Recette de chef

Salades de fin d’été enfin même de début d’automne mais avec des fruits d’été

L’été s’éloigne mais avant qu’il ne soit vraiment trop fini pour en parler, laisse moi te présenter mes dernières salades de la saison 2019 avec en guests stars : des fruits.

Salade de quinoa, groseilles, asperges, avocat, petits pois et asperges

Cuire 100 g de quinoa avec 1 bouillon cube. Une fois cuit, égoutter et laisser refroidir. Ajouter 1 avocat coupé en morceaux, 50 g de grosseilles lavées et équettées, 50 g d’asperges cuites coupées (parfois je les prends en boceaux), 50 g de petits pois cuits (souvent, je prends des surgelés), 50 g de groseilles, sel et poivre !

Gnocchis, pêches, tomates, roquette et parmesan (tu peux même ajouter du jambon de parme)

Cuire (à l’eau puis à la poêle avec un peu de matière grasse) 100 g de gnocchis (à faire toi même si t’es motivé). Laisser refroidir et ajouter 200 g de tomates cerises de couleur, de la roquette, des copeaux de parmesan, 2 petites pêches coupées en morceaux, et une vinaigrette à base de vinaigre balsamique et moutarde.

 

Salade d’Ottolenghi avec laitue, coeur d’artichauds, mozzarella et citron confit

 

Couper en morceaux 200 g de coeurs d’artichauds, 1 boule de mozzarella et 1/2 citron confit. Ajouter plusieurs poignées de laitue. Faire une vinaigrette avec 1 c à s de jus de citron confit, 1 c à s de vinaigre balsamique et de poivre (pas de sel !)

Salade de mûres, chèvre, roquette et pistaches

Laver une barquette de mûres et 150 g de roquette. Mélanger à 50 g de chèvre frais émietté et une dizaines de pistaches légérement revenues dans une poêle. Servir avec une vinaigrette de moutarde, huile d’olive, vinaigre balsamique, sel et poivre.

Bon ap !

Le retour des salades de l’été

Avant de partir en vacances pour la Bretagne, voici un nouvel article de salades, avec plein d’idées pour tes tupperwares ou les pique-niques à venir. Profite bien !

Salade de bulots citrons confits et coriandre

  • Une quinzaines de bulots décortiqués
  • 1/2 bouquet de coriandre
  • 1 citron confit et un peu de jus
  • Poivre

Couper le citron en petits bouts, hacher la coriandre. Mélanger avec les bulots et le poivre.

Salade de betteraves rôties, vinaigrette de rhubarbe, gorgonzola et oignons

  • 4 betteraves
  • 50 g de corgonzola
  • 5 tiges de rhubarbe
  • 2 c à s de vinaigre de cidre
  • 1 c à c de sucre en poudre
  • 1 c à s d’huile d’olive.
  • 1/2 oignon rouge
  • Quelques poignées de mâche
  • 1 c à c de mélasse de grenade
  • 1 c à s de vinaigre balsamique
  • 1 c à s de miel ou de sirop d’agave ou de sirop d’érable
  • Persil haché
  • Sel, poivre, piment, cumin

Préchauffer le four à 200°c. Enfourner les betteraves enrobées dans du papier aluminium et la rhubarbe épluchée et coupée en petits troçons arrosée du sucre en poudre. Retirer la rhubarbe au bout d’une quinzaine de minutes, quand elle est confite, mais laisser la betterave 30 min de plus. Une fois cuite, la laisser refroidir et la couper en petits morceaux.

Mixer la rhubarbe avec le vinaigre balsamique, le sel, piment, cumin et le poivre. Réserver.

Mélanger le vinaigre de cidre, la mélasse de grenade et le miel. Émincer les oignons en fines lamelles et les réserver dans le mélange au moins 30 min.

Mélanger la betterave, les oignons, la rhubarbe mixée, la mâche, le gorgonzola en petits morceaux et le persil.

Salade de quinoa, melon, fraises, bettrave, mâche, chèvre

  • 1/2 melon
  • 2 grosses betteraves cuites
  • 1/2 barquette de fraises
  • Quelques poignées de mâche
  • 100 g de quinoa
  • 50 g de chèvre frais
  • Sel, poivre

Cuire le quinoa. Égoutter et laisser refroidir.Épépiner le melon et le couper en cubes. Laver et équeuter les fraises, les couper en 4. Laver la mâche. Couper les betteraves en morceaux.

Mélanger tous les ingrédients.

Bon ap’ !

