tomate

Soupes froides d’été avec des tomates, de la pâstèque, des cerises, des courgettes

Cette année, étant à New York, je vis mon premier été indien.

En effet, inutile de se voiler la face, on ne peut pas prétendre que le début d’automne soit clément à Lille et à Paris, alors qu’ici, on est effectivement en vêtements d’été. Je me balade toujours avec mon ciré jaune ceci dit, pas seulement parce que les américains me font toujours des compliments dessus, mais surtout pour lutter contre la clim’ permanente aux US, tellement forte qu’il faut toujours de quoi se couvrir dans son sac pour le métro ou les salles de cours.

Tout ça pour dire que du coup, l’été est toujours présent dans mes assiettes (ou dans mes bols, pour le coup), et qui dit été dit soupes froides. Je t’ai déjà donné une recette de base de Gazpacho, mais comme je n’aime pas faire toujours la même chose, j’ai testé des variations… Souvent sans cuisson mais souvent à préparer la veille, ce sont des variations ultra faciles qui ajoutent un petit twist ! Je recommande particulièrement celle à la pastèque…

Gazpacho tomates et cerises

Couper 4 grosses tomates en morceaux, les mélanger avec 150 g de cerises dénoyautées, 1 tranche de pain en morceaux (rassis éventuellement), sel, poivre, vinaigre balsamique. Mettre le tout au frais une nuit, et mixer le lendemain, en rajoutant de l’eau selon la texture que tu préfères. Servir éventuellement quelques pignons de pin, ou de la mozzarella.

Gazpacho tomates et pastèque

Couper 4 grosses tomates en morceaux, les mélanger avec 1 pot de poivrons marinés, 1/2 pastèque coupée en morceaux, 1/2 oignon épluché et émincé, 2 gousses d’ail épluchées et écrasées, 1 tranche de pain coupée en morceaux, sel, poivre, vinaigre balsamique. Mettre le tout au frais pour la nuit, et mixer le lendemain, en rajoutant de l’eau selon la texture que tu préfères. Servir éventuellement quelques pignons de pin, ou de la mozzarella.

Soupe froide de courgettes et de roquette (trouvée par ici !)

Éplucher et couper 2 courgettes. Les faire bouillir dans une casserole remplir d’eau jusqu’à ce qu’elles soient cuites. Laisser refroidir, puis mixer avec quelques feuilles de menthe, 1 poignée de roquette, 50 g de parmesan, 1 c à s de mascarpone, sel et poivre. Pour servir, quelques billes de mozzarella, des pignons de pin grillés ou des oignons nouveaux sont parfaits.

Calamars aux poivrons et aux tomates

Si le temps en France (ou en tous cas à Paris et à Lille), est rarement clément en septembre, à New York, c’est clairement l’été indien. On profite encore des cinés en plein air, des cours de yoga dans les parcs, des rooftops et des barbecues dans la rue. Du coup, moi, je profite encore des légumes d’été, tout en attendant les courges avec impatience (le Pumpkin Spice Latte a déjà fait son apparition dans les Starbucks, c’est un évènement tellement énorme ici qu’on en a parlé en cours !) Je te présente donc une recette de tapas, délicieuse à l’apéro sur du pain ou en plus grosse quantité en plat principal. Cela me fait penser que je n’ai jamais fait tous les plats que j’avais imaginé pouvoir figurer dans mes classiques espagnols quand j’habitais en Espagne… Un jour, je publierai des patatas bravas et autres hornazos.

Continue reading “Calamars aux poivrons et aux tomates” »

Aubergines farcies à l’orientale et à l’oeuf

Cette recette est un mix entre les aubergines imam bayildi (dont j’ai refait les photos récemment d’ailleurs !) et la shakshouka : des oeufs cuits dans une sauce épicée… avec de l’aubergine. Un plat épicé bien réconfortant et délicieux, pour dire au revoir aux légumes d’été ! À vrai dire, je suis pressée de voir arriver les courges, surtout que la saison de la pumpkin pie arrive à grands pas aux États-Unis… Je prépare des articles sur mes découvertes culinaires américaines, donc attends toi à plein de gras ! (mais pas que)

Continue reading “Aubergines farcies à l’orientale et à l’oeuf” »

Salade de pommes de terres rôties, poivrons confits, tomates, oignons rouges et chorizo

Avec les copains cet été, nous avons pris les sacs, la crème solaire, les clés de la voiture de location et nous sommes partis dans le Vercors. Certes, ce n’est pas la première destination à laquelle on pense pour quatre jeunes ayant la vingtaine et pas beaucoup d’argent, mais c’était la destination parfaite ! Une ancienne école convertie en maison dont les baies vitrées donnaient sur une magnifique vue du plateau, la tranquillité parfaite pour faire des barbecues et prendre l’apéro, des paysages à couper le souffle, des lacs, et des marchés pleins de bons produits.

