petits-pois

Quinoa, petits pois, parmesan, citron… le combo parfait pour un accompagnement

 

Quand j’ai préparé ce plat, L. l’a regardé, et m’a sorti, comme parfois : « I’m not sure I will want to eat that »,  « je ne suis pas sûr que j’aurais envie de manger ça ». Quand il y a « je ne suis pas sûr », chez L., ça veut dire « non ». Cependant, comme je suis trop chiante, je l’ai forcé à prendre une cuillerée… et il a fini par « manger ça ». En même temps, c’était délicieux, le quinoa et les légumes vont très bien avec le citron, le parmesan, l’ail et un peu de poivre. Servi avec un oeuf mollet, encore mieux.

En parlant de L., il a dû rentrer à New York, là où le reconfinement n’est qu’une vague possibilité, où on fête le résultat des élections, où les bars sont ouverts, où on se balade encore en pull et où les arbres sont magnifiques. Est-ce que c’est évident que New York me manque ?

Continue reading “Quinoa, petits pois, parmesan, citron… le combo parfait pour un accompagnement” »

Le retour des soupes avec Ottolenghi : lentilles et tomates / courgettes et petits pois

La saison des soupes revient, et Ottolenghi change le game. Après avoir pas mal fêté la victoire de Biden, on mange un peu plus sainement avant le départ de L. (qui a légèrement tendance à nous faire commander tout le temps pendant ce confinement 2.0.) et je profite de Simple, Plenty More et NOPI, les seuls livres de cuisine que j’utilise (avec Veggie de Cléa). Merci Ottolenghi pour ces deux soupes délicieuses et que – incroyable – même L. a aimées.

En ce moment, je réfléchis pas mal à l’avenir du blog, et à rafraîchir son design, à bosser un peu plus sérieusement sur l’index aussi, qu’il soit plus accessible. Tu devrais bientôt voir des changements par ici…

Continue reading “Le retour des soupes avec Ottolenghi : lentilles et tomates / courgettes et petits pois” »

Petits pois upgradés par Ottolenghi

Cette photo fait très peu sexy, mais si tu veux améliorer un peu le quotidien des petits pois décongelés et ce rapidement, ce plat est parfait : comme toujours, Ottolenghi réussit sa magie, et ça m’arrange bien parce qu’avec le retour au bureau, la vie normale revient peu à peu et, tout comme on s’était habitués au rythme de la quarantaine, il faut maintenant se réhabituer au rythme normal, et franchement perso, je suis déjà épuisée. Mais on ne va pas se mentir, ça fait énormément de revoir les copains, de retrouver ma famille, de prendre une bière en simili terrasse (dans la rue quoi) et de ne pas faire d’attestation pour un oui ou pour un non… Le seul mécontent du déconfinement restera donc le chat, qui s’était habitué à nous avoir non stop.

Continue reading “Petits pois upgradés par Ottolenghi” »

Salades de fin d’été enfin même de début d’automne mais avec des fruits d’été

L’été s’éloigne mais avant qu’il ne soit vraiment trop fini pour en parler, laisse moi te présenter mes dernières salades de la saison 2019 avec en guests stars : des fruits.

Salade de quinoa, groseilles, asperges, avocat, petits pois

Cuire 100 g de quinoa avec 1 bouillon cube. Une fois cuit, égoutter et laisser refroidir. Ajouter 1 avocat coupé en morceaux, 50 g de grosseilles lavées et équettées, 50 g d’asperges cuites coupées (parfois je les prends en boceaux), 50 g de petits pois cuits (souvent, je prends des surgelés), 50 g de groseilles, sel et poivre !

Gnocchis, pêches, tomates, roquette et parmesan (tu peux même ajouter du jambon de parme)

Cuire (à l’eau puis à la poêle avec un peu de matière grasse) 100 g de gnocchis (à faire toi même si t’es motivé). Laisser refroidir et ajouter 200 g de tomates cerises de couleur, de la roquette, des copeaux de parmesan, 2 petites pêches coupées en morceaux, et une vinaigrette à base de vinaigre balsamique et moutarde.

