feta

Haricots blancs et carottes rôties au beurre

Mon coloc, le comte de Bel Air, est un grand fan de BD (et notamment indépendante) (d’ailleurs, en plus de sa coloc, je suis également son éditrice non payée non officielle et peut-être, un jour, son agente). Il change régulièrement les BDs à notre disposition dans les toilettes, et récemment, il a mis Une année exemplaire de Lisa Mandel. Depuis que je la lis (je l’adore), je réfléchis un peu à mon rapport au « sain » (si tu ne connais pas cette autrice, elle s’est donné le défi d’arrêter toutes ses addictions en 1 an, et spoiler, ça ne se passe toujours bien).

On me dit souvent que j’ai un style de vie « sain », mais tout est relatif. Je fais beaucoup de sport, c’est devenu un automatisme et un bonheur pour moi, mais au début c’était avant tout pour rentrer dans mes pantalons. Je ne fume pas mais j’essaie de contrôler ce que je bois (après tout je suis nordo-bretonne, on fait pas beaucoup mieux niveau alcoolisme croisé). Je ne dors pas beaucoup beaucoup mais bon, on ne peut pas tout avoir. Pour la nourriture, c’est avant tout le plaisir de cuisiner qui me pousse à ne pas manger beaucoup de choses industrielles, mais pendant quelques années – et au début de ce blog – j’avais un rapport un peu plus compliqué à la nourriture, de privations puis de cheat meals. Si tout n’est pas parfait maintenant, je ne me prive pas du tout, et c’est pour ça que depuis quelques années, ce genre de plats, plein de beurre salé, délicieux avec un peu de pain, j’en raffole. Un plat parfait pour l’automne donc, réconfortant et plein de gras.

Continue reading “Haricots blancs et carottes rôties au beurre” »

Shakshouka au pois chiches

J’avais un peu oublié le bonheur (et les mauvais côtés, autant ne pas se le cacher) d’avoir un chat. Chez mes parents, le chat -sobrement nommé Le Chat- était très peu calin, et cela faisait plusieurs années que je n’y habitais plus avant que ma mère m’annonce avec détachement qu’il y avait des souris dans la maison depuis la mort du chat (Véridique. C’est comme ça que j’ai appris que notre chat était décédé).

Du coup, depuis que j’ai emménagé avec ma coloc et son chat, Oeil De Lynx -sobrement nommé ODL, Le Chat, ou Caliméro (il se plaint tout le temps)- je redécouvre ce bonheur. Il se plaint si on ne le caline pas assez. Il nous attend à la sortie de la douche et va s’y installer dès qu’on en est sorti (je sais, c’est bizarre). Il miaule devant nos portes quand il trouve qu’on est trop lents à sortir du lit. Il adore squatter à côté de moi pendant que je rédige des articles, et c’est le cas maintenant.

Alors, avant de partir en vacances, je profite d’une soirée en tête à tête avec le chat, à manger ma shakshouka , une version assez classique cette fois-ci, additionnée de pois chiches grillés, et à rédiger un article. J’ai l’impression d’être une petite vieille mais sinon ça va.

Continue reading “Shakshouka au pois chiches” »

Salades classiques avec un twist

Après mon article sur les salades faciles, je te présente mes derniers essais du printemps, plutôt classiques… avec avec le petit ajout qui change tout : kiwi, citron, pêche…

Salade tomates feta kiwi

Un nouveau twist à la salade de tomates.

Mélanger 3 tomates coeur de boeuf en morceaux, 2 kiwis, 50 g de feta émiettée, vinaigre balsamique, sel et poivre.

Salade de pâtes, citron et tomates

Classique, mais efficace, le zeste de citron fait beaucoup.

Mélanger 100 g de pâtes courtes cuites, 150 g de tomates cerises multicolores coupées en deux, le zeste et le jus d’1 citron, 1/2 oignon rouge épluché et haché, sel, poivre, vinaigre balsamique. Servir avec un peu de basilic haché et 50 g de feta émiettée.

Panzanella à la pêche

Mélanger 1 pêche en morceaux, 150 g de tomates cerises multicolores coupées en deux, 1/2 oignon rouge épluché et haché, 1 quignon de pain coupé en petits cubes (tu peux prendre du pain rassis), sel, poivre, vinaigre balsamique. Laisser reposer 1h au frigo pour ramollir le pain. Servir avec un peu de basilic.

