mûres

Un Victoria-sponge cake pas comme les autres (mais plutôt comme Jamie Oliver)

J’adore répondre aux commandes. On me demande toujours des choses auxquelles je ne m’attends pas, que je n’aurais jamais pensé faire spontanément parce que ce n’est pas dans mes goûts, et ça me pousse à réinventer des recettes et à me torturer la tête pour faire ce qu’on me demande tout en mettant mon petit grain de sel. Ce gâteau en est l’illustration parfaite : cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de gâteau pour I., et je me suis dit que sa soirée jeux de société (durant laquelle mon équipe a gagné, précision essentielle) était l’occasion parfaite. Or, cette chère I., qui a vécu en deux ans en Angleterre me demande… un Victoria-sponge cake. Comme je suis sympa, je m’exécute. Et puis je vois la recette : deux génoises basiques (sous forme de quatre-quart), de la confiture industrielle et de la crème au beurre.

Beurk.

Hors de question que je fasse cela ; qu’à cela ne tienne, je me balade sur le Internet mondial (ou « Je surfe sur la toile », comme disaient nos parents dans les années 2000) et je découvre la version de Jamie Oliver. Aussitôt vue, aussitôt faite, avec quelques arrangements (notamment parce que sa version à lui est également parfumée à la rose, mais je n’aime pas trop les gâteaux avec des parfums de fleurs (ironique pour ceux qui me connaissent)). On arrive donc à deux génoises parfumées avec l’utilisation du sucre muscovado (qui leur donne cette couleur un peu brune) et du beurre salé, une crème fouettée aérienne à la vanille, un peu de confiture quand même et surtout des fruits frais.

Le transport dans le métro en pleine canicule aurait pu le réduire à néant, mais il n’en fut rien, et le gâteau a eu un franc succès !

Pour l’info historique, j’ai checké pour toi et oui, le nom vient bien de la Reine Victoria (comme le poulet). You’re welcome, comme ils disent.

Continue reading “Un Victoria-sponge cake pas comme les autres (mais plutôt comme Jamie Oliver)” »

La Bretagne de tous les crumbles : banane-chocolat et mûres sauvages

DSCF4627DSCF4755

Chaque année, je pars en vacances dans le Golfe du Morbihan. Cette année, je n’ai eu que 5 jours, mais j’en ai profité au maximum ! Et au vu de ma réputation de « blogueuse culinaire » (je ris), on se tourne toujours vers moi pour le dessert. Je m’attelle donc à la tâche parce que déjà que je loge gratuitement faudrait pas abuser non plus… Et j’improvise avec les ingrédients de bord, du coup, on finit par manger des crumbles. En effet, dans les maisons de vacances équipées du strict nécessaire (dans ma famille, il n’y a même pas de lait… adieu cobbler aux mûres dont je rêvais), les ingrédients pour la pâtisserie sont souvent absents, mais on trouve toujours un paquet de farine, du sucre et du beurre non ? Et puis c’est tellement rapide et tellement simple : pas besoin de balance, la même dose de chaque, on met au dessus des fruits, et on enfourne pendant qu’on mange le reste du repas. Parce qu’en plus parfois on a même pas internet pour chercher la recette…

J’ai donc testé ces deux crumbles, et c’était délicieux ! Le crumble aux bananes et au chocolat, spécialement, est un hit ! J’ai concassé du chocolat et l’ai ajouté dans la pâte à crumble (et pas dans les fruits) pour que ça reste assez subtil : on s’est jetés dessus, le chocolat et la banane vont parfaitement ensemble, surtout relevés par une pointe de sel, c’est croustifondant, bref parfait ! On peut éventuellement imaginer y ajouter des poires. Quant aux mûres, je conseille de diminuer les doses de crumble et de les remplacer par des spéculoos émiettés… avec des mûres fraîchement cueillies, c’est top.

Continue reading “La Bretagne de tous les crumbles : banane-chocolat et mûres sauvages” »

Streusel aux fruits rouges

dscf0799

Que te dire ? Je reprends les cours, cela m’ennuie déjà (non je ne suis pas en cours présentement je ne vois pas pourquoi tu dis ça), j’écris des critiques littéraires, je reprends le goût des bières nordiques, bref je reprends le rythme habituel : cours, sport, concerts, anniversaires, blog… En vrai je ne sais pas pourquoi les gens aiment autant l’automne. Apparemment, ce serait la saison des chocolats chauds, des trucs à la citrouille, des soirées cocooning en pull au coin du feu… Je vais peut-être faire ma rageuse mais perso je cocoone pas trop, l’automne c’est beaucoup de boulot, c’est peu de vacances, beaucoup de révisions, la lumière et les beaux fruits qui s’en vont… et je n’ai pas de feu (j’en pleure). Mais bon, j’arrête de ruminer.

Du coup, j’en profite pour cuisiner les derniers fruits de l’été ; je pleure en disant adieu à la rhubarbe, à la mûre, à la pêche et à la figue, dont je n’ai pas du tout eu assez le temps de profiter, et je me jette sur les derniers fruits rouges. En plus, septembre, c’est le mois des anniversaires (on a calculé, c’est 9 mois après les fêtes de fin d’année. Tout est dit). Or, chaque anniversaire est l’occasion de cuisiner quelque chose de nouveau, et à chaque anniversaire, en général, je reçois des commandes. L’année dernière, ma très chère colocataire m’avait demandé un roulé au Nutella. J’aime pas trop les roulés de manière générale (à part pour des pièces de théâtre) mais comme je suis vraiment très sympa j’avais fini par accepter. Bref. Cette année, elle voulait des framboises. Mais elle aimait pas associé aux pistaches (alors que moi j’adore…) et elle a fait mon gâteau préféré, framboises-amandes tout l’été (il a beaucoup de succès celui là). Du coup, j’ai fouillé dans mes dossiers, dans mes notes, j’ai balancé toutes les idées que j’avais, et c’est cette recette de streusel qui a gagné.

Le streusel c’est vraiment l’idée parfaite : base cheesecake à la ricotta, fruits rouges, crumble, et coulis pour servir. C’est frais, pas trop lourd, et franchement, ça a vachement plu. Du coup je suis sympa, je te la file. De rien.

(Petite anecdote, mais le mauvais réseau de ma très chère école a fait planter en milieu d’article, mais j’ai rien remarqué et j’ai continué. J’ai donc dû tout réécrire par la suite. Heureusement que je t’aime bien.)

Continue reading “Streusel aux fruits rouges” »