brioche

Brioche crème d’amande et rhubarbe

Avant le vrai début de l’automne et de boucler mes cartons, je profite de la fin de mes placards et des dernières tiges de rhubarbe pour une brioche à la rhubarbe et à l’amande qui a eu énormément de sucès au boulot, pas trop sucrée et très équilibrée, m’ont dit les testeurs. Je n’irais pas jusqu’à te dire qu’elle est rapide, mais la rhubarbe n’a pas besoin d’être pochée et la crème d’amandes se fait très facilement, du coup franchement ça passe. Attention cependant, les quantités sont pour une très grosse brioche, ou deux normales ! J’avais une armée de collégues à nourrir donc j’ai fait la totale mais tu peux viser la moitié.

Avant de déménager, j’essaie de trier tout ce que j’ai, de me débarasser de vêtements notamment, mais en même temps je suis contente d’avoir plus d’espace pour pouvoir avoir un vrai bureau, une table de chevet, une lampe etc… Bref, le paradoxe du déménagement. J’ai un peu peur en m’installant en coloc de me retrouver dans l’accumulation de bazar, et en même temps j’aime vivre dans une maison un peu remplie… je suppose qu’on gérera ça au prochain déménagement !

Continue reading “Brioche crème d’amande et rhubarbe” »

Brioche traditionnelle au beurre pour mes amis américains

J’ai préparé cette brioche lors de mon dernier séjour à New York, pour un grand brunch dans un loft à Brooklyn, inondé de soleilvue sur la skyline, (j’ai des amis avec des appartements très classes). À cette occasion, j’avais préparé une traditionnelle galette de rois, parce que les américains ne connaissent pas (ce qui m’a forcée à faire la pâte feuilletée (inversée) car cela ne se trouve pas en dessous de $20 aux États-Unis), et puis une brioche traditionnelle à la française, parce que les américains ne connaissent pas non plus. Les deux ont suscité beaucoup de questions et de perplexité (surtout quand j’ai essayé d’expliquer qu’il fallait aller en dessous de la table pour la galette) mais ils ont adoré ! Et moi j’ai été conquise par cette brioche au beurre, simple à faire et délicieuse nature ou avec un peu de confiture… ou de Nutella.

Oui parce que évidemment j’avais acheté du Nutella avec. Et si on trouve du Nutella aux États-Unis, sa popularité n’a rien à voir avec celle qu’il a en France (les américains étant #teampeanutbutter), et la plupart de mes colocs, L. y compris, ne connaissaient pas ! Ce fut donc une double découverte : la brioche ET le Nutella. Évidemment, ils ont adoré les deux.

Continue reading “Brioche traditionnelle au beurre pour mes amis américains” »

Cramique (brioche du nord de la France)

Pour passer le toefl, j’avais pris une après-midi de révisions. Sage décision, car j’étais complètement incapable de concentrer : sur les bons conseils de M-ma-copine-qui-ne-mange-plus-de-gluten, j’ai donc fait une brioche, pour me donner du courage et me nourrir durant cette épreuve. Je n’avais pas beaucoup d’ingrédients sous la main, et je ne voulais pas sortir parce que j’étais censée révisée (tu vois la logique), du coup je suis revenue à une recette de brioche simple, assez dense, la brioche de mon enfance : le cramique.

Le cramique, c’est la brioche du Nord, celle qu’on donne dans les écoles à Noël, avec des raisins secs dans la version traditionnelle et des pépites de chocolat dans les variantes modernes. Je prenais toujours les raisins secs, alors que mes frères sont team chocolat ; une vraie scission familiale (non).

Le vrai plaisir dans la brioche pour moi c’est le pétrissage, et le fait d’y consacrer plusieurs heures, de regarder la pâte monter avant qu’elle dore au four, et de sentir l’odeur qui envahit ton appartement… c’est encore mieux que de la manger.

