brioche

Cinnamon rolls

Ah, le retour des brioches de brunch. Quand les bretons viennent à Paris, impossible de ne pas bruncher. Pas de sous ? Brunch chez moi, je fais la brioche comme toujours, les gaufres (recette à venir) et les pancakes, ramenez les beans, le bacon, les œufs, le pain, les viennoiseries, les jus de fruits, la charcuterie, le fromage, on mange beaucoup trop et on ne bouge plus de l’après-midi. Que demande le peuple ?

Mais oui, je te ferais un article sur les meilleures recettes de brunch un de ces jours.

Le choix de la brioche est toujours compliqué, tellement il y a de recettes que je veux tester… Mais là, je repensais à l’immense cinnamon roll que j’avais dévoré à Washington -une tuerie- et j’ai eu envie de cette brioche moelleuse, hyper parfumée et dégoulinante de glaçage. On est donc un peu dans le style des chelsea buns, mais un peu moins aéré ici, et avec ce glaçage qui fait tout… Bon pour le coup, le glaçage au cream-cheese sur la photo était trop épais, j’en ai fait un autre depuis, plus liquide et plus approprié à des cinnamon rolls, qui est celui que je t’ai mis dans la recette.

Continue reading “Cinnamon rolls” »

Brioche aux abricots et aux amandes

DSCF4529

DSCF4532DSCF4531

Le dimanche à Lille, c’est poulet du marché à dévorer avec les doigts et du bon pain frais, entre amis, si possible dans le jardin de chez mes parents ou sur la terrasse de Z. Le dimanche à Paris, c’est brunch, au resto si c’est le début du mois (et encore…) sinon chez l’un d’entre nous, si possible sur une terrasse au soleil. Et là, on est allés jusqu’à Thiais pour profiter carrément d’un jardin ! Le top pour finir ensuite notre rapport de stage sur la pelouse. M. a fait un gâteau délicieux (et j’attends sa recette), L. une salade pleine de pipas, et moi, comme toujours pour un brunch, une brioche. Et une belle brioche d’été : abricots, cannelle, raisins secs et amandes. Je l’avais trouvée un peu sèche mais le jour même, elle était beaucoup plus moelleuse, et parfumée… À tester absolument !

J’ai profité dur jardin pour cueillir un sac d’orties, affaire à suivre…

Continue reading “Brioche aux abricots et aux amandes” »

Brioches en tourbillon spéculoos pralin

DSCF3607

Avec mes collègues stagiaires, nous avons voulu faire un pique-nique pour fêter l’arrivée du beau temps (c’était il y a quelques semaines, depuis c’est fini…). Comme d’habitude, je saute sur l’occasion de cuisiner quelque chose, et je promets des brioches, et pas n’importe lesquelles… j’avais repéré les briochettes pralinées de Beau à la Louche, et j’envisageais d’y donner une touche nordiste en y mettant de la pâte de spéculoos. Je promets donc monts et merveilles à mes collègues, mais j’étais fatiguée, donc après la première levée, je décide de laisser lever pendant la nuit, et de cuire le matin. Fail. Les brioches ont retombé et se sont durcies. J’étais dégoûtée ! Heureusement il me restait une bonne moitié de pot de pâte de spéculoos. Je me suis donc acharnée.

Deuxième essai : j’étais au taquet. Certes, j’ai mangé une bonne partie du pot de pâte de spéculoos, mais j’ai fait les trois étapes dans la soirée, les brioches ont bien levé, et c’était délicieux ! J’aurais peut-être pu mettre plus de pâte de spéculoos pour renforcer le goût, à méditer… En tout cas, tout a été dévoré. Une merveille de gras, mais il faut avoir quelques heures de libres dans la journée pour ne pas trop faire durer les étapes !

Continue reading “Brioches en tourbillon spéculoos pralin” »

Brioche Butchy

dscf0868dscf0874

Lorsque je ne voyais rien, juste après mon opération des yeux (depuis je suis voyante, ma vie a changé), j’ai passé en gros 4 jours dans le noir dans ma chambre, en pyjama, à dormir. Je ne pouvais pas lire, pas écrire, pas regarder de film… Mon père, quand il est venu me voir, a même répondu à mes textos (c’était super drôle). Du coup, pendant mes brefs moments de réveil, j’ai cuisiné plein de trucs, parce que ça ne demandait pas trop de voir précisément ou de lire des écrans.

