coriandre

Fêves au citron et à la coriandre comme Yotam

Avec l’hiver qui arrive, l’alternance, les cours à l’autre bout de Paris, le boulot en freelance et pour les cours qui s’accumulent, je suis de plus en plus réduite à cuisiner des plats rapides, dont on peut lancer la cuisson et s’occuper à autre chose. De toute façon, souvent je cuisine plusieurs plats en même temps, pour remplir les tupperwares, vu que je ne peux plus confier mes repas à la cantine du midi… Du coup, plats rapides/faciles, et malheureusement, de moins en moins de sucré, au grand désespoir de mes nouveaux camarades de classe, qui ont pourtant pu déguster les 100 SPÉCULOOS que j’avais fait pour l’AG du master… Soit deux soirées de travail.

Oui. 100 spéculoos

Bref.

Mais cette obligation de rapidité ne veut pas dire que je me contente des coquillettes au beurre (de toute façon ya plus de beurre en France ma bonne dame), au contraire on peut continuer à découvrir des trucs sympas ! Par exemple là, j’avais des fèves mais je ne voulais pas les faire avec de la viande, comme la fois précédente… Pour des bonnes idées avec des fèves, j’ai évidemment tapé « Ottolenghi » dans ma barre de recherche, et j’ai trouvé cette recette : les fèves cuisent et forment une sorte de sauce super bonne et c’est ultra facile !

Continue reading “Fêves au citron et à la coriandre comme Yotam” »

Les lundis salades izi : Les salades d’octobre

Et c’est reparti pour un classique 100% j’aime trop manger (c’est moi) : l’article des salades. Je vais essayer d’en faire un à deux par mois, salades ou soupes, ce sera plus facile pour trouver des titres. Donc ce sera l’article du lundi izi (ça rime).

Ici, des courges, du fromage, du citron confit, histoire de ne pas déprimer parce que c’est l’hiver.

Salade de potimarron rôti au miso et à la coriandre

Préchauffer le four à 180°c. Ouvrir et évider un potimarron, le couper en tranches sans retirer la peau. Les mettre sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Préparer une sauce avec 2 c à s de miso, 1 c à c rase de sucre, 2 c à s de sauce soja, 1 c à s d’huile de sésame, bien mélanger. Étaler la moitié de la sauce sur les tranches de potimarron. Enfourner 15min, retourner les tranches et étaler le reste de la sauce. 10 min de plus au four. Laisser refroidir, et servir avec de la coriandre hachée.

Salade d’avocat, de radis noir, de nori et de gomasio

21682411_10213780842577138_661826903_o

Éplucher ½ radis noir (prends le bien ferme, sinon ça ne sera pas bon), le couper en tranches très fines. Enlever la peau d’1 avocat et le noyau, tu peux même faire une rose si tu te chauffes (la mode est un peu passée sur instagram, mais je t’avais fait un tuto par là), sinon coupe le juste en tranches. Assaisonner le tout avec 1 c à s de gomasio. Servir avec des chutes de nori (c’est facultatif, mais ça ajoute un côté croquant super agréable).

Salade de tomates jaunes, burrata, graines de tournesol citron confit et basilic

Une adaptation d’une recette de Beau à la louche pour finir ce fameux citron confit, que je refais régulièrement… Aussi, j’ai complètement craqué sur un paquet de pipas hors de prix. Un bon moyen de prolonger l’été encore juste un petit peu (bientôt, il sera trop tard). D’ailleurs, en parlant de saisons, je tremble pour mon jardin d’herbes aromatiques miniatures (dans lequel, j’en profite pour te le rappeler, chaque plante porte un nom de rappeurs français, à part mon basilic qui s’appelle Hamon, sans aucune explication logique. Et une plante inconnue que je répugne à appeler Marien le Pen (parce qu’elle est arrivée d’on ne sait où et qu’elle sème la zizanie)). Ma coriandre (Vald ou PNL, je ne sais plus) est déjà décédée…
Laver 3 grosses tomates à l’ancienne, les couper en 8-10. Découper 1 burrata en morceaux, et quelques quartiers de citrons confits le plus petit possible. Dans un plat de service, mélanger tomates, burrata, 1 c à s de graines de tournesol, et le citron confit. Poivrer, verser un peu de jus de citron confit pour saler, et ajouter des feuilles de basilic. So izi. (et vrai, les gens te regardent comme si tu avais fait du gigot de 12h.)

