sésame

Chaussons aubergine, ricotta et sésame

J’adore faire des chaussons de légumes, c’est parfait à emmener dans un tupperware le midi et à manger avec une soupe le soir, et souvent il reste juste assez de farce pour manger avec un peu de riz ou des pâtes ! Le mélange ricotta aubergines est évidemment un classique incontournable et délicieux, et associé au sésame c’est encore meilleur. J’ai trouvé la recette par ici, et la pâte a l’avantage d’être végane ! À toi de changer les goûts comme tu veux (avec un peu de potimarron ça doit être parfait pour l’hiver).

Continue reading “Chaussons aubergine, ricotta et sésame” »

Pâte à tartiner chocolat sésame

Cette recette, trouvée sur Gastelovore, c’est celle de la pâte à tartiner utilisée pour finir mes placards avant de quitter mon appart’ parisien… Alors si tu cherches un substitut de Nutella (recette actuellement en cours de recherche pour éviter l’huile de palme), c’est pas ça, mais c’est délicieux quand même ! Le goût ici est plus fort, avec un chocolat plus noir et un final où on sent bien le sésame…

À NY, je commence à recevoir des visites et à faire tous les trucs touristiques… je cuisine toujours autant, mais bientôt j’arriverais à bout de mes photos prises en France et je vais retomber dans l’époque où j’écrivais pour le blog en Espagne, avec une vaisselle super moche, aucune lumière et aucun moyen de faire des photos potables ! En bref, je m’en excuse d’avance…

Continue reading “Pâte à tartiner chocolat sésame” »

Cake au miso et au sésame

J’ai une passion pour le miso. Ce condiment japonais arrive à tout relever, même des bêtes légumes à la poêle. J’ai donc toujours un pot de miso ouvert dans le frigo, toujours le même, que j’achète à Tang frères, et qu’en général je dévore avec des crudités (et notamment des carottes à croquer comme un lapin, ce qui te donne une petite idée de mon niveau de maturité).

Arrive l’élément perturbateur de mon récit : Tang frères était fermé, et j’étais à court de miso. Je suis donc allée dans une boutique bio, et j’ai acheté un autre type de miso, du shiromiso, miso blanc. Sauf que cela n’a pas du tout le même goût que mon miso habituel et ça ne va pas du tout avec des crudités !

Bref, me voilà avec un pot de miso entamé et aucune idée de comment l’utiliser. Heureusement, j’ai trouvé l’idée du siècle sur Cuisine en bandoulière : en faire un gâteau. Un gâteau ultra moelleux et délicatement parfumé d’un je ne sais quoi difficile à identifier… Je l’ai amené à notre rendu de projet pour le partager avec ma classe et bien finir l’année (que j’avais d’ailleurs entamée avec un quatre-quart au sarrasin et au chocolat #passionbouffe). Ils ont tous adoré !

Continue reading “Cake au miso et au sésame” »

Seitan cacahuète et lait coco

Kézako ? N’aie crainte, je te prépare un article sur comment cuisiner tofu, seitan, tempeh et autres bizarreries, bref les protéines végétales trouvables en magasin bio qui ne font pas forcément hyper envie mais qui, bien cuisinées, sont délicieuses !

Voici donc mon dernier test en la matière : trouvée sur ce blog, cette recette est vraiment facile et permet de cuisiner ce genre de protéines végétales sans devoir les faire mariner à l’avance, parfait donc en cas de manque de temps. Cela permet un bon shot de protéines si, comme moi, tu as décidé de faire sortir le sportif caché en toi… En effet, récemment, j’ai traîné ma collégue J. à… un cours de cross fit.

Est-ce que nous avons souffert ? Oui. Est-ce qu’elle a passé une partie de la séance à m’insulter ? Oui. Est-ce que j’ai adoré et elle a détesté ? Oui. Est-ce qu’on y retournera ? Pas tout de suite. Est-ce que les questions/réponses comme ça c’est chiant ? Probablement.

Continue reading “Seitan cacahuète et lait coco” »

Salades pleines de haricots verts et autres trucs d’été…

Le nouvel article des salades : avec l’été, celles-ci reviennent en force dans mes menus, surtout quand c’est une soirée de boulot (comme beaucoup en ce moment). Je lance les haricots, je fais une sauce et j’assaisonne bien, et voilà c’est tipart.

Salade de haricots verts d’Ottolenghi


J’ai un peu modifié à ma sauce, notamment parce que je trouve que beaucoup de recettes de salade sont noyées dans l’huile alors que ça n’a pas de sens, mais on reste dans l’esprit d’Ottolenghi, et c’est comme toujours délicieux et très parfumé !
Faire cuire 400 g de haricots frais (surtout pas surgelés ou en boîte) pour qu’ils soient croquants. Ottolenghi ajoute aussi 400 g de pois-gourmands mais je n’en avais pas : tu peux t’en passer. Laisser refroidir, saler, poivrer et mélanger à 70 g de noisettes décortiquées et torréfiées et une sauce à base de poivre, sel, le zeste et le jus d’1 orange, 1 gousse d’ail épluchée et hachée, 2 c à s d’huile de noisette et un peu de ciboulette.

