Boulange

Stromboli aux piquillos, coppa et mozzarella

Je cherchais un gros repas pour nourrir 6 personnes, sans trop de boulot, de plaintes sur le fait que ça prenait longtemps, que c’était comme ci comme ça… Bref, du pain, plein de fromage… ça me semblait l’idéal, par rapport à ma mère qui se plaignait que je faisais trop de gateaux, petit frère n°1 qui n’avait pas assez de fromage et autres gras (des forces pour le bac, n’est ce pas) et petit frère n°3 qui est parfois un peu difficile…

J’ai donc trouvé tout ça chez Becky et Liz, et c’est super bon ! Juste assez de gras pour vivre <3

Pour la pâte :

  • 500 g de farine
  • 1 sachet de levure boulangère
  • 2 c à c de sel
  • 3 c à s d’huile d’olive
  •  30 cl d’eau chaude

Pour la farce :

  • 85 g de coppa
  • 175 g de mozzarella
  • 1 boite de piquillos coupés en lamelles
  • Basilic

Commencer (comme toujours) par la pâte : Mélanger l’eau, l’huile et la levure. Y ajouter la farine et le sel, former une boule et pétrir pendant 10 min. Laisser reposer 1h dans en endroit chaud, dans un saladier couvert d’un torchon.

Préchauffer le four à 200°c. Etaler la pâte sur un plan de travail fariné en un grand rectangle d’un centimétre d’épaisseur environ.

Répartir sur la pâte les tranches de copas, les piquillos en morceaux, la mozzrella en morceaux et le basilic ciselé. Saler et poivrer. Rouler ensuite la pâte en serrant bien.

Huiler la plaque du four, et transferer le Stromboli dessus, en plaçant la jointure des deux bords en dessous. Piquer l’ensemble du pain et badigeonner le pain d’huile d’olive.

Enfourner 30-35 min jusqu’à ce que le pain soit ferme et doré.

Pao de Queijo, ou petites boules bien grasses au fromage…

Bon, pour le coté bikini, on repassera, ces petites boules de pain au fromage sont bien grasses mais super bonne, ça se mange à toute vitesse ! Je l’ai trouvée sur le site de Piment Oiseau, qui est toujours plein de recettes décadentes team gras (j’ai fait un brownie de chez elle l’autre jour, c’était trop bon).

Alors il sont à base de polvilho doce (fécule douce de mainoc), mais c’est difficile à trouver, donc on peut la remplacer par de la farine de tapioca (pas du tapioca hein !). Et la possession d’un robot est nécessaire !

Continue reading “Pao de Queijo, ou petites boules bien grasses au fromage…” »

Brioche bulgare à la cardamome

Coucou les enfants !

Vous avez du le comprendre, je suis rentrée en France et j’ai retrouvé tous mes testeurs préférés. Les trois principaux étant petit frère n°1, n°2 et n°3. Or, n°1 passe son bac, et cela justifie selon lui de manger les 3/4 de la brioche achetée pour le goûter de n°3…

Aprés un scandale pareil, je me suis dit que j’avais ENFIN quelqu’un pour manger de la brioche, si possible en grandes doses.

J’ai donc fouillé dans mon dossier « brioches » (oui, j’ai des dossiers maintenant, pour toutes les recettes que je stocke) et j’ai retrouvé cette merveille. Autant te dire, c’est un peu long à faire mais la présentation et le goût assez discret de la cardamome sont top.

  • 150 g de farine
  • 2 oeufs
  • 15 g de levure boulangère
  • 200 ml de lait ribot (ou normal si comme moi t’en as pas à coté de chez toi) tiède
  • 20 g de beurre en morceaux
  • 70 g de vergeoise + 20 g
  • 6 à 8 gousses de cardamome
  •  1 c à c de sel
  • 50 g de beurre fondu

Commencer par ouvrir les gousses de cardamome pour receuillir les graines noires qu’elles contiennent. Les mixer avec la vergeoise pour qu’elles soient bien réduites en poudre.

Mélanger la farine avec le sel et les 70 g de sucre. Ajouter ensuite la levure délayée dans le lait tiède, les oeufs, bien mélanger, et une fois que la pâte colle à la cuillère, ajouter le beurre.

Pétrir à la main pendant une dizaine de minutes, former une boule et laisser reposer sur un radiateur ou dans un four éteint aprés l’avoir fait chauffer 10min à puissance minimum pendant 1h30.

Là, ça devient un peu plus compliqué. Des photos sont dispos ici. Il faut diviser la pâte en 16 boules. Etaler chaque boule en un petit disque, badigeonner chaque disque de beurre fondu et d’un peu de sucre à la cardamome (c’est à cela que servent les 20 g). Superposer alors les disques par paquet de 4. Vous devez donc avoir 4 tas de 4 disques chacun. Rouler chacun de ces paquets en un boudin, et découper des triangles de pâte (5 par boudin environ).

Beurrer un moule et placer les triangles un peu à la barbare en les superposant. S’il reste du beurre et du sucre, les étaler sur le dessus de la brioche. Laisser reposer de nouveau pendant 45 min.

Enfourner dans un four à 180°c, pour une trentaine de minutes, en surveillant la coloration.

Bon ap’. Chez moi ils ont tout mangé en un repas.

Brioche salée farcie à la provencale

DSCF3234DSCF3236

J’avais envie d’un truc qui tenait un peu au corps pour aller réviser, mais comme j’essaye de manger assez peu de viande (essaye ça en Espagne tu vas voir)  je voulais pas faire un gros plat en sauce…  Que faire ? La vie est difficile.

Heureusement, j’ai trouvé cette parfaite recette chez Clea (plusieurs de mes recettes préférées viennent de là… et beaucoup de mes recettes en attente). La pâte est vegan, facile à faire, et la farce complétement adaptable ! Perso j’ai fait plusieurs tests, j’ai préféré faire plusieurs petites brioches pour que ça rentre dans mon four et que ça puisse faire plusieurs repas. .

Continue reading “Brioche salée farcie à la provencale” »

Pitas (dinde pommes gouda si tu sais ce qui est bon)

Cette semaine y’avait ce qui me sert de copain qui était là, donc j’ai cuisiné beaucoup de chocolat, et comme il était en transition végétarienne, tous nos plats préférés avec de la viande POUR LA DERNIÈRE FOIS (Je garde secrète sa recette de chili con carne)

Un truc trop bon, qu’on mangeait (avant qu’ils changent le menu, tristesse) dans un resto à Paris, c’est la pita pomme-dinde-gouda. On arrivait pas à recréer son goût INOUBLIABLE avec des pitas industrielles, donc je m’y suis mise…

Continue reading “Pitas (dinde pommes gouda si tu sais ce qui est bon)” »