Asie

Sate ayam

J’ai découvert cette recette lors d’un voyage… à Amsterdam ! Et oui, il y a quelques années, lors d’un week-end à Amsterdam avec les copains (de Lille c’est pas très loin, donc rien de très exotique), on avait mangé ce plat d’origine Indonésienne qui s’est implanté en Hollande suite à la colonisation. Lorsqu’on a goûté cette sauce satay à mourir… On a fini en raclant nos bols avec les doigts !

Une recette super facile, donc, de « simples » brochettes de poulet avec une sauce à la cacahuètes. Mais c’est tellement bon ! Et très facile à adapter avec d’autres viandes ou même des légumes !

Continue reading “Sate ayam” »

Épinards au gingembre et halloumi grillé

Ca y est, j’ai réussi à me blesser de nouveau. Quasiment un an sans blessure, c’était déjà un record. J’ai poussé, repris le sport de contact et bim ! Cheville foulée. Pas d’immobilisation -heureusement- cette fois-ci, mais une belle attelle et quelques semaines sans sport. J’ai donc quelques difficultés à cuisiner en ce moment, et surtout à faire mes courses : y aller, faire le tour du magasin, revenir et monter 6 étages avec les courses… une vraie torture. Cependant, hors de question d’abdiquer : la nourriture reste mon remonte moral quand ma cheville m’élance et cuisiner me change les idées.

C’est dans ce contexte que j’ai testé ce plat ; pas le meilleur en ce temps caniculaire, mais un délicieux repas d’inspiration indienne !

Continue reading “Épinards au gingembre et halloumi grillé” »

Variations de salade thaïe aux concombres

Parce que l’originalité n’est pas toujours au rendez-vous, je te propose deux variantes, une vegan et l’autre non, d’une salade thaïe un peu piquante et super rafraîchissante avec plein d’herbes, parfaite pour servir à un barbecue ou en entrée en vacances !

De mon côté, je me rattrape de mon année dernière sans vacances qui m’avait tant fait souffrir en partant dans le Vercors, en Bretagne, re en Bretagne mais pas la même, ce avant de finir l’été à New York. N’aie crainte, je t’ai programmé quelques articles pour tenir, mais ça va vraiment me faire du bien de m’enfuir quelques semaines sans accès à internet, à lire des livres pour le plaisir et pas pour le boulot, et à prendre le soleil loin de l’étouffement parisien. Alors bonnes vacances et à bientôt !

Continue reading “Variations de salade thaïe aux concombres” »

Kimchi pancake

Comme tu le sais peut-être, je suis allée au Japon et en Corée il y a deux étés. C’était génial, j’ai goûté plein de trucs, j’ai vu plein de trucs, et donc je me suis décidée à faire un album photo depuis un an. Du coup, je viens juste de finir de trier mes photos et de les faire imprimer (on est pas sortis de l’auberge).

En triant mes 2000 photos, je suis retombée sur cette crêpe de kimchi, qu’on nous avait servi en Corée dans un sous-sol obscur d’un bar du quartier étudiant, connu pour avoir servi de décor dans un drama, avec un alcool local servi dans des bols en métal, et comme toujours du radis mariné et du kimchi, comme tu peux le voir sur cette photo floue.

C’était une galette assez fine, piquante mais pas trop, à tremper dans la sauce soja : un délice. Je me suis donc lancée dans ma version.

Il m’a fallu plusieurs tests pour perfectionner la recette : la crêpe ne doit pas être trop épaisse, donc les quantités doivent être adaptées à la taille de la poêle et il faut bien graisser celle-ci pour que la crêpe n’accroche pas. Mais qu’est ce que c’est bon !