Salade d’Ottolenghi avec laitue, coeur d’artichauts, mozzarella et citron confit

Couper en morceaux 200 g de coeurs d’artichauts, 1 boule de mozzarella et 1/2 citron confit. Ajouter plusieurs poignées de laitue. Faire une vinaigrette avec 1 c à s de jus de citron confit, 1 c à s de vinaigre balsamique et de poivre (pas de sel !)

Salade de mûres, chèvre, roquette et pistaches

Laver une barquette de mûres et 150 g de roquette. Mélanger à 50 g de chèvre frais émietté et une dizaines de pistaches légérement revenues dans une poêle. Servir avec une vinaigrette de moutarde, huile d’olive, vinaigre balsamique, sel et poivre.

Bon ap !

Tourtes aux petits pois, menthe et chèvre

Lorsque mes nouveaux colocs et moi-même avons trouvé notre appart, nous nous sommes rassemblés pour se décider à propos des questions importantes du style les meubles, le ménage, les charges… et seconde une, ils me posent la question qui tue : « ce sera quoi nos noms sur ton blog ? Parce que Marron et Jaune c’était sympa mais là ça ne va pas marcher ». Après avoir proposé plusieurs autre couleurs qui effectivement n’avaient rien à voir avec leurs prénoms, nous sommes partis sur… le comte et la duchesse (l’immeuble est extrémement classe, et il y a aussi une private joke pour ceux qui savent où nous vivons exactement). Et Oeil De Lynx. C’est notre chat.

En plus d’avoir l’opportunité de cuisiner pour le comte, la duchesse et ODL, j’ai également une énorme cuisine, avec un gigantesque frigo et… un vrai congélateur. J’ai donc pu cuisiner une armée de petites tourtes et les congeler pour pouvoir voir venir l’hiver et dévorer ces petits chaussons croustillants sous un plaid, dans notre vrai canapé, devant netflix, sur une vraie télé. Et oui, ça fait du bien de ne plus vivre dans un mini studio.

Continue reading “Tourtes aux petits pois, menthe et chèvre” »

Galettes frites de petits pois et menthe, merci Ottolenghi

Quand je cuisine, il m’arrive souvent d’avoir la flemme de prendre des photos. Parfois, les conditions ne sont pas bonnes et la photo ressort moche ou floue. Parfois j’ai juste la flemme et faim. Donc régulièrement, je dois refaire des recettes juste pour les prendre en photo.

C’est le cas avec cette recette, trouvée dans un livre d’Ottolenghi, testée avec L. à Paris, refaite et ratée une première fois, puis réussie de nouveau ! Des galettes très moelleuses, qui peuvent être réalisées n’importe quand avec des petits pois congelés, et délicieuses dans des pitas, des naans ou juste un wrap avec une sauce fromage blanc/menthe, ou tahini/miel. Perso j’y ajoute souvent un oeuf mollet, un peu de feta ou de chèvre… Et c’est très facilement congelable !

Continue reading “Galettes frites de petits pois et menthe, merci Ottolenghi” »

Purée de petits pois au lait coco

Ok, voilà l’arnaque du siècle. Un peu comme ma purée de pois-cassés au lait coco : tu dois juste tout mixer, simplicité encore plus maximum si tu achètes une boite de petits pois, je te jure c’est le bonheur.  J’ai pu me la pêter au boulot, sans aucun effort. La douceur des petits-pois se marie très bien avec le lait coco et le gingembre et la coriandre pimpent un peu le tout.

J’écris cet article en faisant ma valise pour partir en vacances une semaine à NY, profiter des rooftops, des barbecues et des parcs que je n’avais peu eu l’occasion de voir l’été dernier. Mes chères collégues m’ont demandé de leur ramener « des hot-dogs » (encore merci) et mes parents en ont profité pour me refiler un tas de trucs à faire « quand je m’ennuierai ». Bref, de vraies vacances.

