Apéro

Houmous à la betterave et houmous à la patate douce

J’ai été un peu absente dernièrement, et je m’en excuse… C’est que je suis allée en vacances en Bretagne, regarder la mer pendant des heures des falaises de Kerleloup, faire beaucoup à manger (je t’en reparlerai), boire l’apéro en famille, jouer au tarot et me dire que décidément, j’adore la Bretagne. Après, je suis allée à Nantes visiter cette belle ville avec mes copines et manger dans des restos chics avec mon père. Et puis j’ai fait de nouveau ma valise, mais pour une destination plus lointaine : New York.

Eh oui, j’écris de mon petit palace (non) à Brooklyn, avec le bruit constant du ventilo (typiquement américain), les voix de mes colocs et le soleil qui tombe sur les brownstones. Je ne sais pas si j’arriverai à publier aussi souvent d’ici, car le matériel à ma disposition est beaucoup plus limité, mais j’ai pas mal de photos d’avance, donc tu vas d’abord voir défiler les photos d’été. Qui dit été, dit apéro. Qui dit apéro dit houmous. Après la recette classique et la version cacahuètes, voilà deux autres versions plus végétales, on y retrouve la texture avec un goût moins écoeurant : recette testée lors de mon anniversaire et validée !

Continue reading “Houmous à la betterave et houmous à la patate douce” »

Feuillantine comtoise

En ces temps de chaleurs intenses et d’apéros dans les parcs ou sur les quais, ramener une feuillantine découpée en petits cubes pourrait bien faire de toi un héros moderne (rien que ça). La feuillantine, c’est une sorte de gros chausson rempli de fromage, de jambon et de béchamel : une tuerie (calorique notamment). Pas compliqué, un peu long, d’autant que la recette doit se préparer la veille, mais quel délice ! Elle a remporté un très gros succès à mon anniversaire, plusieurs personnes m’ont demandé la recette (ce à quoi je réponds toujours « bientôt sur jaimetropmanger.fr », parce que le placement de produit, il n’y a que ça de vrai).

Continue reading “Feuillantine comtoise” »

Houmous à la cacahuète

Depuis un peu plus d’un an, avec L., nous avons créé un club de lecture. Eh oui, comme des mamies, un club où on se retrouve pour parler d’un livre, boire du vin et manger du houmous. Et parlons-en, du houmous ; au bout d’un moment, on avait un peu fait le tour de ceux du supermarché, et je n’en avais toujours pas fait maison. Alors que je m’apprêtais à faire ma recette classique, P., membre dudit club, me demande ce qu’elle peut faire avec du beurre de cacahuètes (on m’envoie souvent ce genre de demandes…) Je commence à faire la liste, et je me dis : mais en fait, on pourrait en mettre dans du houmous… Aussitôt dit, aussitôt fait. Ça ajoute un peu twist, et c’est délicieux !

Précision importante sur le beurre de cacahuètes : ne SURTOUT PAS acheter le peanut butter qu’on trouve dans les supermarchés, ou même chez Marc & Spencer. Si tu regardes la composition, parfois il n’y a que 40% de cacahuètes!!! Le vrai beurre de cacahuètes c’est 100% de cacahuètes, on en trouve super facilement en magasin bio avec les autres « beurres » d’oléagineux. Et sous cette forme là c’est en fait une source de graisse super bonne pour la santé !

Au fait, notre club s’appelle l’Armée de Dumbledore.

Continue reading “Houmous à la cacahuète” »

Boulettes végano-healthy-sans gluten

Dans mon groupe de boulot en cours, nous sommes quatre, M., intolérante au gluten, P., qui part bientôt avec moi à NY, et C. qui combat avec ferveur… a peu près tout et surtout (pas forcément dans cet ordre) les gens qui écrivent/publient de la mauvaise littérature, les gens qui se font opérer des yeux (?) et les gens qui ont des choix alimentaires étranges.

