mozzarella

Pizza ricotta, pêches, balsamique et basilic…

DSCF4365

Eh oui. J’avais vu cette idée passer sur instagram et elle me trottait dans la tête depuis un moment… Alors je me suis lancée dans ce petit (non) plat en l’honneur de la soirée Games Of Thrones (oui, c’est un truc et on le fait tous, soyons honnêtes). C’était ouf. Délicieux. Sucré-salé, dégoulinant de fromage, avec le vinaigre balsamique qui fait la petite touche en plus. Les pêches en salé, c’est top, je pense avoir déjà parlé plusieurs fois de ma fameuse salade (et celle-ci aussi)… Et la prochaine fois, je tenterai la même base avec pesto, pignons de pin et épinards frais, je pense…

C’était la première fois que je faisais ma pâte homemade et franchement, une tuerie ! Épaisse, moelleuse, pas du tout dégoulinante de gras… Je sens que je vais faire de plus en plus de pizzas maison, pendant les vacances notamment ça peut être pas mal…

13094348_10154806365069447_8179452737153825451_n

J’ai hâte.

Continue reading “Pizza ricotta, pêches, balsamique et basilic…” »

Il paraît qu’il y a trop de légumes sur ce blog… Salades d’aubergines, de poivrons rôtis, de haricots verts, de chou-fleur…

152014034690

Petit frère numéro 1 m’a envoyé un message il y a quelques jours avec ce gif. Genre je ne sais pas trop comment le prendre, mis à part le fait qu’ils n’ont pas retenu tous les bons petits gâteaux plein de chocolat et de sucre que je leur fait, mais seulement le fait que je les bourre de légumes… Bande d’ingrats.

Aller c’est tipart pour le traditionnel rendez-vous des salades, avec les dernières nectarines et figues de l’été notamment…

Continue reading “Il paraît qu’il y a trop de légumes sur ce blog… Salades d’aubergines, de poivrons rôtis, de haricots verts, de chou-fleur…” »

Pizzas d’aubergine

Mon beau-père fait souvent des petites pizzas sans pâte, en utilisant comme base une rondelle d’aubergine ; c’est délicieux, rapide, et on a vraiment l’impression de manger de la pizza. J’en mangeais déjà souvent chez mes parents, et là mes testeuses ont adoré.

Continue reading “Pizzas d’aubergine” »

Lasagnes végétariennes aux courgettes, à la ricotta et aux petits pois

Alors si, comme mes colocs, tu as eu un instant de déception en voyant que c’était des lasagnes végétariennes, et non pas la version habituelle dégoulinante de viande et de sauce tomate, ne désespère pas.

Parce que déjà, c’est pas parce que c’est végétarien que c’est pas fat (et là y’a du fromage en veux tu en voilà) (comme dans ces lasagnes d’ailleurs) et parce que surtout c’est tellement moins cher que ton porte monnaie post-fêtes va te remercier. Et puis franchement, c’est super bon.

La recette a l’air un peu longue, elle l’est comme toutes les recettes de lasagnes, mais par contre c’est franchement pas compliqué et t’auras de quoi manger pendant un bon moment (ça se congèle au pire).

Continue reading “Lasagnes végétariennes aux courgettes, à la ricotta et aux petits pois” »

DSCF6587

Gratin d’aubergines à la mozzarella et aux olives noires

 
Les révisions ont commencé donc on veut des plats fatos bien réconfortants de l’hiver, mais le gala n’est pas encore passé donc faut rester un minimum sain si on veut pouvoir rentrer dans notre robe… Du coup j’ai voulu faire un truc avec du fromage quand même mais peut être pas trop d’huile non plus et bref tu vois le style. Du coup j’ai fait… des aubergines.

Marron n’aime pas trop les aubergines, mais apparemment celles-ci lui ont plu : c’est un plat bien consistant, super bon, qui rappelle presque des lasagnes en plus sain d’aprés Jaune (fromage + sauce tomate). Bref, recette validée, mais un peu longue, heureusement (non) que je devais réviser en même temps…

  • 3 aubergines
  • 2 boules de mozzarella
  • 1 poignée de pignons de pin
  • Parmesan rapé
  • 500 g de coulis de tomates
  • 1 c à c de concentré de tomates
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 grosse poignée d’olives noires dénoyautées
  • Sel, poivre, thym

D’abord, faut faire précuire les aubergines, et ça prend longtemps, surtout si t’as qu’une grille de four comme moi. Tu les laves, les coupes en rondelles pas trop épaisses, tu met ça à 180°c sans que les rondelles d’aubergines se superposent et tu les fait cuire jusqu’à ce qu’elles soient tendres !