Continue reading “Purée de petits pois au lait coco” »

Shakshouka verte du printemps

Ça y est, la chaleur est revenue à Paris, mais uniquement pour quelques jours ; pourtant, on sait que l’été va encore être beaucoup trop chaud, et ce avec très peu de possibilités de vacances dans mon cas (à part peut-être à New York mais où il fera encore plus chaud)… Bref, la canicule s’annonce bien, et je sens qu’on va se nourrir uniquement de salades et de plats froids pendant toute cette période. Du coup, j’anticipe, et en ce moment je ne mange que des plats chauds, épicés et réconfortants, avant qu’allumer un four ou une poêle soit une horreur…

Après la version asiatique et la version d’automne, voici donc la version de printemps verte de la shakshouka, l’un de mes plats préférés ! Des oeufs cuits dans une compotée de tomates épicée, avec ici des petits pois et de la roquette. Un bonheur. Ma testeuse d’Argentine a adoré.

Continue reading “Shakshouka verte du printemps” »

Salades du lundi pour le retour des beaux jours

Le retour des salades du lundi, pour accompagner les beaux jours !

Salade de clémentines,chèvre, lardons et plein de bonnes choses.

Éplucher et séparer en quartiers 3 clémentines. Faire revenir 50 g de lardons dans une poêle sans matière grasse jusqu’à ce qu’ils soient légèrement grillés. Émietter du chèvre frais type Petit Billy, éplucher et découper 1 concombre en morceaux. J’ai également ajouté des piquillos (poivrons confits) émincés et tu peux mettre ½ oignon rouge finement émincé. Mélanger tous les ingrédients et servir avec de la menthe et une sauce au jus de citron, sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade de mangue, avocat, coriandre et noix de cajou

Une salade facile et rapide, super fraîche !

Éplucher 1 mangue et découper des petits cubes. De même pour 1 avocat. Mélanger avec sel, poivre, de la coriandre hachée et quelques noix de cajou grossièrement concassées. Ajouter un peu de sauce soja ou de vinaigre balsamique.

Salade de pâtes avec plein de verdure

Pour le manque d’inspiration niveau salades de pâtes, voilà une recette assez fraîche et rapide !

Pour deux personnes : 100 g de pâtes courtes cuites, quelques poignées de roquette, 200 g de petits pois cuits, 50 g de chèvre frais, de la ciboulette ou de la menthe ciselée, du sel et du poivre. Servir éventuellement avec du vinaigre balsamique.

Rösti géant orange de patate douce, carotte et courge avec des petits pois, de la roquette et de la feta comme Jamie Olivier

J’ai réalisé ce plat à l’occasion d’un repas de retrouvailles avec mes ex-colocataires à Lille. Jaune et Marron, ces carnivores, ont carrément apprécié et n’ont même pas fait remarquer qu’encore une fois il n’y avait pas de viande, une vraie victoire pour le peuple (et le végétarisme) (et la planète).

Ce rösti géant est délicieux, croustillant à l’extérieur et fondant à l’intérieur, et les légumes qui accompagnent sont un vrai plus ! Bref, une recette validée par le comité de la flemme mais uniquement si tu as un robot. Franchement, c’est chiant à râper à la main .

La recette de base utilise des pommes de terre mais je préfère largement les patates douces : du coup, les röstis manquent d’amidon pour tenir, donc n’hésites pas à ajouter un œuf si ça ne tient pas. Si tu préfères les pommes de terre (ou que tu as la flemme de sortir faire les courses), tu peux enlever 1 œuf. Tu peux aussi varier les légumes selon ton goût (panais, navets, carottes…) et tu peux en faire des petites galettes pour burgers par exemple.

Continue reading “Rösti géant orange de patate douce, carotte et courge avec des petits pois, de la roquette et de la feta comme Jamie Olivier” »