potimarron

Salades pleines de burrata et d’amour

Avant qu’il ne fasse trop froid, un article de salades entre été et automne, écrit devant koh lanta, notre nouvelle passion avec mon coloc. Cette nouvelle édition 20 ans a l’avantage de nous décomplexer : on ne peut plus du tout faire semblant que nous, on aurait fait mieux.

Salade de betteraves et burrata

La salade preférée de L. en ce moment !

Couper 4 betteraves, 1 burrata, ajouter quelques pignons de pin, un peu de basilic. Servir sur un lit de salade, ajouter sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade de potimarron rôti à la burrata et aux noix de pécan

Préchauffer le four à 180°c. Ouvrir et enlever les pépins d’1 potimarron et couper en tronçons. Saler, poivrer et enfourner pour 20 min. Servir avec 1 burrata, 1/2 oignon rouge épluché et émincé, quelques noix de pécan et de la salade.

Salade très simple mais super fraîche

Cuire 100 g de quinoa, ajouter 100 g de pois-chiches en boîte égouttés. Ajouter 1 concombre épluché et coupé, 200 g de tomates cerises coupées en deux , 1 poivron jaune et 1 poivron rouge épépinés et coupés, 1/2 oignon rouge épluché et émincé et 1 poignée d’olives noires. Saler, poivrer et ajouter un peu de vinaigre balsamique.

Bon ap’ !

Premières salades d’automne

Voilà quelques recettes que je gardais sous le coude depuis l’année dernière, pour te donner des idées pour l’automne ! La deuxième, au porc et aux pois-chiches, est un peu plus surprenante mais vraiment sympa, n’hésite pas à passer le pas !

Salade de potimarron rôti, endives rouges, pignons et fromage de chèvre

Couper en morceaux, épépiner et rôtir 1 potimarron à 180°c au four en 20 min. Ajouter 3 endives rouges lavées et coupées en tronçons, 2 c à c de pignons de pin et 50 g de fromage de chèvre frais en morceaux. Saler, poivrer et ajouter du vinaigre balsamique.

Salade de porc tiède, pois-chiches, pomme et salade

Faire revenir 1 oignon épluché et émincé. Une fois transparent, ajouter 100 g de viande de porc hachée avec 2 c à c de sauce soja, 1 c à c de sucre et un peu de poivre, et laisser revenir 5 minutes. Ajouter ensuite 1 poignée de pois-chiches déjà cuits et laisser 5 min de plus.  Mélanger quelques poignées de salade (ou de kale) à 1 pomme épépinée et coupée en fines tranches, la viande et quelques graines de courge.

Salade de fruits avec roquefort

Laver 1 kaki et le couper en rondelles. Ajouter aux graines d’1/2 grenade, 1 avocat en morceaux, un mix de salade, 20 g de roquefort en morceaux et quelques noix de pécan grillées. Servir avec une vinaigrette à base de moutarde, vinaigre balsamique, huile d’olive, sel et poivre.

Bon ap’ !

Soupe thaïe de nouilles aux épinards, saumon et potimarron

Cette semaine est passée à toute vitesse : entre le boulot, les trucs d’appart, les obligations sociales et la préparation de mon voyage en Bosnie, j’ai à peine eu le temps de cuisiner et d’écrire pour le blog. Cependant, avant qu’on n’aie plus de potimarron, je voulais te présenter la recette que j’ai améliorée tout l’hiver : la soupe thaïe, avec plein de légumes et d’épices, des nouilles de riz et du saumon, mais évidemment tu peux enlever les ingrédients que tu n’aimes pas et les remplacer par autre chose sans problème.

(suite…)

Potimarron gratiné, farci aux blettes et au porc

Ces vacances ont été salvatrices. Je n’en ai pas beaucoup parlé pour ne pas me porter malchance mais je suis partie 2 semaines avec L. au Costa Rica ! Nous avons littéralement tapé sur internet « pays qui accepte américains et français » et le Costa Rica a surgi (on avait déjà fait la Croatie cet été donc…) : avion réservé, voiture loué, road trip programmé, on était partis.