Préchauffer le four à 180°c.

Préparer la sauce tomate : éplucher et émincer l’oignon et éplucher et écraser l’ail. Les faire revenir dans une poele avec un peu d’huile d’olive jusqu’à ce que les oignons soient transparents. Ajouter le coulis de tomates et le concentré. Ajouter sel, poivre et thym. Laisser mijoter 5 minutes et ajouter les olives. Faire revenir les pignons dans une poele sans graisse. Les ajouter à la sauce tomate. Laisser mijoter encore 5 min.

Couper la mozarella en tranches.

Dans un plat à gratin mettre un peu de sauce au fond, puis un tiers des aubergines, un tiers de la sauce et un tiers de mozzarella. Refaire une deuxième fois. Pour la dernière couche, mettre les aubergines et la sauce tomate, mais réserver la mozzarella. Saupoudrer de parmesan.

Mettre à cuire 25 min. Ajouter la mozzarella et faire cuire 5-10 min de plus.

Ca dégouline de fromage, ça fait des fils, c’est parfait. Bon ap’ !

DSCF6336

Lasagnes butternut – ricotta – mozzarella

Chez nous, internet va et vient, j’en suis donc réduite à écrire en cours d’anglais. On fait ce qu’on peu avec ce qu’on a… Mais du coup, ça met longtemps, il me faut les photos et les recettes sous la mais, bref c’est pas ma faute.

Mais pourtant, à la coloc, on fait des tests, pas toujours bons (exemple pris au hasard : de la pâte à macarons de Nancy, qui a fini étalée sur une plaque et raclée à la cuillére. Classy style.), et on mange beaucoup. Et comme on est toutes les trois fans du gras, et que l’hiver arrive, c’était le moment parfait pour des lasagnes bien fat d’hiver, inspirées d’ici.

  • Une courge butternut
  • 450 g de ricotta
  • 120 ml de crème fraiche
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 220 g de mozzarella
  • sel, poivre, muscade
  • 200 ml de bouillon de légumes
  • 100 g de parmesan rapé
  • feuilles de lasagnes

Préchauffer
le four à 200°c.

La partie compliquée commence tout de suite : faut découper et enlever la peau de la courge. Soit tu le fait à plusieurs (Merci Jean !), soit tu te mets une bonne série. Mettre les cubes de courge sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisée. Cuire de 25 à 30 min, la courge doit être assez molle pour pouvoir s’écraser en purée. Mettre dans un plat le bouillon et écraser en purée, en laissant quelques bouts. Réassaisonner éventuellement

Mélanger ricotta, crème, jeunes, mozzarella, une pincée de muscade, sel et poivre.

Dans un plat à gratin, mettre une couche de lasagnes, 1/3 du mélange avec la ricotta, une couche de lasagnes, la moitié du mélange avec la courge butternut. Recommencer une fois en finissant par la ricotta, et rajouter une bonne couche de parmesan.

Mettre le plat au four à 180°c pour 30-35min, on doit pouvoir enfoncer un couteau trés facilement pour que la pâte à lasagnes soit cuite.

C’est bon, c’est gras, et y’en a pour les tupperwares du midi. Tout gagnant…

De rien.

Les dernières salades de l’été

Bon ça y est, il recommence à faire froid mais comme j’avais pas internet (encore en galère) j’ai même pas pu publier tout ça !

