About Celle qui a faim

Etudiante sur Lille, j'aime manger, tester des trucs, et torturer mes amis, ma famille et mes colocs Jaune et Marron [noms de code] avec plein de petits plats, plus ou moins mangeables et expérimentaux.

Posts by Celle qui a faim:

Gâteau d’enfance de Jean-François Piège

Je t’ai déjà parlé de mes problèmes de santé de la fin d’année dernière, qui m’ont frappé en pleines fêtes. Malgré la douleur qui me vrillait la tête, je m’étais engagée à faire le gâteau de Noël pour chez mon père. Tout était fermé, impossible de faire des courses, et ma capacité de concentration étant très limité, j’ai voulu faire très simple, en matière d’ingrédients nécessaires et de recette.

Je me suis souvenue de ce gâteau, le gâteau d’enfance de JF Piège (le mien, c’est celui-ci), et je me suis lancée. C’était pas vraiment un gâteau de fêtes, mais c’était délicieux ! Il était caramélisé autour, moelleux et parfumé à l’intérieur, et il l’est resté plusieurs jours, bref, une valeur sûre.

(suite…)

Saumon rôti au four à la feta, tomates cerises et olives

Avec l’épidémie de covid qui a frappé Paris (et ailleurs, évidemment) à partir de mi-décembre, je suis étonnée de recevoir encore des alertes cas contact de mes amis, à croire que certains ont réussi à éviter le covid depuis le début (après l’avoir eu deux fois et avoir eu les 3 doses, je suis épargnée pour l’instant mais j’estime que ce n’est que justice). Du coup les soirées et évènements annulés au dernier moment sont monnaie courante, et j’ai dû cette semaine improviser un repas de la flemme suite à un resto annulé. Comme c’est une réussite, je t’en parle.

Voici donc un plat outrageusement simple, déjà présenté sur insta : le seul effort à fournir est grosso modo de préparer le demi oignon, après tu mets tout dans un plat et tu enfournes. Avec un peu de riz, c’est un parfait repas de flemme du dernier moment !

(suite…)

Rouleaux de printemps au saumon fumé, mangue et mâche

Une de mes résolutions de l’année est de passer plus de temps sur le blog et d’écrire en étant plus concentrée, résultat je suis en train d’écrire cet article devant Emily in Paris (oui, j’ai repris la série, c’est pourri mais vraiment drôle). Et avant ça, je regardais La mélodie du bonheur en faisant un puzzle. Bref, je suis incapable de faire une chose à la fois, donc un truc facile à manger sur le pouce en regardant une série / travaillant, c’est parfait pour moi, et les rouleaux de printemps sont le must.

J’avais déjà publié deux recettes de rouleaux de printemps sur le blog, mais là on est dans une version encore moins tradi, mais toujours fraîche et surtout beaucoup plus rapide.

(suite…)

Bredele 2021 (même si c’est publié en 2022) : amaretti et lunes à la noisettes et au chocolat

Je me fustigeais de ne publier les recettes de bredele 2021 que maintenant, et en regardant mes anciens articles, j’ai réalisé que j’avais carrément sauté l’année 2020… Alors bon, mieux vaut tard que jamais !

Cette année je me suis contentée de deux sortes avec une cuisson plutôt simple et rapide parce que je n’avais pas beaucoup de temps, mais le résultat était délicieux ! J’adore surtout ces petites lunes à la noisette, qui vont dans mon top des bredeles (en plus j’adore le moment où on les trempe dans le chocolat fondu).

Si tu cherches d’autres recettes, tu peux aller avec ici :

(suite…)

Bouillon de porc haché pimenté à la courge et aux oeufs

J’ai déjà fait plusieurs essais de soupes de type bouillon asiatique ici, mais je pense que celle-ci est peut-être ma préférée. Peut-être parce que le porc est une de mes viandres préférées, que j’ai vraiment du mal à arrêter, et que ça donne un goût particulier au bouillon (ce serait intéressant d’ailleurs de tester avec du tofu ou des protéines de soja texturées), peut-être parce qu’il est un peu plus léger que les autres : je n’y ai même pas mis de nouilles (mais si c’est ton kiff je pense que ça va très bien avec des nouilles de riz).

En tous cas, c’est un plat confort food parfait pour les soirs d’hiver pluvieux (ou neigeux si tu as de la chance dans ton coin,mais ici à Paris c’est bof), alors fonce !

