Asie

Rouleaux de printemps au saumon fumé, mangue et mâche

Une de mes résolutions de l’année est de passer plus de temps sur le blog et d’écrire en étant plus concentrée, résultat je suis en train d’écrire cet article devant Emily in Paris (oui, j’ai repris la série, c’est pourri mais vraiment drôle). Et avant ça, je regardais La mélodie du bonheur en faisant un puzzle. Bref, je suis incapable de faire une chose à la fois, donc un truc facile à manger sur le pouce en regardant une série / travaillant, c’est parfait pour moi, et les rouleaux de printemps sont le must.

J’avais déjà publié deux recettes de rouleaux de printemps sur le blog, mais là on est dans une version encore moins tradi, mais toujours fraîche et surtout beaucoup plus rapide.

(suite…)

Bouillon de porc haché pimenté à la courge et aux oeufs

J’ai déjà fait plusieurs essais de soupes de type bouillon asiatique ici, mais je pense que celle-ci est peut-être ma préférée. Peut-être parce que le porc est une de mes viandres préférées, que j’ai vraiment du mal à arrêter, et que ça donne un goût particulier au bouillon (ce serait intéressant d’ailleurs de tester avec du tofu ou des protéines de soja texturées), peut-être parce qu’il est un peu plus léger que les autres : je n’y ai même pas mis de nouilles (mais si c’est ton kiff je pense que ça va très bien avec des nouilles de riz).

En tous cas, c’est un plat confort food parfait pour les soirs d’hiver pluvieux (ou neigeux si tu as de la chance dans ton coin,mais ici à Paris c’est bof), alors fonce !

(suite…)

Salade asiatique froide de nouilles de riz et de concombre

L’autre jour, ma copine C. était venue passer une soirée à l’appart ; je suis sortie tard du boulot, mon frigo était vide, alors, après l’apéro (au cidre, on a été sérieuses), j’ai cuisiné ce que je pouvais avec les restes. J’avais en tête un plat de soba froides hyper simplifié, que j’ai réalisé en mixant ma salade chinoise à base de concombre et avec un fond de nouilles de riz du placard.

Eh bien surprise, c’était délicieux, et super rapide à faire, un parfait plat de la flemme pour tes enfants / amis / partenaires / toi.

(suite…)

Nouilles de riz aux fèves, oignons nouveaux, brocolis et sésame un peu comme Ottolenghi

Cela faisait presque longtemps que je n’avais pas parlé d’Ottolenghi, mais j’ai acheté un gros paquet de nouilles de riz et je ne savais pas quoi en faire… jusqu’à ce que je trouve cette recette ; j’ai twisté quelques éléments, rajouté des brocolis pour augmenter la dose de légumes et remplacé les haricots mungo par des fêves, plus faciles à trouver.

Le boulot est super intense en ce moment donc je cuisine un peu moins (d’où les recettes d’Ottolenghi qui sauvent) et surtout j’essaie d’avancer sur le best of, qui est un de mes gros projets de fin d’année ! J’ai hâte de te montrer tout ça…

(suite…)

Riz frit aux légumes et à la sauce soja

Je t’ai raconté il y a peu que, pour la 10 000e fois, je m’étais blessée à la cheville… J’ai les chevilles (et les genoux, et les hanches, et le dos) fragiles, donc j’ai un peu l’habitude de ce genre de blessures, mais à chaque fois c’est un petit coup au moral de devoir arrêter le sport de nouveau, remettre l’attelle, ressortir les crèmes anti-inflammatoires et recommencer le défilé des médecins pour savoir quoi faire exactement… Cette fois-ci, j’ai heureusement découvert grâce à l’un d’entre eux (et pas n’importe lequel, ma mère), que quelque chose nommé « thérapie de choc par ondes focales » (true story) existait, et que cela pouvait m’aider… et en effet, ça m’a sauvé la vie ! Je renais, je reprends peu à peu le sport et du coup j’ai réadapté ma nourriture pour ré-équilibrer au mieux.

J’ai notamment misé sur cette recette, un mélange de légumes et de riz super complet et vachement rapide à faire (surtout si tu achètes les légumes prédécoupés ou pré-rapés ou congelés), qui fonctionne super bien grâce à l’asaisonnement ! Même si tu n’es pas en récupération de blessure, je te le conseille.

(suite…)

Dahl de lentilles aux poivrons

L’autre jour, je me suis retrouvée coincée dans l’ascenseur de l’appartement. A 5h30 du matin, de retour de soirée, passablement éméchée, mais heureusement sans avoir trop envie de faire pipi (c’est important, en vrai). Après quelques coups de pieds dans la porte et 10 000 appels à mes colocs qui ne se sont jamais réveillés pour venir m’aider, j’ai dû appeler le technicien d’ugence. Celui-ci, ma foi très sympathique, m’a envoyé quelqu’un, m’enfin j’ai quand même passé 1h30 coincée. Super retour de soirée.