Cela faisait tellement de bien, après deux confinements, l’angoisse et l’intensité des travaux, beaucoup beaucoup de boulot, d’être loin des restrictions (il y avait quand même des restrictions au Costa Rica mais bien moins !), au soleil, au milieu de la nature, à rencontrer des backpackeurs aussi désespérés que nous de s’évader et enfin, pouvoir faire une pause.

Depuis que je suis rentrée, je suis en septaine et j’ai repris le boulot à FOND, zéro pause, donc impossible d’aller faire des courses : j’ai envoyé ma coloc acheter de quoi faire cette recette (en lui donnant carte blanche sur ce qui resterait des 19 euros journaliers de ma carte restaurant) : des potimarrons fondants garnis de porc et de blettes gratinées avec du parmesan… c’est délicieux ! Et les restes de farce sont parfaits dans des pates.

(suite…)

Légumes d’hiver rôtis à la clémentine et aux épices avec un crumble de parmesan

Avant qu’on se lasse des courges et des clémentines, une recette qui change un peu, de Clémence Catz que j’ai simplifiée, où les légumes sont rôtis avec de la clémentine et plein d’épices, qui fait un plat complet assez sain !

Et on en a bien besoin à la coloc parce qu’on a fait une énorme raclette juste pour nous trois (achetée sur leboncoin juste pour l’occasion), et on s’est offerts nos cadeaux : mon coloc a eu le droit à un calendrier « des hommes et des chats », fait à partir de photos de lui et de notre chat, et nous avons fait un « secret Hitler » avec des politiques français pour ma coloc. Deux oeuvres d’art. Quant à moi, j’ai le plus beau casque de vélo de la Terre.

(suite…)

Lasagnes végétariennes à la courge butternut, potimarron, ricotta, sauce tomate et plein de fromage

J’ai déjà fait des lasagnes à la butternut, et des lasagnes végés avec des tomates cerises rôties dans la sauce mais là, j’ai fait un combiné de trucs trop bons : une couche de béchamel, une couche de pâtes, une couche de crème butternut/ricotta, une courge de potimarron rôtie, une couche de sauce tomate, une couche de fromage, et bim. Tout se marie très bien et donne des lasagnes très onctueuses mais pas non plus trop lourdes car principament faites avec des légumes. Avec un peu de chair à saucisse dans la sauce tomate je suis sûre que ça doit être également délicieux. Un plat doudou parfait pour l’hiver, un peu long mais pas compliqué !

Pourtant je mentirais si je te disais que je m’en régale en ce moment même, parce que là je me prépare à partir au Costa Rica, afin de m’échapper de la France avant le 3eme confinement… Évidemment il reste la possibilité que les fronières ferment mais je préfère ne pas y penser, donc pour l’instant je touche du bois (littéralement) et je remplis ma valise de crème solaire et de répulsif anti-moustique en pensant à m’échapper…

(suite…)

Boulettes de poulet caramélisées à la courge et à la grenade

Les élections américaines nous ont rendus dingues. Au moment où j’écris cette article, nous ne savons toujours pas qui sera président, mais on sait déjà que ce sera la merde. Trump commence ses recours légaux alors que le décompte essaie de se poursuivre normalement, finissant (enfin on espére) son mandat aussi terriblement qu’il l’a entamé. J’imagine déjà que le fossé entre les deux Amériques se creusera encore plus après ça, et cela me met dans une rage folle.

Hier, nous avons donc fait une nuit électorale (et L. a même passé ses quelques heures de sommeil avec son ordi pour suivre l’avancée dès que possible). Nous avons mangé dans le stress, en discutant les particularités du système système américains avec mes colocs et L., et finalement on a pas vraiment fait attention à ce qu’on mangeait. Ce qui est dommage car c’était bon : des boulettes de boulet caramélisées, du riz à la noix de coco, de la courge et de la grenade. La mélasse de grenade dans la sauce et les graines sur le dessus unifient le plat, et c’est délicieux.

