Boulange

Ma contribution 2019 à la saison des figues : focaccia figues, jambon cru, mozarella et oignons nouveaux et cobbler aux figues et aux amandes

Chaque année, je n’arrive pas à me jeter assez vite sur les figues et cela me frustre. Le temps de réfléchir à ce que je vais faire et de les cuisiner, la saison est déjà presque passée… Cette année, j’ai acheté une grosse caisse pour faire une focaccia salée, un peu sur le modèle de ce clafoutis (je m’excuse d’avance pour cette photo atroce que je dois absolument refaire), dont j’ai trouvé la recette chez Piment Oiseau, et un cobbler, mélange de différentes recettes et de ce que j’ai trouvé dans mon frigo.

Mes colocs ont adoré le cobbler : j’adore avoir de nouveau des colocs qui viennent me demander ce que je cuisine, qui veulent tout goûter et qui me réclament des gâteaux. D’ailleurs, l’autre jour, alors que deux d’entre eux (nous sommes 17…) me faisaient la liste de ce qu’ils voulaient, j’ai proposé un nouveau « cake », et ils m’ont regardé, vaguement gênés devant mon manque de vocabulaire. J’ai alors appris que le mot « cake » se référait uniquement aux gros gâteaux d’anniversaire avec du glaçage… même le fondant au chocolat que j’avais fait la semaine précédente pour l’anniversaire de l’un d’entre eux n’était pas considéré comme un gâteau ! Du coup, à chaque fois que je leur promettais un cake et que je présentais un cobbler, un brownie ou autre, ils étaient perdus ! Bref, je ne fais donc pas de gâteaux, seulement des desserts. On en apprend tous les jours.

D’autres idées de recettes avec des figues :

Continue reading “Ma contribution 2019 à la saison des figues : focaccia figues, jambon cru, mozarella et oignons nouveaux et cobbler aux figues et aux amandes” »

Feuillantine comtoise

En ces temps de chaleurs intenses et d’apéros dans les parcs ou sur les quais, ramener une feuillantine découpée en petits cubes pourrait bien faire de toi un héros moderne (rien que ça). La feuillantine, c’est une sorte de gros chausson rempli de fromage, de jambon et de béchamel : une tuerie (calorique notamment). Pas compliqué, un peu long, d’autant que la recette doit se préparer la veille, mais quel délice ! Elle a remporté un très gros succès à mon anniversaire, plusieurs personnes m’ont demandé la recette (ce à quoi je réponds toujours « bientôt sur jaimetropmanger.fr », parce que le placement de produit, il n’y a que ça de vrai).

Continue reading “Feuillantine comtoise” »

Chaussons au basilic au chèvre fais, épinards, courgette, abricots secs et miel

Bientôt, je serais inscrite à New York University, et je m’en irai vers d’autres cieux. Je ne sais pas trop comment je continuerai à publier de là bas, en fonction de la cuisine et des ustensiles que j’aurais à ma disposition, mais je sais que je continuerai à cuisiner, et que je publierai au maximum ! J’espère aussi ne pas prendre 20kg ou passer ma vie à Chinatown et dans les 1$ pizza, mais là c’est un autre débat…

En attendant mon départ, je fais des tests, comme d’habitude (comme tu le sais, je fais très très rarement des recettes déjà testées) ; ici, des petits chaussons parfaits pour emmener dans un tupperware ou pour un pique nique. La garniture est bien sûr interchangeable ; j’ai fait des chaussons fourrés d’un reste de dhal avec un peu de fromage il n’y a pas longtemps, c’était délicieux ! Mais le mélange courgette abricots secs et chèvre est un must à tester !

Continue reading “Chaussons au basilic au chèvre fais, épinards, courgette, abricots secs et miel” »

Alfajores de maicena

L., ma testeuse adorée, m’a abandonnée pour l’Argentine. Je pense souvent à elle quand je cuisine, je lui envoie des photos, elle commente mes recettes sur insta… la cuisine nous relie un peu au travers des continents. Et quand elle est revenue en France pour la remise de diplôme, elle m’a ramené une belle boîte de dulce de leche, cette merveille d’Amérique latine. Ne t’inquiète pas, le dulce de leche se trouve aussi dans certaines épiceries ou supermarchés (en général sous le nom de confiture de lait, of course), et tu peux le faire facilement toi même, alors ne t’en va pas !