Crumble de fenouil et tomates rôties d’Ottolenghi

Après ma tarte à base de fenouil, qui était une franche réussite, j’ai décidé de m’intéresser un peu plus à ce légume que je n’aime pas trop. Si je n’arrive toujours pas à le manger cru, j’ai trouvé une autre recette, qui ressemble un peu à mon crumble de l’été, d’Ottolenghi  évidemment, qui était délicieuse. J’ai zappé la crème dans le fenouil parce que je n’en avait pas et j’ai un peu simplifié la recette à ma sauce, évidemment (il fallait notamment du thym frais, introuvable). Cela m’a donné envie de cuisiner plus d’Ottolenghi ; j’ai ré-ouvert Plenty more, et la semaine prochaine sera uniquement consacrée à sa cuisine (et aux gâteaux parce que tout de même, c’est mes 25 ans).

Continue reading “Crumble de fenouil et tomates rôties d’Ottolenghi” »

Tofu épicé d’Ottolenghi

Dans la suite de mon article sur que faire avec le tofu voilà une nouvelle recette, bien épicée, made in Ottolenghi : évidemment j’avais pas de citron noir, pas de tous les ingrédients qu’il fallait, donc je me suis arrangée, comme d’habitude.

De temps en temps, on me dit que mes recettes ont l’air trop compliquées, avec trop d’ingrédients, mais toutes les recettes sont faites pour être adaptées et personnellement je m’autorise beaucoup de libertés, même en patisserie où ça n’est pas conseillé… Il faut s’arranger avec ses placards (et sa conscience mais ça c’est un autre problème).

Continue reading “Tofu épicé d’Ottolenghi” »

Flan patissier de Michalak

Lors de mon dernier séjour à New York, J’ai profité de mes jours pluvieux pour cuisiner, comme à mon habitude. J’ai fait un poulet aux plantains, que je te dévoilerai bientôt, mon gâteau préféré, dévoré à même le plat avec les doigts en fin de soirée, un banana bread raté, que je ne te dévoilerai pas, mon porc aux aubergines au miso et… un flan.

L. a en effet une passion pour la vanille et les desserts « nature » (ça veut dire pas au chocolat ou aux fruits), et j’ai voulu jouer la carte frenchie en réalisant le flan de Michalak, avec une créme patissière réalisée à froid, mais en rajoutant une pâte sablée (Michalak fait le sien sans pâte). Il m’a fallu quelques heures et une longue balade à Manhattan pour trouver des gousses de vanille entières, dans un magasin installé au sous sol d’un restaurant indien… Au cours de cette aventure, j’ai d’ailleurs été alpaguée par une liseuse de bonne aventure qui m’a proposé de me tirer les cartes. Apparemment elle voyait « lots of good things and energy » « something about California » et « a major career change ». Voilà.

Tout cela valait le coup : le flan était délicieux, nous l’avons dévoré.

Continue reading “Flan patissier de Michalak” »

Les premières salades de 2019, et beaucoup d’Ottolenghi

Le retour des salades, avec beaucoup d’Ottolenghi parce que j’ai craqué et ait acheté Plenty More, de quoi m’éclater avec les recettes de mon chef préféré. Donc voilà plein d’idées pour entamer le retour des beaux jours.

Salade d’Ottolenghi de tomates, grenade et citron rôti

Préchauffer le four à 180°c. Couper deux citrons bios dans la longueur et les tailler en fins quartiers de quelques milimètres de largeur. Les faire blanchir 2 minutes dans de l’eau bouillante. Égoutter et mélanger avec un mélange d’1 c à s d’huile d’olive, d’1 c à c de sucre et de quelques feuilles de sauge (je n’en avais pas, j’ai pris du thym). Disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 15-20 min, jusqu’à ce qu’ils soeint rôtis. Mélanger avec 400 g de tomates cerises multicolores, les graines d’1 grenade (merci à Petit Frère n°1 pour avoir extrait les graines), 1/2 oignon rouge épluché et émincé, sel, poivre, vinaigre balsamique et une grosse poignée de basilic haché.

Salade multicolore au quinoa, maïs et pêches

Cuire 100 g de quinoa. Mélanger avec 100 g de maïs grillé dans la poêle, 2 pêches épluchées et coupées en morceaux, 100 g de tomates cerises multicolores, 50 g de feta émiéttée, 1 avocat coupé en morceaux, 1 c à s de graines de tournesol, le jus d’un citron vert, un peu de sauce soja, du poivre, du piment, un peu de menthe, de coriandre de citronnelle et de basilic thaï hachés.

Salade de grenade, pommes, kale, jambon de parme et feta

Une simplification de cette recette, dont j’ai enlevé une bonne partie du sucre… Préchauffer le four à 180°c et y faire cuire 3 tranches de jambon de parme et 1 poignée de graines de tournesol, recouverts de 2 c à c de sirop d’érable/sirop d’agave et d’1 c à c de cannelle. Une fois le tout caramélisé, le mélanger à du kale lavé et haché, 1 pomme coupée en fines lamelles, 100g de feta émiéttée, les graines d’1/2 grenade. Assaisonner avec 1 c à s de vinaigre de cidre, sel et poivre.

