courge butternut

Gratin de butternut aux poires et aux noisettes

dscf1662

Update : Cet article est disponible sur le site de Prince de Bretagne, Cuisinons les Légumes, avec plein d’autres idées de gratins de légumes réconfortants provenant de blogs ! Hésite pas à y aller.

Un dernier plat d’automne, avec ma chouchoute de cette année : la courge butternut. J’ai eu un squatteur pendant quelques jours à la fin des cours, qui a vu la courge dans le frigo en arrivant et qui m’a lancé « Tu sais, au hasard comme ça, je rêve d’une purée de Butternut… ». Trop tard mon ptit ! J’avais déjà un plan pour celle-ci, cette idée de Clem, de la marier avec des poires (mon fruit préféré avec les framboises) et des noisettes pour un gratin 100% confort food. Les testeurs ont bien aimé, mais préconiseraient plus de fromage…

Continue reading “Gratin de butternut aux poires et aux noisettes” »

Butternut farcie au chèvre

dscf1277

C’était Halloween il n’y a pas longtemps, mais si tu es français comme moi tu sais bien que c’est juste une occasion de plus pour boire, et qu’on ne le fête pas vraiment… Perso j’ai fait le costume estampillé costumedelaflemme : je me suis déguisée en la fille de l’affiche We can Do It. C’est plutôt bien passé, je sens que ce sera mon costume de l’année prochaine.

Bref, niveau nourriture : je te présente le classique des classiques de l’année dernière, mais je ne suis jamais très au point sur les tendances culinaires (l’an prochain, je parlerais de smoothies bowls, tu verras) : Le butternut rôtie au four, farcie au fromage. C’est rapide et super facile, juste assez long à cuire…Je l’ai fait au chèvre mais tu peux mettre le fromage de ton choix ! Bientôt, je vais pouvoir profiter des courges du jardin de mon oncle et de ma tante bretons, et des parents de mon beau-père nordistes, CA VA BOUFFER DU ORANGE.

Continue reading “Butternut farcie au chèvre” »

Purée de courge butternut et de carottes, crumble feta noisettes

dscf1079

La cuisine, comme la littérature, comme le film, comme la musique, et comme tout en fait, c’est que du recyclage d’idées. [instant philo]

Exemple au hasard : j’ai fait un gratin de courge butternut et de carottes. Il me restait des légumes déjà découpés. J’en ai fait une purée.

J’ai déjà fait une purée avec un crumble de fruits secs et de noix. Là j’ai rien dans mon frigo et je suis bloquée à cause de mon entorse. J’ai fait une tarte avec un crumble feta-noisettes. Je recycle.

Continue reading “Purée de courge butternut et de carottes, crumble feta noisettes” »

Deux salades de légumes rôtis, avec de la courge butternut et de la patate douce

dscf1008dscf1050

Quoi encore des salades ? Oui mais des salades avec des légumes rôtis, bien d’hiver t’inquiète ! Ca fait des salades chaudes/froides, réconfortantes, fort agréables ma foi. Je deviens folle de patate douce en vrai. C’est un peu cher, mais j’en mange tout le temps ! Et avec une petite sauce qui change pour celle à la courge butternut… D’ailleurs, Z. (non c’est pas Zorro) s’est pointée chez moi pour me rendre des affaires en me demandant ce qu’elle pouvait faire d’une courge butternut. MAIS REGARDE SUR MON BLOG BOR***. Bref, si tu tapes « rechercher » ou dans le nuage d’ingrédients, tu peux trouver ce que tu cherches. Et t’inquiète que chaque recette est arrangeable avec ce que tu as dans ton frigo. Par exemple, Z. a fait une tarte comme ma tarte rustique courge butternut feta (il faut vraiment que je refasse cette photo) mais avec du chèvre et plein d’oignons ! Hésite pas à me raconter tout ça.

Continue reading “Deux salades de légumes rôtis, avec de la courge butternut et de la patate douce” »

Gratin de courge butternut et de carottes au lait coco

dscf1067dscf1072

En ce moment, je suis complètement bloquée chez moi. Entorse, complexifiée par le fait que je suis allée courir plusieurs fois dessus, attelle, et depuis quelques jours béquilles. Autant te dire que c’est pas folichon. J’ai annulé les soirées, les concerts, les cinés, les baby-sitting (oui, je suis une femme occupée), et je me contente de déprimer chez moi. Heureusement mes parents, même s’ils râlent parfois un peu, sont des anges, et ma maman est carrément allée me faire mes courses, pour le brunch de ce week-end, la vente de gâteaux de la semaine prochaine et accessoirement, ma survie.

Bref, le moral n’est pas au top, du coup je me suis fait un petit gratin confort food-remonte moral en simplifiant au maximum la recette pour m’en sortir avec ce que j’avais dans le frigo, et finalement elle est beaucoup plus légère comme ça, tout en restant délicieuse. Mes chers amis paliens venus me tenir compagnie pour déjeuner ont d’ailleurs carrément aimé !

voisin-odeur-nourriture-incruste

Oui c’est à ça que vous ressembliez bande de malpropres…

Continue reading “Gratin de courge butternut et de carottes au lait coco” »

Oyaki aubergine et courge butternut

Les oyakis sont des genre de chaussons végétariens japonais cuits vapeur que j’ai découverts sur Pitch à la fraise ; J’ai sauté dessus direct parce que non seulement j’adore la bouffe japonaise, parce que je vais probablement aller au Japon cet été pour quelques semaines, donc je prépare mon estomac et salive d’avance. Du coup je me lâche encore plus sur les recettes japs, comme ce Chirashi au saumon et à l’avocat, le katsudon, les Tsukune, boulettes de poulet, des aubergines caramélisées au sésame, ou ces Melon-Pan en dessert.