Salade thaïe

100 g de quinoa cuit, quelques cacahuètes grillées et concassées, 2 carottes crues coupées en bâtonnets, 1 concombre coupé en demi rondelles, 1/4 de chou rouge haché, sauce tahini/miel/sel/poivre/gingembre/jus de citron, coriandre ou menthe hachée.

Poulet chipotle, frites de patate douce, feta, mangue, avocat et sauce coriandre/jalapenos

Les photos que j’ai prises aux États-Unis ne sont certainement pas les meilleures : très peu de vaisselle – et provenant majoritairement d’un emmaüs local -, une pièce principale aveugle, aucun accessoire, une minuscule table… mais pourtant, si tu aimes les plats épicés – et c’est le cas de L. – ne passe pas à côté de celui-ci : un mélange de poulet épicé, de frites de patate douce, de mangue et d’avocat frais, avec une sauce au jalapenos délicieuse.

En cuisinant, j’ai pu remarquer (avec ce plat et les burritos que nous avons fait par la suite avec les même piment chipotle) que non seulement mon palais, mais aussi ma peau, ne supportaient pas la nourriture épicée. Les deux fois, après avoir coupé les piments, mes mains m’ont brulé pendant toute la soirée (vraiment j’exagère pas), j’ai passé mes deux soirées avec un bol d’eau froide pour tremper mes mains, que je changeais régulèrement, afin que l’inflamation se calme. Si tu es médecin et que tu as une explication à ce phénomène bizarre, n’hésite pas à m’en faire profiter. Sinon, tu peux toujours cuisiner ce plat en espérant ne pas être une faiblarde comme moi.

Continue reading “Poulet chipotle, frites de patate douce, feta, mangue, avocat et sauce coriandre/jalapenos” »

Shakshouka à la betterave

C’est enfin le retour de la shakshouka , après la version de printemps, une autre version d’hiver. Récemment, je cuisine encore plus d’oeufs que d’habitude : en effet, mon coloc a besoin de boîtes d’oeufs pour isoler phoniquement sa chambre (internet dit que ça marche, je te tiendrai au courant) ! Nous avons donc pour mission de faire beaucoup de crêpes et de gaufres (uniquement des recettes utilisant des oeufs, évidemment) : lorsque j’ai suggéré de faire du salé, on m’a regardé bizarrement… pourtant cette version de la shakshuka, un peu sucrée grâce à la betterave, est délicieuse.

Continue reading “Shakshouka à la betterave” »

Crumble salé courgettes feta menthe

Enfin le moment de publier une de mes recettes fétiches depuis que j’ai commencé à cuisiner, il y a plus ou moins 10 ans (oh la vieillesse). Un crumble salé de courgettes fondantes, parfait avec la feta et la menthe !

Depuis mon retour de vacances, et la signature de l’appartement inespéré, c’est la grande période des cartons, des papiers, des angoisses et des to-do-list à rallonge. Comme j’aime me simplifier la vie, je fais également un désencombrement complet de tous mes trucs qui traînaient, et surtout de mes vêtements. Quelques changements de vaisselle seront inclus, donc tu risques même de le voir passer…

Continue reading “Crumble salé courgettes feta menthe” »

Tarte poivrons confits, feta et persil

Avec cette canicule écrasante à Paris, il n’y a qu’une personne capable d’allumer son four pour faire rôtir des trucs : moi. Dans mes folies de meal prep pour la semaine, je reste deux heures enfermée dans ma cuisine, mais heureusement, cette tarte ultra simple et super bonn, se mange aussi bien chaude que froide, parce que s’il fallait manger chaud en plus, ce serait vraiment impossible.

J’ai plutôt de la chance avec mon petit appartement sous les toits : je suis sur cour, j’arrive à créer des courants d’air et j’ai même un charmant petit ventilateur déglingué que j’avais récupéré dans mon lycée qui est peint de toutes les couleurs. Mes amis américains ne comprennent pas comment les français survivent sans clim (L. m’a menacé d’en acheter une pendant son prochain séjour) et ne sont pas sensibles aux articles que je leur envoie démontrant à quel point la clim est polluante, mais moi je trouve qu’on s’en sort bien comme ça.

