oeuf

Riz sauté au kimchi

DSCF3947

Lorsque j’ai invité ma chère collégue au nom de fleur à venir manger (celle là même pour qui j’avais fait le fondant chocolat caramel beurre salé), j’ai voulu vérifier d’abord qu’elle aimait bien le kimchi, histoire de ne pas avoir de mauvaise surprise. En effet, tout le monde n’aime pas ce chou pimenté fermenté coréen, même si personnellement je ne jure que par ça. Elle m’a repondu qu’elle adorait. Formidable, je savais ce que j’allais lui faire à manger : je venais de finir mon kimchi maison, qui malheureusement n’est pas encore au point (raison pour laquelle je ne t’en ai pas parlé) mais tout de même délicieux. J’allais faire un riz sauté au kimchi, avec un oeuf pour les protéines. Un plat complet super facile et rapide (on devait aller au théâtre juste après mais on a raté la séance, m’enfin c’est une autre mésaventure), en plus d’être très bon pour la santé (merci le kimchi) !

Il s’est avéré qu’elle n’avait en fait jamais goûté de kimchi. Heureusement, elle a aimé quand même.

Continue reading “Riz sauté au kimchi” »

Omerice

DSCF3724

L’Omerice, c’est un peu comme nos pâtes au jambon pour les japonais : c’est le plat familial de la flemme. On peut le faire avec les fonds de placard, des restes de riz, de poulet, des fonds de légumes surgelés… Le principe est celui d’Omelet et Rice : c’est une omelette fourrée au riz avec des légumes et du poulet/tofu !

Le pire dans cette histoire, c’est que je n’en ai jamais mangé au Japon, parce que du coup, à part peut-être dans certaines cantines ou self-service, on en trouve pas trop dans les restos… Mais je peux remercier mon cousin, qui a lui aussi voyagé au Japon, qui m’en a fait une délicieuse l’été dernier, merci <3

Continue reading “Omerice” »

Shakshouka aux amandes et à la feta

DSCF3567

Oh mon dieu ce que cette photo est laide. Je m’en excuse, mais au moment de servir, mon oeuf s’est cassé la figure, j’avais faim, il était tard, la lumière déclinait… Bref, je me rattraperai dans un prochain avant/après, je suppose.

La Shakshouka est un plat d’origine tunisienne ou algérienne, qui rappelle un peu le gratin d’oeufs, dans laquelle les oeufs cuisent dans une sorte de ratatouille épicée (qui elle rappelle un peu le bandjan bourani).“Shakshouka” veut dire “tout mélangé”.

J’ai fait ma version avec de la feta et des amandes pour une petite touche perso, et c’était le twist parfait à mon goût !  C’est un plat très bien pour un brunch, avec un pain pita et un peu de houmous

Continue reading “Shakshouka aux amandes et à la feta” »

Que faire avec… des fanes de radis et de carottes

dscf1119DSCF9977

Enfin un nouveau « Que faire avec… », très longtemps après Que faire avec… des citrons confits. J’en prépare plusieurs depuis un moment en fait, mais ça demande beaucoup de recettes sur le même thème…

Alors les fanes de radis ou de carottes, c’est typiquement le truc qu’on jette systématiquement sans réfléchir, alors qu’en fait, on peut les laver, les congeler/mettre de côté pour les utiliser dans des vrais bons plats. C’est écolo, recyclage et tu économises des sous. Topissime. Et comme je suis gentille je t’explique. A savoir que j’ai convaincu plusieurs personnes, dont mon cher père, de l’intérêt de garder les fanes !

Continue reading “Que faire avec… des fanes de radis et de carottes” »

Onigirazu

dscf1002dscf0998

Après les onigiris, je continue dans ma lignée des souvenirs culinaires japonais (j’ai hâte de passer au sucré !). Les Onigirazu sont des genres de sandwichs ou le pain est remplacé par du riz à sushis, enveloppé dans des feuilles de nori. Tu peux en acheter facilement au konbini au Japon, et c’est vraiment un délice. Ici, j’en ai fait des classiques, au tonkatsu (porc pané à la japonaise, très facile à faire) mais tu peux le faire à « l’européenne » en mode BLT ou végé avec des légumes ou de l’omelette…

Ce n’est pas très compliqué, peut-être un peu long mais le riz et le tonkatsu peuvent se préparer à l’avance, et franchement ça fait classe dans ton bento (spéciale cassdédi à M., qui était avec moi au Japon, et à I., qui ont tous les deux de magnifiques boîtes à bento Totoro. De quoi ruiner notre crédibilité de master 2).

Continue reading “Onigirazu” »

Huevos Rancheros

DSCF8529

Quand c’est la crise du porte-monnaie et du frigo, en général, les oeufs sont la solution. En Espagne, je faisais souvent des oeufs brouillés avec des pommes au soja (oui, un peu chelou, mais sympa, je t’en reparlerai à l’ocaz), et en baby sit’, les oeufs brouillés ou l’omelette, c’est toujours la solution. Je fais parfois une piperade aussi, ici c’est un peu le même style, mais à la mexicaine, avec des tomates et des haricots rouges, donc plein de protéines pour les végétariens !

