Confort food

Boulettes d’agneau à la feta et herbes fraîches

Depuis quelques temps, j’ai complètement arrêté de lire des livres pour adultes. Je travaille dans l’édition jeunesse, et depuis que nos book clubs sont en pause (à cause du confinement 2.0), je ne lis que des romans pour ados, et j’adore ça. Je trouve que la littérature jeunesse est souvent plus réconfortante (même si elle aborde parfois des sujets difficiles), et en ce moment, c’est vraiment nécessaire. Évidemment, le covid, les restrictions et les angoisses n’ont pas disparues au 31 décembre 2020, mais avec la variante anglaise et le vaccin qui n’est pas encore dispo, le tableau reste vraiment assez noir.

Je me réfugie donc dans des valeurs doudous, et ces boulettes aident beaucoup : il s’agit de boulettes d’agneau d’inspiration gecque, avec un coeur fondant de feta, délicieuses avec une petit sauce au yaourt. Elles sont servies sur un nid d’herbes fraiches, jette toi dessus.

Continue reading “Boulettes d’agneau à la feta et herbes fraîches” »

Lasagnes végétariennes à la courge butternut, potimarron, ricotta, sauce tomate et plein de fromage

J’ai déjà fait des lasagnes à la butternut, et des lasagnes végés avec des tomates cerises rôties dans la sauce mais là, j’ai fait un combiné de trucs trop bons : une couche de béchamel, une couche de pâtes, une couche de crème butternut/ricotta, une courge de potimarron rôtie, une couche de sauce tomate, une couche de fromage, et bim. Tout se marie très bien et donne des lasagnes très onctueuses mais pas non plus trop lourdes car principament faites avec des légumes. Avec un peu de chair à saucisse dans la sauce tomate je suis sûre que ça doit être également délicieux. Un plat doudou parfait pour l’hiver, un peu long mais pas compliqué !

Pourtant je mentirais si je te disais que je m’en régale en ce moment même, parce que là je me prépare à partir au Costa Rica, afin de m’échapper de la France avant le 3eme confinement… Évidemment il reste la possibilité que les fronières ferment mais je préfère ne pas y penser, donc pour l’instant je touche du bois (littéralement) et je remplis ma valise de crème solaire et de répulsif anti-moustique en pensant à m’échapper…

Continue reading “Lasagnes végétariennes à la courge butternut, potimarron, ricotta, sauce tomate et plein de fromage” »

Tortillas de patate douce & Refried beans

Avant que L. ne quitte la France, nous avons fait une tortilla party. Si seulement j’avais su dans quoi je me lançais avec un colombien.

J’ai osé sortir du fromage râpé et de la crême fraîche et évidemment, il a poussé des grands cris. Du coup, on a fait un compromis : j’ai fait les tortillas maison, il a fait des refried beans (c’était un gros compromis car il déteste qu’on cuisine ensemble), et sur la table, on a mis à la fois ingrédients français et « authentiques » (mais chacun a sa propre version) comme guacamole et pico de gallo, et puis c’était délicieux.

Ces deux recettes sont assez faciles, mais les quantités sont approximatives, parce qu’essaie de demander à une maman colombienne (ou à son fils) de te donner des indications claires, il te parleront du feeling et de la texture de la pâte… mais en y allant petit à petit, tu vas y arriver sans problème ! Si tu ne connais pas le refried beans, il s’agit de haricots qui ont cuits longtemps et qui ont une texture de purée, souvent laissés froids et réchauffés derrière, et c’est délicieux.

Continue reading “Tortillas de patate douce & Refried beans” »

Aloo Paratha : galettes indiennes farcies aux pommes de terre

J’ai été pas mal absente cette dernière semaine mais c’était pour la bonne cause : j’étais à Lille sur les finitions de ma maison. Pendant une semaine, à 18h après le boulot, je mettais mes habits de peinture pour aller bosser jusqu’à 21h30, à racler les taches de peinture sur les sols, nettoyer les plintes, suspendre des rideaux, raboter des portes, finir la peinture… somme toute, faire les finitions et nettoyer au maximum pour les visites du samedi.

