champignons

Finir les crozets du placard : Salade & crozetto

DSCF3974DSCF3989

Dans mon challenge vide-placard/congélo, se trouvait un pot de crozets achetés il y a… 3 ans. Oui. 3 ans. Autant dire qu’il était vraiment temps de l’utiliser.

Ce n’est pas que je n’aime pas ces petites pâtes carrées, juste que je ne pense jamais à les utiliser, et ma consommation de féculents se réduit souvent à patate douce et riz… Mais je n’en pouvais plus de voir le reste de ce paquet (probablement acheté pour tester la croziflette) moisir dans mon placard.

Il fait trop chaud pour refaire une croziflette, il faut du frais, j’ai fait une salade sucrée salée de crozets, dattes (un autre élément à vider des placards), comté , pommes, noisettes et cumin. Un délice, j’ai reçu des commentaires aussitôt après l’avoir postée sur insta. Et avec le reste, pour finir une poêlée de champignons et de poireaux (qui servira dans une autre recette, si elle est bonne je t’en reparlerai), un crozetto, comme le risotto, comme le lentisotto, mais avec des crozets.

Continue reading “Finir les crozets du placard : Salade & crozetto” »

Omerice

DSCF3724

L’Omerice, c’est un peu comme nos pâtes au jambon pour les japonais : c’est le plat familial de la flemme. On peut le faire avec les fonds de placard, des restes de riz, de poulet, des fonds de légumes surgelés… Le principe est celui d’Omelet et Rice : c’est une omelette fourrée au riz avec des légumes et du poulet/tofu !

Le pire dans cette histoire, c’est que je n’en ai jamais mangé au Japon, parce que du coup, à part peut-être dans certaines cantines ou self-service, on en trouve pas trop dans les restos… Mais je peux remercier mon cousin, qui a lui aussi voyagé au Japon, qui m’en a fait une délicieuse l’été dernier, merci <3

Continue reading “Omerice” »

Pizza à base d’épinards, pesto, champignons, échalotes et chèvre frais

DSCF3218

Après la pizza de carottes, celle d’aubergine et celle de patate douce (celle de betteraves était pas mal aussi, mais les photos étaient moches) je dévoile la nouvelle pizza chelou à base de légumes : la pizza d’épinards. Le principe est toujours le même : recette de la flemme, au lieu de faire une pâte à pizza, de la faire pousser etc tu fais une pâte à base de légumes, qui une fois cuite tient assez bien, et tu te fais plaisir sur la garniture comme pour une pizza normale. Ici, j’ai balancé pesto (que tu peux faire maison), poêlée champignons échalote et chèvre. C’était trop bon.

De mon côté, si je suis moins bloquée par la sciatique, je suis en pleine recherche d’appart/ déménagement sur Paris, et donc un peu en stress. Evidemment, je cherche une belle cuisine, évidemment c’est une galère. J’ai hâte que tout cela soit réglé, en attendant je cuisine assez peu malheureusement !

Continue reading “Pizza à base d’épinards, pesto, champignons, échalotes et chèvre frais” »

La tarte aux champignons d’Ottolenghi

DSCF3192DSCF3196

C’est telle une mamie de 80 ans clouée au lit par une sciatique que j’écris cet article, et c’est la raison pour laquelle je n’ai pas beaucoup publié en ce moment : cuisiner reste encore faisable, mais faire des courses est un calvaire. Combiné à mes opérations et entorses de l’a   nnée dernière, tu l’auras compris : le trou de la sécurité sociale, c’est moi.

Parlons cuisine : je suis encore tombée amoureuse d’une recette d’Yotam Ottolenghi, ce génie. Une tarte végé, avec une pâte sablée aux noix, une crème de champignons de ouf et des champignons à la poêle au dessus. Ouffissime. Mais bon, autant te dire qu’il faut pas mal d’ingrédients chers, difficilement trouvables, et que la tarte est longue à faire… Mais elle vaut vraiment le coup, donc à réserver pour des jours de motivation, ou avec des invités !

