Apéro

Pains plats au zaatar avec tzatziki, herbes hachées et boulettes végans

Le soleil commence à revenir à Paris, et faute de lumière dans mon appartement, j’essaie de prendre le soleil autrement, avec des plats qui font un peu voyager. Il y a peu je te parlais de la parfaite recette de boulettes vegans, et voici selon moi sa meilleure utilisation : dans une galette chause avec du tzatziki et des herbes fraîches. Alors c’est pas le plat qui s’improvise mais tu peux étaler la préparation sur plusieurs jours et cuire ou réchauffer les pitas le jour J, si tu as des invités ça fait son petit effet…

(suite…)

Houmous au citron confit

Dans mon book club de copines, on a une passion pour le houmous. On se rassemble toujours à l’heure de l’apéro, avec de quoi grignoter, du cidre et… du houmous avec plein de trucs à tremper dedans.

Avec le temps, on a pu tester toutes les recettes existantes sur le marché, mais ma préféré reste celle au citron confit, ce qui m’a fait me dire que c’était la seule recette manquante sur le blog ! Rien de plus simple, il te suffit d’ajouter du citron confit à la recette traditionnelle, mais j’espère que ça te donnera des idées de variantes…

Si tu cherches d’autres recettes :

(suite…)

Rouleaux de printemps au saumon fumé, mangue et mâche

Une de mes résolutions de l’année est de passer plus de temps sur le blog et d’écrire en étant plus concentrée, résultat je suis en train d’écrire cet article devant Emily in Paris (oui, j’ai repris la série, c’est pourri mais vraiment drôle). Et avant ça, je regardais La mélodie du bonheur en faisant un puzzle. Bref, je suis incapable de faire une chose à la fois, donc un truc facile à manger sur le pouce en regardant une série / travaillant, c’est parfait pour moi, et les rouleaux de printemps sont le must.

J’avais déjà publié deux recettes de rouleaux de printemps sur le blog, mais là on est dans une version encore moins tradi, mais toujours fraîche et surtout beaucoup plus rapide.

(suite…)

Petites tartes feuilletées à la tomate

Cette recette simplissime (oui, comme le livre, même si je l’ai pas lu) a été improvisée alors que mon petit-frère N°2 s’incrustait pour le déjeuner : je n’avais que 20 min et un frigo de bric et de broc pour faire un repas pour 4.

J’ai décongelé des petits pois pour faire ma purée de petits pois au gingembre et lait coco et j’ai improvisé ces petites tartelettes rapides pour aller avec. Si tu as des très très bonnes tomates, tu peux même te passer de sauce tomate mais vu que j’habite à Paris, ce n’est clairement pas mon cas…

(suite…)

Pizza maison à la ricotta, poires, jambon serrano, roquette et vinaigre balsamique

Le confinement commence à peser vraiment lourd, dans un petit appartement de 50 m2, avec la pluie qui m’empêche de faire du sport sur le rooftop (j’ai l’impression de faire partir d’une communauté car tout le monde aux alentour fait la même chose, entre deux pompes on se jette des petits coups d’oeil). Et même si Trump trouve que si la pandémie pouvait s’arrêter à Paques ce serait top (véridique, a beautiful timeline), ça risque de durer encore un peu. Heureusement, j’ai repris le travail, et honnêtement, L. et moi avons décidé de ne pas nous juger mutuellement si on travaille en plus le soir ou le week-end pour tromper l’ennui (d’habitude on essaie de s’en empêcher mutuellement mais là… situation exceptionnelle). Pour l’instant, uniquement des cas sans gravité dans notre entourage, mais les infos créent un climat anxiogène qui pèse…

Du coup, dans la série je-m’ennuie-et-je-fais-volontairement-des-recettes-longues-et-si-tu-as-des-enfants-à-occuper-je-te-conseille-la-même : la pizza. Celle-ci se rapproche un peu de ma pizza ricotta pêches balsamique basilic, en version plus hivernale. Une fois la pâte faite, c’est outrageusement facile et ça rend vraiment super bien.

(suite…)

Pitas (et plusieurs idées pour les garnir)

Quand j’étais en Espagne, mon testeur principal avait fait sa transition végétarienne. D’un gros mangeur de viande, il avait décidé d’arrêter d’un coup, et avant cette transition cruciale, nous avions voulu refaire TOUS ses plats carnés préférés et les miens. Lasagnes de dinde et de poires (véridique), chili con carne, et surtout des pitas dinde gouda pomme telles qu’ils les servent au Paradis du fruit (l’un des restos à la sortie de son boulot, qu’on fréquentait donc souvent). Pour ça, je m’étais donc mise à la fabrication maison des pitas, ce qui était en fait mon premier essai de « pain ».

