oignon

Coquilles Saint Jacques croustillantes au sel et au poivre

Cette recette est une version simplifiée de la recette de Piment Oiseau : au lieu de faire frire les oignons je les ai fait griller au four, comme les St Jacques sont déjà frites, et j’ai zappé le piment parce que -et cela est un gros sujet de moquerie pour mes amis américains- je ne supporte pas la nourriture trop épicée… C’est donc une recette un peu compliquée mais assez plutôt classe, qui fait son petit effet et qui est délicieuse avec un peu de riz basmati.

En parlant de classe, je suis actuellement à New York à préparer Thanksgiving, ou plutôt Friendsgiving. Malheureusement, je dois travailler pendant cette fête américaine, je manque donc la Floride, le parc Harry Potter et le surf (la famille de L. nous avait en effet invités à passer Thanksgving en Floride), mais j’ai pu aller à New York la semaine d’avant, et j’ai forcé mes amis à faire un premier Thanksgiving avec moi. Je te prépare plein de super recettes, mais en attendant, je t’invite à voir ce qu’on avait mangé l’année dernière !

Continue reading “Coquilles Saint Jacques croustillantes au sel et au poivre” »

Tarte rustique de butternut, sauge et oignons confits

Cette tarte est une variation de cette version, mais honnêtement elle est encore plus « doudou ». Les oignons caramélisés et la butternut fondante s’accordent parfaitement, et vu ma passion pour la sauge depuis mon séjour à NY (sauge qu’on trouve d’ailleurs très difficilement en France), je ne pouvais que l’adopter.

En ce moment, j’essaie de retourner à mes anciennes habitudes lilloises et notamment de trouver un marché ou une amap à des prix raisonnables. L’exercice est difficile à Paris, mais je n’en peux plus des légumes qui n’ont pas de goût du casino en bas de chez moi… Seulement c’est contraignant, je sors tard du boulot/sport, je suis rarement à la maison le week-end. En bref, si tu as une solution miracle, n’hésite pas !

Continue reading “Tarte rustique de butternut, sauge et oignons confits” »

Focaccia feta, oignon rouge et romarin

Tu auras peut-être remarqué qu’un bouton de traduction existe désormais sur le blog ! Bon c’est de la traduction automatique, de toute façon je ne suis pas sûre qu’il soit possible de traduire mon humour ravageur, mais cela permettra à mes amis américains de vérifier que je parle bien d’eux (parce qu’ils me demandent de temps en temps…)

Sur le sujet des amériques, j’aimerais bien y retourner mais la roulette russe des visas m’empêche pour l’instant de réaliser ce projet. J’y vais donc régulièrement en tant que touriste, profiter des $1 pizzas, des pirogis, du chicken over rice, des IPA moyennes et de mes super amis. Mais si par le plus grand des hasards tu distribues des visas de travail, mp.

Retour au sujet de cette focaccia, réalisée justement à New York, qui a enchanté L. et mon coloc suédois (« Did you really make bread? ») : elle est meilleure le jour même, tiède avec un peu de fromage, dans la soupe ou en apéro (l’apéro étant un concept que les américains ne maîtrisent pas encore très bien malheureusement) et la garniture est adaptable bien sûr ! Olives, raisins secs, pas de feta si tu es vegan… Fais toi plaiz. Et raconte moi.

Continue reading “Focaccia feta, oignon rouge et romarin” »

Gratin de fenouil, pomme de terre et tofu fumé

Depuis que je suis de retour à New York pour un court mois, je cuisine beaucoup plus de viande. En effet, L. est un omnivore convaincu, élevé à la viande de part son côté Colombien et son côté Américain. Du coup, je me suis mise en rechinant à la viande, mais je continue à tenter les plats végétariens et même vegan, dont voici mon dernier test. Alors pour être honnête, ma famille a été moyennement convaincue, je pense que c’est le genre de plats qui ne convient pas à tous les palais, rapport au fenouil tavu. Mais moi j’ai vraiment bien aimé, et cela fait un plat carrément sain !

Continue reading “Gratin de fenouil, pomme de terre et tofu fumé” »

Tarte au potimarron, lardons, oignons, avec la pâte à tarte de Laure Salomon

Le retour en France a été un moment de bonheur, principalement grâce au potimarron. Tout un automne sans potimarron (franchement, bonne chance pour en trouver à NY) c’était très dur. Dès mon retour à Lille, je me suis donc jetée sur le premier que j’ai aperçu au marché, et j’ai testé cette recette, trouvée chez Beau à la louche. J’en ai profité pour enfin tenter la fameuse recette de pâte à tarte de Laure Salomon, validée et approuvée, même si c’est plus cher qu’une pâte à tarte normale (je te renvoie là bas pour plein de recettes de pâte à tartes). Même petit frère N°2 à aimé ! Cette tarte est fondante, réconfortante, pleine de saveurs grâce aux oignons et aux lardons fumés… bref, je te la recommande grandement.

Continue reading “Tarte au potimarron, lardons, oignons, avec la pâte à tarte de Laure Salomon” »

Créme de courge butternut et oignons rouges rôtis

Ça y est c’est le début de la #passioncourge ! Chaque hiver pour moi, c’est le bonheur, mais je suis ultra déçue car à NY, les potimarrons sont super difficiles à trouver… heureusement, je me console sur les courges butternut et spaghetti. Pour ouvrir la saison, je te propose un dip, parfait pour l’apéro, ou sur du pain, avec un peu de chèvre par exemple, ou juste en plat chaud avec du riz et un oeuf mollet…

Tout le monde sait qu’Halloween ne vaut pas grand chose en France, c’est pour ça que je suis super excitée de le fêter à NY ! Déjà les magasins New-Yorquais sont fous de courges : on en voit partout, et le « pumpkin spice » se décline à toutes les sauces, dans les céréales, les cafés, les chocolats, la bière… J’essaie d’ailleurs de convaincre mes colocs de faire une pumpkin carving party, mais mon idée a moyennement de succès car personne ne veut se trimballer les énormes citrouilles dans le métro… Certes.