Continue reading “La tarte aux champignons d’Ottolenghi” »

Fondue de haricots verts et de champignons à la crème, beignets d’oignons : bam dix kilos en plus

dscf1558

J’aurais pu faire une vraie recette de Thanksgiving, une pumpkin pie, une pecan pie (j’adore ça mais paye tes noix de pécan), un gratin sucré de patates douces… Mais moi j’ai fait une « Green Bean Casserole« , un des accompagnements classiques (paraît-il, je n’ai pas encore été vérifier) de la dinde de Thanksgiving. En gros, il y a des haricots verts mais c’est surtout de la crème, du coup le tout est fondant, les oignons rajoutent du croquant, bref de la parfaite confort food d’hiver. Franchement n’hésite pas : en plus c’est pas compliqué du tout, et si tu as des enfants sous la main, une bonne façon de leur faire aimer les légumes.

Alors c’est du bien bien lourd. T., mon nouveau testeur adoré, avec qui je pars à NY, peut confirmer : y’a de la crème, de la crème, mais ! Les oignons frits sont faits au four. De rien.

Continue reading “Fondue de haricots verts et de champignons à la crème, beignets d’oignons : bam dix kilos en plus” »

Pizza à base de carottes rapées

DSCF0104

Parce que je ne fais pas les choses dans l’ordre, je vais revenir à ce moment béni d’avant de partir en vacances, où tu te rends compte que ton frigo n’est pas du tout vide  et qu’il va bien falloir que tu utilises les légumes, fromages, restes de sauces, olives, oeufs et toutes ces idioties que tu as achetées il y a deux jours sans réfléchir.

Et bah j’ai trouvé l’astuce parfaite : la pizza avec une base de légumes (ici, des carottes, tu auras compris, mais je testerai d’autres trucs c’est sur). Autrement dit, tu râpes tes carottes, tu mélanges avec des oeufs, et après tu balances tout ton frigo comme pour une pizza normale (Ici, végé la pizza) ! En plus c’est relativement beaucoup plus sain qu’une pizza, si jamais tu veux te rattraper de tes vacances (oupsi). Et tu peux la ramener à l’apéro (ce que j’ai fait).

Et ma coloc qui dit que je ne fais que des tests bizarres…

Continue reading “Pizza à base de carottes rapées” »

Banh Bao

DSCF8206

Cette semaine, j’ai connu un grand malheur : en pleine période de révisions / mémoire / Grand O, j’ai cassé ma cafetière. Elle était rose en plus (tu l’as peut être vue passer sur instagram). Heureusement, mon cerveau survolté a repris le dessus, et j’ai inventé un système D assez révolutionnaire, à l’aide du truc du mixeur. Révisions sauvées. Bref, j’étais assez fière de moi, je voulais le dire.

Dans un thème plus relié à la cuisine et à l’article (lol c’est le thème du blog), j’avais envie de manger des Banh Bao depuis longtemps… J’avais craqué dans les supers magasins asiats de Lille, plein de mille trucs différents qui font mourir d’envie (certains peuvent le confirmer), et j’avais acheté de la farine exprés, mais  le vendeur m’avait fait un peu peur en me disant que c’était super compliqué, en général si on ne connaissait pas quelqu’un pour nous l’apprendre on y arrivait pas etc. Mais en fait c’est beaucoup plus facile que ce que je pensais. Et qu’est ce que c’est bon (mes zamis étaient trop degs quand j’ai sorti mon tupperware au RU…). Parce que oui, bonus, faire tes Banh Bao toi même, c’est la classe.

J’ai trouvé des recettes qui utilisaient de la farine normale, avec de la levure boulangère + chimique et de l’huile, mais je ne suis pas convaincue (en plus du coup ça doit reposer moins longtemps) : dans la plupart des grandes villes, en tous cas pour Lille et Paris, c’est facile de trouver de la farine spéciale  (Rue Jules Guesdes concrètement pour Lille). Pour la farce, je l’ai faite à ma manière : pas d’oeuf dur ni de saucisse chinoise, mais un mélange de porc et de boeuf haché, des shiitakés, des oignons, du gingembre, de la sauce soja… La farce est super facilement adaptable, notamment pour les végés ! J’ai même entendu dire qu’on pouvait les faire sucrés (à tester)…

Continue reading “Banh Bao” »

Tarte fine champignons gorgonzola noisettes

DSCF8023

En ce moment, j’avoue, je cuisine moins : je travaille, beaucoup, j’écris des critiques littéraires (par ici), je répéte une dernière fois pour la pièce de la rentrée (parce que oui je suis en vacances, on en fout pas une rame à Sciences Po il faut croire !) et je finis (presque) la première partie de mon mémoire (je te dis pas le titre, en général, les gens me regardent bizarrement aprés).

