pâtes

Salades du lundi pour le retour des beaux jours

Le retour des salades du lundi, pour accompagner les beaux jours !

Salade de clémentines,chèvre, lardons et plein de bonnes choses.

Éplucher et séparer en quartiers 3 clémentines. Faire revenir 50 g de lardons dans une poêle sans matière grasse jusqu’à ce qu’ils soient légèrement grillés. Émietter du chèvre frais type Petit Billy, éplucher et découper 1 concombre en morceaux. J’ai également ajouté des piquillos (poivrons confits) émincés et tu peux mettre ½ oignon rouge finement émincé. Mélanger tous les ingrédients et servir avec de la menthe et une sauce au jus de citron, sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade de mangue, avocat, coriandre et noix de cajou

Une salade facile et rapide, super fraîche !

Éplucher 1 mangue et découper des petits cubes. De même pour 1 avocat. Mélanger avec sel, poivre, de la coriandre hachée et quelques noix de cajou grossièrement concassées. Ajouter un peu de sauce soja ou de vinaigre balsamique.

Salade de pâtes avec plein de verdure

Pour le manque d’inspiration niveau salades de pâtes, voilà une recette assez fraîche et rapide !

Pour deux personnes : 100 g de pâtes courtes cuites, quelques poignées de roquette, 200 g de petits pois cuits, 50 g de chèvre frais, de la ciboulette ou de la menthe ciselée, du sel et du poivre. Servir éventuellement avec du vinaigre balsamique.

Conchiglioni farcis à la ricotta, butternut et épinards

Je voulais tenter les conchiglioni depuis un moment mais figure toi que c’est beaucoup plus difficile à trouver que ce que je pensais ! J’ai dû aller dans un grand magasin bio, parce que carrefour, monoprix, rien du tout ! Pourtant c’est génial, ce sont des grosses pâtes qu’on fait pré-cuire, qu’on farcit avant de faire gratiner au four. Bref, du bonheur.

Pour ma première recette, j’ai fait deux farces, ricotta-épinards et ricotta-butternut, avec des noix et du parmesan. Big up pour la ricotta butternut. Autres variantes possibles : avec des champignons,de l’ail et de la crème fraîche ou de la ricotta, avec du potimarron, avec un fromage plus fort (bleu, camembert…) et des noisettes ou des noix…

Continue reading “Conchiglioni farcis à la ricotta, butternut et épinards” »

La parfaite recette de Mac’n’cheese

Comme tu le sais peut-être, je suis allée en vacances à New York l’année dernière, j’ai pris approximativement 40kg (approximativement).

Comme tu le sais peut-être, je viens d’avoir une bourse pour y retourner… pour 6 mois, en tant que stagiaire et étudiante à NYU (Oui, comme Dan dans Gossip Girl). Comment fêter cela autrement qu’avec un plat américain ?

À New York, comme lors de tous mes voyages, j’avais ma To Eat List. Mieux qu’une To Do List, c’est ma liste de toutes les choses que je veux tester dans le pays ; dedans, des cookies de Levain Bakery, des burgers, des sandwichs au pastrami, des donuts, des ice-cream sandwichs, des pizzas… et du Mac’n’cheese. Avec T., on avait commencé par la fameuse boîte bleue Kraft, qui fut une abomination. Et puis, après un cocktail hors de prix à Brooklyn avec vue sur la skyline (dézopasdézo), on avait fini dans un dinner craignos à souhait, à dévorer des Mac’n’cheese et des onions rings. Un délice calorique, avec une béchamel ultra crémeuse et plein de fromage.

Depuis, j’essaie de trouver LA recette. J’avais publié une version avec de la bière par ici mais je l’ai supprimée, parce que franchement, depuis que j’ai trouvé la recette miracle par ici, je ne jure que par celle-ci, et j’en ai testé des versions ! J’ai mangé ces Mac’n’cheese avec T. -évidemment-, on a pris les trois parts et on a fini la béchamel et le fromage. Voilà.

Continue reading “La parfaite recette de Mac’n’cheese” »

Spaghetti d’hiver aux lardons, potimarron, champignons, châtaignes, pignons et miel

Pour le retour de mes recettes de pâtes, je me suis fiée comme souvent à Beau à la louche. Pour ce qui est des pâtes, je lui fait aveuglément confiance. Après les pâtes aux sardines, j’ai donc testé une recette d’hiver avec plein de bonnes choses (si tu as déjà oublié c’est dans le titre. Bah oui je vais pas tout réécrire non plus), et c’était une tuerie.