(suite…)

Pâtes à la feta fondante aux légumes : version hiver

Je t’expliquais brièvenement dans mon best of que ma fin d’année avait été compliquée, notamment à cause d’une migraine carabinée ; eh bien figure toi que ça a été encore pire que ça, et que j’ai fait un petit séjour aux urgences, heureusement depuis tout est rentré dans l’ordre. Paradoxalement, quand j’étais au fond du trou de la douleur et que je me réveillais de temps en temps pour manger, tout ce dont je rêvais, c’était de me cuisiner une petite soupe et non pas de manger le même reste de riz commandé le jour 1. Une fois que les mots ont été mis sur mon mal et que j’ai commencé à aller mieux avec une bonne dose de médocs, j’ai donc voulu me lancer dans une de mes recettes fétiches… mais il me manquait la moitié des ingrédients. Du coup j’ai fait des pâtes à la courge et à la feta !

Du coup, pour la première recette de 2022, j’arrive avec une recette pas du tout originale, inspirée des pâtes à la feta rôtie à la tomate vue partout sur tiktok cet été. Ici c’est une version hiver, qui doit cuire un peu plus longtemps mais qui est tout aussi délicieuse !

(suite…)

Best of 2021

Enfin, le best of de l’année 2021 ! (je dis enfin mais je suis la seule à l’attendre) Et bonne année !

Le best of est toujours un moment un peu nostalgique pour moi, où je revis mon année, redécouvre mes humeurs et les différents évènements, et franchement, 2021 n’a pas été beaucoup plus tendre avec moi que 2020. Je ne sais pas si l’année 2022 sera meilleure (surtout vu que c’est ce que j’espérais pour 2021 après un 2020 pourri et que ma demande n’a pas été satisfaite) mais je l’espère !

Cela a été une année un peu dure niveau travail, niveau covid, niveau santé, niveau éloignement avec L… J’ai moins voyagé, j’ai été malade de août à décembre (globalement) et j’ai beaucoup travaillé. Je suis un peu nostalgique de la période étudiante / début d’emploi, où j’avais l’impression que les années à venir étaient pleines de surprises et de possibilités, je crois que là je suis vraiment une adulte (et j’ai même pas encore 30 ans !)

Niveau cuisine, je retiens de 2021 de plus en plus de cuisine végétarienne et de recettes de la flemme mais moins de patisserie, vu que mon emploi du temps a été vraiment bien rempli, mais avec de très belles découvertes ! Pour 2022 j’aimerais bien travailler plus d’articles globaux avec des idées thématiques, des trucs un peu plus expérimentaux mais aussi plus de techniques. Je vais égalemnt essayer de passer définitivement le cap végétarien !

Côté perso, j’espère respirer un peu plus au boulot et niveau santé et ques les frontières ouvrent vraiment, pour pouvoir reprendre un peu plus « la vie comme avant ».

Après cette introduction un peu déprimante et un peu à l’image de mon année, c’est parti pourle best of des recettes !

Janvier

Lasagnes végétariennes aux courge, ricotta et tomate                Boulettes d’agneau feta et herbes fraîches

Le mois de janvier a été plutôt compliqué, avec de gros changements au boulot, plein de questions non résolues, le couvre-feu infini, mais heureusement il y a aussi eu une escale salvatrice au Costa Rica avec L. (après 2 mois de séparation, merci à la fermeture des frontières covid). Je n’ai donc pas autant cuisiné que je l’aurais voulu, mais je retiens ces lasagnes super réconfortantes, et ces boulettes parfumées fourrées à la feta.

Février

Snickers vegan

En février je cuisine peu ; le boulot est toujours dans le rouge, et le nouveau confinement combiné au couvre-feu obscurcit encore plus le moral, d’autant que mon coloc ne l’a pas passé avec nous. Ma coloc et moi avons noyé notre désespoir dans les séries moyennes, les puzzles, les commandes de pizza du dimanche soir, et un peu la pâtisserie avec ces snickers maison ! La recette était un peu complexe (plusieurs étapes et une conservation compliquée) mais tellement délicieuse. J’ai aussi expérimenté en boulange et en fenouil cru, avec succès !

Mars

Bun cha                 Gâteau à l’amande et à la clémentine d’Ottolenghi

Un mois hyper productif, et c’était difficile de choisir mes recettes préférées ! J’ai décidé de prendre une recette sucrée et une salée mais en mars, j’ai notamment appris à faire du gianduja avec Michalak, j’ai fait les recettes de tiktok et je me suis motivée à faire une tarte passion gingembre vanille citron vert, délicieuse. Le Bun cha est une recette expérimentée pendant nos défis top chef avec mes colocs, avec un repas un peu déconstruit, et j’ai réalisé plusieurs fois ce gâteau d’Ottolenghi, ce qui est probablement le meilleure gage de qualité !