Avec cette merveille des dieux, pour rester sur le thème de l’Amérique Latine, je me suis lancée sur les alfajores de maicena lorsque mes collègues sont venues goûter mon mac’n’cheese. Cela donne des genre de cookies sandwichs ultra moelleux… délicieux !

Continue reading “Alfajores de maicena” »

15 idées pour le brunch

À Paris, la vraie coutume du dimanche, ce n’est pas de faire le marché comme à Lille, mais de bruncher. Pas qu’on ne brunche pas à Lille, mais ce n’est pas le même phénomène culturel ; il n’y a pas le même foisonnement de brunchs (surtout en buffets illimités !) ni la ruée vers les brunchs en terrasse au premier rayon de soleil.

Alors si tu veux économiser 30€ (oui, c’est Paris), tu peux te faire un super brunch maison ! Voilà donc des super idées pour bruncher chez toi, en pyjama, tout en t’en mettant quand même plein la panse. D’après ma propre expérience, je te conseille de faire la bouffe la veille, histoire de vraiment profiter de ton dimanche matin sans rien faire, important si tu as une gueule de bois.

Continue reading “15 idées pour le brunch” »

Jingalov hats

Si tu suis le blog depuis longtemps, tu as peut-être remarqué que ces galettes sont en fait très vieilles, car elles datent du premier mois du blog ! J’adore cette recette, qui était d’ailleurs dans mon Best of 2015, et je trouvais ça dommage qu’elle ne soit pas plus en avant, d’autant que les photos ne lui rendaient pas du tout hommage. Du coup, j’ai profité d’avoir mes acolytes de prépa qui venaient manger pour les refaire avec de l’ail des ours du jardin de mes parents : un délice !

L’histoire de ces galettes, c’est l’histoire d’un ratage complet : avec mon testeur préféré de l’époque, on avait prévu de se faire un pique nique au bord du rio. On achète tout, on prépare les salades et moi je jette mon dévolu sur ces petites galettes fourrées aux herbes. Évidemment, il a fait super moche et on a fini par manger à l’intérieur. Heureusement, ces jingalov hats étaient là pour nous remonter le moral : de délicieux galettes assez légères, farcies d’herbes, avec une noisette de beurre fondant…

Continue reading “Jingalov hats” »

Cramique (brioche du nord de la France)

Pour passer le toefl, j’avais pris une après-midi de révisions. Sage décision, car j’étais complètement incapable de concentrer : sur les bons conseils de M-ma-copine-qui-ne-mange-plus-de-gluten, j’ai donc fait une brioche, pour me donner du courage et me nourrir durant cette épreuve. Je n’avais pas beaucoup d’ingrédients sous la main, et je ne voulais pas sortir parce que j’étais censée révisée (tu vois la logique), du coup je suis revenue à une recette de brioche simple, assez dense, la brioche de mon enfance : le cramique.

Le cramique, c’est la brioche du Nord, celle qu’on donne dans les écoles à Noël, avec des raisins secs dans la version traditionnelle et des pépites de chocolat dans les variantes modernes. Je prenais toujours les raisins secs, alors que mes frères sont team chocolat ; une vraie scission familiale (non).

Le vrai plaisir dans la brioche pour moi c’est le pétrissage, et le fait d’y consacrer plusieurs heures, de regarder la pâte monter avant qu’elle dore au four, et de sentir l’odeur qui envahit ton appartement… c’est encore mieux que de la manger.

