potiron

Polenta crémeuse au potiron et poêlée de champignons

Je ne cuisine pas souvent la polenta… Je suis une grande fan de riz, quinoa ou encore pâtes mais alors le maïs ou la polenta, bof. Mais comme mes parents adorent, il y en a toujours chez eux, et étant encore à Lille pendant quelques semaines, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais de tester cette recette ! Ici la polenta est mélangée à une purée de légumes et servie avec des champignons sautés (et moi j’ai mis un oeuf mollet un peu explosé en mode #eggporn parce que je suis un peu influenceuse tavu), et ça lui donne un petit goût différent que j’ai beaucoup aimé.

Je profite de cet article pour annoncer au monde entier une nouvelle : je quitte le club des chômeurs (y’avait des côtés sympas et moins sympas on va être honnêtes. Plutôt moins sympas que sympas même) car j’ai trouvé un emploi rémunéré, eh oui ! Comme quoi ça arrive même aux meilleurs… Je rentre donc bientôt dans ma petite cuisine parisienne retrouver mes jolis plats et tout ce que j’adore et je déteste dans la capitale. Mon projet de repartir aux États-Unis n’est pas annulé, mais reporté, en sachant que la logique des visas le complique énormément (c’est un euphémisme) et qui sait quand je pourrais le réaliser…

Continue reading “Polenta crémeuse au potiron et poêlée de champignons” »

Courge farcie de deux façons : à l’indienne et chèvre/miel

J’adore les fruits d’été, les tomates, les courgettes mais un truc me rend heureuse d’être en hiver : les courges. Il y a des tonnes de façon de les manger, et notamment farcies. Ces deux recettes fonctionnent avec courge kabocha, potiron, patidou, pâtisson ou potimarron et sont délicieuses ! Je ne te cache pas que la recette au chèvre et miel peut être un peu lourde seule, donc choisis une petite courge et mange là en accompagnement.

Malgré les courges, l’hiver est parfois une saison un peu chiante. Même si la neige me rend extatique (tu l’as peut-être vu sur instagram), je n’aime pas rester immobile, j’ai envie de sortir, de faire du vélo, de voir des gens, mais souvent les gens sont un peu frileux et ne sortent pas l’hiver. Je suis un peu coincée à rêver de l’hiver New Yorkais et de mes colocs qui me manquent, et à tourner en rond chez moi en travaillant mon mémoire et en recherchant du boulot. Bref, être dans l’attente, ça me réussit pas. Pour cette raison, tu me verras probablement arriver bientôt avec un gros projet, un entremet compliqué, plein de brioches ou encore autre chose, parce que la cuisine, ça occupe les mains et donc l’esprit, et pour ça, c’est top !

Continue reading “Courge farcie de deux façons : à l’indienne et chèvre/miel” »

Courge au four farcie aux épinards, oignons et lardons

J’ai eu l’occasion de tester ce plat pour… une soirée couture. Et oui, soirée femmes des années 50, j’ai appris à deux de mes amies à coudre un bouton… tout est dit. Du coup, on a profité de l’excuse, comme toujours, pour bien manger (et notamment une délicieuse burrata avec du vinaigre balsamique). Finalement, on avait déjà trop mangé au moment ou c’était prêt, du coup je l’ai mangé dans mes tupperwares les jours qui ont suivi.

La recette ressemble un peu à mes potimarrons farcis aux céréales, mais en plus doudou. Genre un plat bien chaud, crémeux et réconfortant. C’est pas non plus hyper fatos parce que j’ai utilisé du yaourt et pas du fromage ou de la crème, mais prendre du gras pour affronter l’hiver est un but noble, donc fais ce que tu veux. La farce est bien sûr ultra variable : tu peux rajouter du fromage (roquefort, ricotta, mozzarella, chèvre…), des noix, enlever les lardons, rajouter d’autres légumes (avec des champignons ça doit être parfait)…

J’en profite pour créer l’onglet confort food, qui va bientôt s’enrichir de moult recettes…

Continue reading “Courge au four farcie aux épinards, oignons et lardons” »

Courge à l’orange et au vinaigre balsamique

Marron s’étant encore trompée en achetant un potiron au lieu de ce que je lui avait demandé, je me suis retrouvée à me creuser la tête pour savoir quoi en faire. J’ai uilisé la moitié quand mes parents sont venus pour faire un truc pas terrible (du coup je t’en parlerais pas), et l’autre moitié pour tester cette recette de Beau à la Louche. La recette de base se fait avec la plupart des courges…

Continue reading “Courge à l’orange et au vinaigre balsamique” »

Quelques idées de soupes pour l’hiver

S’il y a un truc que j’ai malheureusement hérité de ma mère, c’est un certain manque de talent concernant la soupe. Pourtant ça devrait pas être compliqué la soupe, des légumes, une patate, un bouillon cube, hop ! Mais en général les miennes sont pas top, et du coup, après plein de ratages divers et variés, je te mets celles que j’ai bien réussi. (Tu remarqueras aussi qu’en ce moment je publie beaucoup et que je bosse pas beaucoup sur mon mémoire. Mais on ne juge pas).

Soupe de brocolis-boursin

Faire cuire 1 brocolis lavé et coupé avec 1 bouillon-cube. Ici, pas besoin de pomme de terre, vu qu’on ajoute la moitié d’1 boite de boursin (voire toute la boite selon tes goûts et ta quantité de brocolis), et qu’on mixe le tout. Ça fait une soupe un peu épaisse, vraiment goûteuse, probablement la plus appréciée de mes colocs.