De plus, habitant près du quartier chinois du 13ème (oulàlà tu connais toute ma vie), je craque souvent à Tang frères, LE supermarché de produits asiatiques. En général, je prends du miso, du kimchi, parfois un peu d’anko (j’ai refait mon gâteau au chocolat et aux haricots rouges deux fois récemment…), le vrai riz basmati Tilda (je n’ai aucun sponsoring hein, j’aimerais bien par contre si quelqu’un de riz Tilda ou Tang frères passe par là…) et puis je rentre satisfaite. Sauf que la dernière fois, je me baladais dans les rayons quand je suis tombée sur les spaghettis de patate douce.

Il fallait que je teste.

Si tu suis instagram, tu auras vu ma perplexité devant le côté gélatineux du truc, mais une fois bien cuit, c’était délicieux ! Bien sûr, la recette fonctionne avec tout type de pâtes, mais je pense que la prochaine fois que je vais à Tang frères, j’achèterai une tonne de pâtes différentes pour tester. J’aime vivre dangereusement.

Continue reading “Spaghetti d’hiver aux lardons, potimarron, champignons, châtaignes, pignons et miel” »

Lasagnes « à la japonaise » au saumon teriyaki, shiitakés, aubergines, nori…

Tant de temps s’est écoulé depuis mon dernier post ! J’ai été submergée par mes travaux à rendre, ma remise de diplôme, les préparatifs de Noël, et je n’ai pas eu le temps d’écrire d’article (enfin je prépare un peu le best of en vrai…)… Mais j’ai cuisiné, et des trucs super bons ! Cet article sera donc le dernier avant Noël, j’en profite pour te souhaiter JOYEUX NOËL. J’aurais pu faire une recette de Noël mais je ne suis pas organisée à ce point là…

Dans mon dernier challenge vide-placard -enfin fini !- il y avait… un énorme paquet de lasagnes à peine entamé. Pour le finir, j’ai donc commencé par refaire des photos des lasagnes butternut ricotta mozarella, puis j’ai fait divers tests, et finalement, cette recette de lasagnes japonisantes. Comme ça, dans la foulée j’ai pu finir le nori et la sauce teriyaki -qui approchait beaucoup trop de la date de péremption voire qui l’avait dépassée mais j’aime pas jeter.

Du coup, je me suis attaquée à la cuisine fusion. Ou, comme j’aime l’appeler, la cuisine n’importe tout et quoi.

Ce sont donc des lasagnes un peu longues, que j’ai trouvé par ici, avec plusieurs préparations à faire, mais l’ensemble est vraiment cool, ça donne un plat réconfortant avec le petit goût japonais…

Continue reading “Lasagnes « à la japonaise » au saumon teriyaki, shiitakés, aubergines, nori…” »

Spaghetti alla Vongole

Tu n’as peut-être pas suivi, mais j’ai été cambriolée récemment, et mon ordi et mon appareil photo y ont laissé leur vie. Est-ce que cela explique la mauvaise qualité de mes photos dernièrement ? Oui. Ok, pas complètement. Parce qu’après de nombreux cafouillages, j’ai enfin retrouvé un appareil photo digne de ce nom ! Le problème, c’est que je ne le maîtrise pas encore, mais ça va venir. Bref, ne me juge pas trop.

Retour à la nourriture. Le plat que je te présente aujourd’hui est un peu un plat de riche, CERTES. Mais pour moi, c’est le plat doudou que faisait mon papa en vacances, de pâtes sautées aux palourdes avec du vin blanc, du persil et tu peux même y rajouter un peu de safran ou de piment. Pas de stress, il ne faut pas un bac+10 pour cuisiner des palourdes, c’est ultra facile je vais tout t’expliquer. Le mieux, c’est évidemment avec des palourdes qu’on a pêchées soi même, m’enfin…

Continue reading “Spaghetti alla Vongole” »

Udons sauce cacahuète

Quand T., mon testeur préféré de l’hiver dernier, avec qui j’étais partir à New York, est revenu à Paris après six mois d’exil en Suisse, je me devais de lui faire à manger, comme au bon vieux temps. Et pas n’importe quoi, il avait adoré la fondue de haricots et de champignons aux beignets d’oignons, mon crumble de potimarron, les figues au bacon et au brie, bref le gras. Donc j’ai repéré une autre recette cocooning chez Piment oiseau, avec un côté nostalgique du Japon en plus : des udons (des pâtes japonaises bien épaisses) et une sauce style satay.