Continue reading “Kimchi pancake” »

Quinoa à la japonaise

Alors ok, là, on est pas dans un plat aussi vendeur que le Mac’n’cheese dont mes collègues me rabattent les oreilles depuis qu’elles ont découvert mon blog. Et pourtant, c’est une recette qui change vraiment la vie ; c’est un peu la recette de base, que tu peux faire avec des ingrédients du placard (ok, tout le monde n’a pas d’huile de sésame dans son placard mais déjà tout le monde devrait parce que ça change la vie, et surtout je veux dire pas des ingrédients frais, donc si tu achètes le matos, tu auras toujours ce qu’il te faut sous la main pour improviser ce petit plat) et qui te pimpe un ingrédient qu’on cuisine en général de façon très basique : le quinoa. Alors oui, le quinoa est quand même un ingrédient de hipster assez cher, mais c’est ultra bon, et puis vachement bon pour la santé, avec beaucoup de protéines, d’où une grosse consommation des végétariens (et de moi).

Bref, c’est la recette de la petite sauce ultra facile et ultra rapide (si tu sais couper un oignon c’est bon en gros) qui sublime une céréale de base, trouvée chez Clothilde.

 

Continue reading “Quinoa à la japonaise” »

Curry de crevettes et litchis

Lors de la crémaillère de mon ex-coloc Jaune, j’avais ramené des lava cookies, et la première question qu’on m’a posé était : « C’est des cookies normaux ? T’as rien rajouté ? Il y a QUE des ingrédients normaux, tu es sûre ? » Apparemment, je me traîne donc une réputation qui justifie la rubrique « bizarre mais délicieux » sur ce blog, dans laquelle cette recette a parfaitement sa place.

Les fruits dans le curry font partie des classiques chez moi, et pour changer de la mangue, dont je t’ai déjà parlé plusieurs fois, voilà le litchi ! Avec des crevettes, du poisson ou du tofu si tu es végétarien ou vegan. Tu peux d’ailleurs utiliser des litchis frais ou en boîte, il y a des pour et des contre dans les deux cas : on ne trouve pas de boites partout, les frais sont meilleurs, mais tu t’esquintes les ongles en les épluchant. Fais ton choix. À servir avec du riz basmati, évidemment…

Continue reading “Curry de crevettes et litchis” »

Curry de mangue, brocolis et courgette

Depuis que je sais que je pars à New York en août, je suis noyée sous la paperasse, les examens d’anglais et les trucs à faire. Du coup, pendant deux semaines, je me suis nourrie de trucs tristes, des wraps, des trucs froids, des salades de pâtes… (bon en vrai y’avait quand même des trucs bons. On est pas des bêtes non plus). Maintenant que le plus dur est fini, j’avais envie d’un vrai plat chaud et agréable, donc j’ai fait ce curry. Chaud, réconfortant, c’était tout ce qu’il me fallait.

Comme avec je te l’avais déjà expliqué avec ce curry de tofu et de mangue, les fruits exotiques vont très bien en curry, et avec du riz ou un naan, c’est parfait. Tu peux ajouter du poulet ou du tofu, mais perso je l’adore comme ça.

Continue reading “Curry de mangue, brocolis et courgette” »

Le lundi de février des soupes : du réconfort à la louche (de soupe) (tu l’as ?)

L’hiver, très froid à Paris (on critique le Nord mais en fait…), se finit doucement. Comme chaque hiver, il a été accompagné de moult moult soupes ; je t’ai déjà parlé de mes difficultés à obtenir des bonnes soupes, d’où ces articles pour donner des associations réussies, afin de t’aider si tu es aussi paumé que moi (je suis comme ça, de rien). Eh bien je suis fière de t’annoncer que je me suis carrément améliorée, et que mes soupes sont de plus en plus réussie ! J’en fais même quand j’ai des invités ou que j’amène à manger chez quelqu’un, c’est dire… Voilà donc les bonnes recettes de février.

Soupe thaï aux lentilles corail et à la patate douce

Mon chouchou absolu de cet hiver. Une soupe super douce, un peu piquante, bien assaisonnée. Un peu la version soupe du dahl… Avec le citron vert pour servir, c’est un délice.