Ces boulettes, c’est tout ce que C. déteste et c’est pour ça que je lui dédie. Vegans, sans gluten, bonnes pour la santé, sans friture… des boulettes qui, en fait, sont pour tout le monde !

Continue reading “Boulettes végano-healthy-sans gluten” »

Makbouba (salade cuite poivrons tomates)

Avant, j’avais le privilège de rendre mes collègues jalouses de mon tupperware du midi au boulot. À chaque fois, j’expliquais mon petit plat et comment je l’avais fait, et les laissait avec leur plateau de cantine hors de prix. Arrive alors J., ma nouvelle collègue avec qui je partage mon bureau, et ses tupperwares… faits par son père restaurateur, qui tient un restaurant gastronomique. Mon tup’ fait grise mine à côté, et je lorgne sur ses délicieuses assiettes…

Justement, dans mes tupperwares en ce moment, cette salade d’Afrique du nord ; attention ! Elle se prépare la veille, car elle est bien meilleure le lendemain, et met trèèèès longtemps à cuire ! Elle se mange froide avec du pain, un peu comme le houmous ou le caviar d’aubergines (donc top à l’apéro, dans un sandwich ou en accompagnement). Un délice super parfumé.

Continue reading “Makbouba (salade cuite poivrons tomates)” »

Chaussons au basilic au chèvre fais, épinards, courgette, abricots secs et miel

Bientôt, je serais inscrite à New York University, et je m’en irai vers d’autres cieux. Je ne sais pas trop comment je continuerai à publier de là bas, en fonction de la cuisine et des ustensiles que j’aurais à ma disposition, mais je sais que je continuerai à cuisiner, et que je publierai au maximum ! J’espère aussi ne pas prendre 20kg ou passer ma vie à Chinatown et dans les 1$ pizza, mais là c’est un autre débat…

En attendant mon départ, je fais des tests, comme d’habitude (comme tu le sais, je fais très très rarement des recettes déjà testées) ; ici, des petits chaussons parfaits pour emmener dans un tupperware ou pour un pique nique. La garniture est bien sûr interchangeable ; j’ai fait des chaussons fourrés d’un reste de dhal avec un peu de fromage il n’y a pas longtemps, c’était délicieux ! Mais le mélange courgette abricots secs et chèvre est un must à tester !

Continue reading “Chaussons au basilic au chèvre fais, épinards, courgette, abricots secs et miel” »

Tempura de fleurs d’ail des ours

J’ai bien profité des longs week-end de mai, en rentrant quasiment à chaque fois à Lille, pour le plaisir de travailler au soleil dans le jardin de mes parents, avec un bon café et le chat qui dort à côté de moi, de faire des barbecues avec moult viandes, salades, cheesecakes, bières et copains, de jouer au molkky et aux cartes dans les parcs… Bref, de retrouver mon chez moi.

Un autre avantage d’être à Lille, c’est de pouvoir récolter la production massive d’ail des ours du jardin de mes parents (ainsi que du romarin et du pavot, je t’en reparlerai plus tard) ; j’ai profité de la profusion de testeurs ce week-end là pour me lancer dans des tempuras de fleurs d’ail des ours et des gnocchis à l’ail des ours. J’ai passé des heures à façonner, cuire et faire sauter chaque gnocchi, dans l’idée d’en faire un gratin le soir chez Marron, mon ex-coloc. Finalement, on s’est retrouvés au parc avant avec un groupe d’amis, et 5h plus tard, on était toujours là et on avait super faim. Boire ou manger, le dilemme était ardu ; il y avait toute cette nourriture chez mes parents, mais on ne pouvait pas y rester… Prise de décision : on va chez Y., je pars avant en vélo, je passe chercher les gnocchis et les tempuras, les autres vont acheter à boire et on finira de les préparer chez lui. J’ai donc dû improviser le fameux gratin de gnocchis dans un plat à tarte, avec un reste de fromage et un tout petit pot de sauce tomate, et évidemment, sans aucun appareil photo. Ce plat restera donc absent de ces pages, à mon grand désespoir parce que c’était délicieux et qu’on a tout dévoré, à 10 avec 4 pauvres fourchettes.