Face à la perspective de pouvoir cuisiner tout mon soûl pour 4 personnes pendant 5 jours, autant te dire que j’étais… aux anges ! Même si j’étais limitée en termes d’ingrédients et d’accessoires de cuisine (il y avait un piano de cuisine complètement dingue qu’on a galéré à allumer chaque soir), j’ai pu improviser plein de choses avec les moyens du bord, dont cette salade (recette également approuvée par mes cousins Bretons et mes amis Lillois) qui a fait l’unanimité ! Elle est plutôt à préparer à l’avance, mais elle se fait avec des ingrédients de base (promis) et est très facilement adaptable. Tu peux remplacer le chorizo par des restes de poulet rôti, ou par des tomates confites si tu es végé.

Continue reading “Salade de pommes de terres rôties, poivrons confits, tomates, oignons rouges et chorizo” »

Tarte à la tomate-ananas, feta et basilic

Le bonheur de faire une tarte et d’avoir à manger à l’avance… J’adore la feta dans les tartes (avec la courge butternut ou les blettes par exemple), je trouve que ça sublime une tarte basique en mois de deux !

Voilà donc une bonne recette pour prolonger l’été, même si pour être honnête, je n’ai pas à me plaindre de ce côté là (même si j’adore ça) : à New York, l’été indien n’est pas un mythe mais une réalité. Je ne sais pas si nous aurons le temps de voir toutes les plages de la côte avant l’arrivée du mauvais temps, mais ça ne nous empêche pas d’y consacrer nos week-ends…

Continue reading “Tarte à la tomate-ananas, feta et basilic” »

Tajine de boulettes aux oeufs

Mon cher ami designer, dont je te parle souvent, s’est plaint récemment de ne jamais figurer sur mon blog. Pas de chance pour lui, quand il est là, je rate toujours mes plats ; des chaussons trop basiques, des pâtes pas ouf, des cookies cramés, des salades trop classiques… Mais enfin, la chance a tournée pour lui : la dernière fois qu’il était là, pour faire plaisir à ce carnivore, j’avais préparé de la viande et ce fut une vrai réussite !

J’adore les tajines : j’ai tendance à les faire aux légumes (légumes d’hiver, patate douce et aubergines ici) mais cette fois-ci, le côté oeufs m’attirait dans cette recette qui rappelle un peu une shakshouka. J’ai rajouté des keftas, que tu peux même acheter toutes faites en congelé au supermarché ou même au kebab (certains en vendent en effet), et en dehors de ça c’est vraiment une recette super facile.

Continue reading “Tajine de boulettes aux oeufs” »

La magie d’Ottolenghi : écrasé de lentilles du Puy au tahini et oeufs durs (avec la technique pour des oeufs durs parfaits !) et purée d’aubergine et grenade

Le retour d’Ottolenghi sur le blog ! Comme ce chef a toujours raison en cuisine, j’ai dépensé mes chèques cadeau de l’été (comme quoi, travailler a aussi ses avantages) dans ses bouquins de cuisine ! La recette d’aubergines est issue de son livre Jérusalem alors que celle de lentilles vient de ses chroniques sur le Guardian. Les deux recettes sont, comme toujours avec Ottolenghi, un délice : un écrasé de lentilles qui se mange un peu comme du houmous, et une purée d’aubergines bien fraîche pour l’été

J’en ai profité pour tester la parfaite technique pour les oeufs durs de Clothilde et cela a (quasi) changé ma vie. Je n’étais pas très fan des oeufs durs pour être honnêtes ; je les trouvais souvent secs, un peu étouffe chrétien, mais avec une façon de les cuire différente, on obtient des jaunes encore crémeux, c’est un délice !