Une tuerie. Vraiment. Du gras, du gras, du gras. On a dévoré ça avec des feuilles de chou-fleur sautées (mais si, je te rappelle que tu peux manger les feuilles de chou-fleur, comme ici), et mes fameux fondants au chocolat (qu’il a adoré. Il en a mangé deux. Je cafte).

Continue reading “Udons sauce cacahuète” »

Spaghettis au lait coco, tomates, basilic

DSCF4727

Cela fait un temps fou que je voulais publier cette recette. Je l’ai faite plusieurs fois mais à chaque fois sur le pouce, sans avoir d’appareil photo à proximité, pour mes frères ou des amis. Et enfin, le moment est venu.

Spaghettis au lait coco, kézako ? Et bien on fait cuire les pâtes dans un mélange d’eau et de lait coco. C’est pas très healthy mais c’est délicieux, super parfumé, confort food au top. Et aussi facile que des pâtes normales (suffit juste de remplacer une partie de l’eau, franchement ultra ultra izi). J’ai cuisiné avec les fonds de placard mais on peut ajouter des shiitakés ou du poisson ! Ou des boulettes végétariennes (ma tante m’a avouée qu’elle était fan de mes boulettes lentilles corail carottes, qu’elle fait tout le temps, je suis super émue)…

Continue reading “Spaghettis au lait coco, tomates, basilic” »

Pâtes aux sardines : la recette surprenament délicieuse

dscf1576dscf1575

Chaque répet de théâtre (nous jouons très bientôt, le stress commence à monter) a lieu de 19 à 21h : je ne sais pas comment font les gens mais moi j’ai faim dès 17h, c’est complètement impossible pour moi d’attendre jusqu’à 21h pour manger. Du coup je me prépare toujours un tupperware pour le midi et pour le soir, je le fais réchauffer juste avant la répet et je mange pendant l’acte 1 (je n’interviens qu’à l’acte 2, heureusement !). Du coup, chacun de mes repas est disséqué par les autres acteurs, qui me regardent en général avec des yeux ronds pendant que j’explique ce que je mange, description en général suivie de « c’est incroyable » « mais ou est-ce que tu trouves le temps de cuisiner tout ça ? ». (C’est une question d’organisation ! En général je prépare 3-4 repas en même temps, ça me prend 2-3h et après je suis tranquille pour le gros de la semaine.). Mais quand j’ai apporté ce tupperware là en répet, j’ai eu des regards plus dubitatifs que d’habitude. Sans raison ! En vrai, cette recette de Beau à la louche ferait aimer les sardines en boîte à tout le monde : la sauce est très parfumée, elle n’est pas liquide et ça te révolutionne un plat de pâtes, en plus c’est faisable avec des ingrédients du placard et cela ne prend pas plus longtemps que le temps de cuisson des pâtes. Aller vazi.

Continue reading “Pâtes aux sardines : la recette surprenament délicieuse” »

Lasagnes de légumes fondants

dscf1403

Dans la perspective de plus en plus proche de mon déménagement, j’essaie de finir mes placards. Je décongèle des blancs d’oeufs, je finis les fruits rouges congelés dans des smoothies, je liquide toutes les noix qui me restent… J’ai même fini mon dernier paquet de pâtes et je ne compte pas en racheter ! Bref, il me restait 5-6 feuilles de lasagnes, donc je me suis lancée dans un plat de lasagnes qui n’aurait pas vraiment besoin de pâtes.

Eh oui, tu m’as bien entendu : j’ai fait des couches de légumes et de sauces qui respectent donc le principe des lasagnes, dans lesquelles j’ai mis les dernières lasagnes qui me restaient, mais sans qu’elles soient à la base du plat (j’ai fait deux couches avec et j’ai abandonné ha ha). J’ai trouvé cette recette chez Clea, dont j’ai également acheté le livre il y a quelques mois (mais j’ai toujours plus de mal à aller chercher des idées dans les livres de cuisine, même si j’adore ça) : Les légumes sont râpés, relevés avec une sauce tomate toute douce, ça donne un plat plutôt sain, parfumé, fondant, délicieux !

Autre chose : je te déconseille cette recette si tu n’as pas de robot qui râpe. Parce que ça va te prendre des heures.

Continue reading “Lasagnes de légumes fondants” »