Salade de pois-chiches aux tomates et à la chermoula

Une salade très fraîche, encore de Beau à la louche. Prendre 200g de pois-chiches secs réhydratés et cuits (je le fais en grande quantité et après je congèle : c’est moins cher et meilleur), 2-3 tomates coupées en petit cubes (bon j’ai un peu fait des gros cubes) et une sauce chermoula (mélange d’herbes et d’épices) : 6 c à s de persil haché, 6 c à s de coriandre hachée, 1 c à s d’huile d’olive, 4 c à s de jus de citron, 4 gousses d’ail pelées et émincées, 2 c à c de paprika doux, 1 c à c de cumin en poudre, 2 citrons confits émincés, poivre.

Tartare de saumon aux nectarines

DSCF4855 DSCF4860

Un tartare ultra frais et coloré, pour finir l’été en beauté. J’en profite pour te rappeler que le tartare est complètement validé #recettedelaflemme, aussi appelée #izimoney : tu découpes les ingrédients, et tu mélanges ceux de la sauce. Voilà. Pour une autre idée de tartare facile mais plus branchée hiver cette fois-ci, je te renvoie à mon tartare saumon & poire, un délice !

La recette de base de Piment Oiseau préconisait le thon, mais j’en ai pas trouvé dans mon supermarché et mon salaire de stagiaire ne valide pas les poissonneries, surtout parisiennes. Donc va pour du saumon ! En parlant de stage, le mien est bientôt fini, et très vite, j’entamerai ma dernière année d’étude (7 ans, je dois vraiment aimer ça) en alternance ! Je t’en reparle très bientôt…

Continue reading “Tartare de saumon aux nectarines” »

Salades de début d’été

Pour survivre à cet été caniculaire, il faut des salades, fraiches, ultra rapides et originales…

DSCF3709

Salade de fraises, bleu et épinards

Une barquette de fraises équeutées, lavées et découpées en deux, 50 g de bleu émietté et 200 g d’épinards frais. Sel, poivre, vinaigre balsamique, c’est un délice.

DSCF4037

Salade à la thaïe

1 concombre et 1 mangue épluchés et coupés en morceaux, 1/4 d’oignon rouge finement émincé, quelques feuilles de menthe ou de coriandre, une poignée de noix de cajou, sel, poivre et un peu de gingembre râpé !

DSCF4053

Salade méli mélo fraiche de l’été

1/2 pastèque, un avocat, 1 melon, 100 g de feta, le tout en cubes, sel, poivre, et basilic.

Enregistrer

Chou fleur rôti d’inspiration asiatique

DSCF3430

L’autre jour, avec mes collègues (j’adore ce mot, ça fait super adulte), on a voulu organiser un pique-nique à midi. Problèmes : non seulement il faisait finalement assez moche, mais en plus je me suis mise en tête de faire des brioches fourrées à la pâte de spéculoos (oh oui) et c’était un foirage complet. Du coup, je vais essayer, ré-essayer et ré-essayer, jusqu’à ce que ce soit réussi. Et je te dirais tout.

Même si en ce moment je rate toutes mes brioches, je ne rate pas tout ! Je t’ai déjà expliqué à quel point j’adore le chou-fleur, surtout depuis que je sais que faire des feuilles (et que c’est délicieux). Alors quand j’ai trouvé cette fabuleuse recette chez C&Z, je me suis jetée dessus. Du chou-fleur rôti au four, avec de la coriandre, des noisettes et une sauce à base de nuoc mam et de citron vert. Topissime.

Continue reading “Chou fleur rôti d’inspiration asiatique” »

Des salades pour passer un peu la pilule des fêtes, avec des fèves, des radis, du panais, de la betterave…

Autant être honnête, les fêtes c’est de l’abus. Genre heureusement qu’il existe les pulls larges de Noël pour cacher tout ça.

0a84966d145860657966552479_700w_0

Du coup, j’en profite pour glisser un nouvel article consacré aux salades, ces choses qui ne sont pas fades pensées uniquement pour maigrir, mais plutôt des repas complets avec plein de bonnes choses qui font que tu peux en manger une bonne quantité, être rassasié et pas prendre autant de kilos qu’une raclette.

Même si la raclette c’est la vie.

Salade croquante et fraîche

dscf1057

Eplucher et couper en morceaux 1 concombre, 1 botte de radis (garde les fanes !), ajouter 1-2 c à s de  ricotta ou de fromage blanc, quelques brins de ciboulette hachés, 1/4 d’oignon rouge haché, quelques noisettes hachées, 2 c à c de moutarde, du sel et du poivre.

Salade d’hiver au radis noir et aux betteraves râpés

dscf1391

Il te faut 2 grosses betteraves cuites, 1 gros radis noir. Les deux doivent être épluchés et râpés (il vaut mieux avoir un robot). Mélanger à un mélange de salade, 1/2 oignon rouge émincé finement, du sel, du poivre, quelques amandes effilées et un peu de vinaigre (de framboise par exemple).

