Gateaux

Pâtisserie confinée : shortbread millionaire et comment tempérer du chocolat izi

Dans la série on fait avec le confinement, j’ai décidé de profiter de ce temps pour pâtisser et essayer d’apprendre des techniques, alors même que je suis aux États-Unis avec zéro matériel pour faire des choses un peu compliquées.

J’ai commencé par le shortbread millionaire et vraiment, cette recette est une tuerie. Vraiment. J’avais déjà fait des essais dans le passé mais je n’avais jamais été satisfaite donc j’ai décidé de me perfectionner pendant le confinement, et tant que j’y étais, d’apprendre à tempérer le chocolat, ce qui nécessite normalement un thermomètre et est assez compliqué. Comme le système D règne ici, je me suis débrouillée et ça a marché.

L. et ses colocs/mes anciens colocs /mes actuels colocs de confinement (nous sommes en confinement à quatre) étaient un peu circonspects lorsque je leur ai présenté le bébé dans la cuisine en bazar complet (les cuisines New-Yorkaises étant du même acabit que les cuisines parisiennes, c’est à dire petites).

« Why do you call them shortbread millionaire? » « Heeeeeu well there is a shortbread under it [ils se marraient déjà à ce stade de ma phrase] and then… it’s heavy… it’s RICH! IT’S A MILLIONAIRE » Ils étaient pas convaincus par mon explication (dès qu’ils sortaient un carré, ils demandaient à la ronde : « Why are they called shortbread millionaire already? ») mais ils ont adoré, impossible d’être déçu de cette recette (sauf si tu n’aimes pas le caramel ou le chocolat, là je peux rien pour toi).

Continue reading “Pâtisserie confinée : shortbread millionaire et comment tempérer du chocolat izi” »

Gâteau extrèmement fondant (et calorique) aux amandes

Ce gâteau est une révélation. Limite un gâteau à base de frangipane. Caramélisé sur l’extérieur, tellement fondant à l’intérieur. Oui, les proportions de sucre et de beurre sont affolantes, mais c’est indispensable pour cette bonne texture. Je t’invite donc à fermet les yeux et à faire le mélange sans regarder trop intensément les quantités. Ceci dit, la prochaine fois j’essaierai de baisser un peu le sucre, je te dirais quoi, et si tu tentes, dis moi quoi !

J’avais fait ce gâteau pour un tea time annulé au dernier moment, et finalement je l’ai ramené au boulot. Il a disparu en un temps record, et j’ai reçu beaucoup de compliments sur cet incroyable dessert à manger en toutes petites parts.

Continue reading “Gâteau extrèmement fondant (et calorique) aux amandes” »

Naked cake chocolat, vanille et banane au citron vert

Pour l’anniversaire de ma collègue, je lui avais promis un truc incroyable. Je voulais lui faire un naked cake, mais à partir de là, nos idées ont divergé : elle voulait du chocolat, je me suis dit ok mais avec du caramel. Elle n’aimait pas le caramel, elle voulait de la vanille, chocolat vanille donc. Je n’étais pas super fan de l’association, mais bon, ok si j’utilisais la crème au mascarpone de mon dernière naked cake, ah non elle n’aimait pas le mascarpone ! Bref, nous avons dû nous accorder sur gâteau chocolat, chantilly à la vanille (celle de mon entremet du nouvel an) mais je n’étais pas satisfaite : je voulais quelque chose pour relever le tout, quelque chose de plus frais. Finalement, j’avais de vieilles bananes chez moi : le combo avait l’air de bien fonctionner sur le papier, j’avais une occasion de sortir la poche à douille, et surtout c’était assez rapide, car je pouvais faire la génoise la veille (bon à savoir).

Résultat : ça a été un succès ! Et ça fait son petit effet…

Continue reading “Naked cake chocolat, vanille et banane au citron vert” »

Entremet vanille, pralin et caramel du nouvel an

Pour Nouvel an, j’était l’hôtesse de notre dîner chic pré soirée. J’ai donc pris en charge les biscuits apéros et… le gâteau. C’était l’occasion où jamais de faire un entremet : je suis allée voir du côté de Beau à la louche, qui fait des entremets assez faciles et toujours efficaces, et j’ai laissé à L. le choix entre plusieurs recettes. J’étais un peu déçue qu’il ait choisi celui-ci car la recette contient une chantilly… et je n’avais jamais réussi à la faire correctement.

