About Celle qui a faim

Etudiante sur Lille, j'aime manger, tester des trucs, et torturer mes amis, ma famille et mes colocs Jaune et Marron [noms de code] avec plein de petits plats, plus ou moins mangeables et expérimentaux.

Posts by Celle qui a faim:

Calamars aux poivrons et aux tomates

Si le temps en France (ou en tous cas à Paris et à Lille), est rarement clément en septembre, à New York, c’est clairement l’été indien. On profite encore des cinés en plein air, des cours de yoga dans les parcs, des rooftops et des barbecues dans la rue. Du coup, moi, je profite encore des légumes d’été, tout en attendant les courges avec impatience (le Pumpkin Spice Latte a déjà fait son apparition dans les Starbucks, c’est un évènement tellement énorme ici qu’on en a parlé en cours !) Je te présente donc une recette de tapas, délicieuse à l’apéro sur du pain ou en plus grosse quantité en plat principal. Cela me fait penser que je n’ai jamais fait tous les plats que j’avais imaginé pouvoir figurer dans mes classiques espagnols quand j’habitais en Espagne… Un jour, je publierai des patatas bravas et autres hornazos.

Continue reading “Calamars aux poivrons et aux tomates” »

Pesto de betteraves

Pour transformer ton plat de pâtes en un joli tourbillon tout rose, voilà la recette parfaite. La betterave apporte beaucoup de fraîcheur, et ne prend pas le dessus comme le pesto normal ; perso j’en mets presque autant que de pâtes.

De ce côté de l’océan Atlantique, mes colocs américains ont commencé à comprendre que j’adorais cuisiner des trucs chelous. Et moi je commence à avoir le vocabulaire pour leur expliquer en détail tout ce que je fais. Ca s’appelle de la mixité interculturelle.

Continue reading “Pesto de betteraves” »

Aubergines farcies à l’orientale et à l’oeuf

Cette recette est un mix entre les aubergines imam bayildi (dont j’ai refait les photos récemment d’ailleurs !) et la shakshouka : des oeufs cuits dans une sauce épicée… avec de l’aubergine. Un plat épicé bien réconfortant et délicieux, pour dire au revoir aux légumes d’été ! À vrai dire, je suis pressée de voir arriver les courges, surtout que la saison de la pumpkin pie arrive à grands pas aux États-Unis… Je prépare des articles sur mes découvertes culinaires américaines, donc attends toi à plein de gras ! (mais pas que)

Continue reading “Aubergines farcies à l’orientale et à l’oeuf” »

Salade de pommes de terres rôties, poivrons confits, tomates, oignons rouges et chorizo

Avec les copains cet été, nous avons pris les sacs, la crème solaire, les clés de la voiture de location et nous sommes partis dans le Vercors. Certes, ce n’est pas la première destination à laquelle on pense pour quatre jeunes ayant la vingtaine et pas beaucoup d’argent, mais c’était la destination parfaite ! Une ancienne école convertie en maison dont les baies vitrées donnaient sur une magnifique vue du plateau, la tranquillité parfaite pour faire des barbecues et prendre l’apéro, des paysages à couper le souffle, des lacs, et des marchés pleins de bons produits.

Face à la perspective de pouvoir cuisiner tout mon soûl pour 4 personnes pendant 5 jours, autant te dire que j’étais… aux anges ! Même si j’étais limitée en termes d’ingrédients et d’accessoires de cuisine (il y avait un piano de cuisine complètement dingue qu’on a galéré à allumer chaque soir), j’ai pu improviser plein de choses avec les moyens du bord, dont cette salade (recette également approuvée par mes cousins Bretons et mes amis Lillois) qui a fait l’unanimité ! Elle est plutôt à préparer à l’avance, mais elle se fait avec des ingrédients de base (promis) et est très facilement adaptable. Tu peux remplacer le chorizo par des restes de poulet rôti, ou par des tomates confites si tu es végé.

Continue reading “Salade de pommes de terres rôties, poivrons confits, tomates, oignons rouges et chorizo” »

Un Victoria-sponge cake pas comme les autres (mais plutôt comme Jamie Oliver)

J’adore répondre aux commandes. On me demande toujours des choses auxquelles je ne m’attends pas, que je n’aurais jamais pensé faire spontanément parce que ce n’est pas dans mes goûts, et ça me pousse à réinventer des recettes et à me torturer la tête pour faire ce qu’on me demande tout en mettant mon petit grain de sel. Ce gâteau en est l’illustration parfaite : cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de gâteau pour I., et je me suis dit que sa soirée jeux de société (durant laquelle mon équipe a gagné, précision essentielle) était l’occasion parfaite. Or, cette chère I., qui a vécu en deux ans en Angleterre me demande… un Victoria-sponge cake. Comme je suis sympa, je m’exécute. Et puis je vois la recette : deux génoises basiques (sous forme de quatre-quart), de la confiture industrielle et de la crème au beurre.

Beurk.

Hors de question que je fasse cela ; qu’à cela ne tienne, je me balade sur le Internet mondial (ou « Je surfe sur la toile », comme disaient nos parents dans les années 2000) et je découvre la version de Jamie Oliver. Aussitôt vue, aussitôt faite, avec quelques arrangements (notamment parce que sa version à lui est également parfumée à la rose, mais je n’aime pas trop les gâteaux avec des parfums de fleurs (ironique pour ceux qui me connaissent)). On arrive donc à deux génoises parfumées avec l’utilisation du sucre muscovado (qui leur donne cette couleur un peu brune) et du beurre salé, une crème fouettée aérienne à la vanille, un peu de confiture quand même et surtout des fruits frais.