Continue reading “Cramique (brioche du nord de la France)” »

Brioche torsadée au praliné

Cela faisait trois jours, avec toute la neige, que je rêvais de me mettre au chaud chez moi et de faire une bonne brioche. Tout plutôt que de me traîner dans la neige jusqu’au boulot parce que le vélo et le bus étaient hors service. J’en rabattais les oreilles de mes collègues. Et puis, miracle : la neige a bloqué les trains permettant d’aller à la fac (je suis en alternance, donc je cumule les collègues de travail et les potes de cours, ce qui est génial).

Nous étions bloqués dans Paris, j’appelle les potes, écoutez on peut se retrouver chez moi pour bosser, on ira manger sur la butte aux cailles à midi, oh et puis je pourrais vous faire une brioche aussi pour le goûter. Première étape avant leur arrivée, deuxième avant de manger, troisième  en revenant de déjeuner, frigorifiés par la neige qui n’arrêtait pas.

Elle a été dévorée en 1h par quatre bosseurs pourtant déjà rassasiés. Une tuerie. Vraiment, je crois que j’ai trouvé ma nouvelle brioche préférée.

Tu connais pourtant ma passion pour les brioches. Nature, à la cannelle, aux fruits, à la pâte de spéculoos, exotiques… Tu sais probablement aussi qu’une fois sur deux, pour des raisons qui m’échappent encore, je les rate, mais je m’acharne et j’en refais. Et bien là, elle ne pouvait pas être plus réussie : pas trop sucrée, parfumée, fondante avec une pâte de pralin maison offerte par mon beau-père-l-apprenti-pâtissier pour Noël, et craquante avec le pralin en grains… La forme ressemble un peu à une babka mais la texture est plus moelleuse. Tu peux bien sûr remplacer la pâte pralinée par du nutella, de la pâte de spéculoos, du caramel, du chocolat noir et des noisettes, mais vraiment je te conseille le praliné : c’est un délice.

Continue reading “Brioche torsadée au praliné” »

Scones salés butternut et noix de pécan

À Paris, avec l’impressionnante crue de la Seine et la pluie qui tombe (quasi) sans discontinuer, le temps n’est pas folichon. Autant dire qu’on garde les chaussettes pilou-pilou et qu’on range les petites robes, à mon grand désespoir (ceci dit vu l’été 2017 caniculaire, je suis pas sûre qu’il faille se réjouir de l’été parisien…). Du coup, au lieu de finir en terrasse ou sur les quais, on reste chez soi à se réchauffer (et à travailler pour moi) et rien de mieux pour ça que la soupe, plat doudou d’hiver par excellence. Et que manger avec de la soupe ? Des scones.

Cela faisait longtemps pourtant que je n’avais pas mangé de scones… Mais lorsque j’ai trouvé cette super recette chez Clea, un peu sucrée, même si ce sont avant tout des scones salés, à base de courge et de farine d’épeautre. Ça donne un petit pain délicieux à tremper dans une soupe, à la courge évidemment. Continue reading “Scones salés butternut et noix de pécan” »

Cinnamon rolls

Ah, le retour des brioches de brunch. Quand les bretons viennent à Paris, impossible de ne pas bruncher. Pas de sous ? Brunch chez moi, je fais la brioche comme toujours, les gaufres (recette à venir) et les pancakes, ramenez les beans, le bacon, les œufs, le pain, les viennoiseries, les jus de fruits, la charcuterie, le fromage, on mange beaucoup trop et on ne bouge plus de l’après-midi. Que demande le peuple ?

Mais oui, je te ferais un article sur les meilleures recettes de brunch un de ces jours.

Le choix de la brioche est toujours compliqué, tellement il y a de recettes que je veux tester… Mais là, je repensais à l’immense cinnamon roll que j’avais dévoré à Washington -une tuerie- et j’ai eu envie de cette brioche moelleuse, hyper parfumée et dégoulinante de glaçage. On est donc un peu dans le style des chelsea buns, mais un peu moins aéré ici, et avec ce glaçage qui fait tout… Bon pour le coup, le glaçage au cream-cheese était trop épais, j’en ai fait un autre depuis, plus liquide et plus approprié à des cinnamon rolls, qui est celui que je t’ai mis dans la recette.

Continue reading “Cinnamon rolls” »