Continue reading “Cramique (brioche du nord de la France)” »

Brioche torsadée au praliné

Cela faisait trois jours, avec toute la neige, que je rêvais de me mettre au chaud chez moi et de faire une bonne brioche. Tout plutôt que de me traîner dans la neige jusqu’au boulot parce que le vélo et le bus étaient hors service. J’en rabattais les oreilles de mes collègues. Et puis, miracle : la neige a bloqué les trains permettant d’aller à la fac (je suis en alternance, donc je cumule les collègues de travail et les potes de cours, ce qui est génial).

Nous étions bloqués dans Paris, j’appelle les potes, écoutez on peut se retrouver chez moi pour bosser, on ira manger sur la butte aux cailles à midi, oh et puis je pourrais vous faire une brioche aussi pour le goûter. Première étape avant leur arrivée, deuxième avant de manger, troisième  en revenant de déjeuner, frigorifiés par la neige qui n’arrêtait pas.

Elle a été dévorée en 1h par quatre bosseurs pourtant déjà rassasiés. Une tuerie. Vraiment, je crois que j’ai trouvé ma nouvelle brioche préférée.

Tu connais pourtant ma passion pour les brioches. Nature, à la cannelle, aux fruits, à la pâte de spéculoos, exotiques… Tu sais probablement aussi qu’une fois sur deux, pour des raisons qui m’échappent encore, je les rate, mais je m’acharne et j’en refais. Et bien là, elle ne pouvait pas être plus réussie : pas trop sucrée, parfumée, fondante avec une pâte de pralin maison offerte par mon beau-père-l-apprenti-pâtissier pour Noël, et craquante avec le pralin en grains… La forme ressemble un peu à une babka mais la texture est plus moelleuse. Tu peux bien sûr remplacer la pâte pralinée par du nutella, de la pâte de spéculoos, du caramel, du chocolat noir et des noisettes, mais vraiment je te conseille le praliné : c’est un délice.

Continue reading “Brioche torsadée au praliné” »

Cinnamon rolls

Ah, le retour des brioches de brunch. Quand les bretons viennent à Paris, impossible de ne pas bruncher. Pas de sous ? Brunch chez moi, je fais la brioche comme toujours, les gaufres (recette à venir) et les pancakes, ramenez les beans, le bacon, les œufs, le pain, les viennoiseries, les jus de fruits, la charcuterie, le fromage, on mange beaucoup trop et on ne bouge plus de l’après-midi. Que demande le peuple ?

Mais oui, je te ferais un article sur les meilleures recettes de brunch un de ces jours.

Le choix de la brioche est toujours compliqué, tellement il y a de recettes que je veux tester… Mais là, je repensais à l’immense cinnamon roll que j’avais dévoré à Washington -une tuerie- et j’ai eu envie de cette brioche moelleuse, hyper parfumée et dégoulinante de glaçage. On est donc un peu dans le style des chelsea buns, mais un peu moins aéré ici, et avec ce glaçage qui fait tout… Bon pour le coup, le glaçage au cream-cheese était trop épais, j’en ai fait un autre depuis, plus liquide et plus approprié à des cinnamon rolls, qui est celui que je t’ai mis dans la recette.

Continue reading “Cinnamon rolls” »

Brioche aux abricots et aux amandes

DSCF4529

DSCF4532DSCF4531

Le dimanche à Lille, c’est poulet du marché à dévorer avec les doigts et du bon pain frais, entre amis, si possible dans le jardin de chez mes parents ou sur la terrasse de Z. Le dimanche à Paris, c’est brunch, au resto si c’est le début du mois (et encore…) sinon chez l’un d’entre nous, si possible sur une terrasse au soleil. Et là, on est allés jusqu’à Thiais pour profiter carrément d’un jardin ! Le top pour finir ensuite notre rapport de stage sur la pelouse. M. a fait un gâteau délicieux (et j’attends sa recette), L. une salade pleine de pipas, et moi, comme toujours pour un brunch, une brioche. Et une belle brioche d’été : abricots, cannelle, raisins secs et amandes. Je l’avais trouvée un peu sèche mais le jour même, elle était beaucoup plus moelleuse, et parfumée… À tester absolument !