(suite…)

Soupe potimarron, haricots blancs et citron confit

Autant la soupe thaïe lentilles patate douce et citronnelle était dans mes coups de coeur 2018, autant celle-ci sera dans mes coups de coeur 2020… Je l’ai trouvée chez Bernard, et l’association, bien qu’étrange, est vraiment délicieuse. En plus j’ai fini mes citrons confits dedans et il était temps (ils étaient limite périmés).

Le temps parisien est à la grisaille et j’ai hâte de repartir pour quelques semaines à New York et en Floride : le bilan carbone est désastreux, mais il s’agira de vacances bien méritées, avec L., sa famille, et même un de mes cousins ! J’espère apprendre à faire des pan de bono et cuisiner plein de recettes à base de sauge, et franchement, si ça ce ne sont pas des bonnes raisons pour partir à l’autre bout du monde…

(suite…)

Salades d’hiver pour 2020

Le premier article de salades de 2020 ! Une façon de prouver que les salades d’hiver, avec des endives, des poires, du kaki, du potimarron, du radis noir… c’est bon ! Les deux dernières salades viennent de chez Clothilde donc sont d’autant plus validées !

Salade endives et kaki

Laver et enlever le pied de 4 endives (blanches ou rouges), laver et couper en morceaux 2 kakis. Éplucher et émincer 1/2 oignon rouge, et ajouter avec sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade poire, kakis et gorgonzola

Laver et éplucher 1 poire, l’épépiner et la couper. Laver 1 gros kaki (ou deux petits), le laver et le couper. Couper 50 g de gorgonzola, et ajouter également quelques noix de pécan. Saler, poivrer et ajouter un trait de vinaigre balsamique.

Salade de mogettes et potimarron tiède

Laver 1/2 potimarron et l’épépiner. Le faire rôtir 20min à 180°c au four avec 2 gousses d’ail épluchées et émincées, sel, poivre et ras-al-hanout. Pendant ce temps, vider et laver 200 g de mogettes en boite. Laver 1/2 botte de coriandre et la hacher. Mélanger coriandre, mogette, potimarron et des pignons de pin grillés. Servir avec une sauce de tahini, sel, poivre et miel.

Salade de pommes de terre rôties, radis noir et ciboulette

Laver 5 petites pommes de terre (ou 2 grosses), les couper en deux et les faire rôtir à 180°c au four. Laver et éplucher 1 radis noir, le râper. Mélanger radis, pommes de terres grillées, ciboulette hachée, quelques noix, et faire une sauce avec sel, poivre et 1 c à s de moutarde, 1 c à s de vinaigre de cidre.

Bon ap’ !

Polenta crémeuse au potiron et poêlée de champignons

Je ne cuisine pas souvent la polenta… Je suis une grande fan de riz, quinoa ou encore pâtes mais alors le maïs ou la polenta, bof. Mais comme mes parents adorent, il y en a toujours chez eux, et étant encore à Lille pendant quelques semaines, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais de tester cette recette ! Ici la polenta est mélangée à une purée de légumes et servie avec des champignons sautés (et moi j’ai mis un oeuf mollet un peu explosé en mode #eggporn parce que je suis un peu influenceuse tavu), et ça lui donne un petit goût différent que j’ai beaucoup aimé.

Je profite de cet article pour annoncer au monde entier une nouvelle : je quitte le club des chômeurs (y’avait des côtés sympas et moins sympas on va être honnêtes. Plutôt moins sympas que sympas même) car j’ai trouvé un emploi rémunéré, eh oui ! Comme quoi ça arrive même aux meilleurs… Je rentre donc bientôt dans ma petite cuisine parisienne retrouver mes jolis plats et tout ce que j’adore et je déteste dans la capitale. Mon projet de repartir aux États-Unis n’est pas annulé, mais reporté, en sachant que la logique des visas le complique énormément (c’est un euphémisme) et qui sait quand je pourrais le réaliser…

(suite…)