Et la brioche, c’était parfait parce qu’il faut la pétrir, pendant looongtemps. Et que cela se fait en plusieurs étapes, donc qu’il faut être disponible (et je m’ennuyais tellement…). En plus, les deux dernières fois où j’avais fait une brioche, c’était un carnage, donc j’étais super déçue et je voulais effacer la triste ardoise de mes échecs. J’ai donc demandé à ma coloc et à Z. de choisir une recette de brioche, et leur choix c’est porté sur une brioche nature, assez peu sucrée, à base de crème fraîche venue d’Allemagne : la brioche butchy. Ici j’en ai fait une petite en fleur et une grosse, donc n’hésite pas à diviser les doses par deux car c’est assez conséquent. Elle est très peu sucrée, trop peu pour moi (alors que pourtant je ne suis pas trop bec sucré), mais avec un peu de sucre glace ou de la confiture pour servir, c’est délicieux ! Je l’ai amenée à un brunch par la suite, et j’en ai mangé une bonne partie à moi toute seule…

Continue reading “Brioche Butchy” »

Banh Bao

DSCF8206

Cette semaine, j’ai connu un grand malheur : en pleine période de révisions / mémoire / Grand O, j’ai cassé ma cafetière. Elle était rose en plus (tu l’as peut être vue passer sur instagram). Heureusement, mon cerveau survolté a repris le dessus, et j’ai inventé un système D assez révolutionnaire, à l’aide du truc du mixeur. Révisions sauvées. Bref, j’étais assez fière de moi, je voulais le dire.

Dans un thème plus relié à la cuisine et à l’article (lol c’est le thème du blog), j’avais envie de manger des Banh Bao depuis longtemps… J’avais craqué dans les supers magasins asiats de Lille, plein de mille trucs différents qui font mourir d’envie (certains peuvent le confirmer), et j’avais acheté de la farine exprés, mais  le vendeur m’avait fait un peu peur en me disant que c’était super compliqué, en général si on ne connaissait pas quelqu’un pour nous l’apprendre on y arrivait pas etc. Mais en fait c’est beaucoup plus facile que ce que je pensais. Et qu’est ce que c’est bon (mes zamis étaient trop degs quand j’ai sorti mon tupperware au RU…). Parce que oui, bonus, faire tes Banh Bao toi même, c’est la classe.

J’ai trouvé des recettes qui utilisaient de la farine normale, avec de la levure boulangère + chimique et de l’huile, mais je ne suis pas convaincue (en plus du coup ça doit reposer moins longtemps) : dans la plupart des grandes villes, en tous cas pour Lille et Paris, c’est facile de trouver de la farine spéciale  (Rue Jules Guesdes concrètement pour Lille). Pour la farce, je l’ai faite à ma manière : pas d’oeuf dur ni de saucisse chinoise, mais un mélange de porc et de boeuf haché, des shiitakés, des oignons, du gingembre, de la sauce soja… La farce est super facilement adaptable, notamment pour les végés ! J’ai même entendu dire qu’on pouvait les faire sucrés (à tester)…

Continue reading “Banh Bao” »

Le Melon-pan de Yakitate Ja-pan (ou pas)

Avec petit frère n°2, on est passés par notre période Yakitate Ja-pan, ou un manga où le personnage principal veut absolument créer le pain ultime. Alors l’histoire ne part pas du tout dans tous les sens, à la fin les pains changent le passé, créent des cascades, ressuscitent et rendent méchant. Donc nous on s’est attaqués à un des pains du début, dans la version de base : un ja-pan, un genre de petit pain sucré recouvert d’une couche de biscuit. Le nom vient de la forme du melon découpé, mais en vrai y’a pas de melon dans la pâte…

Le pain : 

  • 200 g de farine
  • 3 c à s de vergeoise
  • 1 c à c de levure boulangère
  • 30 g de beurre ramolli
  • 12 cl de lait
  • 1 jaune d’oeuf
  • 1 pincée de sel

Le biscuit :

  • 200 g de farine
  • 1 c à c de levure chimique
  • 1 c à c de sel
  • 40 g de vergeoise
  • 50 g de beurre ramolli
  • 1 oeuf
  • 3 c à s d’eau
  • Un peu de sucre pour la croûte

Préparer le pain : Mélanger la moitié de la farine, la levure, le sucre et le sel dans un saladier. Ajouter le jaune d’oeuf et le lait au fouet. Incorporer le reste de la farine et bien mélanger. Ajouter enfin le beurre ramolli et pétrir pendant une dizaine de minutes ; la pâte doit être élastique comme une pâte à brioche. Couvrir la pâte d’un torchon et la laisser reposer pendant 1h30 dans un endroit chaud ; elle doit doubler de volume.

Pendant ce temps, faire le biscuit : Fouetter le beurre et le sucre ensemble jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajouter le reste des ingrédients, et malaxer jusqu’à obtenir une pâte homogène. Former un boudin et l’envelopper dans un film alimentaire. Mettre une demi heure au frigo.

Aprés le temps de repos, faire préchauffer le four à 180°c. Diviser la pâte à pain en 8 morceaux et en faire des petites boules. Diviser également la pâte à biscuit en 8, abaisser chaque morceau au rouleau pour en faire des cercles qui viendront recouvrir les petites boules de pâte à pain, comme des chapeaux. Dessiner un quadrillage au couteau sur la pâte à biscuit comme sur les photos et sepoudrer les Melon-pan de sucre. Les mettre sur une plaque de papier sulfurisé et faire cuire 30 min !