Salade de radis très fraîche


Utiliser 1 botte de radis avec ses fanes : couper les fanes, les laver et les hacher. Laver les radis et enlever la petite queue avant de les couper en rondelles. Les mélanger avec les fanes, 100 g de chèvre frais, du sel, du poivre, du zeste de citron et de la ciboulette. Ajouter le jus d’1 citron et un peu de vinaigre balsamique, avec des pignons de pin ou des pistaches grillés à sec.

Salade de haricots à la vinaigrette de framboises (trouvée chez Clea)


Les haricots, ma passion en ce moment (et en général en fait). Même si les équeuter est parfois décourageant, ça passe vite à plusieurs ou devant une série. Avec cette vinaigrette de framboises, c’est un délice !
Faire cuire 400 g de haricots frais (surtout pas surgelés ou en boîte de nouveau) pour qu’ils soient croquants. Laisser refroidir, saler, poivrer. Émietter 100 g de chèvre frais ou de brie. Pour la sauce, mixer 100 g de framboises avec 2 c à s de vinaigre balsamique et 1 c à c de moutarde. Servir avec quelques framboises et des noix de pécan grillées à sec.

Salade d’algues wakamé au sésame

Pour avoir l’idée de cuisiner des algues et que des algues, il fallait bien être Clémence Catz

Bien rincer une poignée d’algues (achetées au rayon frais d’un magasin bio). Les servir telles quelles avec une sauce faite avec 1 c à s de tahini, 1 c à c de miel ou de sirop d’agave, 1/2 citron pressé, 1 c à s de graines de sésame et 1 c à s de gomasio, en ajoutant un peu d’eau pour avoir une texture plus liquide si nécessaire.

Carottes laquées au miso

DSCF3470

Est-ce que c’est une recette de Pâques ? Non. Est-ce que j’aurais dû la publier maintenant ? Non. Est-ce que c’est une recette estampillée #passionmiso ? Oui. Est-ce qu’elle réunit facilité et rapidité ? Oui. Comment qu’on fait ? on fait rôtir les légumes avec une petite sauce, comme ces poireaux.

Aller go.

Continue reading “Carottes laquées au miso” »

Lasagnes de légumes fondants

dscf1403

Dans la perspective de plus en plus proche de mon déménagement, j’essaie de finir mes placards. Je décongèle des blancs d’oeufs, je finis les fruits rouges congelés dans des smoothies, je liquide toutes les noix qui me restent… J’ai même fini mon dernier paquet de pâtes et je ne compte pas en racheter ! Bref, il me restait 5-6 feuilles de lasagnes, donc je me suis lancée dans un plat de lasagnes qui n’aurait pas vraiment besoin de pâtes.

Eh oui, tu m’as bien entendu : j’ai fait des couches de légumes et de sauces qui respectent donc le principe des lasagnes, dans lesquelles j’ai mis les dernières lasagnes qui me restaient, mais sans qu’elles soient à la base du plat (j’ai fait deux couches avec et j’ai abandonné ha ha). J’ai trouvé cette recette chez Clea, dont j’ai également acheté le livre il y a quelques mois (mais j’ai toujours plus de mal à aller chercher des idées dans les livres de cuisine, même si j’adore ça) : Les légumes sont râpés, relevés avec une sauce tomate toute douce, ça donne un plat plutôt sain, parfumé, fondant, délicieux !

Autre chose : je te déconseille cette recette si tu n’as pas de robot qui râpe. Parce que ça va te prendre des heures.

Continue reading “Lasagnes de légumes fondants” »

Carottes rôties au sirop d’érable, yaourt au tahini et à l’aneth

dscf1289

En ce moment, je ne suis pas beaucoup chez moi, je vadrouille entre Lille et Paris pour les entretiens de stage, et bientôt pour chercher mon appart… (Inchallah il fera plus que 10m2). je rêve de ma prochaine petite cuisine, j’ai peur de tous les meubles que je vais devoir acheter, et de la galère du déménagement… Bref. Qui dit Paris dit essayer de voir tous les gens que tu connais en un temps record, en général autour d’un repas, d’un resto… Il est donc temps de se remettre un peu des excès, et pour ça, cette recette est parfaite : des carottes braisées, un peu comme ici, du yaourt frais, des épices, un mélange de textures et de températures, comme les belges qui mangent leurs frites chaudes avec de la compote de pommes froide (je te jure c’est délicieux)…

Sans aucun rapport, les sacs de petits pois surgelés sont devenus mes meilleurs amis. Et je remarche presque !