Salade d’Ottolenghi au chou fleur, mangue et

Détacher les fleurets d’1 chou fleur. Les laver et les plonger 2 min dans l’eau bouillante : égoutter et laisser refroidir. Mélanger le chou fleur avec 200 g de feuilles d’épinards, 1 boîte de 400 g de pois-chiches égouttés, la chair de 2 grosses mangues mûres coupées en morceaux, 1 bouquet de coriandre émincé. Faire revenir 1 oignon épluché et émincé dans une poêle avec des graines de coriandre, cumin, curcuma, sel, poivre et 1 c à s d’huile d’olive avec le jus de 2 citrons.

Bon ap’ !

Quinoa aux hampignons, feta et herbes comme Yotam

Réalisée 10 fois, et jamais une photo potable, j’ai finalement décidé de publier cette recette avec des photos un peu pourries. Ottolenghi est un dieu, je l’ai déjà dit plus d’une fois, et cette recette ne fait pas exception : elle est simple, parfumée et délicieuse.

J’en ai rempli trois tupperwares pour les jours qui suivaient, pour me préparer à 20h d’avion, avec une escale de 5h à Moscou au milieu de la nuit, afin de me rendre à New York en dernière minute pour des vacances. Pas de repas inclus, et pas d’écrans dans le premier avion. Autant te dire que j’ai souffert, mais New York vaut le coup. Et heureusement que j’avais ces tupperwares.

Continue reading “Quinoa aux hampignons, feta et herbes comme Yotam” »

Coronation chickpeas par Yotam Ottolenghi

Après le Coronation chicken, voici la version végétarienne, le Coronation chickpea, revisité bien sûr par Ottolenghi (en fait je devrais faire un blog qui ne parlerait que d’Ottolenghi) ! Dans cette version, pas grand chose ne change, si ce n’est que le poulet est remplacé par des pois-chiches grossièrement écrasés, et pas de mayonnaise of course, vu que je déteste ça…

Les recettes se font un peu plus rares par ici, parce que j’étais occupée à retravailler l’index ! Il est maintenant à jour, après presque un an de retard ! De rien…

Continue reading “Coronation chickpeas par Yotam Ottolenghi” »

Boulettes au boeuf et poireaux d’Ottolenghi

Ce début d’année avec mon retour en France est assez occupé de mon côté : je finis mon troisième (et dernier !) mémoire, je vois tous les gens que je n’ai pas vus depuis longtemps, je fais des baby-sittings, je cherche du boulot, en France et à New York, je me remets au sport… et à la cuisine évidemment, après quelques semaines sans accès à une cuisine ! Et quoi de mieux pour reprendre qu’Ottolenghi ? Cette fois-ci, je te propose une recette carnée, issue de son livre Jérusalem (tout comme celle ci d’ailleurs), des boulettes moelleuses et acidulées, une recette que je ne peux que te recommander, évidemment.

Continue reading “Boulettes au boeuf et poireaux d’Ottolenghi” »

Sablés d’Yves Camdeborde

À chaque fois que j’arrive dans un nouveau groupe (rentrée des classes, nouveau stage, nouveau boulot, nouvelle maison…) ou que je quitte un groupe (changement de boulot, déménagement…), je fonctionne de la même manière : je fais des biscuits. Plus qu’une stratégie d’adaptation, c’est plutôt une manière de me présenter, et de remercier les gens avec lesquels j’étudie/travaille/vis. À tel point que c’est devenu un rituel de passage pour moi, et je mets toujours de côté des petits paquets et emballages pouvant servir à emballer joliment des biscuits.

Alors lorsque j’ai fini mon premier stage à New York, j’ai fait comme d’habitude, sauf que cette fois-ci, les choses se corsaient : je devais représenter les traditions culinaires françaises (fun fact : au niveau de l’habillement, on m’a régulièrement dit que j’étais « so French », et du coup maintenant je réfléchis beaucoup trop quand je m’habille, sans savoir si c’est typiquement français ou pas). J’ai donc choisi une recette de sablés au beurre 200% français : très friables, avec un bon goût de beurre salé et les bords légèrement caramélisés, c’est une délicieuse recette de biscuits, et pour le coup parfaite pour les cadeaux gourmands. Tout le monde a adoré, et comme j’ai fini par avoir un deuxième stage dans les bureaux voisins, j’en entend souvent reparler…

Continue reading “Sablés d’Yves Camdeborde” »