Quant aux tempuras (après tout c’est le sujet de cet article), on les a mangées à l’apéro, et c’était super bon, en plus d’étonner tout le monde. Rien de très difficile, il faut juste une toute petite casserole si on ne veut pas utiliser trop d’huile dans la friture, et surtout les manger chaudes, avec une petite sauce type sauce au yaourt avec un peu d’ail.

Continue reading “Tempura de fleurs d’ail des ours” »

Jingalov hats

Si tu suis le blog depuis longtemps, tu as peut-être remarqué que ces galettes sont en fait très vieilles, car elles datent du premier mois du blog ! J’adore cette recette, qui était d’ailleurs dans mon Best of 2015, et je trouvais ça dommage qu’elle ne soit pas plus en avant, d’autant que les photos ne lui rendaient pas du tout hommage. Du coup, j’ai profité d’avoir mes acolytes de prépa qui venaient manger pour les refaire avec de l’ail des ours du jardin de mes parents : un délice !

L’histoire de ces galettes, c’est l’histoire d’un ratage complet : avec mon testeur préféré de l’époque, on avait prévu de se faire un pique nique au bord du rio. On achète tout, on prépare les salades et moi je jette mon dévolu sur ces petites galettes fourrées aux herbes. Évidemment, il a fait super moche et on a fini par manger à l’intérieur. Heureusement, ces jingalov hats étaient là pour nous remonter le moral : de délicieux galettes assez légères, farcies d’herbes, avec une noisette de beurre fondant…

Continue reading “Jingalov hats” »

Kimchi pancake

Comme tu le sais peut-être, je suis allée au Japon et en Corée il y a deux étés. C’était génial, j’ai goûté plein de trucs, j’ai vu plein de trucs, et donc je me suis décidée à faire un album photo depuis un an. Du coup, je viens juste de finir de trier mes photos et de les faire imprimer (on est pas sortis de l’auberge).

En triant mes 2000 photos, je suis retombée sur cette crêpe de kimchi, qu’on nous avait servi en Corée dans un sous-sol obscur d’un bar du quartier étudiant, connu pour avoir servi de décor dans un drama, avec un alcool local servi dans des bols en métal, et comme toujours du radis mariné et du kimchi, comme tu peux le voir sur cette photo floue.

C’était une galette assez fine, piquante mais pas trop, à tremper dans la sauce soja : un délice. Je me suis donc lancée dans ma version.

Il m’a fallu plusieurs tests pour perfectionner la recette : la crêpe ne doit pas être trop épaisse, donc les quantités doivent être adaptées à la taille de la poêle et il faut bien graisser celle-ci pour que la crêpe n’accroche pas. Mais qu’est ce que c’est bon !

Continue reading “Kimchi pancake” »

Falafels de pois-chiches et de patates douces

« Boulettes et Cheesecakes » (le nom de ma future chaîne de restaurants si tu n’as pas suivi), le retour, côté boulettes : j’ai tenté de nouveaux falafels, après les classiques et aux fèves, et c’était super bon ! Tu connais déjà ma passion immodérée pour la patate douce, qui avec les légumineuses et les légumes rôtis, forme la base de mon alimentation. Je ne pouvais donc pas faire l’impasse sur ce mix de pois-chiches et de patate douce (un mélange qui marche, si tu ne l’avais pas déjà testé par ici). J’ai même tenté de les faire au four, et avec la patate douce, le résultat n’était pas trop sec, donc faisable au four ! Attention, il faut s’y mettre la veille pour ré-hydrater les pois-chiches, qui doivent absolument être secs !

Délicieux dans des naans ou des pitas, avec du chou rouge haché, des courgettes confites, une sauce au tahini ou au yaourt et puis un peu de coriandre ou de menthe…

Continue reading “Falafels de pois-chiches et de patates douces” »