Rapide, facile et pas cher, que demande le peuple ?

Continue reading “Huevos Rancheros” »

Cilbir, oeuf poché à la turque

DSCF7992

Cette recette, c’est un peu la recette du dimanche soir, quand tu n’as plus rien à manger… En vrai pour nous, le dimanche soir c’est plutôt un samedi soir, parce qu’on fait le marché le dimanche matin en bons petits bobos, mais tu comprends l’idée générale. Il faut juste un oeuf, du yaourt et des épices. L’oeuf poché chaud dans une sauce au yaourt froide, ça donne un super mélange, j’ai été conquise.

Pour le pochage de l’oeuf, j’y arrive jamais trop… Je te donne la technique normale, mais en vrai tu peux faire la technique du pas doué, comme moi : emballer ton oeuf dans du film transparent avant de le mettre à cuire. You’re welcome.

Continue reading “Cilbir, oeuf poché à la turque” »

Gratin d’oeufs aux épinards et aux champignons

 

Mes colocs étaient moyen convaincues par ce gratin car elles n’aiment pas les épinards
mais notre testeur occasionnel du week end a vraiment aimé, et moi
aussi ! C’est végétarien, pas cher, plutôt sympa niveau présentation, et un bon moyen d’utiliser les oeufs et de finir les légumes
de fond du frigo, car la recette est plutôt adaptable avec les légumes
qu’on veut. Au niveau des proportions, tout dépend de ton plat et du nombre
d’invités : ici j’ai fait 6 oeufs, mais tu peux en faire 12 si t’es
vraiment enthousiaste.

D’ailleurs, je sais pas si t’as vu mais j’ai commencé à noter « sans gluten » dans les tags, donc il n’y a que les articles récents pour l’instant, mais je commence à faire gaffe et à tenter des trucs sans gluten, aprés ma phase desserts vegan…

  • 6 oeufs
  • 200 g d’épinards frais
  • Une dizaine de champignons
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d’ail
  • Parmesan rapé
  • 2 c à c de moutarde
  • 1 c à s de crème fraiche
  • Sel, poivre, herbes de provence

Préchauffer le four à 180°c.

Faire revenir rapidement les épinards dans une poele : les feuilles vont se flétrir et prendre cinq fois moins de place. réserver.

Eplucher et émincer l’oignon et l’ail. Faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Laver et émincer les champignons, les ajouter quand les oignons sont transparents. Faire revenir le tout une dizaine de minutes.

Mélanger épinards, champignons, moutarde et crème. Saler, poivrer, ajouter les herbes de Provence au goût.

Dans un plat à gratin, verser la poêlée épinards / champignons, et former des creux assez profonds en formant des sortes de « murs » pour pouvoir mettre les oeufs. Casser un oeuf dans chaque creux.

Recouvrir le tout de parmesan rapé (j’avais aussi mis de la mozza mais je trouvais que le résultat n’était pas top, mieux vaut se contenter de parmesan). Enfourner pour 15 à 30 minutes. Les oeufs doivent être cuits, en sachant que les oeufs au centre seront plus mollets et ceux sur les bords plus cuits, donc il faut arbitrer en fonction des goûts des testeurs. Servir immédiatemment.
Bon ap’ !
 

Les cucurbitades, ou comment manger des courges pendant une semaine

 

Dimanche dernier, je suis allée aux cucurbitades. Tu savais que ça existait ? Moi non plus. C’est la fête qui célébre la sorcellerie et les cucurbitacés (les courges quoi). Donc j’ai découvert des tas de courges que je savais que ça pouvait exister, j’en ai volé quelques petites pour décorer l’appart (oups) et j’en ai même acheté quelques unes… Du coup on a mangé des courges toute la semaine, sous des formes plus ou moins réussies… Et finalement, il y en a une seule qui nous a vraiment plu (maintenant je parle au pluriel, mes colocs de cette année aimant autant manger que moi, elles sont forcées de gouter)

Continue reading “Les cucurbitades, ou comment manger des courges pendant une semaine” »

Katsudon, avec ou sans les ingrédients japonais

Ok, mes photos sont pas trés appétissantes et en plus j’avais pas de bol ni de baguettes. Je demanderai à mes parents de m’en envoyer avec le prochain colis (ou pas).

Le katsudon, c’est le plat que j’adore aller manger quand je suis à Paris, rue Saint-Anne de préférence, et j’avais toujours eu envie d’en faire. Mais dans ma ville Espagnole, trouver du riz basmati est déjà un miracle, donc on passera sur Dashi…

Mais je me suis acharnée, et j’ai fait une version comme je pouvais, et c’était plutôt ressemblant… Du coup je vous met les ingrédients de base, en sachant que ça peut s’arranger si vous habitez dans un coin un peu paumé…

Continue reading “Katsudon, avec ou sans les ingrédients japonais” »