Aubergines à la Parmigiana

Coucou.
Je sais pas ce qui m’a pris l’autre jour, j’ai voulu manger sain. Mon frigo plein de légumes, je me suis demandée ce que j’allais faire de toutes ces aubergines (en plus ça prend plein de place cette merde).
Et je me suis souvenue que ça pouvait se faire au four avec du parmesan. Au final c’était pas trés sain, mais super bon.
  • 2 aubergines (une aubergine par personne normalement….)

  • 1 boite de tomates concassées, ou une base de sauce tomate déjà faite
  • 1 oignon

  • 1 gousse d’ail
  • Quelques feuilles de basilic
  • 1 boule de mozarella
  • Parmesan

Préchauffer le four à 180°c.

Laver les aubergines et les couper en deux sans retirer la peau. Tailler un quadrillage assez profond dans la chair, pour que l’aubergine cuise bien à l’interieur. Placer les, chair au dessus, sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, verser un filet d’huile d’olive, saler, proivrer et rajouter des herbes de provence. Enfourner pour 30 min, jusqu’à ce que les tranches soient légérement grillées.

Eplucher et émincer l’oignon, ainsi que la gousse d’ail. Faire revenir les oignons dans une poele avec un peu d’huile d’olive jusqu’à ce qu’ils soient transparents. Ajouter l’ail, puis quelques minutes plus tard, la sauce tomate/tomates concassées, avec des herbes de provence, du thym, du laurier, de l’origan, du basilic, tout ce que tu veux. Faire revenir à feu moyen jusqu’à ce que ça sente bon la provence dans tout ton appart (selon si tu utilise de la sauce ou des tomates concassées, 20-30 min).

Une fois les aubergines bien cuites, les recouvrir de sauce tomate, de la mozarella coupée en dés, et saupoudrer généreusement de parmesan rapé. Ajouter quelques feuilles de basilic ciselé.

Puis t’enfourne le tout 30 min et tu te jette dessus sans leur laisser le temps de refroidir parce que c’est long toussa.

Bon appetît.


Curry de poulet, pommes et raisins secs

 

Le thème de cette recette c’est izi money, genre j’ai pas envie d’y passer à 3h, j’ai un épisode des reines du shopping à regarder, mais en même temps je fais genre j’ai fait des efforts. Ce curry est parfait pour ça, il se cuisine avec les fonds de placards, il est super bon, il sent super bon et il sublime le reste de riz du frigo. Tous mes testeurs l’ont validé !

Continue reading “Curry de poulet, pommes et raisins secs” »

Crumble aux framboises

DSCF8338

DSCF8348

 

Kikou les enfants.

Y’avait des framboises (probablement importées mais chut) au supermarché donc j’ai craqué… Alors je ne vais pas te faire un speech mais quand même, le crumble, ça marche avec tous les fruits, c’est facile, rapide, bon, faisable avec les ingrédients du placard, et tu peux congeler la pâte si tu en as trop… Celui-ci, avec un peu de cannelle, de sel et de poudre d’amandes, est parfait. Tu peux même ajouter quelques amandes effilées sur le dessus. Continue reading “Crumble aux framboises” »

Cookies au beurre de cacahuétes

Franchement, j’étais pas convaincue par cette recette au départ. Le gras c’est coule, mais je suis pas trés peanut butter. Mais en voyant mes colocs (qui se nourrissent presque exclusivement d’oeufs et de viande) attendre devant le four, vu la vitesse a laquelle ils ont disparu, et vu comment mes amis me les réclament depuis, je me dis qu’ils étaient bien.

Et puis ma pote américaine (qui évidemment les as mangé avec un verre de lait) a dit qu’ils étaient comme ceux de sa maman donc…

Continue reading “Cookies au beurre de cacahuétes” »

Tarte tatin courgette chèvre pesto/miel

Coucou les enfants !

Cette tarte tatin, je l’adore, je la fait quand il reste du chèvre, des courgettes ou de la pâte feuilleté -tous les prétextes sont bons quand il s’git de manger- et souvent aussi en mini tartelettes comme ici, mais je vais te donner les proportions pour une vrai tarte, ce sera plus pratique. Je n’arrive pas à me décider sur laquelle est la meilleure version, entre pesto ou miel, donc tu peux faire moit moit et me dire ce que t’en penses, ce sera marrant.

Continue reading “Tarte tatin courgette chèvre pesto/miel” »

Katsudon, avec ou sans les ingrédients japonais

Ok, mes photos sont pas trés appétissantes et en plus j’avais pas de bol ni de baguettes. Je demanderai à mes parents de m’en envoyer avec le prochain colis (ou pas).

Le katsudon, c’est le plat que j’adore aller manger quand je suis à Paris, rue Saint-Anne de préférence, et j’avais toujours eu envie d’en faire. Mais dans ma ville Espagnole, trouver du riz basmati est déjà un miracle, donc on passera sur Dashi…

Mais je me suis acharnée, et j’ai fait une version comme je pouvais, et c’était plutôt ressemblant… Du coup je vous met les ingrédients de base, en sachant que ça peut s’arranger si vous habitez dans un coin un peu paumé…

Continue reading “Katsudon, avec ou sans les ingrédients japonais” »

Galets parfum Gingerbread

Bien le bonjour (deuxiéme article, patience, patience).

Comme sûrement beaucoup de blogeurs/euses cuisines, je suis avant tout une fan des blogs des autres, et j’ai notamment repéré la recette de ces biscuits style gingerbread ici. J’ai eu un mélange d’épices pour pain d’épices (gingerbread, t’auras compris) à Noël, mais comme je suis pas fan de pain d’épices, je ne savais pas trop comment l’utiliser… Et dans ces biscuits, le goût est discret mais tu as l’odeur, ils sont bien croquants, top !

Continue reading “Galets parfum Gingerbread” »

Coucou

Autant vous prévenir tout de suite : J’aime (trop) manger (ah la blague c’est l’adresse du blog), et j’aime bien faire des tests, plus ou moins réussis, souvent dégoulinants de gras et qui me valent toujours le même regard de mes testeurs « Mais qu’est ce qu’elle est encore en train de nous faire celle-là ».

Mes testeurs c’est petit frère n°1, petit frère n°2, petit frère n°3, mes colocs, ce qui me sert de copain, mes zamis (si si j’en ai), et les gens qui ont la malchance d’aller aux mêmes soirées que moi -parce que c’est une super occasion de faire avaler 4 fournées de biscuits à moitié cramés-

J’ai actuellement une mini cuisine en Espagne, de la vaisselle moche, un placard qui déborde de farines, sucres et tout le trucs chelous que j’ai acheté pour un gateau une fois (eh oui, la fécule de patate à peine entamée, c’est à toi que je parle), et y’a plein d’ingrédients qui ne se vendent pas ici, dont les légumes d’hiver oubliés, la ricotta, le bon fromage qui pue, la bonne bière (oui, je suis du Nord, je me fais envoyer de la vergeoise pour survivre) donc c’est un peu cuisine de la débrouille, mais tu t’en étais douté en voyant le titre du blog (il est bien tavu).

Voilà, en espérant quand même que ca vous donnera envie de manger toussa. Bisous Bisous.

Enregistrer