Tu admireras mes baguettes, offertes par une amie qui a vécu à Osaka (merchi <3).

Pour la pâte :

  • 60 g de farine de sarrasin
  • 200 g de farine
  • 180 g d’eau bouillante
  • 1/2 c à c de sel

Pour la farce :

  • 1 aubergine
  • 1/2 courge butternut
  • 1/2 oignon
  • ciboule ou ciboulette

Pour la sauce : 

  • 2 c à s de miso (que j’ai remplacées par 2 c à c de pâte de sésame)
  • 2 c à s de sauce soja
  • 1 c à c de sucre
  • 1 c à c de sésame
  • 1 c à s de mirin (facultatif)

Commencer par la pâte : dans un saladier, mélanger les farines avec le sel. Verser l’eau bouillante dessus en mélangeant avec une fourchette. Lorsqu’une pâte commence à se former, la mettre sur le plan de travail fariné et la pétrir pendant au moins 5 min. La pâte se pétrit assez facilement. Aprés pétrissage, former une boule, et la laisser reposer 30 min sous un torchon.

Pendant ce temps, préparer la farce :

Eplucher et couper la courge en morceaux, la faire cuire à l’eau.

Eplucher et émincer l’oignon. Le faire revenir dans un poêle avec un peu d’huile d’olive à feu doux jusqu’à ce qu’il soit transparent. Laver et découper l’aubergine en morceaux, ajouter. Faire revenir une dizaine de minutes, jusqu’à ce que l’aubergine soit cuite. Ajouter la courge butternut, la ciboule ou la ciboulette et les graines de sésame. Mélanger les ingrédients de la sauce, ajouter, bien mélanger et retirer la poêle du feu.

Une fois que la pâte a suffisemment bien reposé, diviser en petites boules de la taille que vous préférez vous vos chaussons. La recette de base disait 12 mais j’en ai fait 6 grosses, je trouve ça plus pratique à manger et moins long à faire.

Sur un plan de travail fariné, étaler chaque boule et remplir d’une grosse cuillière de farce.

Replier la pâte sur elle-même et souder les bords avec de l’eau. Répéter avec toute la pâte.

Faire revenir chaque oyaki de chaque coté dans une poêle (ce que j’ai oublié de faire et que je regrette) avant de le faire cuire 10 minutes à la vapeur.

Déguster avec un peu de sauce soja.

Dans la liste des mes recettes japs à tester, il y a aussi du nira tsukune, du donburi, des dorayakis, des mochis…

Tarte rustique butternut-feta

J’avais demandé à mes colocs de me ramener du marché un potiron pour tester une super recette de pancakes, et voilà Marron, toute contente, qui me rapporte… une courge butternut. Du coup j’ai cogité, je voulais mettre du roquefort (<3), faire une soupe, un gratin… Mais comme les filles n’ont pas de micro-ondes à leurs facs, j’ai fait un truc plus mangeable froid : une tarte.

J’avais déjà fait cette tarte en Espagne quand mes amies de prépa étaient venues me voir, et je me souviens qu’on mourrait de faim parce que le temps que la pâte repose, que la courge cuise, puis la tarte… On en pouvait plus. Donc fais la à l’avance…

La tarte rustique, c’est plutôt génial parce que ça permet de faire des tartes à l’arrache, sans moule à tarte. En vacances, ça te permet d’improviser un peu avec ce que t’as sous la main. Les proportions peuvent être augmentées, là ça fait une petite tarte, mais du coup ça passe dans les minis fours étudiants, dans lesquels, en plus, les moules à tartes ne passent pas !

Continue reading “Tarte rustique butternut-feta” »

Lasagnes butternut – ricotta – mozzarella

Chez nous, internet va et vient, j’en suis donc réduite à écrire en cours d’anglais. On fait ce qu’on peu avec ce qu’on a… Mais du coup, ça met longtemps, il me faut les photos et les recettes sous la mais, bref c’est pas ma faute.

Mais pourtant, à la coloc, on fait des tests, pas toujours bons (exemple pris au hasard : de la pâte à macarons de Nancy, qui a fini étalée sur une plaque et raclée à la cuillére. Classy style.), et on mange beaucoup. Et comme on est toutes les trois fans du gras, et que l’hiver arrive, c’était le moment parfait pour des lasagnes bien fat d’hiver, inspirées d’ici.

  • Une courge butternut
  • 450 g de ricotta
  • 120 ml de crème fraiche
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 220 g de mozzarella
  • sel, poivre, muscade
  • 200 ml de bouillon de légumes
  • 100 g de parmesan rapé
  • feuilles de lasagnes

Préchauffer
le four à 200°c.

La partie compliquée commence tout de suite : faut découper et enlever la peau de la courge. Soit tu le fait à plusieurs (Merci Jean !), soit tu te mets une bonne série. Mettre les cubes de courge sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisée. Cuire de 25 à 30 min, la courge doit être assez molle pour pouvoir s’écraser en purée. Mettre dans un plat le bouillon et écraser en purée, en laissant quelques bouts. Réassaisonner éventuellement

Mélanger ricotta, crème, jeunes, mozzarella, une pincée de muscade, sel et poivre.

Dans un plat à gratin, mettre une couche de lasagnes, 1/3 du mélange avec la ricotta, une couche de lasagnes, la moitié du mélange avec la courge butternut. Recommencer une fois en finissant par la ricotta, et rajouter une bonne couche de parmesan.

Mettre le plat au four à 180°c pour 30-35min, on doit pouvoir enfoncer un couteau trés facilement pour que la pâte à lasagnes soit cuite.

C’est bon, c’est gras, et y’en a pour les tupperwares du midi. Tout gagnant…

De rien.