Avril

Gâteau au chocolat et aux pépites de gianduja          Porc au sucre et aux choux de Bruxelles

En avril, j’ai continué sur ma lancée et j’ai fait plusieurs recettes au gianduja, dont un fantastik de Michalak, mais vraiment, ce moelleux a battu tous les records, on m’en parle encore au travail ! En salé, je retiens aussi cette recette de Piment Oiseau qui est un délice. Pour être honnête, ce mois m’a paru être le pire du long tunnel commencé en novembre 2020, un tunnel de températures pourries, de nouvelles anxiogènes, de travail intense, de confinements et de couvre-feu, dans le brouillard. C’était peut-être parce que, top of the cake, mon coloc a quitté notre super appart, ou peut-être juste parce qu’on avait atteint notre limite de non-soleil…

Mai

Tarte à la ratatouille

En mai, je pars pour une destination… exotique : la Bosnie ! Tout comme le Costa Rica, c’était un choix justifié par le fait que L. et moi devions nous retrouver ailleurs que dans nos pays respectifs, dans un endroit, qui accepte nos deux nationalités et qui n’ait pas de couvre-feu (parce qu’on en pouvait plus, sérieusement). De ce mois de mai, je me souviens de cette tarte super rapide et délicieuse, que j’ai déjà refaite plusieurs fois.

Juin

Riz mexicain vegan                        Tartelettes à la pistache, fraise et yuzu

Juin, le mois de la réouverture de la France mais aussi des frontières ! J’ai fait le plein de week-ends entre potes, qui m’ont fait énormément de bien après ce début d’année difficile. C’est à l’un de ces week-end que j’ai ramené ces tartelettes un peu fancy et acidulées, et je retiens aussi cette recette vegan super complète.

Juillet

Salade chinoise de concombre, avocat et oignon rouge                Le gâteau d’anniversaire d’Harry Potter

En juillet, L. a pu enfin me rejoindre en France ! Juste à temps pour mon anniversaire, pour lequel j’ai cuisiné ce gâteau d’anniversaire imitant celui d’Harry Potter, sauf qu’évidemment je me suis trompée dans les couleurs… tant pis, il était stylé quand même (il y avait deux autres gâteaux aussi). Je m’éclate aussi avec les salades de l’été, dont cette version chinoise de salade de concombre.

Août

Ma recette fétiche de lasagnes                            Pâtes aux pêches, tomates et saucisses

Août a été un mois de folie : une semaine à Barcelone, une semaine de covid, une semaine de Bretagne et une reprise au boulot de malade, des vacances compliquées ! Du coup c’était le mois des pâtes ; faciles avec une sauce d’été saucisse pêches et tomates mais aussi ma recette fétiche de lasagnes qui marche toujours (même si ma boss italienne ne serait peut-être pas super d’accord). Ca a été dur de devoir annuler mes vacances à cause du covid (et d’être bien malade pendant la première semaine), mais heureusement comme toujours la Bretagne m’a remonté le moral.

Septembre

Petites tartes feuilletées à la tomate                         Gâteau amandes citron myrtilles d’Ottolenghi

Il fallait bien une recette d’Ottolenghi dans ce top ! J’ai un peu abusé sur ses recettes cette année, car je cherchais des recettes faciles, avec une petite baisse d’inspiration après le covid et avec la charge de travail maximale des derniers mois de l’année. Mais de l’autre côté, je me mets plus sérieusement au végétariannisme, et j’essaie de diminuer beaucoup plus la viande dans mon alimentation, et ces petites tartes feuilletées on fait leur effet (en plus elles sont faciles).

Octobre

Cake aux fruits de la passion

Un mois d’octobre un peu tristoune, en plein dans la dépression saisonnière. L. part, j’ai une nouvelle blessure à la cheville (comme quoi ça ne s’arrête jamais) mais on fait un escape game homemade de folie avec ma coloc, mon ancienne coloc allemande vient me rendre visite, je redécouvre Paris en mode touriste… Je n’ai pas énormément cuisiné, à part ce super gâteau que je te recommande.

Novembre

Brioche au mascarpone et aux pépites de chocolat               Riz frit aux légumes et à la sauce soja

Et la brioche de l’année évidemment ! Je me devais d’avoir une brioche dans le top évidemment. Je retiens aussi ce riz super parfumé, qui complète bien la recette de riz mexicaine plus haut. En novembre, je tombe malade plusieurs fois, mais je pars enfin à New York après un an et demi d’attente, juste pour Thanksgiving, et ça faisait du bien !

