abricots secs

Calzone orties, menthe, feta et/ou mozza

DSCF4552

DSCF4553

Lorsque je suis allée bruncher dans le jardin de L., j’ai tout de suite repéré les impressionnants plants d’orties… Lorsque je lui ai demandé si je pouvais en prendre, elle a éclaté de rire, avant de comprendre que j’étais sérieuse. Ses parents ont encore plus hallucinée lorsque je les ai remercié pour m’avoir permis de récolter. Eh oui, des orties. Non, cela ne pique pas la langue. Une fois cuit, les orties perdent leur pouvoir piquant et ont un peu un goût d’épinards, en fait… C’est délicieux, en plus d’être gratuit !

Alors attention pour les apprentis cueilleurs : évidemment, faites attention et portez des gants. Ensuite, prenez les de préférence dans un jardin domestique, et si vous êtes dans la nature, ne cueillez pas les plants bas !

Que faire de ma récolte ? Ma mère avait autrefois gagné la louche d’or de la fête de la soupe avec une soupe d’orties (true strory), mais c’est trop simple et pas assez fun pour moi. Après avoir beaucoup hésité, j’ai fait une pizza (idée trouvée par ici) parce que j’avais adoré mon dernier essai aux pêches,  et la prochaine fois je tenterai les gnocchis. Dans la garniture, les abricots secs ajoutent un petit côté sucré-salé, mais si tu préfères une pizza plus classique, tu peux mettre de la sauce tomate en base et enlever les fruits secs. Ou encore changer le fromage par du bleu ou du parmesan (perso j’ai tenté et feta et mozza : les deux sont délicieux !). Bref, des possibilités infinies !

La prochaine fois, je cueillerai des pissenlits…

Continue reading “Calzone orties, menthe, feta et/ou mozza” »

Tajine de légumes d’hiver et de fruits secs : Potiron, carottes, navet

Pour les vacances de Noël, mes colocs sont rentrées chez leurs parents, mais moi j’habite à quelques rues de chez eux donc je suis restée tranquille à l’appart. Du coup j’en profite pour manger des trucs que les filles n’aiment pas forcément : de la coriandre, de la cannelle, des navets…

C’est un tajine vraiment sympa (perso j’ai eu la main lourde sur les épices mais t’as qu’à faire attention), on peut rajouter des pois-chiches cuits, du boulgour… Je l’ai trouvé sur cuisine métissée, qui le fait avec du rutabaga, mais je suis un peu une fifolle donc j’ai mis des navets.

  • 1/4 de potiron
  • 3 navets ou rutabaga
  • 2-3 carottes
  • 10 pruneaux d’agen
  • 10 abricots secs
  • 1 oignon
  • 2 grousses d’ail
  • Un bouquet de coriandre
  • 1-2 c à s de graines de sésame.
  • Sel, poivre, ras-al-hanout, curry, curcuma, gingembre, cannelle, paprika

Laver, éplucher les légumes et les couper en morceaux. Eplucher et émincer l’oignon, le mettre dans une poele avec un peu d’huile d’olive. Faire revenir 5min à feu doux. Ajouter l’ail épluché et écrasé, les carottes et les navets en morceaux, avec assez d’eau pour recouvrir les légumes.

Dix minutes plus tard, ajouter les cubes de potiron. Balancer les épices, au goût. Faire cuire à feu moyen 20-30 minutes en remuant réguliérement. Les légumes doivent être tendres, enlever l’éventuel excès d’eau.

Découper les fruits secs en morceaux, hacher la coriandre. Faire revenir quelques minutes les graines de sésame dans une poele à sec. Ajouter le tout, laisser revenir encore 5 min.

Et voilà, un peu long mais franchement bon et même plutôt sain ! Bon ap’

Gnocchis en bouillon de parmesan aux abricots secs

J’adore cette recette pour les gnocchis, elle met un peu de temps mais rien que pour pouvoir manger les abricots secs en cuisinant, ça vaut le coup. Et c’est plutôt classe comme plat, si t’invites tes parents à manger mais que t’as pas de sous pour acheter de la viande…

Pour deux personnes :

  • Un bouillon-cube de volaille
  • 400 ml de lait
  • 150 g de parmesan
  • Le zeste d’un citron
  • 60 g d’abricots secs
  • Une boite de gnocchis pour deux
  • Quelques feuilles de basilic

Dans une casserole, faire frémir le lait avec le bouillon-cube jusqu’à ce que celui-ci soit bien dilué. Ajouter les 3/4 du parmesan et le zeste de citron. Bien mélanger.

Faire cuire quelques minutes les gnocchis dans de l’eau bouillante. Les mettre dans une poêle avec la moitié du bouillon : les gnocchis vont absorber le bouillon et finir de cuire. Une fois le bouillon absorbé, les faire revenir un peu pour qu’ils grillent légérement.

Servir avec le bouillon restant, les abricots coupés en dés, des lanières de basilic et le parmesan restant