Salade de panais râpé au parmesan et aux noisettes

dscf1566

Laver et raper un panais par personne, le mélanger à quelques noisettes concassées, 1 c à s de parmesan râpé, 1-2 c à c de moutarde, 1 c à c de vinaigre de cidre, 1 c à c d’huile de sésame, sel et poivre. Autant dire que si tu as un robot c’est fait en 2-2.

Salade aux fèves et aux radis d’Ottolenghi

dscf1539

Ottolenghi, c’est un miracle, ça marche toujours du tonnerre et ça fait voyager à fond.

Peler et faire cuire 300 g de fèves (ça s’achète déjà fait en surgelé), laver et couper en rondelles une petite botte de radis. Ajouter 1/2 oignon rouge émincé, coriandre et persil haché, du cumin, 1 citron confit salé coupé en petits morceaux et le jus d’un citron, mélanger. Faire un téhina (tu sais la sauce sur les falafels…) en mixant 2 c à s de tahini (pâte de sésame), 1 petite gousse d’ail épluchée et hachée, le jus d’1 citron, un peu d’eau et de persil haché.

Le tahini, les fèves congelées et les citrons confits salés se trouvent en grande surface ! Et si tu ne sais pas quoi faire des fanes, ne les jette pas, et va par là !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Boulettes de boeuf et d’agneau aux fêves et au citron d’Ottolenghi

dscf1533 dscf1535

Je suis revenue en mode « cuisine intensive ». Il ne nous reste que deux semaines de cours avant l’entrée dans l’adulterie… l’adultitude… l’adultance… Bref la vie d’adulte. Enfin avant la vie d’adulte, je vais trois semaines en janvier à NY, histoire de devenir bien obèse et pauvre, mais j’essaierai de te programmer des articles pendant ce temps là ! Bref, donc deux semaines de cours, et l’envie de voir tout le monde, de faire des gros repas, des brunchs, des goûters, des snacks pour le théâtre, des tartes pour les séances de co-working (eh oui, c’est aussi beaucoup de rendus la fin des cours). Mes deux testeurs préférés, T. Et L. sont tout le temps là, et goûtent un plat sur deux, mais celui-là leur a échappé : c’est un plat de Yotam Ottolenghi, génie de la cuisine, et on retrouve bien sa marque dans ce plat : des fèves, de l’agneau, du citron, de la coriandre, plein de saveurs qui font voyager. Cela donne un plat bien complet, délicieux, parfumé et bien réconfortant…

Continue reading “Boulettes de boeuf et d’agneau aux fêves et au citron d’Ottolenghi” »

Carottes rôties au sirop d’érable, yaourt au tahini et à l’aneth

dscf1289

En ce moment, je ne suis pas beaucoup chez moi, je vadrouille entre Lille et Paris pour les entretiens de stage, et bientôt pour chercher mon appart… (Inchallah il fera plus que 10m2). je rêve de ma prochaine petite cuisine, j’ai peur de tous les meubles que je vais devoir acheter, et de la galère du déménagement… Bref. Qui dit Paris dit essayer de voir tous les gens que tu connais en un temps record, en général autour d’un repas, d’un resto… Il est donc temps de se remettre un peu des excès, et pour ça, cette recette est parfaite : des carottes braisées, un peu comme ici, du yaourt frais, des épices, un mélange de textures et de températures, comme les belges qui mangent leurs frites chaudes avec de la compote de pommes froide (je te jure c’est délicieux)…

Sans aucun rapport, les sacs de petits pois surgelés sont devenus mes meilleurs amis. Et je remarche presque !

Continue reading “Carottes rôties au sirop d’érable, yaourt au tahini et à l’aneth” »

Encore des boulettes ! Boulettes de pois-chiches à la feta, citron et coriandre

dscf1122

En vrai je passe mon temps à cuisiner des boulettes, surtout végés. C’est facile, économique, et j’adore ça, les faire réchauffer, accompagnées d’une céréale ou de rien du tout, les manger avec une sauce au yaourt froide, ma sauce tahini miel, une sauce tomate ou du fromage-blanc citronné… D’ailleurs l’autre jour on m’a demandé ce qu’était le tahini : c’est de la purée de sésame, qu’on peut acheter en pot au supermarché, qui se conserve très bien et qui est très utile dans les sauces ou pour les poêlées, ça ajoute des bonnes protéines ! Bref, les boulettes je ne m’en lasse pas. Et comme souvent, j’ai pris mon inspiration chez Clémentine Cuisine.

D’autres recettes de boulettes végés :

Continue reading “Encore des boulettes ! Boulettes de pois-chiches à la feta, citron et coriandre” »