Du coup, je fais des plats au bon rendement temps/quantité, notamment cette tarte qui, il faut l’avouer, était carrément pas mal. J’ai une faiblesse pour les tartes à la pâte brisée, un peu épaisse, alors les tartes fines à base de pâte feuilletée, c’est moins mon truc, mais là avec des champignons et du gorgonzola, c’était vraiment bon, pas trop fort, et de quoi manger pendant deux jours, que demande le peuple ?

Sinon je sais pas si t’as vu mais mes amis m’ont convaincu de me créer un instagram (et oui tavu je suis dans la com, on apprend ça en cours). Donc pour l’instant c’est plutôt des anciennes photos mais finalement j’aime bien, y’a de la bouffe partout, c’est pas si mal. Un merci spécial pour Max, qui a dû m’expliquer les hashtag #merci #jaipashonte.

Continue reading “Tarte fine champignons gorgonzola noisettes” »

DSCF7144

Gratin d’oeufs aux épinards et aux champignons

 

Mes colocs étaient moyen convaincues par ce gratin car elles n’aiment pas les épinards
mais notre testeur occasionnel du week end a vraiment aimé, et moi
aussi ! C’est végétarien, pas cher, plutôt sympa niveau présentation, et un bon moyen d’utiliser les oeufs et de finir les légumes
de fond du frigo, car la recette est plutôt adaptable avec les légumes
qu’on veut. Au niveau des proportions, tout dépend de ton plat et du nombre
d’invités : ici j’ai fait 6 oeufs, mais tu peux en faire 12 si t’es
vraiment enthousiaste.

D’ailleurs, je sais pas si t’as vu mais j’ai commencé à noter « sans gluten » dans les tags, donc il n’y a que les articles récents pour l’instant, mais je commence à faire gaffe et à tenter des trucs sans gluten, aprés ma phase desserts vegan…

  • 6 oeufs
  • 200 g d’épinards frais
  • Une dizaine de champignons
  • 1 petit oignon
  • 1 gousse d’ail
  • Parmesan rapé
  • 2 c à c de moutarde
  • 1 c à s de crème fraiche
  • Sel, poivre, herbes de provence

Préchauffer le four à 180°c.

Faire revenir rapidement les épinards dans une poele : les feuilles vont se flétrir et prendre cinq fois moins de place. réserver.

Eplucher et émincer l’oignon et l’ail. Faire revenir dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Laver et émincer les champignons, les ajouter quand les oignons sont transparents. Faire revenir le tout une dizaine de minutes.

Mélanger épinards, champignons, moutarde et crème. Saler, poivrer, ajouter les herbes de Provence au goût.

Dans un plat à gratin, verser la poêlée épinards / champignons, et former des creux assez profonds en formant des sortes de « murs » pour pouvoir mettre les oeufs. Casser un oeuf dans chaque creux.

Recouvrir le tout de parmesan rapé (j’avais aussi mis de la mozza mais je trouvais que le résultat n’était pas top, mieux vaut se contenter de parmesan). Enfourner pour 15 à 30 minutes. Les oeufs doivent être cuits, en sachant que les oeufs au centre seront plus mollets et ceux sur les bords plus cuits, donc il faut arbitrer en fonction des goûts des testeurs. Servir immédiatemment.
Bon ap’ !
 

Tourte poulet chataignes

Pour continuer sur l’avalanche de bouffe de cette semaine (c’est ma dernière semaine de vacances, j’en profite), j’ai décidé d’utiliser les restes de poulet roti et de chataignes dans une tourte.

Oui, une tourte.

La tourte c’est parfait, en salé et en sucré, ça passe avec tout, tout le monde adore ; ça met un peu de temps à faire, et il vaut mieux avoir un moule à tourte, mais c’est le genre de truc qui change ta vie (j’exagère à peine).

Le fait d’utiliser une pâte brisée pour le fond et une feuilletée au dessus permet d’avoir les avantages des deux, c’est la bonne technique pour les tourtes !

Continue reading “Tourte poulet chataignes” »