Continue reading “Tarte poivrons confits, feta et persil” »

Shakshouka verte du printemps

Ça y est, la chaleur est revenue à Paris, mais uniquement pour quelques jours ; pourtant, on sait que l’été va encore être beaucoup trop chaud, et ce avec très peu de possibilités de vacances dans mon cas (à part peut-être à New York mais où il fera encore plus chaud)… Bref, la canicule s’annonce bien, et je sens qu’on va se nourrir uniquement de salades et de plats froids pendant toute cette période. Du coup, j’anticipe, et en ce moment je ne mange que des plats chauds, épicés et réconfortants, avant qu’allumer un four ou une poêle soit une horreur…

Après la version asiatique et la version d’automne, voici donc la version de printemps verte de la shakshouka, l’un de mes plats préférés ! Des oeufs cuits dans une compotée de tomates épicée, avec ici des petits pois et de la roquette. Un bonheur. Ma testeuse d’Argentine a adoré.

Continue reading “Shakshouka verte du printemps” »

Papillote de feta aux tomates cerises et oignons rouges

En ce moment, je suis un peu plus lente en publications : avec la visite de L., on a (beaucoup) mangé au resto, au grand désespoir de mon porte-monnaie. Du coup, j’ai assez peu cuisiné, mais c’est tout de même arrivé de temps en temps, et j’ai notamment testé cette recette, qui a rencontré un succès unanime (on était que deux mais ça compte quand même).

Après ma découverte de la feta en papillote, j’ai voulu retenter l’expérience, mais en ajoutant plus de goûts dans la papillote, afin d’avoir une feta fondante ET aromatisée. Celle-ci a des saveurs provençales plutôt classiques mais ça donne un repas ultra simple et délicieux, parfait avec un peu de pain ou du riz.

Continue reading “Papillote de feta aux tomates cerises et oignons rouges” »

Les premières salades de 2019, et beaucoup d’Ottolenghi

Le retour des salades, avec beaucoup d’Ottolenghi parce que j’ai craqué et ait acheté Plenty More, de quoi m’éclater avec les recettes de mon chef préféré. Donc voilà plein d’idées pour entamer le retour des beaux jours.

Salade d’Ottolenghi de tomates, grenade et citron rôti

Préchauffer le four à 180°c. Couper deux citrons bios dans la longueur et les tailler en fins quartiers de quelques milimètres de largeur. Les faire blanchir 2 minutes dans de l’eau bouillante. Égoutter et mélanger avec un mélange d’1 c à s d’huile d’olive, d’1 c à c de sucre et de quelques feuilles de sauge (je n’en avais pas, j’ai pris du thym). Disposer sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et enfourner pour 15-20 min, jusqu’à ce qu’ils soeint rôtis. Mélanger avec 400 g de tomates cerises multicolores, les graines d’1 grenade (merci à Petit Frère n°1 pour avoir extrait les graines), 1/2 oignon rouge épluché et émincé, sel, poivre, vinaigre balsamique et une grosse poignée de basilic haché.

Salade multicolore au quinoa, maïs et pêches

Cuire 100 g de quinoa. Mélanger avec 100 g de maïs grillé dans la poêle, 2 pêches épluchées et coupées en morceaux, 100 g de tomates cerises multicolores, 50 g de feta émiéttée, 1 avocat coupé en morceaux, 1 c à s de graines de tournesol, le jus d’un citron vert, un peu de sauce soja, du poivre, du piment, un peu de menthe, de coriandre de citronnelle et de basilic thaï hachés.

Salade de grenade, pommes, kale, jambon de parme et feta

Une simplification de cette recette, dont j’ai enlevé une bonne partie du sucre… Préchauffer le four à 180°c et y faire cuire 3 tranches de jambon de parme et 1 poignée de graines de tournesol, recouverts de 2 c à c de sirop d’érable/sirop d’agave et d’1 c à c de cannelle. Une fois le tout caramélisé, le mélanger à du kale lavé et haché, 1 pomme coupée en fines lamelles, 100g de feta émiéttée, les graines d’1/2 grenade. Assaisonner avec 1 c à s de vinaigre de cidre, sel et poivre.

Salade d’Ottolenghi au chou fleur, mangue et pois-chiches

Détacher les fleurets d’1 chou fleur. Les laver et les plonger 2 min dans l’eau bouillante : égoutter et laisser refroidir. Mélanger le chou fleur avec 200 g de feuilles d’épinards, 1 boîte de 400 g de pois-chiches égouttés, la chair de 2 grosses mangues mûres coupées en morceaux, 1 bouquet de coriandre émincé. Faire revenir 1 oignon épluché et émincé dans une poêle avec des graines de coriandre, cumin, curcuma, sel, poivre et 1 c à s d’huile d’olive avec le jus de 2 citrons.

Bon ap’ !