 Soupe potiron chataignes

Couper 1 potiron en cubes en enlevant la peau. Faire cuire à l’eau avec 1 bouillon cube, mixer le tout. Faire revenir des éclats de châtaignes cuites (ça s’achète en boite) dans une poêle sans matière grasse et servir avec la soupe, on peut même ajouter des lardons.

Edit : je l’ai refaite avec un potimarron et un peu de curry, un délice !

Soupe navets noisettes

Les navets se mangent avec la peau, donc il faut juste les laver, enlever les extrémités et les faire cuire en morceaux avec 1 bouillon cube et 1 pomme de terre épluchée en morceaux. Ajouter un peu de lait végétal de noisette (ou du lait normal mais le lait de noisettes ajoute un truc en plus et on ne sent plus trop le goût pas terrible des navets) et mixer. Servir avec des éclats de noisettes.

Bon ap’ !

Tajine de légumes d’hiver et de fruits secs : Potiron, carottes, navet

Pour les vacances de Noël, mes colocs sont rentrées chez leurs parents, mais moi j’habite à quelques rues de chez eux donc je suis restée tranquille à l’appart. Du coup j’en profite pour manger des trucs que les filles n’aiment pas forcément : de la coriandre, de la cannelle, des navets…

C’est un tajine vraiment sympa (perso j’ai eu la main lourde sur les épices mais t’as qu’à faire attention), on peut rajouter des pois-chiches cuits, du boulgour… Je l’ai trouvé sur cuisine métissée, qui le fait avec du rutabaga, mais je suis un peu une fifolle donc j’ai mis des navets.

  • 1/4 de potiron
  • 3 navets ou rutabaga
  • 2-3 carottes
  • 10 pruneaux d’agen
  • 10 abricots secs
  • 1 oignon
  • 2 grousses d’ail
  • Un bouquet de coriandre
  • 1-2 c à s de graines de sésame.
  • Sel, poivre, ras-al-hanout, curry, curcuma, gingembre, cannelle, paprika

Laver, éplucher les légumes et les couper en morceaux. Eplucher et émincer l’oignon, le mettre dans une poele avec un peu d’huile d’olive. Faire revenir 5min à feu doux. Ajouter l’ail épluché et écrasé, les carottes et les navets en morceaux, avec assez d’eau pour recouvrir les légumes.

Dix minutes plus tard, ajouter les cubes de potiron. Balancer les épices, au goût. Faire cuire à feu moyen 20-30 minutes en remuant réguliérement. Les légumes doivent être tendres, enlever l’éventuel excès d’eau.

Découper les fruits secs en morceaux, hacher la coriandre. Faire revenir quelques minutes les graines de sésame dans une poele à sec. Ajouter le tout, laisser revenir encore 5 min.

Et voilà, un peu long mais franchement bon et même plutôt sain ! Bon ap’

Les fabuleux pancakes au potimarron pour les dimanches d’hiver

 

Pour faire plaisir à une amie absolument fana de potiron et autres courges, et sur les conseils d’une autre amie férue de cuisine, qui m’envoie régulièrement des liens et des idées de recettes, j’ai décidé de tester recette de pancakes de l’ornithorynque pour notre déjeuner dominical avec les copains, et franchement, j’ai pas regretté.

Le goût du potimarron (vu que j’ai décidé de faire la recette avec du potimarron au lieu de potiron) et des épices se sent quand on le mange nature (et c’est délicieux) mais avec un peu de miel ou de sirop d’érable, on dirait un pancake normal, juste particulièrement moelleux ! Et il s’agit bien d’une recette sucrée (malgré ce qu’on pensé les gens au premier abord).

Cette recette peut également être faite avec du potiron, mais moi j’avais du potimarron sous la main du coup voilà (triste France). Par contre, le potiron se gorge plus d’eau, donc c’est important du coup de le cuire à la vapeur, alors que le potimarron tu peux cuire dans l’eau si tu veux.

Au niveau des quantités, j’ai doublé les doses et j’ai eu une vingtaine de pancakes, donc n’hésite pas à augmenter si tu attends beaucoup de gens, la pâte peut se garder un peu au frigo si tu veux en refaire le lendemain (par contre je sais pas trop si c’est intéressant de la congeler…)

Continue reading “Les fabuleux pancakes au potimarron pour les dimanches d’hiver” »

Curry potiron-crevettes-noix de cajou

dscf1347

Plus j’ai du boulot à faire, plus je fais d’autres trucs style cuisiner… En même temps, le curry, c’est un peu mon plat confort food par excellence. C’est chaud, ça tient au corps, c’est parfumé… Doudou quoi. Du coup, quand je déprime, je dois travailler, je suis malade, surtout l’hiver, c’est curry. Et puis comme ça tu sauras comment utiliser ton potiron que tu traînes depuis plusieurs jours dans ton placard et qui a déjà fait deux soupes… Sinon, tu peux aussi acheter potiron et crevettes surglées !

Continue reading “Curry potiron-crevettes-noix de cajou” »

Salade de potiron roti, salade, comté et noix

 

 

Bien le bonjour.
Bon ok, j’ai piqué l’idée ici, mais c’était super trop bon ! En plus, j’ai mangé ça avec une tarte aux groseilles, encore expérimentale, je vous tiens au courant, donc je me sentais comme un bon gros tas avant d’aller en économie d’Amérique Latine (j’ai des cours marrants), c’était coule.

Continue reading “Salade de potiron roti, salade, comté et noix” »