J’ai profité dur jardin pour cueillir un sac d’orties, affaire à suivre…

Continue reading “Brioche aux abricots et aux amandes” »

Brioches en tourbillon spéculoos pralin

DSCF3607

Avec mes collègues stagiaires, nous avons voulu faire un pique-nique pour fêter l’arrivée du beau temps (c’était il y a quelques semaines, depuis c’est fini…). Comme d’habitude, je saute sur l’occasion de cuisiner quelque chose, et je promets des brioches, et pas n’importe lesquelles… j’avais repéré les briochettes pralinées de Beau à la Louche, et j’envisageais d’y donner une touche nordiste en y mettant de la pâte de spéculoos. Je promets donc monts et merveilles à mes collègues, mais j’étais fatiguée, donc après la première levée, je décide de laisser lever pendant la nuit, et de cuire le matin. Fail. Les brioches ont retombé et se sont durcies. J’étais dégoûtée ! Heureusement il me restait une bonne moitié de pot de pâte de spéculoos. Je me suis donc acharnée.

Deuxième essai : j’étais au taquet. Certes, j’ai mangé une bonne partie du pot de pâte de spéculoos, mais j’ai fait les trois étapes dans la soirée, les brioches ont bien levé, et c’était délicieux ! J’aurais peut-être pu mettre plus de pâte de spéculoos pour renforcer le goût, à méditer… En tout cas, tout a été dévoré. Une merveille de gras, mais il faut avoir quelques heures de libres dans la journée pour ne pas trop faire durer les étapes !

Continue reading “Brioches en tourbillon spéculoos pralin” »

Brioche Butchy

dscf0868dscf0874

Lorsque je ne voyais rien, juste après mon opération des yeux (depuis je suis voyante, ma vie a changé), j’ai passé en gros 4 jours dans le noir dans ma chambre, en pyjama, à dormir. Je ne pouvais pas lire, pas écrire, pas regarder de film… Mon père, quand il est venu me voir, a même répondu à mes textos (c’était super drôle). Du coup, pendant mes brefs moments de réveil, j’ai cuisiné plein de trucs, parce que ça ne demandait pas trop de voir précisément ou de lire des écrans.

Et la brioche, c’était parfait parce qu’il faut la pétrir, pendant looongtemps. Et que cela se fait en plusieurs étapes, donc qu’il faut être disponible (et je m’ennuyais tellement…). En plus, les deux dernières fois où j’avais fait une brioche, c’était un carnage, donc j’étais super déçue et je voulais effacer la triste ardoise de mes échecs. J’ai donc demandé à ma coloc et à Z. de choisir une recette de brioche, et leur choix c’est porté sur une brioche nature, assez peu sucrée, à base de crème fraîche venue d’Allemagne : la brioche butchy. Ici j’en ai fait une petite en fleur et une grosse, donc n’hésite pas à diviser les doses par deux car c’est assez conséquent. Elle est très peu sucrée, trop peu pour moi (alors que pourtant je ne suis pas trop bec sucré), mais avec un peu de sucre glace ou de la confiture pour servir, c’est délicieux ! Je l’ai amenée à un brunch par la suite, et j’en ai mangé une bonne partie à moi toute seule…

Continue reading “Brioche Butchy” »

Banh Bao

DSCF8206

Cette semaine, j’ai connu un grand malheur : en pleine période de révisions / mémoire / Grand O, j’ai cassé ma cafetière. Elle était rose en plus (tu l’as peut être vue passer sur instagram). Heureusement, mon cerveau survolté a repris le dessus, et j’ai inventé un système D assez révolutionnaire, à l’aide du truc du mixeur. Révisions sauvées. Bref, j’étais assez fière de moi, je voulais le dire.