Seulement, cette fois-ci, j’ai réussi. Je t’explique la technique mais il faut qu’absolument tout soit très froid, et être bien préparé. Une fois que tu as la technique, c’est pas si dur (j’en ai déjà refait une depuis), et toutes les autres couches sont super faciles à réaliser. Je conseille d’ailleurs de faire l’entremet la veille, pour qu’il ait bien le temps de refroidir.

Enfin, tout le monde a adoré et on m’en a déjà reparlé plusieurs fois ! Une couche de biscuit chocolaté, un praliné feuilleté, un caramel au chocolat et une chantilly à la vanille. Une tuerie.

Continue reading “Entremet vanille, pralin et caramel du nouvel an” »

Galette des rois légère

Je reviens avec pas mal de retard en ce début d’année : avec la visite de L., notre voyage à Barcelone et tous les aléas du travail, j’ai à peine eu le temps de cuisiner et encore moins d’écrire. C’est pour ça qu’aujourd’hui je vais utiliser la technique bien connue du recyclage de recette.

En effet, pour être honnête, j’ai réalisé cette galette l’année dernière, mais il était un peu tard pour la publier donc j’ai attendu la saison 2020. J’ai voulu changer de ma recette classique, et j’ai pris celle de Maïacha : plus rapide, plus facile et quasiment le même goût avec beaucoup moins de sucre. Si tu cuisines avec des gamins, je te la recommande doublement parce que c’est accessible pour des enfants (de même, avecles enfants que je babysitte je faisais souvent une version simplifiée avec une simple crème d’amande, sans crème pâtissière).

Continue reading “Galette des rois légère” »

Gâteau nantais

J’ai réalisé ce gâteau pour l’anniversaire traditionnel du 15 août. Mon cousin fêtait ses 17 ans, mon oncle ses 61 ans. 32 personnes à table, ma salade tomates/mangue/mozza/basilic était prête (ok, j’ai forcé quelques uns de mes cousins à la réaliser sur mes instructions), et voilà que je pose la question du gâteau. Grand débat familial : nous en avions déjà deux au chocolat, les fruits c’est nul et l’amande c’est nul selon mes cousines. Mais quand j’ai abordé l’idée du gâteau nantais, mon oncle -celui même dont c’était l’anniversaire- a sauté sur l’occasion et l’a réclamé à grands cris. C’était donc parti pour le gâteau nantais.

Au cours de la réalisation, on avait un peu tiqué sur la quantité de rhum mais on avait suivi les instructions aveuglément. Et puis lors de la dégustation… j’ai trouvé ça super fort. Juste à côté, mon oncle machait sa part en déclarant la bouche pleine que c’était la recette parfaite. En fait, plus les convives étaient agés, plus ils ont adoré la quantité de rhum. Donc mon conseil, c’est plutôt de miser sur 20g, mais si ton entourage est de type agé, augmente la dose.

Petit bonus histoire familiale : mon (autre) oncle en a profité pour me raconter que mon grand-père, au caractère ronchon légendaire, avait osé critiqué une fois le gâteau nantais de sa compagne en disant qu’il n’y avait pas assez de rhum. Celle-ci avait attrapé la bouteille et avait versé la moitié sur son gâteau. Il l’avait alors fini sans dire un mot.

Continue reading “Gâteau nantais” »

Tartelettes pistache framboises

Comme je le répète à chaque anniversaire, pistache et framboise sont mes parfums préférés. J’avais donc plein de restes de mon anniversaire, que j’ai combiné un dimanche après-midi pour faire ces petites tartelettes à base de pâte sablée à la pistache, confiture de framboises, crème patissière, framboises et pistaches concassées.

