part toujours mon fameux gâteau au chocolat), j’ai testé avec autre chose : cookies végés plus classiques, très sablés, et vraiment bons : avec mes petits commis, on les a presque tous mangés avant que les invités arrivent…

Aller je te laisse, j’ai apéro sur les quais (34°c, tout est dit).

Continue reading “Cookies salés aux tomates séchées, piment d’Espelette, pignons et parmesan” »

Arancini, coeur au bleu

DSCF3891DSCF3897

Quand on aime cuisiner et qu’on arrive à Paris, on est vite confronté à un problème majeur : la taille des cuisines. J’ai la chance d’avoir une vue sur la tour Eiffel (ça n’a pas de rapport, j’aime juste bien le mentionner) et une cuisine séparée, mais elle reste petite : un seul bac d’évier, deux pauvres plaques électriques (toi même tu sais que c’est la mort), un tout petit frigo, et un mini freezer… C’était indispensable pour moi de pouvoir congeler, je congèle tout : les herbes aromatiques, les blancs d’oeufs, les légumineuses cuites… Sauf que le mien marche mal, il faut bien enfouir les tupperwares dans la glace pour qu’il conserve vraiment. Je suis donc forcée de gérer les stocks, et je me suis lancée dans une opération de vide congélo/vide placard.

À cette occasion, j’ai donc ressorti une portion de mon risotto thaï d’il y a quelques semaines. J’aurais pu le manger comme ça, mais rater une occasion de cuisiner, c’est pas mon truc. Donc je me suis lancée dans des arancini, une recette de street food italienne où on fait des boulettes de risotto, qu’on farcit et qu’on frit. Au cas où le risotto n’était pas assez gras. Normalement, les arancini sont fourrés au ragoût et aux petits pois, j’ai décidé de mixer ça avec des suppli al telefono (autre street food italienne) et de les fourrer d’un reste de bleu : ça fait un coeur fondant, une tuerie. Croquant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur, coeur fondant, que demande le peuple ? Et j’ai presque l’impression de faire de la cuisine fusion (mais pour une version plus traditionnelle, regarde par ici !)

Continue reading “Arancini, coeur au bleu” »

Alokos : les bananes plantains frites

dscf1971

Comme je radote vachement, j’ai déjà dû t’expliquer que l’été dernier, je suis partie (ou plutôt retournée) en Afrique de l’Ouest : j’ai voyagé deux semaines au Bénin et au Burkina Faso à la barbare avec deux amies, c’était ouf, je suis tombée hyper malade, mais passons.

Gustativement, de mon premier séjour (de deux ans) au Burkina Faso, j’avais avant tout été frappée par le tô : une espèce de mixture infâme à base de farine de mil et d’eau, une texture de colle et absolument aucun goût (et en vérifiant ces informations, j’ai appris que c’était le plat national du Burkina. Tout est dit). Je ne m’attendais donc pas à grand chose.

J’avais tort : j’ai redécouvert l’attiéké, la force du miel africain, la pintade grillée, le fromage peul…j’ai découvert les sandwichs à l’avocat, le dolo, le foufou, les spaghettis au gras… Et surtout, j’ai découvert l’aloko.

L’aloko, c’est de la banane plantain (en gros, une grosse banane violette, qui est en fait un féculent) frite. La banane plantain est difficile à trouver en France, mais selon ton quartier, cela peut s’arranger (Wazemmes à Lille, sisi) et j’en ai même découvert à Carrefour en ce moment ! Du coup je me suis jetée dessus et j’ai découvert que c’était super facile à faire. Alors, au départ, tu peux être un peu réticent, tu en as probablement jamais mangé, mais franchement, n’hésite pas une seconde, c’est délicieux, très facile à faire, à l’apéro ça va faire un carton. Ou en plat, juste pour toi tout seul.

Continue reading “Alokos : les bananes plantains frites” »