Continue reading “La magie d’Ottolenghi : écrasé de lentilles du Puy au tahini et oeufs durs (avec la technique pour des oeufs durs parfaits !) et purée d’aubergine et grenade” »

Salades salées avec des fruits pour profiter un maximum de l’été

Des abricots, des fraises, des mangues… et de quoi profiter de l’été et des pique-niques en changeant de la traditionnelle salade concombres-tomates-feta !

Salade de boulgour, aubergines grillées, pois-chiches et abricots secs (trouvée chez Eryn)

Mélanger 200 g de boulgour (ou de quinoa) cuit, 2 aubergines découpées et grillées à 200°c pendant 30 min, 150 g de pois-chiches cuits, 100 g de feta émiettée, 1 dizaine d’abricots secs découpés en petits cubes, 1 gousse d’ail épluchée et écrasée, du basilic, des pignons de pin grillés, sel, poivre et cumin.

Salade de quinoa aux abricots rôtis

Faire rôtir 6 abricots en les ouvrant en deux et en enlevant leur noyau ; les disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé, avec sel, poivre, romarin et un filet de miel ou de sirop d’agave. Faire cuire 15 min à 200°c. Mélanger 200g de quinoa cuit, quelques poignées de roquette, 100 g de feta émiettée, les abricots et 1 poignée de graines de tournesol. Ajouter le jus d’1/2 citron et du vinaigre balsamique pour l’assaisonnement.

Salade de fraises à l’avocat et à la feta

Sur le modèle de cette salade fraises, épinards et bleu, voilà une nouvelle version de salade de fraises : 1 barquette de fraises en morceaux, 1 avocat en morceaux, éventuellement un peu d’épinards frais ou de tomates cerises, et de la feta émiettée. Ajouter un peu de vinaigre balsamique, sel, poivre et pavot.

Salade tomates, mozzarella, basilic… et mangue

Un peu comme la salade tomates mozza basilic avec des pêches ou des figues, voilà la version mangue… délicieuse !

Couper en rondelles 2 à 3 tomates (jaunes c’est encore mieux), ainsi qu’1 mangue après avoir enlevé la peau. Ajouter 1 boule de mozzarella en rondelles, un peu de basilic, sel, poivre et vinaigre balsamique. Tu peux aussi mettre un peu d’oignon rouge émincé.

Saumon de printemps rôti à la moutarde et aux légumes

Printemps, printemps, ou plutôt un bon mois d’octobre, vu le temps qu’il a fait en juin… L’été arrive super tard, et avec les examens, c’était une bonne fin d’année bien grise. Heureusement cela n’empêche pas les fruits et les légumes de l’été d’arriver, et je me suis jetée dessus pour tester cette recette.

J’adore le poisson, mais je prends rarement l’occasion de le cuisiner ; je suis plutôt végétarienne quand je suis seule chez moi (pour ceux qui ne sont pas trop familiers du végétarianisme : en général, cela signifie également sans poisson, sans animaux au sens large en fait !) mais la bretonnitude de mon père fait que nous sommes plus habitués à manger du poisson et des crustacés à la maison que de la viande. En général, la cuisine chez mon père est très basique : du poisson avec un peu de citron dans un plat avec quelques légumes en morceaux, et hop le tout au four, servi avec un petit peu de riz basmati. Mais là, je voulais un petit twist, et j’ai mélangé des idées trouvées sur internet avec une recette de ma mère : le saumon en croûte de cassonade.

Un saumon cuit avec des petits légumes et une sorte de crumble de moutarde, cassonade et chapelure… délicieux ! Bonus : le poisson fait toujours un peu classe donc tu peux l’utiliser en mode date night #jaimetropmangersauvemoncouple #derien

Continue reading “Saumon de printemps rôti à la moutarde et aux légumes” »

Crumble de légumes d’été au parmesan

Une variante du cobbler de légumes que je vous avait fait il y a quelques années (déjà !)… les crumbles salés font partie de mes plats préférés (pourtant je n’ai encore jamais posté ma recette fétiche ici). plein de légumes avec des aromates, une couche croustillante et parfumée… et surtout une recette super rapide ! Il faut juste couper les légumes et mettre au four !

Pour la petite histoire, on a mangé une grosse partie de ce crumble à même le plat avec mes cousins, lors de l’euro-vision, opportunément renommé euro-boisson, suite à un jeu à boire fort complexe sur cette merveilleuse émission. C’était d’autant plus bon…

Continue reading “Crumble de légumes d’été au parmesan” »