Bon appetit les enfants <3

Brioche bulgare à la cardamome

Coucou les enfants !

Vous avez du le comprendre, je suis rentrée en France et j’ai retrouvé tous mes testeurs préférés. Les trois principaux étant petit frère n°1, n°2 et n°3. Or, n°1 passe son bac, et cela justifie selon lui de manger les 3/4 de la brioche achetée pour le goûter de n°3…

Aprés un scandale pareil, je me suis dit que j’avais ENFIN quelqu’un pour manger de la brioche, si possible en grandes doses.

J’ai donc fouillé dans mon dossier « brioches » (oui, j’ai des dossiers maintenant, pour toutes les recettes que je stocke) et j’ai retrouvé cette merveille. Autant te dire, c’est un peu long à faire mais la présentation et le goût assez discret de la cardamome sont top.

  • 150 g de farine
  • 2 oeufs
  • 15 g de levure boulangère
  • 200 ml de lait ribot (ou normal si comme moi t’en as pas à coté de chez toi) tiède
  • 20 g de beurre en morceaux
  • 70 g de vergeoise + 20 g
  • 6 à 8 gousses de cardamome
  •  1 c à c de sel
  • 50 g de beurre fondu

Commencer par ouvrir les gousses de cardamome pour receuillir les graines noires qu’elles contiennent. Les mixer avec la vergeoise pour qu’elles soient bien réduites en poudre.

Mélanger la farine avec le sel et les 70 g de sucre. Ajouter ensuite la levure délayée dans le lait tiède, les oeufs, bien mélanger, et une fois que la pâte colle à la cuillère, ajouter le beurre.

Pétrir à la main pendant une dizaine de minutes, former une boule et laisser reposer sur un radiateur ou dans un four éteint aprés l’avoir fait chauffer 10min à puissance minimum pendant 1h30.

Là, ça devient un peu plus compliqué. Des photos sont dispos ici. Il faut diviser la pâte en 16 boules. Etaler chaque boule en un petit disque, badigeonner chaque disque de beurre fondu et d’un peu de sucre à la cardamome (c’est à cela que servent les 20 g). Superposer alors les disques par paquet de 4. Vous devez donc avoir 4 tas de 4 disques chacun. Rouler chacun de ces paquets en un boudin, et découper des triangles de pâte (5 par boudin environ).

Beurrer un moule et placer les triangles un peu à la barbare en les superposant. S’il reste du beurre et du sucre, les étaler sur le dessus de la brioche. Laisser reposer de nouveau pendant 45 min.

Enfourner dans un four à 180°c, pour une trentaine de minutes, en surveillant la coloration.

Bon ap’. Chez moi ils ont tout mangé en un repas.

Brioche salée farcie à la provencale

DSCF3234DSCF3236

J’avais envie d’un truc qui tenait un peu au corps pour aller réviser, mais comme j’essaye de manger assez peu de viande (essaye ça en Espagne tu vas voir)  je voulais pas faire un gros plat en sauce…  Que faire ? La vie est difficile.

Heureusement, j’ai trouvé cette parfaite recette chez Clea (plusieurs de mes recettes préférées viennent de là… et beaucoup de mes recettes en attente). La pâte est vegan, facile à faire, et la farce complétement adaptable ! Perso j’ai fait plusieurs tests, j’ai préféré faire plusieurs petites brioches pour que ça rentre dans mon four et que ça puisse faire plusieurs repas. .

Continue reading “Brioche salée farcie à la provencale” »

Chelsea Buns

dscf1091 dscf1094

Je suis allée voir des amis à Canterbury pour un week-end fort sympathique, et gastronomiquement, on en a bien profité. Donc en attendant de faire des fournées de scones par centaines, je te mets la recette de Chelsea Buns que j’avais faite pour nourrir ces pauvres petits malheureux. Parce que oui, tmtc, quand tu vas squatter chez les gens, pour se faire accepter, il vaut mieux ramener à manger. Bon en vrai, ces buns ont mal vécu le trajet, mais en sortant du four c’était la décadence suprême (j’ai dû manger une partie pour que ça rentre dans le tupperware, oups), trop bon. Donc ne laisse pas traîner trop longtemps…

Edit : Deux ans après, j’ai refait cette brioche pour un brunch. Moult succès. Parfaite pour l’automne. Et elle a mieux monté parce que je l’ai mieux pétrie. La mie est aérée, parfumée, et comme disent mes testeurs (coucou je sais vous êtes contents d’être sur le blog) pas besoin de rajouter quelque chose dessus. On a quand même testé avec de la pâte de speculoos, c’était fou. Ma meilleure brioche, encore aujourd’hui ! (Et je suis contente parce que mes dernières brioches avaient eu moins de succès)

Continue reading “Chelsea Buns” »