Pour me réconforter, le lendemain, j’ai fait un dahl, mais pas n’importe quel dahl : grâce à frichti, j’ai découvert une nouvelle variante, qui manquait à ma vie, la version aux poivrons ! Effet réconfort garanti.

(suite…)

Assiette d’inspiration persane : salade de riz, houmous, poulet au zaatar, salade de concombre

Ces vacances auront été compliquées, bien commencées, interrompues par un Delta, puis reprises sous la pluie bretonne et enfin le soleil. Même si je quitte cette période avec la satisfaction d’avoir passé de bonnes vacances (merci la traditionnelle Bretagne), la semaine de confinement dans ma chambre, à travailler, m’a un peu cassée. J’ai beaucoup dormi, pas beaucoup mangé, j’ai regardé des stupidités mais je n’ai pas fait grand chose de productif (à part le travail). Ca m’a reposé le corps mais pas l’esprit, j’ai l’impression de ne pas avoir réussi à déconnecter et de revenir avec plein d’angoisses et un emploi du temps de malade. Il n’y a plus qu’à manger pour lutter contre la morosité. Donc après l’assiette d’inspiration grecque, voilà la persane, avec du houmous crémeux, des salades fraîches et un poulet au zaatar (libanais) qui change tout !

(suite…)

Le retour des salades

Cela faisait longtemps que je n’avais pas fait un article de salade, mais j’avais pas mal de recettes en attente dans les tiroirs, et en salade, j’ai la même stratégie qu’en habillement : si tu th’abilles/manges comme s’il faisait un grand soleil, le soleil viendra à toi. Et même si tu n’es pas fana de ce (faux) adage, jette un coup d’oeil, il y en a pour tous les goûts, avec une petite préférence de mon côté pour la salade chinoise de concombre et d’avocat…

 

Salade de fraises, concombres et pastéque

Laver, équeuter et couper 1 barquette de fraises en 4. Eplucher et couper 1 concombre en demi-cercles. Couper 1/4 de pastèque en petits cubes. Laver et hacher quelques feuilles de menthe. Saler, poivrer et ajouter un peu de vinaigre balsamique.

Salade de maïs, poulet et mûres

Couper en morceaux 2 escalopes de poulet, les faire revenir dans une poêle avec un peu de matière grasse, sel et poivre. Ajouter de la salade lavée, 400 g de maïs en boîte, 1 barquette de mûres (ou de myrtilles), 1/2 oignon rougé épluché et émincé, quelques noix de pécan hachées et 100 g de feta émiettée. Assaisonner avec vinaigrette classique de moutarde, huile d’olive, vinaigre balsamique, sel et poivre.

Salade chinoise de concombre, avocat et oignon rouge

Laver, épucher et émincer 1 concombre. Enlever peau et noyau d’1 avocat et le couper en cubes. Ajouter 1/2 oignon rouge émincé finement. Faire la sauce avec 2 c à c de sauce soja, 2 c à c de vinaigre de riz, 1 c à c d’huile de sésame, 1 gousse d’ail épluchée et écrasée. Servir avec de la coriandre fraîche lavée et hachée et des graines de sésame.

 

Soupe thaïe de nouilles aux épinards, saumon et potimarron

Cette semaine est passée à toute vitesse : entre le boulot, les trucs d’appart, les obligations sociales et la préparation de mon voyage en Bosnie, j’ai à peine eu le temps de cuisiner et d’écrire pour le blog. Cependant, avant qu’on n’aie plus de potimarron, je voulais te présenter la recette que j’ai améliorée tout l’hiver : la soupe thaïe, avec plein de légumes et d’épices, des nouilles de riz et du saumon, mais évidemment tu peux enlever les ingrédients que tu n’aimes pas et les remplacer par autre chose sans problème.

(suite…)

Nos défis Top chef : Bun cha et bananes caramélisées au citron vert et à la vanille

Avec les colocs, nous nous sommes lancé un nouveau défi : cuisiner chacun notre tour un repas (avec accord alcoolisé évidemment), pour regarder top chef ensemble, histoire de ne pas être dégoutés par notre vieux repas face à leur cuisine de ouf.

Ma coloc nous a fait un trio de croques monsieur salés, puis un duo sucré avec du vin rouge et mon coloc une sorte de pad thaï végétarien avec de la bière et des pommes rôties.

La pression sur mes épaules était énorme. Au départ je voulais partir sur un menu autour d’un seul ingrédient (la butternut peut-être ?), et finalement j’ai fait un menu thème asiatique : un bun cha, un plat un peu « déconstruit », pas facile à manger devant la télé mais délicieux, et des bananes rôties au épices, super rapide et délicieux.

(suite…)