Aujourd’hui je remets cet article à jour après avoir profité du week-end pour faire un peu de boulange. La vérité étant que j’ai commencé les pitas le samedi en fin d’aprem avant d’aller au ciné, dans l’idée de les finir après le ciné, quand la pâte aurait levé. Résultat, j’ai enchaîné sur des verres, un concert, un DJ set, une soirée, une courte nuit, un brunch et des frippes le lendemain, et je n’ai donc remis main à la pâte (c’est le cas de le dire) que 24h après. Spoiler alert : ça marche quand même, mais la pâte est moins aérée…

(suite…)

Thanksgiving 2019 : Old fashion à la pomme et buns au pesto et au cheddar

Mon deuxième Friendsgiving n’a pas eu lieu à la vraie date, mais une semaine avant. Heureusement, mes amis sont adorables car ils ont accepté de l’organiser avant la date prévue, pendant mon séjour à New York. Nous sommes allés chez une de mes anciennes colocs qui habite dans un loft à Brooklyn (ça ne s’invente pas), et qui nous avait fait un cheeseboard de folie.

Son coloc avait préparé la dinde et chacun avait ramené des sides : vegan mac&cheese, légumes racines rôtis, salades, pecan bourbon pie, cranberry sauce (sur l’image, ce n’était que le début)…

De mon côté, comme toute française qui se respecte, je me suis occupée du pain (des petits rolls au cheddar et au pesto), du gravy, des mashed potatoes avec un beurre noisette à la sauge, ainsi que de la pumpkin pie, que je publierai plus tard car elle gagnerait a être améliorée… Et L. s’est chargé du cocktail, un Old fashion avec des épices et de la pomme, que j’ai allégrement siroté toute la soirée.

Voici donc quelques recettes pour un Friendsgiving de folie. Si tu veux le récit de mon premier, je t’invite par ici, et voici toutes les recettes de Thanksgiving déjà sur ce blog  :

(suite…)

Rouleaux de printemps multicolores 2.0

En me lançant dans les rouleaux de printemps, je n’avais pas réalisé que je devais m’engager à finir les 50 feuilles de riz du paquet. Et donc à faire un nombre incalculable de rouleaux d’ici à mon déménagement.

J’ai donc testé plein de recettes, et en plus de la première que je t’avais présenté avec des crevettes, voilà une autre version vegan ! Délicieux avec cette sauce à la cacahuète.

(suite…)

Galettes frites de petits pois et menthe, merci Ottolenghi

Quand je cuisine, il m’arrive souvent d’avoir la flemme de prendre des photos. Parfois, les conditions ne sont pas bonnes et la photo ressort moche ou floue. Parfois j’ai juste la flemme et faim. Donc régulièrement, je dois refaire des recettes juste pour les prendre en photo.

C’est le cas avec cette recette, trouvée dans un livre d’Ottolenghi, testée avec L. à Paris, refaite et ratée une première fois, puis réussie de nouveau ! Des galettes très moelleuses, qui peuvent être réalisées n’importe quand avec des petits pois congelés, et délicieuses dans des pitas, des naans ou juste un wrap avec une sauce fromage blanc/menthe, ou tahini/miel. Perso j’y ajoute souvent un oeuf mollet, un peu de feta ou de chèvre… Et c’est très facilement congelable !

(suite…)

Rouleaux de printemps multicolores et leur sauce à la cacahuète

Faire des rouleaux à base de feuilles de riz a pour moi un petit côté madeleine de Proust… Petite, je dévorais les Astrapi et leurs recettes pour enfants ; en plus d’avoir fait leur recette de Pommes bonne femme un nombre incalculable de fois, j’étais une grande fan de celle des rouleaux de printemps. J’en faisais de temps en temps avec ma nounou le mercredi, en prenant bien soin de séparer les miens des autres, parce que je n’aimais pas la menthe à l’époque (et c’est la raison pour laquelle j’utilise toujours un dentifrice à la fraise pour les moins de 5 ans, je le confesse).

C’est donc à moitié par nostalgie / à moitié pour frimer que j’ai testé cette recette. On va pas se mentir en effet sur le côté ultra instagrammable et assez cool d’avoir des rouleaux de printemps multicolores, d’autant que c’est même pas si compliquée que ça. Une fois que tu as choppé le coup de main, cela prend une quinzaine de minutes pour faire une dizaine de ces rouleaux qui sont super frais et qui font vraiment du bien pendant l’été. Pratiques pour un apéro ou plusieurs repas dans la semaine. Quant à la sauce, elle est hyper facile et rapide et vient de chez Clothilde, tu peux l’utiliser dans des tonnes de recettes différentes !

(suite…)