cannelle

Le retour des Bredele – Zimsterme & Vanille Kipferl

dscf1677 dscf1765

ENFIN C’EST NOËL ON PEUT MANGER DES BREDELE ET REGARDER LOVE ACTUALLY!!! Les bredele (comme Love Actually) c’est un des marronniers des blogs culinaires. Eh oui, si tu fais journalisme ou com (guilty, plus pour longtemps ceci dit), tu sais que les marronniers, c’est un sujet qui revient tous les ans, au même moment, complètement inévitable, comme parler de la rentrée des classes au 20h ou de proposer des recettes de pumkin pie à Thanksgiving. Ou de bredele à Noël.

L’année dernière j’ai fait des bonnets de moines, biscuits triangulaires fourrés à la confiture, absolument délicieux, mon habituelle recette de speculoos, des schwowbredles en forme de dinosaures, et des biscuits vitraux. Cette année, avec le déménagement, j’ai eu moins de temps et peut-être moins l’envie (ceux de ma belle-mère et de la maman de P. sont tellement bons…) mais j’ai quand même fait deux des recettes les plus classiques : des Zimsterme (petites étoiles à la cannelle) pour mon père et mes frères, pour Noël sushis (mon père ne fait pas Noël, il considère que c’est une fête capitaliste), et des Vanille Kipferl, selon la recette de Felder (mon beau-père a le grand livre rose), des petites lunes sablées enrobées de sucre glace pour la raclette des copains. N’hésite pas à diviser les quantités par deux, parce que ça fait beaucoup de biscuits, ceci dit, ils se gardent deux semaines dans une boîte en métal.

Juste. Les Vanille Kipferl. C’est une tuerie. L’un des meilleurs sablés que j’ai jamais mangé. Vraiment.

Oh et puis joyeux Noël !

Continue reading “Le retour des Bredele – Zimsterme & Vanille Kipferl” »

Tajine de patates douces aux raisins

dscf1451

Certes, les photos sont bizarres. Je ne sais pas trop ce que fait mon appareil photo en ce moment, il faut vraiment que j’arrive à mieux le maîtriser le petit (il fut un temps où je lui avais donné un nom, mais j’ai oublié lequel). Et puis les tajines, soyons honnêtes, c’est toujours moche.

L’hiver j’adore les tajines, comme celui potiron carottes navet ou un plus classique aux citrons confits : c’est  hyper réconfortant, doudou, bien chaud. En plus depuis quelques mois, je mange de la patate douce toutes les semaines (c’est vachement bon pour la santé en plus d’être bon tout court), donc quand j’ai vu cette idée traîner sur la blogosphère, je me suis jetée dessus. Mes testeurs m’ont regardé bizarrement sur le coup mais ils ont beaucoup aimé, je leur ai fait ça avec du pain perdu, et une salade, c’était top.

Par contre il faut attendre dix ans pour que ça cuise. Be ready.

Continue reading “Tajine de patates douces aux raisins” »

Beaucoup trop de pommes : Roses de pommes, Tarte tatin & Cobbler

dscf1328dscf1302dscf1350

Je suis rentrée de chez ma grand-mère avec un énorme cageot de pommes du jardin, un peu moches, un peu petites, mais délicieuses, ravie à l’idée de pouvoir cuisiner ça sous toutes les formes. Je n’en suis toujours pas venu à bout, mais on a bien mangé. Qu’est ce que j’ai fait ?

  • Sur les conseils de Jaune, une tarte tatin avec du caramel au beurre salé et une pâte sablée maison, servie avec une glace vanille noix de pécan, pure tuerie.
  • Un cobbler aux pommes caramel beurre salé pour une soirée jeux, où on a essayé de faire des crêpes -un échec retentissant. On s’est consolés avec de la bière, et ce dessert. Marron a fini ce qu’il restait le lendemain et elle a adoré.
  • Des roses de pommes pour un repas chez mon cher père : moyennement appréciées sur le coup, elles ont l’avantage d’être peu sucrées et de me permettre de tester ma pâte feuilletée inversée maison. Et puis d’être fort esthétique, et d’être de la mode de l’année dernière (je suis toujours un temps en retard je te dis).