C’était pas facile comme rythme, et j’ai un peu craqué en milieu de semaine, après une tentative ratée d’aller à Bricorama qui m’a fait fondre en larmes, suivie par la prise d’une route à contresens et je te passe les détails. Mais la maison était prête pour les visites, et dans deux jours de travail elle devrait même être prête tout court ! J’espère qu’elle trouvera preneur et que je n’aurais plus à y mettre les pieds pendant un moment, parce que je n’en peux plus.

Et quand je rentrais le soir à la maison, j’avais ces galettes de pommes de terre indiennes, réalisée la semaine précédentes et congelées, et ça faisait un bien fou. Elles sont parfaites avec un curry par exemple (et il y en a des recettes de curry sur ce blog, d’ailleurs j’ai réorganisé l’index pour que tout soit plus facile à trouver !)

Continue reading “Aloo Paratha : galettes indiennes farcies aux pommes de terre” »

Gnocchis de patate douce à la sauge et au parmesan

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas attaquée aux gnocchis ; j’en ai déjà fait des classiques, des à base de potimarron, des à base de carottes, des gnudis et des merda de can, dans le même style. Cette recette n’est donc pas révolutionnaire dans ma cuisine, mais j’étais extrèmement fière de pouvoir y ajouter ma sauge du jardin balcon pot de fleur sur le bord de la fenêtre de ma cour exposée au nord.

Le combo est délicieux et comme tu peux faire tes gnocchis en grande quantité et en congeler une partie (après les avoir cuit dans l’eau, de préférence), c’est presque du temps bien géré. Et de toute façon de mon côté, j’ai plein d’énergie à donner à la cuisine car, étant confinée à Paris, je ne peux pas avancer sur le chantier de ma maison à Lille. Dès que possible, j’y retourne pour les finitions/le grand nettoyage (en vrai faut compter au moins une semaine rien que pour le nettoyage) et enfin, les visites ! L’objectif de la louer en novembre n’a pas été atteint, par contre la louer en janvier ce n’est plus un objectif mais une obligation.

Continue reading “Gnocchis de patate douce à la sauge et au parmesan” »

Compotée de haricots blancs à la tomate et à la ricotta

Une compotée bien réconfortante pour le froid qui arrive peu à peu, avec de la tomate (en boîte), des haricots et de la ricotta pour contre balancer le plat chaud. Dans le même genre, en Belgique il arrive de manger des frites chaudes avec de la compote de pommes froide, figure toi que c’est délicieux (dans le cas présent c’est beaucoup moins chelou évidemment). Avec un peu de pain grillé, c’est super facile à faire.

Si au précédent confinement j’avais repeint la salle de bain, j’ai réarangé complétement ma chambre sur celui-ci. Un peu de bricolage, pas mal de recherches sur le bon coin et vinted et j’ai l’impression d’avoir une nouvelle chambre. Ma nouvelle organisation me permet d’être plus concentrée, et moi et ma chère maquettiste qui m’aide (pour laquelle j’avais réalisé un naked cake l’an dernier) préparons activement la refonte du blog.

Continue reading “Compotée de haricots blancs à la tomate et à la ricotta” »

Bibimbap végétarien revisité

En ce moment, je suis obsédée par la série/télé réalité Selling Sunset, sur netflix, qui est extrêmement nulle mais impossible à arrêter. C’est une télé réalité sur des agentes immobiliers (immobilières ?) avec des talons de 14 cm qui vendent des manoirs à 44 millions à des gens qui ont besoin d’au moins 12 places de parking. Totalement mon quotidien quoi.

J’adore les maisons, j’adore les critiquer et les comparer comme si j’avais quelques millions en trop à mettre dans une maison avec deux jacuzzis, j’adore les dramas sans aucun sens, et je deviens assez douée pour reconnaître les poitrines ayant subi une augmentation mamaire (spoiler, dans cette série : toutes, elles les comparent même à un moment. Pour les lèvres, c’est 2/3, mecs compris. Quant au botox, c’est littérallement devant les caméras).

Je l’ai déjà vue deux fois en entier, et depuis que j’ai fini, je suis en deuil. On verra bien où mes clics mes mèneront la prochaine fois sur netflix.