Dans un thème plus relié à la cuisine et à l’article (lol c’est le thème du blog), j’avais envie de manger des Banh Bao depuis longtemps… J’avais craqué dans les supers magasins asiats de Lille, plein de mille trucs différents qui font mourir d’envie (certains peuvent le confirmer), et j’avais acheté de la farine exprés, mais  le vendeur m’avait fait un peu peur en me disant que c’était super compliqué, en général si on ne connaissait pas quelqu’un pour nous l’apprendre on y arrivait pas etc. Mais en fait c’est beaucoup plus facile que ce que je pensais. Et qu’est ce que c’est bon (mes zamis étaient trop degs quand j’ai sorti mon tupperware au RU…). Parce que oui, bonus, faire tes Banh Bao toi même, c’est la classe.

J’ai trouvé des recettes qui utilisaient de la farine normale, avec de la levure boulangère + chimique et de l’huile, mais je ne suis pas convaincue (en plus du coup ça doit reposer moins longtemps) : dans la plupart des grandes villes, en tous cas pour Lille et Paris, c’est facile de trouver de la farine spéciale  (Rue Jules Guesdes concrètement pour Lille). Pour la farce, je l’ai faite à ma manière : pas d’oeuf dur ni de saucisse chinoise, mais un mélange de porc et de boeuf haché, des shiitakés, des oignons, du gingembre, de la sauce soja… La farce est super facilement adaptable, notamment pour les végés ! J’ai même entendu dire qu’on pouvait les faire sucrés (à tester)…

Continue reading “Banh Bao” »

Le Melon-pan de Yakitate Ja-pan (ou pas)

Avec petit frère n°2, on est passés par notre période Yakitate Ja-pan, ou un manga où le personnage principal veut absolument créer le pain ultime. Alors l’histoire ne part pas du tout dans tous les sens, à la fin les pains changent le passé, créent des cascades, ressuscitent et rendent méchant. Donc nous on s’est attaqués à un des pains du début, dans la version de base : un ja-pan, un genre de petit pain sucré recouvert d’une couche de biscuit. Le nom vient de la forme du melon découpé, mais en vrai y’a pas de melon dans la pâte…

Le pain : 

  • 200 g de farine
  • 3 c à s de vergeoise
  • 1 c à c de levure boulangère
  • 30 g de beurre ramolli
  • 12 cl de lait
  • 1 jaune d’oeuf
  • 1 pincée de sel

Le biscuit :

  • 200 g de farine
  • 1 c à c de levure chimique
  • 1 c à c de sel
  • 40 g de vergeoise
  • 50 g de beurre ramolli
  • 1 oeuf
  • 3 c à s d’eau
  • Un peu de sucre pour la croûte

Préparer le pain : Mélanger la moitié de la farine, la levure, le sucre et le sel dans un saladier. Ajouter le jaune d’oeuf et le lait au fouet. Incorporer le reste de la farine et bien mélanger. Ajouter enfin le beurre ramolli et pétrir pendant une dizaine de minutes ; la pâte doit être élastique comme une pâte à brioche. Couvrir la pâte d’un torchon et la laisser reposer pendant 1h30 dans un endroit chaud ; elle doit doubler de volume.

Pendant ce temps, faire le biscuit : Fouetter le beurre et le sucre ensemble jusqu’à ce qu’ils blanchissent. Ajouter le reste des ingrédients, et malaxer jusqu’à obtenir une pâte homogène. Former un boudin et l’envelopper dans un film alimentaire. Mettre une demi heure au frigo.

Aprés le temps de repos, faire préchauffer le four à 180°c. Diviser la pâte à pain en 8 morceaux et en faire des petites boules. Diviser également la pâte à biscuit en 8, abaisser chaque morceau au rouleau pour en faire des cercles qui viendront recouvrir les petites boules de pâte à pain, comme des chapeaux. Dessiner un quadrillage au couteau sur la pâte à biscuit comme sur les photos et sepoudrer les Melon-pan de sucre. Les mettre sur une plaque de papier sulfurisé et faire cuire 30 min !

Bon appetit les enfants <3