Continue reading “Créme de courge butternut et oignons rouges rôtis” »

La magie d’Ottolenghi : écrasé de lentilles du Puy au tahini et oeufs durs (avec la technique pour des oeufs durs parfaits !) et purée d’aubergine et grenade

Le retour d’Ottolenghi sur le blog ! Comme ce chef a toujours raison en cuisine, j’ai dépensé mes chèques cadeau de l’été (comme quoi, travailler a aussi ses avantages) dans ses bouquins de cuisine ! La recette d’aubergines est issue de son livre Jérusalem alors que celle de lentilles vient de ses chroniques sur le Guardian. Les deux recettes sont, comme toujours avec Ottolenghi, un délice : un écrasé de lentilles qui se mange un peu comme du houmous, et une purée d’aubergines bien fraîche pour l’été

J’en ai profité pour tester la parfaite technique pour les oeufs durs de Clothilde et cela a (quasi) changé ma vie. Je n’étais pas très fan des oeufs durs pour être honnêtes ; je les trouvais souvent secs, un peu étouffe chrétien, mais avec une façon de les cuire différente, on obtient des jaunes encore crémeux, c’est un délice !

Continue reading “La magie d’Ottolenghi : écrasé de lentilles du Puy au tahini et oeufs durs (avec la technique pour des oeufs durs parfaits !) et purée d’aubergine et grenade” »

Chutney de pomme au vinaigre balsamique, gingembre et aux raisins secs

Après ma fameuse tarte aux pommes, il me restait plein de bouts de pommes cassés. J’aime pas jeter (radinerie et anti-gaspillage sont mes motos), alors j’ai cogité un peu pour trouver ce que j’allais pouvoir faire avec des pommes et les ingrédients du placard. Réponse automatique : un chutney.

Lorsque j’ai apporté mon pot de chutney avec ma tarte à la soirée de Nouvel an, j’ai eu la moitié des regards enthousiastes, et l’autre moitié carrément interrogateurs. Kézako ? Je t’explique : le chutney est un condiment sucré-salé indien et pakistanais, qui s’utilise donc pour assaisonner les plats. Il ne se fait traditionnellement pas à la pomme mais plutôt à la mangue ou aux fruits exotiques ; la pomme fait partie des adaptations anglaises (eh oui Inde et Pakistan anciennes colonies anglaises, vois-tu (mais j’espère que tu le savais déjà)).

Nous en avons dévoré un pot avec du foie gras, j’ai offert un pot à mon père pour le manger avec du riz, et moi même je l’ai mangé avec des légumes rôtis, du riz et des boulettes de potimarron. Un délice qui se garde quelques semaines au frigo…

Continue reading “Chutney de pomme au vinaigre balsamique, gingembre et aux raisins secs” »

Purée de patates douces, kale et oignons caramélisés

Récemment, on m’a fait la remarque que je ne faisais que des recettes « lourdes » sur mon blog. J’ai été ultra vexée (eh oui je suis comme ça. Non).

Certes, je fais des recettes de pâtes, de gratins et pas mal de desserts, mais aussi beaucoup de salades, de soupes, de purées etc, et cela a beau être des recettes réconfortantes et nourrissantes, elles ne sont pas lourdes du tout ! Y’a même une catégorie exprès par là. Illustration en action : cette recette de purée, qui n’est pas à base de patate mais de patate douce (c’est plus sucré au goût mais plus léger en fait ! Y’a une raison pour laquelle les foodies d’instagram adorent ça), avec du chou kale qui est ultra bon pour la santé (et cher aussi). Et pourtant, c’est de la confort food à l’état pur.

Continue reading “Purée de patates douces, kale et oignons caramélisés” »

Spaghetti d’hiver aux lardons, potimarron, champignons, châtaignes, pignons et miel

Pour le retour de mes recettes de pâtes, je me suis fiée comme souvent à Beau à la louche. Pour ce qui est des pâtes, je lui fait aveuglément confiance. Après les pâtes aux sardines, j’ai donc testé une recette d’hiver avec plein de bonnes choses (si tu as déjà oublié c’est dans le titre. Bah oui je vais pas tout réécrire non plus), et c’était une tuerie.

De plus, habitant près du quartier chinois du 13ème (oulàlà tu connais toute ma vie), je craque souvent à Tang frères, LE supermarché de produits asiatiques. En général, je prends du miso, du kimchi, parfois un peu d’anko (j’ai refait mon gâteau au chocolat et aux haricots rouges deux fois récemment…), le vrai riz basmati Tilda (je n’ai aucun sponsoring hein, j’aimerais bien par contre si quelqu’un de riz Tilda ou Tang frères passe par là…) et puis je rentre satisfaite. Sauf que la dernière fois, je me baladais dans les rayons quand je suis tombée sur les spaghettis de patate douce.

Il fallait que je teste.

Si tu suis instagram, tu auras vu ma perplexité devant le côté gélatineux du truc, mais une fois bien cuit, c’était délicieux ! Bien sûr, la recette fonctionne avec tout type de pâtes, mais je pense que la prochaine fois que je vais à Tang frères, j’achèterai une tonne de pâtes différentes pour tester. J’aime vivre dangereusement.

Continue reading “Spaghetti d’hiver aux lardons, potimarron, champignons, châtaignes, pignons et miel” »