entremet

Pâtisserie confinée : entremet chocolat et gianduja et comment faire de la pâte d’amandes et du gianduja maison

J’ai suivi mon premier live de pâtisserie pendant le confinement. En vrai, j’étais un peu influencée parce que c’était mon pâtissier de beau-père qui le menait, @nicolasgourmand. Et en vrai, c’était beaucoup plus galère que ce que j’imaginais. Entre rattraper mes erreurs en essayant de suivre ce qui se passait, vérifier les mesures et sauver mon mixeur qui avait cramé face au gianduja, c’était intense. Du coup, je te conseille de lire la recette avant de te lancer, pour être au point. Mais à part le côté live, ce n’est pas un dessert trop compliqué, et tu vas pouvoir apprendre à faire de la pâte d’amande (tellement izi) et du gianduja : je t’avais dit qu’on allait apprendre des techniques ici pendant le confinement (la prochaine étape c’est les macarons, je m’entraîne, mais toujours pas satisfaite de la collerette).

Le résultat était délicieux : un gianduja lait feuilleté, un biscuit au chocolat et une ganache au gianduja. Un résultat très peu sucré, un « dessert d’adultes » comme dirait le beau-père en question. Et bien classe.

Continue reading “Pâtisserie confinée : entremet chocolat et gianduja et comment faire de la pâte d’amandes et du gianduja maison” »

Naked cake chocolat, vanille et banane au citron vert

Pour l’anniversaire de ma collègue, je lui avais promis un truc incroyable. Je voulais lui faire un naked cake, mais à partir de là, nos idées ont divergé : elle voulait du chocolat, je me suis dit ok mais avec du caramel. Elle n’aimait pas le caramel, elle voulait de la vanille, chocolat vanille donc. Je n’étais pas super fan de l’association, mais bon, ok si j’utilisais la crème au mascarpone de mon dernière naked cake, ah non elle n’aimait pas le mascarpone ! Bref, nous avons dû nous accorder sur gâteau chocolat, chantilly à la vanille (celle de mon entremet du nouvel an) mais je n’étais pas satisfaite : je voulais quelque chose pour relever le tout, quelque chose de plus frais. Finalement, j’avais de vieilles bananes chez moi : le combo avait l’air de bien fonctionner sur le papier, j’avais une occasion de sortir la poche à douille, et surtout c’était assez rapide, car je pouvais faire la génoise la veille (bon à savoir).

Résultat : ça a été un succès ! Et ça fait son petit effet…

Continue reading “Naked cake chocolat, vanille et banane au citron vert” »

Entremet vanille, pralin et caramel du nouvel an

Pour Nouvel an, j’était l’hôtesse de notre dîner chic pré soirée. J’ai donc pris en charge les biscuits apéros et… le gâteau. C’était l’occasion où jamais de faire un entremet : je suis allée voir du côté de Beau à la louche, qui fait des entremets assez faciles et toujours efficaces, et j’ai laissé à L. le choix entre plusieurs recettes. J’étais un peu déçue qu’il ait choisi celui-ci car la recette contient une chantilly… et je n’avais jamais réussi à la faire correctement.

Seulement, cette fois-ci, j’ai réussi. Je t’explique la technique mais il faut qu’absolument tout soit très froid, et être bien préparé. Une fois que tu as la technique, c’est pas si dur (j’en ai déjà refait une depuis), et toutes les autres couches sont super faciles à réaliser. Je conseille d’ailleurs de faire l’entremet la veille, pour qu’il ait bien le temps de refroidir.

Enfin, tout le monde a adoré et on m’en a déjà reparlé plusieurs fois ! Une couche de biscuit chocolaté, un praliné feuilleté, un caramel au chocolat et une chantilly à la vanille. Une tuerie.

Continue reading “Entremet vanille, pralin et caramel du nouvel an” »

Pour mon anniversaire, j’ai fait mon gâteau : tarte framboises pistaches à la Michalak

DSCF9959DSCF9962

Enfin, le gâteau d’anniv qui permet d’utiliser la pâte de pistache ! Pistache et framboise étant mes parfums préférés (comme tu as pu voir…), ayant trouvé cette recette qui adaptait la tarte aux fraises de Michalak version framboises, je me suis jetée dessus ! C’est un peu long, mais promis, ça vaut le coup.

Bon alors en vrai, je l’ai fait deux fois en une semaine, avec beaucoup de succès les deux fois. La première pour mon anniv (si t’as tout suivi) mais la chantilly à la pistache n’a pas pris dans le siphon, on n’arrivait pas à l’ouvrir pour la reprendre (il a fallu la force conjuguée de 5 hommes sobres le lendemain), et pas moyen de faire des bonnes photos (dû à l’éclairage et à la mise en scène bien sûr, pas au degré d’alcoolémie). Du coup, quand une amie m’a invité à manger avec ses parents la semaine d’après, comme il me restait de la pâte de pistache, des blancs d’oeufs congelés et du chocolat blanc, je me suis relancée. Et il a là encore beaucoup plu.

Concernant la chantilly pistache, elle a plutôt la texture d’une glace, et franchement, je trouve qu’elle n’apporte rien, je n’étais pas convaincue. En plus on n’a pas réussi à faire un truc joli avec la poche à douille. Bref, tu la mets si tu veux mais elle est pas indispensable.

