sésame

La salade de concombres méga simple dont je ne me lasse pas, avec du piment coréen

Depuis que L. est parti, je finis les restes. Il m’a laissé des moitiés de légumes, des yaourts protéinés, des jaunes d’oeufs, des bouts de fromage en tranches… et un concombre. Bon, ça, au moins, je savais quoi en faire : ma nouvelle salade préférée.

Cette salade, j’en ai mangé tout l’été. C’est une façon rapide et facile d’accomoder les concombres, la sauce est piquante mais très équilibrée, tu peux également ajouter du riz chaud pour en faire un plat complet. Alors évidemment les ingrédients de la sauce sont plutôt trouvables en épiceries asiatiques, mais perso j’en ai toujours chez moi et on peut les utiliser dans plein de choses, à commencer par du kimchi.

(suite…)

Concombres smashés, ou une nouvelle technique pas forcément révolutionnaire mais pourquoi pas

Est-ce que les concombres smashés sont une future nouvelle lubie d’instagram ? Probablement que non. Est-ce que ça révolutionne le goût de ce légume ? Pas vraiment. Est-ce que c’est rapide et plutôt marrant à faire ? Oui, j’avoue.

Contrairement au titre et à ce que pourrait laisser présager le nom, c’est honteusement facile, et ça se marie très bien avec du riz et un oeuf pour un repas rapide et la petite sauce pimpe parfaitement le tout… je te laisse juger.

(suite…)

Qiang Bing, pain chinois au sésame et aux oignons nouveaux

Après la brioche au pandan, il me restait de la levure boulangère, et c’était un jour de télétravail : parfait pour de la boulange, vu qu’il y a besoin de laisser reposer régulièrement. J’ai donc fait ces pains chinois qui me faisaient de l’oeil depuis longtemps, qui sont assez gros : j’en ai eu pour quelques repas et j’en ai congelé !

Le week-end dernier, j’étais avec le G10, mon groupe d’amis de prépa, à Rome. Nous avions un grand airbnb et 4 jours pour nous balader et manger des pâtes. C’était un week-end de soleil, de marche, de spritz, de danse, de pâtes, de mauvaise pizza, un peu de migraine pour moi aussi, mais surtout ça faisait plaisir de les retrouver pour ce rendez-vous désormais bi-annuel. Le comité d’organisation (dont les membres changent et donc je faisans partie cette fois-ci) avait même prévu une activité surprise : un atelier de fabrication de pâtes (évidemment, mon idée), dont je risque de te reparler bientôt…

(suite…)

Udons sautés au soja, champignons et tofu

Mes deux dernières recettes d’udons étaient à la cacahuète, mais là je suis partie vers une base plus tradi peut-être, de sauce soja, et c’est un délice !

En ce moment, j’ai décidé de m’attaquer à faire de mon appart, composé d’un assemblage hétéroclites de meubles de nos précédents appartements, un tout un peu plus homogène. J’ai cousu de nouveaux rideaux, j’ai réparé et lavé les canapés, j’ai acheté de quoi tapisser nos meubles moches, j’ai viré la collection de figurines Macdo… J’ai hâte de voir le résultat final !

(suite…)

Tang yuan au sésame noir (petites boules de riz gluant fourées dans un sirop de gingembre)

Je continue dans mes découvertes sur le nouvel an chinois avec ces tang yuan, qui apparemment  sont censés être servis pour la fête des lanternes, qui clôt les festivités. La rondeur des boulettes symbolise la plénitude, la famille, la satisafaction des besoins (on a l’impression que je sais des choses de ouf mais j’ai regardé sur le internet). Ils peuvent être à la pâte de haricots rouges, pâte d’arachide ou pâte de sésame.

C’est la première fois que je me lance dans ce genre de recettes, mais maintenant que j’ai investi dans les ingrédients, je vais continuer ! Il faut préparer la farce un peu en avance, et surtout les manger tout de suite, parce que ça se réchauffe bofi bof. Le sésame noir a un petit côté peanut butter, avec un arrière goût un peu salé, et c’est délicieux !

(suite…)

Nouilles de riz aux fèves, oignons nouveaux, brocolis et sésame un peu comme Ottolenghi

Cela faisait presque longtemps que je n’avais pas parlé d’Ottolenghi, mais j’ai acheté un gros paquet de nouilles de riz et je ne savais pas quoi en faire… jusqu’à ce que je trouve cette recette ; j’ai twisté quelques éléments, rajouté des brocolis pour augmenter la dose de légumes et remplacé les haricots mungo par des fêves, plus faciles à trouver.

Le boulot est super intense en ce moment donc je cuisine un peu moins (d’où les recettes d’Ottolenghi qui sauvent) et surtout j’essaie d’avancer sur le best of, qui est un de mes gros projets de fin d’année ! J’ai hâte de te montrer tout ça…

(suite…)

Rainbow Jeon, pancake coréen aux légumes

Ca y est, c’est l’anniversaire du confinement… Je me suis réveillée l’autre jour et il faisait déjà jour car c’est le printemps, comme il y a un an, j’ai fait mon sport dans la cuisine et pas en salle comme depuis un an, j’ai travaillé chez moi comme il y a un an… Je me souviens surtout des bons souvenirs, le fait d’être confinés à quatre, puis à trois, ensemble, ce qui nous a clairement rapproché avec mes colocs, nos activités et soirées improvisées, nos fou rires, nos séries, les sims, cette sensation de temps infini… Depuis cette période exceptionnelle et incroyable, on est entrés dans un quotidien de restrictions où la fermeture des frontières, des salles, des bars et de… tout, est devenue notre quotidien. C’est un peu bizarre donc de repenser à catte periode et à comment elle on l’aurait vue si on avait su.

Bref, pour cet anniversaire un peu bizarre, je te propose une autre crêpe coréenne, après le kimchi pancake, à base d’oeufs, de pomme de terre, de légumes en batonnets et de sésame. C’est un délice à la fois fondant et croustillant, que je te recommande grandement, que tu sois en train de penser à l’année dernière ou non.

(suite…)