Le transport dans le métro en pleine canicule aurait pu le réduire à néant, mais il n’en fut rien, et le gâteau a eu un franc succès !

Pour l’info historique, j’ai checké pour toi et oui, le nom vient bien de la Reine Victoria (comme le poulet). You’re welcome, comme ils disent.

Continue reading “Un Victoria-sponge cake pas comme les autres (mais plutôt comme Jamie Oliver)” »

Recette japonaise ultra basique s’il en est : Tamago-Kake Gohan ou oeuf sur un bol de riz

Dans la série « redécouvrir la gastronomie jap’ avec autre chose que des sushis », voilà le plat parfait ! Le Tamago-Kage Gohan, c’est le plat des malades, comme dans Je ne suis pas un ange où le héros réclame « un bol de riz avec un oeuf dessus ». Grâce à l’oeuf à peine cuit, le riz devient hyper crémeux, un peu comme dans des pâtes carbos ! Côté facilité, il faut juste faire cuire le riz, donc franchement, pas compliqué.

J’ai servi le mien avec des pickles de carottes, mais tu peux prendre du radis mariné, du kimchi, des bâtonnets de concombre, ou même rien, pour les soirs de flemme.

Continue reading “Recette japonaise ultra basique s’il en est : Tamago-Kake Gohan ou oeuf sur un bol de riz” »

Tarte à la tomate-ananas, feta et basilic

Le bonheur de faire une tarte et d’avoir à manger à l’avance… J’adore la feta dans les tartes (avec la courge butternut ou les blettes par exemple), je trouve que ça sublime une tarte basique en mois de deux !

Voilà donc une bonne recette pour prolonger l’été, même si pour être honnête, je n’ai pas à me plaindre de ce côté là (même si j’adore ça) : à New York, l’été indien n’est pas un mythe mais une réalité. Je ne sais pas si nous aurons le temps de voir toutes les plages de la côte avant l’arrivée du mauvais temps, mais ça ne nous empêche pas d’y consacrer nos week-ends…

Continue reading “Tarte à la tomate-ananas, feta et basilic” »

Avant/après 5 : deviendrai-je un jour une bonne photographe culinaire ?

Le retour de l’avant après ! Grâce à tes commentaires, de visu ou sur insta notamment, je sais que je m’améliore, mais c’est quand même pas la folie, et pour être honnête, mon arrivée aux US me complique gravement la tâche : ma cuisine n’est pas du tout éclairé, je n’ai aucun accessoire niveau mise en scène et la vaisselle est très moche ! Mais bon, si on regarde le verre à moitié plein, j’ai quand même reçu récemment comme un cadeau un cours de photo… de quoi espérer que cela s’améliore quand même.

Salade petits-pois, feta, oignons rouges et menthe

Cet été, j’ai retravaillé mes recettes de salade… je les ai testées, améliorées et surtout re-photographiées !

Salade de haricots verts aux accents d’Asie

Publier une photo floue c’est LA HONTE.

Salade de melon, gorgonzola et basilic

Le basilic mourru, c’est moche.

Entremet d’été pistaches framboises citron vert

J’ai re-réalisé cet entremet, d’abord fait pour l’anniversaire de ma mère, pour l’anniversaire d’une amie : j’ai retravaillé la déco, avec des pistaches caramélisées et des framboises bien fraîches pour éviter l’in-esthétisme des framboises décongelées…

Patiences

Une recette re-découverte en refaisant cette photo, et republiée ! Entre l’absence de mise en scène et la table pas top…

Cinnamon rolls

Parfois, si les photos sont ratées, c’est que la recette l’était aussi… Là, la brioche avait mal monté, elle était un peu cramée sur le dessus. La deuxième version, dans le four de mes parents, était bien plus maîtrisée. J’ai oublié de prendre une photo avec le glaçage, malheureusement…

Si tu veux revoir les précédentes éditions : avant/après 1, 2, 3 et 4 !

Kedgeree au haddock

Il y a peu, j’ai découvert le kedgeree, un plat indien super simple et complet : du riz, du poisson, des oeufs, et évidemment, l’assaisonnement qui change tout ! Le parfait plat réconfortant mais sain du soir. Si tu as un reste de riz cuit, c’est plié en 10 min…

Depuis que je suis à New York, je me rends compte que les restaurants sont assez peu variés en France… Pas qu’ils ne soient pas bons, mais au niveau de la cuisine étrangère, il n’y a pas grand chose ! Ici, il y a de tout ; on trouve d’ailleurs beaucoup de restos qui servent un type de plat de telle région de tel pays, avec des variations que l’on imaginait même pas ! Avec P., qui s’est envolée dans l’aventure avec moi, on a fait notre liste, on suit les conseils de nos colocs, et on va tester le maximum de choses… Pour info, on a commencé avec le traditionnel café et des pancakes, à Brooklyn. Et puis si tu veux suivre nos aventures, je t’invite à suivre mes stories Instagram (#autoplacementdeproduit).

Continue reading “Kedgeree au haddock” »

Patiences : les petits gâteaux ultra rapides, économiques, faciles et efficaces

Cette recette a convaincu tous mes collégues pour son goût, et moi pour sa rapidité et le fait qu’on a besoin de trés peu d’ingrédients, parfait donc pour le goûter de dernière minute. Les patiences sont en effet des petits biscuits super simples, qu’on peut aromatiser au citron ou avec quelques gouttes d’extrait de vanille ou d’amande amère (je plussoie surtout l’amande).

Continue reading “Patiences : les petits gâteaux ultra rapides, économiques, faciles et efficaces” »