Continue reading “Pour mon anniversaire, j’ai fait mon gâteau : tarte framboises pistaches à la Michalak” »

Entremet d’été pistaches framboises citron vert

J’avais prévenu, pour les gâteaux… On commence donc en douceur, avec l’anniversaire de ma môman, qui voulait un truc élaboré mais avec des fruits et pas du chocolat…

J’ai donc été chez Beau à la Louche, dont j’ai déjà pu apprécier les recettes d’entremet, et j’ai trouvé une super recette qui allie deux de mes ingrédients préférés : framboises et pistaches. J’ai adapté les doses à un grand entremet, et il a été très apprécié ! Pas trop lourd, assez joli, qui tient bien, il remplit les critères de base. Petit bémol : les bougies ne tiennent pas trop dessus…

L’entremet n’est pas compliqué du tout, et assez rapide à faire, il doit tout de même être fait à l’avance (genre le matin pour le soir, ou la veille) pour que la crème ait le temps de prendre, et il faut utiliser des framboises fraîches pour qu’elles ne rendent pas trop d’eau et ne ramollissent le biscuit !

Continue reading “Entremet d’été pistaches framboises citron vert” »

Un presque pacs et un naked cake mascarpone, framboises et citron vert

DSCF8467

Pourquoi un presque pacs ? Parce que l’administration française est fort compliquée, ma foi. Perso, j’ai pas tout compris, mais en tous cas, on avait déjà prévu la fête, et moi j’avais déjà fait les courses pour le « gâteau de mariage » (comme le précisait la commande); donc on a fait une fête de non-pacs.

Pour un événement comme celui là, il fallait un truc un peu classe, or je n’avais pas le temps de faire un entremet, j’ai donc fait un layer cake simplifié, c’est à dire un naked cake ! Je me suis inspirée d’ici mais en modifiant pas mal la base. J’ai toujours trouvé ces trucs là trop lourds et trop sucrés, donc j’ai mélangé plusieurs recettes à ma sauce pour obtenir quelque chose de haut, joli, mais aussi bon, frais et pas trop lourd.

Est-ce que c’était long ? Eh bah franchement non. Je n’ai qu’un moule à gâteau, mais en faisant les génoises une à une, ça ne m’a pris qu’1h30, vaisselle comprise ! Comme les couches sont fines, elles cuisent très rapidement et refroidissent vite.

Par contre en faisant la crème au mascarpone le batteur s’est cassé dans mes mains… Tristesse ultime, il va falloir que j’investisse dans un nouveau robot.

Continue reading “Un presque pacs et un naked cake mascarpone, framboises et citron vert” »

Entremet v 2.0 : Le fraicheur chocolat de Pierre Hermé

Et oui, je récidive dans l’entremet, pour l’anniversaire de notre squatteur (préféré) du dimanche ! (Joyeux anniv !) Je suis pas trés branchée entremet, mais à la demande de Jaune j’avais tenté un premier entremet, aussi au chocolat (mais plus simple que celui là) qui m’avait finalement bien plu. Enfin j’aimais surtout le challenge de faire un gateau compliqué, « comme chez le patissier ». Parce que autant être honnête, celui là est plus long, il doit se commencer la veille, il est plus galère, mais il a un peu plus la classe que le premier (surtout que là j’ai mis la dose donc il est plus haut et plus beau). ne couche de brownie/biscuit, un crémeux chocolat et un glaçage de fou… Niveau goût, il est bien sûr trés chocolaté, mais je trouve que la dose de brownie (la base) est un peu épaisse par rapport au crémeux, alors que j’ai augmenté les doses de crémeux ! En tout cas, il a vraiment bien plu, même si c’était pas mal de travail…

J’ai trouvé la recette sur C’est ma fournée, qui est une vraie mine de recettes de grand patissiers, comme celle là de Pierre Hermé. Sa présentation est impecable, elle a une thermosonde, bref autant te dire que c’est pas le même délire ici. C’est un peu plus je m’arrange avec ce que j’ai sous la main, mais je suis persuadée qu’il est aussi bon, même s’il n’est pas aussi beau. Le seul truc vraiment indispensable, c’est un moule style à entremet, de environ 22 cm de diamètre, assez haut, s’il est à charnière c’est mieux, et du rhodoïd, remplaçable par des bandes découpées dans tes vieilles pochettes plastiques du collège (Le DIY du dimanche).

Continue reading “Entremet v 2.0 : Le fraicheur chocolat de Pierre Hermé” »

Entremet chocolaté super simple

DSCF3701DSCF3708
J’avais promis à mes colocs (et à mes amis en passant) que si elles me faisaient une commande, je la ferait. Je l’ai bien regretté quand l’une d’entre elles est venue avec un grand sourire me présenter un entremet au chocolat.
Je n’aime pas les entremets, surtout au chocolat, cela me fait penser à ces gateaux avec des couches, de la crème etc. Mais j’aime le défi qu’ils représentent, et comme je suis parfaite (<3), je me suis lancée.
Verdict : c’était pas très long, pas trop de vaisselle et surtout hyper classe ! Je l’ai trouvé bon (très chocolaté et un peu lourd mais c’est un entremet) mais sans plus, mais tou les goûteurs ont adoré, comme quoi je suis la seule à avoir un problème avec les entremets…
Edit : j’ai refait cette recette pour le pot de départ d’une collégue, en modifiant les doses : il a été adoré et je crois avoir vraiment trouvé l’équilibre entre les différentes couches ! Je l’ai décoré avec des noisettes mais j’aurais pu le faire avec des framboises, à méditer.

Continue reading “Entremet chocolaté super simple” »