Edit : je l’ai faite à mon père, il a adoré ; il n’en revenait pas, à croire qu’il n’a pas confiance en mes capacités culinaires…

  • 2 c à c de pâte de curry (rouge, verte ou jaune… tout dépend de à quel point tu aimes le piquant)
  • 200 g de lentilles corail
  • 3 carottes
  • 1 patate douce
  • 1 oignon
  • 1 bouillon cube (ou du bouillon maison)
  • 200 ml de lait coco
  • Sel, poivre, curry, curcuma, paprika, gingembre, cumin
  • Coriandre et jus de citron vert pour servir
  • Dans les soupes j’aime bien ajouter les légumes qu’on ne sait pas comment utiliser : le « tronc » du brocolis en morceaux, les feuilles de chou-fleur, les carottes trop molles, les fanes de radis… ça rajoute de la verdure et permet d’utiliser les trucs qu’on en sait pas trop utiliser, et puis souvent, ça épaissit la soupe sans en changer le goût.

Éplucher et émincer l’oignon. Le faire revenir dans un peu d’huile d’olive dans une grande cocotte. Une fois l’oignon transparent, ajouter la patate douce épluchée et coupée en morceaux, les lentilles, les carottes épluchées et coupées en rondelles, la pâte de curry, le bouillon cube, le curry, curcuma, paprika, gingembre, cumin et le lait coco. Et puis les légumes « bonus » si tu en as. Oui, tout d’un coup. Izi les soupes. Si le lait coco ne recouvre pas tout (et c’est probablement le cas), ajouter de l’eau pour couvrir les légumes.

Couvrir la casserole et laisser mijoter 20-30 min, en remuant de temps en temps, et en ajoutant de l’eau si nécessaire.

Mixer. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Servir avec de la coriandre hachée et du jus de citron vert.

Soupe d’Ottolenghi au potimarron, orange, safran et graines caramélisées

Je pense que maintenant, pour les recettes d’Ottolenghi, je ne vais rien ajouter d’autre que : Ottolenghi = perfection. C’est toujours des recettes pas trop compliquées, avec un twist qui fait toute la différence et en fait une cuisine hyper parfumée.

  • 1 potimarron
  • 1 gros oignon
  • Zestes d’1 orange bio
  • 2 carottes
  • 1 capsule de pistils de safran (ça se trouve en supermarché sous forme de capsule, c’est un peu cher mais personnellement j’en utilise assez peu donc folie raisonnable je trouve)
  • 1 bouillon cube

Pour les graines :

  • 1 poignée de graines de courge et de tournesol. Personnellement, je n’avais que du tournesol.
  • 1 c à s de sirop d’érable (ou de sirop d’agave si tu es vegan)
  • 1 c à c d’huile d’olive.
  • 1 c à c de sucre roux
  • Sel, poivre

Commencer par la soupe : Enlever les extrémités et les pépins de la courge avant de la couper en morceaux. Éplucher et émincer l’oignon, éplucher et couper les carottes en rondelles. Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon avec un peu d’huile olive. Une fois qu’il est devenu transparent, ajouter de l’eau, le bouillon cube, le potimarron, le safran et les carottes. Laisser cuire 25 min, puis ajouter les zestes, et laisser 5 min de plus jusqu’à ce que les légumes soient fondants. Mixer.

Pendant ce temps là, préparer les graines : préchauffer le four à 180°c. Mélanger tous les ingrédients à part les graines dans un bol, et y ajouter les graines. Le tout fait une mixture collante, qu’il va falloir étaler au mieux sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Enfourner pour 10 min, puis retirer la feuille de la plaque pour laisser refroidir : les graines caramélisées vont durcir, et on va pouvoir hacher grossièrement.

Servir la soupe avec les graines à disposition.