Salade tomates pêches mozza’

On est qu’en juillet et j’ai déjà refait trois fois cette salade pour divers rassemblements zestivaux. Les gens sont un peu surpris au début mais rapidement, te couvrent de compliments ; tu peux donc la faire sans crainte. Deux barquettes de tomates cerises de toutes les couleurs, coupées en morceaux, deux péches coupées en morceaux, de la mozzarella et quelques feuilles de basilic ! Un peu de vinaigre basalmique, sel et poivre suffisent en général à l’assaisonnement…

Salade melon gorgonzola basilic

Super facile : du melon en cubes, pareil avec le gorgonzola, quelques feuilles de basilic. Un peu de sel et de poivre, et voilà ! (et oui, je fais un article pour ça)

Salade de pois-chiches, roquette, tomates et citron confit

Tu te souviens comment j’avais fait du citron confit ? Bah je savais pas comment l’utiliser, mais en fait en le mettant dans une vinaigrette (moutarde, vinaigre, huile et poivre) un peu de jus et des petits bouts de citron confit. Avec ça, des pois chiches (cuits, évidemment), quelques tomates, de la roquette, un peu d’oignon haché et voilà ! Et la vinaigrette peut se réutiliser dans plein de salades, elle est top…

DSCF6043

Stromboli aux piquillos, coppa et mozzarella

Je cherchais un gros repas pour nourrir 6 personnes, sans trop de boulot, de plaintes sur le fait que ça prenait longtemps, que c’était comme ci comme ça… Bref, du pain, plein de fromage… ça me semblait l’idéal, par rapport à ma mère qui se plaignait que je faisais trop de gateaux, petit frère n°1 qui n’avait pas assez de fromage et autres gras (des forces pour le bac, n’est ce pas) et petit frère n°3 qui est parfois un peu difficile…

J’ai donc trouvé tout ça chez Becky et Liz, et c’est super bon ! Juste assez de gras pour vivre <3

Pour la pâte :

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure boulangère
  • 2 c à c de sel
  • 3 c à s d’huile d’olive
  •  30 cl d’eau chaude

Pour la farce :

  • 85 g de coppa
  • 175 g de mozzarella
  • 1 boite de piquillos coupés en lamelles
  • Basilic

Commencer (comme toujours) par la pâte : Mélanger l’eau, l’huile et la levure. Y ajouter la farine et le sel, former une boule et pétrir pendant 10 min. Laisser reposer 1h dans en endroit chaud, dans un saladier couvert d’un torchon.

Préchauffer le four à 200°c. Etaler la pâte sur un plan de travail fariné en un grand rectangle d’un centimétre d’épaisseur environ.

Répartir sur la pâte les tranches de copas, les piquillos en morceaux, la mozzrella en morceaux et le basilic ciselé. Saler et poivrer. Rouler ensuite la pâte en serrant bien.

Huiler la plaque du four, et transferer le Stromboli dessus, en plaçant la jointure des deux bords en dessous. Piquer l’ensemble du pain et badigeonner le pain d’huile d’olive.

Enfourner 30-35 min jusqu’à ce que le pain soit ferme et doré.

Le nouvel article des salades saines

Encore l’article easy de recettes qu’on dirait saines et qui sont faciles… Pour la bonne conscience pré-été !

Salade toute verte pomme – avocat -roquette

Là, en gros, roquette, une pomme épluchée en morceaux, et deux petits avocats bien murs en morceaux ! Petite vinaigrette et voilà. J’ai essayé aussi avec du pesto pour rajouter encore du vert mais c’était moins sympa… Peut être avec un pesto de roquette ou de fanes de radis (recette à venir, je promise).

Une autre salade un peu verte Petits-pois – fêta – oignons rouges – menthe

Je l’ai trouvé chez l’Ornithorynque que j’adore : en gros, tu écosses tes petis pois et les fait cuire 10-15 min dans l’eau bouillante salée, sauf si tu habites en Espagne / a la flemme et que tu les achète en boite déjà cuits. De la fêta, un oignon rouge coupé en rondelles et quelques feuilles de menthe ! Manque plus que l’éternelle vinaigrette, sel, poivre, et c’est bon.

Salade Caprese de Jamie O. encore : Pêches – Jambon de parme

Cette salade là est vraiment délicieuse, mais pas vraiment bikini-proof. Pour une personne, tu mets deux pêches coupées en morceaux, une boule de mozza en morceaux, quelques tranches de jambon de parme et un peu de basilic ! Tu peux rajouter de la salade style roquette mais perso je trouve que c’est bien comme ça. Et bien sûr sel poivre vinaigrette !

L’ultra classique que j’ai presque honte de présenter : Avocat – Pamplemousse – Crevettes

Super izi, j’ai presque honte. Deux avocats, un pamplemousse et des crevettes, voilà.

Des gros bisous.

 (on y croit tous)

 

Enregistrer