Continue reading “Bibimbap végétarien revisité” »

Le retour des soupes avec Ottolenghi : lentilles et tomates / courgettes et petits pois

La saison des soupes revient, et Ottolenghi change le game. Après avoir pas mal fêté la victoire de Biden, on mange un peu plus sainement avant le départ de L. (qui a légèrement tendance à nous faire commander tout le temps pendant ce confinement 2.0.) et je profite de Simple, Plenty More et NOPI, les seuls livres de cuisine que j’utilise (avec Veggie de Cléa). Merci Ottolenghi pour ces deux soupes délicieuses et que – incroyable – même L. a aimées.

En ce moment, je réfléchis pas mal à l’avenir du blog, et à rafraîchir son design, à bosser un peu plus sérieusement sur l’index aussi, qu’il soit plus accessible. Tu devrais bientôt voir des changements par ici…

Continue reading “Le retour des soupes avec Ottolenghi : lentilles et tomates / courgettes et petits pois” »

Boulettes de poulet caramélisées à la courge et à la grenade

Les élections américaines nous ont rendus dingues. Au moment où j’écris cette article, nous ne savons toujours pas qui sera président, mais on sait déjà que ce sera la merde. Trump commence ses recours légaux alors que le décompte essaie de se poursuivre normalement, finissant (enfin on espére) son mandat aussi terriblement qu’il l’a entamé. J’imagine déjà que le fossé entre les deux Amériques se creusera encore plus après ça, et cela me met dans une rage folle.

Hier, nous avons donc fait une nuit électorale (et L. a même passé ses quelques heures de sommeil avec son ordi pour suivre l’avancée dès que possible). Nous avons mangé dans le stress, en discutant les particularités du système système américains avec mes colocs et L., et finalement on a pas vraiment fait attention à ce qu’on mangeait. Ce qui est dommage car c’était bon : des boulettes de boulet caramélisées, du riz à la noix de coco, de la courge et de la grenade. La mélasse de grenade dans la sauce et les graines sur le dessus unifient le plat, et c’est délicieux.

Continue reading “Boulettes de poulet caramélisées à la courge et à la grenade” »

Crumble carottes tomates au parmesan et thym

Ce crumble est une variante de mon crumble salé de l’été ou celui poireaux saumon, avec max de parmesan, et du thym du jardi… du balco… de la jardinière. Il est délicieux et parfait pour la transition automnale, quand il reste encore des bonnes tomates. Et nous l’avons mangé… en votant.

En effet, pour l’instant, L. est toujours en France. Heureusement, les US autorisent le vote par correspondance, ce qui lui a permis de donner sa contribution à la fin de l’obscurantisme (aka Trump) (d’autant qu’il vote pour le plus grand des swing states, donc c’est ultra important). J’ai été assez surprise par le processus, alors qu‘il y a deux ans j’étais surprise par le processus « normal » américain.

En gros, il a reçu un papier à imprimer… de quatre pages. Et là, des listes de choix (comme un QCM où si tu coches Trump tu as zéro (zéro health care, zéro liberté de la presse, zéro éducation accessible, et j’en passe)) : non seulement il faut choisir son président, mais également une liste d’élus plus ou moins obscurs (le représentant des eaux et des forêts de ton état par exemple. Inutile de dire que je ne sais pas ce que c’est exactement ni qui est le nôtre), et même voter pour ou contre des lois complètes ! Autant dire qu’il faut bien potasser ton sujet (en mangeant ton crumble). Une fois rempli, comme je devais travailler pour gagner ma croûte (je plaisante souvent en appelant les 4 squatteurs de la maison (+ le chat) les « chômeurs » alors qu’ils sont en télétravail. Je suis jalouse parce qu’ils se font des déjeuners ensemble et jouent avec le chat sans moi), c’est mon coloc, le comte de Bel air qui a accompagné L. pour l’épreuve la plus difficile : affronter la poste française pour acheter un timbre urgent pour les US. A voté.

Maintenant, on attend les résultats.

Continue reading “Crumble carottes tomates au parmesan et thym” »