Soupe de carottes au tahini et aux pois-chiches grillés

J’adore les carottes. Je pense que je t’en parle tout le temps, d’ailleurs je ne les marque jamais sur ma liste de courses vu que de toute façon j’en achète à chaque fois. Sauf qu’à force de remettre des nouvelles carottes dans le bac, il y en a toujours qui restent au fond et qui deviennent vieilles et molles… Mais pas besoin de les jeter ! Comme les troncs de brocolis ou les feuilles de chou-fleur (ici j’ai d’ailleurs ajouté un reste de brocolis), il suffit d’en faire une soupe ! En ajoutant une bonne cuillère de tahini, et des pois-chiches grillés pour le côté croquant (c’est facultatif of course), plein de protéines et une soupe originale alors qu’en vrai c’est les restes du frigo.

Éplucher et émincer 1 oignon, éplucher et couper 5-6 carottes en rondelles. Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon avec un peu d’huile olive. Une fois qu’il est devenu transparent, ajouter de l’eau, 1 bouillon cube, un peu de cumin et de jus de citron et les carottes. Laisser cuire 20 min, puis ajouter 1 grosse c à s de tahini. Laisser cuire 5min de plus, mixer et rajoutant de l’eau si nécessaire. Servir avec des pois-chiches grillés aux herbes, qui peuvent se faire pendant que la soupe cuit !

Bon ap’ !

Bol type Banh-mi aux boulettes parfumées à la citronnelle

En ce moment, je passe presque chaque semaine chez Tang frères. Du coup, j’achète plein d’ingrédients, je fouille internet à la recherche de recettes et je me régale. D’où ce bol composé de plein d’ingrédients, trouvé sur ce site en anglais, que j’ai simplifié et bidouillé à ma sauce (C’est le cas de le dire parce qu’il y a de la sauce. Bref.), et dont les goûts rappellent le fameux Banh-mi.

Ici, la clé, c’est les boulettes. Une tuerie. On m’en a piqué plusieurs fois dans mon tupperware (bande de morfales). C’est la clé de cette recette, et après c’est avant tout du montage d’ingrédients, rien de très compliqué mais tout de même un peu long. Bien sûr, tu peux adapter la recette à tes goûts : remplacer le quinoa par le riz, faire plus de boulettes parce qu’elles sont trop bonnes, ré-utiliser les pickles rapides de carottes qui valent vraiment le coup. Chacun des composants de ce bol est délicieux, tu peux piocher au plaisir et remixer les ingrédients à ta sauce. Tu peux même rajouter un avocat en lamelles…

Sinon, j’ai retravaillé l’index et les catégories du blog, en faisant des divisions par continent et pays dans l’index salé et en essayant de construire une catégorie « sans gluten » (encore en cours). Plusieurs amis à moi sont récemment devenus intolérants, et alors que je leur affirmais qu’il y avait plein de recettes sans gluten sur le blog, je me suis rendue compte que c’était vraiment difficile de les trouver ! Voilà donc la catégorie, que vient d’ailleurs enrichir cette super recette 😉 Je sortirais peut-être un article pour t’expliquer aussi comment remplacer tes farines ou tes ingrédients de base si tu es intolérant/a un pote intolérant qui vient dîner, n’hésite pas à me dire si ça t’intéresse (je suis à l’écoute de mon public vois-tu) !

Continue reading “Bol type Banh-mi aux boulettes parfumées à la citronnelle” »

Shakshouka thaïe aux amandes et à la feta

Si tu me suis depuis un moment, tu remarqueras peut-être que cet article est une republication d’un ancien article : ayant grandement amélioré la photo et surtout la recette, et ayant reçu plusieurs messages sur instagram à la suite d’une story sur ce plat, je me suis décidée à le remettre en avant.

La Shakshouka est un plat d’origine tunisienne ou algérienne, qui rappelle un peu le gratin d’oeufs, dans laquelle les œufs cuisent dans une sorte de ratatouille épicée.“Shakshouka” veut dire “tout mélangé” (comme quoi, ma LV5 sert). J’ai fait ma version avec des épices et des condiments thaï, de la feta et des amandes pour une petite touche perso, et c’était le twist parfait à mon goût !  C’est un plat très bien pour un brunch, avec un pain pita par exemple…

Continue reading “Shakshouka thaïe aux amandes et à la feta” »