Continue reading “Carottes rôties au sirop d’érable, yaourt au tahini et à l’aneth” »

Il paraît qu’il y a trop de légumes sur ce blog… Salades d’aubergines, de poivrons rôtis, de haricots verts, de chou-fleur…

152014034690

Petit frère numéro 1 m’a envoyé un message il y a quelques jours avec ce gif. Genre je ne sais pas trop comment le prendre, mis à part le fait qu’ils n’ont pas retenu tous les bons petits gâteaux plein de chocolat et de sucre que je leur fait, mais seulement le fait que je les bourre de légumes… Bande d’ingrats.

Aller c’est tipart pour le traditionnel rendez-vous des salades, avec les dernières nectarines et figues de l’été notamment…

Salade de nectarines, haricots verts et gomasio

dscf0836

Une recette très facile mais vraiment délicieuse, et vite faite une fois que tu as tes haricots verts cuits. je la dois à Clothilde, une mine d’or pour les bonnes recettes rapides !

Une fois 200g de haricots verts bien lavés, équeutés et cuits, les laisser refroidir. Ajouter deux nectarines coupées en quartiers. Assaisonner avec du jus de citron, du poivre, un peu de piment et du gomasio (un condiment japonais à base de sésame et sel, tu peux aussi le faire toi même en écrasant ensemble sel et graines de sésame.torréfiées)

Salade tiède d’aubergines au miso

dscf0779

Avant de partir au Japon, j’aimais déjà la nourriture japonaise, alors tu imagines bien que là bas j’ai découvert encore plus de trucs, et notamment le miso. Le miso, c’est une pâte fermentée, à base notamment de soja, assez salée, et qui fait des poêlées de légumes trop bonnes, qui pimpe tout en 2s en fait, comme le citron confit.

Laver et éplucher une grande aubergine. La faire cuire dans un grand volume d’eau salée. Egoutter, en pressant bien pour retirer le maximum d’eau. Faire une sauce avec 1 gousse d’ail épluchée et écrasée, 1 c à s de miso, 1 poignée de coriandre hachée, un peu d’eau. Servir les aubergines tièdes avec la sauce.

Salade aux tomates, figues, mozzarella et petites graines

dscf0730

Une variation de ma salade tomates pêches que je réalise tout le temps, trouvée chez Dorian !

Couper pèle-méle tomates et tomates cerises de diverses couleurs, une boule de mozzarella, 3-4 figues. Assaisonner avec sel, poivre, vinaigre balsamique, citron et basilic ciselé. Enfin ajouter l’élément croquant en concassant noisettes, graines de courges, amandes, pignons de pins

Salade de chou-fleur rôti aux noisettes (idée trouvée par ici)

dscf0995

Retirer les feuilles et les côtes extérieures d’1 chou fleur. le laver, le découper en petits bouquets. Les faire rôtir à 170°c sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé avec 2 c à c d’huile de sésame et une pincée de sel. Faire cuire 30 min en remuant à mi-cuisson : les bouquets doivent commencer à noircir un peu. Laisser refroidir. Servir avec 1 poignée de noisettes grillées et grossièrement hachées. Faire une sauce avec 1 c à s d’huile de sésame, 2 c à s de sauce nuoc mam (sauce asiatique à base de poisson), un peu de coriandre hachée et le jus d’1/2 citron vert.

Enregistrer

Enregistrer

Onigiris

dscf0741

Le Japon, c’était trop top. J’en ai balancé quelques photos sur Instagram, c’était beau, trop sympa, et culinairement, la folie. J’ai mangé tellement tellement de trucs bons, beaucoup de choses étonnantes au niveau des desserts, et je mangeais différemment tous les jours. Excepté pour les onigiris. Chaque jour, avant le dîner (voire même aussi avant le déjeuner), je me prenais un petit onigiri pour m’ouvrir l’appétit dans un konbini (les épiceries/mini-supermarchés pas chers du tout ouverts 24h/24). Et ça me manque tellement que j’ai essayé d’en refaire maison.

Si tu ne connais pas, les onigiri sont des boules/triangles de riz, en général avec une petite farce, enrobés dans une feuille de nori croquante. Au Japon, ils ont la technique, avec un emballage de plastique à retirer selon un ordre précis (oui, je me suis foirée au début) pour avoir la feuille isolée et qu’elle ne soit pas ramollie par le riz : du génie. Bon, cette recette, j’avoue, c’est comme pour les melon-pan, ce n’est pas aussi bon qu’au Japon. Mais je ne désespère pas. En attendant, à chaque fois que je vais rue Saint Anne, je m’en achète…

Continue reading “Onigiris” »