Mon séjour à NY est presque terminé et je repars bientôt en Bretagne. Il a été intense : l’anniversaire de L., un match de baseball (j’avoue on a regardé les règles sur youtube avant) avec vue sur la skyline de Staten Island , un spectacle interactif complètement dingue dans un immeuble entier, deux journées de plage, un broadway show très kitch, NY Restaurant Week… Comme à chaque fois, c’est difficile de repartir et je réalise à quel point New York me manque, mais j’ai hâte de profiter de la Bretagne, comme chaque été.

Continue reading “Tartelettes pistache framboises” »

Pour mes 25 ans, première partie : financier géant citron myrtilles

Il paraît qu’on n’est pas censé faire ses propres gâteaux pour son anniversaire. Pourtant, chaque année, je ne veut pas laisser ce plaisir à quelqu’un d’autre et je les fait moi même.

Pour mon gâteau d’anniversaire au boulot, avant le gâteau d’anniversaire parisien et le gâteau d’anniversaire lillois, je le voulais assez léger, aux fruits, facile à transporter et à partager. J’ai donc choisi cette recette de Cake in the city qui donne un gâteau super parfumé. Et il a beaucoup plu, un de mes collègues est d’ailleurs passé à mon bureau : « Tu sais, il y avait un problème de transports ce matin et j’étais super stréssé, pas parce que j’allais arriver en retard mais surtout parce que j’arrêtais pas de me dire que ton gâteau allait disparaître avant que je sois là et je ne voulais pas rater ça ! » J’ai de la chance avec mes collègues, et de manière générale j’ai eu la chance d’avoir un super anniversaire de 25 ans, du petit déjeuner acheté par ma collègue de bureau au pique-nique (et à la surprise) le soir en passant par le magret de canard à midi, la vieillesse c’est pas si mal.

Continue reading “Pour mes 25 ans, première partie : financier géant citron myrtilles” »

Flan patissier de Michalak

Lors de mon dernier séjour à New York, J’ai profité de mes jours pluvieux pour cuisiner, comme à mon habitude. J’ai fait un poulet aux plantains, que je te dévoilerai bientôt, mon gâteau préféré, dévoré à même le plat avec les doigts en fin de soirée, un banana bread raté, que je ne te dévoilerai pas, mon porc aux aubergines au miso et… un flan.

L. a en effet une passion pour la vanille et les desserts « nature » (ça veut dire pas au chocolat ou aux fruits), et j’ai voulu jouer la carte frenchie en réalisant le flan de Michalak, avec une créme patissière réalisée à froid, mais en rajoutant une pâte sablée (Michalak fait le sien sans pâte). Il m’a fallu quelques heures et une longue balade à Manhattan pour trouver des gousses de vanille entières, dans un magasin installé au sous sol d’un restaurant indien… Au cours de cette aventure, j’ai d’ailleurs été alpaguée par une liseuse de bonne aventure qui m’a proposé de me tirer les cartes. Apparemment elle voyait « lots of good things and energy » « something about California » et « a major career change ». Voilà.

Tout cela valait le coup : le flan était délicieux, nous l’avons dévoré.

Continue reading “Flan patissier de Michalak” »

Fondants ultra rapides au Nutella

 Cette recette est un très bel exemple de la boulette que je suis. Avec les copains, on prévoit une aprem jeux, je décide donc de faire un gâteau, et ça tombe bien, il me restait du Nutella de la visite de L. (j’en achète pas vraiment sinon, et évidemment tu peux utiliser une pâte à tartiner sans huile de palme) ! Je retrouve donc cette petite recette déjà réalisée pour un anniversaire il y a quelques années, et je commence…

Évidemment, il restait grosso modo une cuillière à soupe de Nutella. Et pas 280 g. Très loin de là. Mais j’étais déjà lancée, et j’avais pas le temps de redescendre mes six étages pour faire des courses, et puis j’aurais fait quoi du reste de Nutella après ça ? C’était un problème très fort complexe (et c’est pour ça que d’habitude je fais ma recette fétiche de fondants à base de chocolat). Du coup, j’ai réalisé un mini fondant. Pour 4 personnes. Ils se sont bien moqués de moi mais n’empêche qu’il était délicieux. Et tellement ultra facile et rapide !

Continue reading “Fondants ultra rapides au Nutella” »