Décembre

La parfaite dinde de Thanksgiving (avec gravy et stuffing)

En décembre, entre les fêtes, le séminaire d’entreprise et ma super migraine carabinée qui m’a mise à terre comme jamais, je n’ai pas beaucoup cuisiné. Je te raconte quand même mon Thanksgiving américain avec une dinde parfaitement réussie !

Voilà qui conclut une année mouvementée. J’en profite pour te remercier encore d’être présent ici, de commenter, de cuisiner, de me taguer sur insta (même si je publie pas trop), et j’ai hâte d’avancer vers l’année prochaine avec toi !

Si tu veux jeter un coup d’œil aux best of des années précédentes, c’est par ici : 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020

Galettes végétariennes de courge spaghetti

Ceci est probablement la recette la moins Noël du monde, (j’ai l’impression que je me surpasse chaque année à ce niveau), mais c’est une recette thème 100% cheesecake et boulette donc ça passe (si tu n’as pas suivi, le nom de mon enseigne de restauration si j’en avais une). C’est une façon originale d’utiliser la courge spaghetti, et une bonne base à laquelle tu peux ajouter tes restes de légumes râpés genre carottes ou courgettes ! C’est délicieux servi avec une sauce citronnée au yaourt par exemple.

Ce Noël a été intense pour moi car j’ai échappé de peu au cluster covid du ski pour foncer dans une migraine carabinée, donc même si je n’avais pas le covid j’étais en mort-vivante sous médocs pendant le repas du réveillon, et je n’ai pas profité du tout du champagne et du bon vin. Pour autant, cela faisait plaisir d’être à Lille et de voir ma famille et mes amis, et avec un peu de chance, je serais sur pieds au nouvel an !

(suite…)

Apple pie (tarte aux pommes à l’américaine)

Après notre séminaire au pôle nord et une année covid sans séminaire, nous avons eu le retour du séminaire d’entreprise, au ski cette fois-ci ! En vrai on devait aller en Tanzanie, mais avec la situation actuelle le voyage a été remplacé last minute et on a tous galéré à trouver des vêtements de ski en 4 jours. Et c’était un séminaire de folie.

Tout ça pour expliquer pourquoi j’ai du retard dans les publications du blog, dans les dernières recettes de Thanksgiving, celles de bredele, des repas de fêtes… et puis en parallèle j’écris le best of de l’année ! Bref je m’excuse platement et je te partage ma dernière recette de Thanksgiving, la fameuse apple pie ! C’est une recette que j’ai faite plusieurs fois, qui a été approuvée et dont la clé tient à me recette de pâte sablée et à la proportion pâte / pommes. (suite…)

Thanksgiving 2021 : la recette de la dinde parfaite, de la gravy et de la farce

Après un Thanksgiving 2020 tristoune, passé isolée en France loin de L., j’ai pu retourner aux US pendant les trois courtes semaines où les frontières ont été ouvertes (merci covid) juste à temps pour Thanksgiving.

Et cette fois-ci, L. et moi avons carrément fait la dinde, et franchement c’était une réussite de fou : pas du tout sèche, super parfumée, grâce à l’utilisation d’une plaque de beurre entière et d’un tissu étamine (cheesecloth en anglais, un genre de tissu très fin qu’on peut utiliser pour faire du fromage, d’où le nom). La recette n’est pas compliquée, il faut juste être à l’aide à l’idée de mettre sa main dans la carcasse et la cuire longtemps.

Au passage, j’ai appris qu’il ne fallait pas cuire la farce (le stuffing) dans la dinde sinon elle allait devenir trop humide, donc on l’a faite à part, avec  une recette pas 100% traditionnelle aux champignons.

Autre indispensable : la gravy, qu’on a faite avec le jus de dinde (tout comme la farce) et qui était délicieuse, même si trouver du vin blanc dans un magasin américain n’était pas évident (souvent les supermarchés n’ont pas l’autorisation, il faut aller dans des boutiques spéciales).

Avec tout ça, j’ai fait de l’apple pie (je te partage la recette bientôt), on avait des mashed potatoes, des mac & cheese et c’était déjà pas mal ! Bref, c’était un super repas avec les copains, et puis le lendemain pour rester dans l’esprit de Noël on est allés faire du patin à glace et voir les illuminations, et j’en ai profité pour acheter un sapin de Noël et l’appeler Pedro.

Autres recettes de Thanksgiving (et le récit de mes Thanksgiving 2018 et 2019)  :

(suite…)