Si tu cherches d’autres recettes de pommes, j’en ai souvent à la maison et mon père adore cela, donc j’en cuisine régulièrement : une de mes tartes favorites est cette tarte avec une pâte sablée croustillante, de la cannelle et des raisins secs gonflés à la vanille, mais cette tarte revisitée fait toujours son petit effet, et cette tarte tatin un peu comme Conticini à la mandoline est plus légère et fondante qu’une tarte tatin normale. Et puis en tarte salée, les pommes ça marche toujours, avec du chèvre et des noix…

Continue reading “Beaucoup trop de pommes : Roses de pommes, Tarte tatin & Cobbler” »

Les derniers tests de salades : ravioles, brocolis, fromages, pois chiches et oranges

Et oui, il y a déjà beaucoup de salades sur ce blog, mais en vrai, le soir, en général c’est soupe ou salade à la maison (sauf pour notre soirée croques) et les filles n’ont pas de micro-ondes à la fac donc il faut être inventif. Et plus le temps passe, plus c’est difficile d’être inventif niveau salades. Du coup, je poste tous les tests un peu sympa qui changent de tomates concombres salade…

Salade de brocolis, chèvre, échalotes et ail

Tu fais cuire les brocolis à l’eau ou à la vapeur pour qu’ils soient un peu croquants, un peu d’échalotes et ail coupé en tout petits morceaux (mais crus), du chèvre en morceau, sel, poivre et un peu de vinaigre basalmique !
Salade ravioles tomates basilic
 

Les ravioles c’est vraiment le pied : soit tu les achéte exprés à poêler, soit tu en prend des normales parce qu’on est pauvres et que les carrouf’ du coin ils ont pas toujours ce qu’on veut. bref, tu les fait revenir à la poele, et tu mets ça avec de la salade, un peu de basilic, des tomates (cerises de préférence) de toutes les couleurs, sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade de pois chiches aux poivrons, orange et coriandre

D’aprés la super recette de Clémentine Cuisine : deux oranges coupées en morceaux, deux poivrons coupés en morceaux, une boite de pois chiches déjà cuits égouttés, une poignée de coriandre hachée, le jus d’un demi-citron, un peu de cumin, de cannelle, du sel, du poivre et du vinaigre balsamique. Celle-ci est vraiment trop trop bonne, fraiche, acidulée, juste ce qu’il faut.

Bon ap’ !

Les speculoos maison des révisions (tu l’as ?)

Il y a quelques années, quand Zé était désespérée, en P1 de médecine, toute seule en Belgique a réviser, j’avais décidé de lui remonter le moral, et comme chacun le sait, y’a que la bouffe pour ça.

Du coup, pour la première fois de ma vie, j’avais fait des speculoos. Alors, si tu es du sud ou -pire !- de Paris, tu n’as peut être pas trop l’habitude de ce don des dieux, vu que dans ces pays étranges ils en donnent pas avec le café, mais dans le Nord c’est un peu un truc incontournable. Et sans vouloir me vanter (en fait si), ma recette est vraiment vraiment trop coule. Et elle se dévore trés trés (trop) vite.

Bref, pour en revenir à l’histoire de base, cette année aussi, Zé désespérait sur ses révisions. Donc j’ai refait mes speculoos. Bon, maintenant elle est à Lille, c’est plus facile, mais j’ai quand mêm poirotté en venant la surprendre avec mes biscuits parce qu’elle met des bouchons d’oreille pour réviser et que du coup elle entend pas quand on sonne…

Continue reading “Les speculoos maison des révisions (tu l’as ?)” »

DSCF6741

Tajine de légumes d’hiver et de fruits secs : Potiron, carottes, navet

Pour les vacances de Noël, mes colocs sont rentrées chez leurs parents, mais moi j’habite à quelques rues de chez eux donc je suis restée tranquille à l’appart. Du coup j’en profite pour manger des trucs que les filles n’aiment pas forcément : de la coriandre, de la cannelle, des navets…

C’est un tajine vraiment sympa (perso j’ai eu la main lourde sur les épices mais t’as qu’à faire attention), on peut rajouter des pois-chiches cuits, du boulgour… Je l’ai trouvé sur cuisine métissée, qui le fait avec du rutabaga, mais je suis un peu une fifolle donc j’ai mis des navets.

  • 1/4 de potiron
  • 3 navets ou rutabaga
  • 2-3 carottes
  • 10 pruneaux d’agen
  • 10 abricots secs
  • 1 oignon
  • 2 grousses d’ail
  • Un bouquet de coriandre
  • 1-2 c à s de graines de sésame.
  • Sel, poivre, ras-al-hanout, curry, curcuma, gingembre, cannelle, paprika

Laver, éplucher les légumes et les couper en morceaux. Eplucher et émincer l’oignon, le mettre dans une poele avec un peu d’huile d’olive. Faire revenir 5min à feu doux. Ajouter l’ail épluché et écrasé, les carottes et les navets en morceaux, avec assez d’eau pour recouvrir les légumes.

Dix minutes plus tard, ajouter les cubes de potiron. Balancer les épices, au goût. Faire cuire à feu moyen 20-30 minutes en remuant réguliérement. Les légumes doivent être tendres, enlever l’éventuel excès d’eau.

Découper les fruits secs en morceaux, hacher la coriandre. Faire revenir quelques minutes les graines de sésame dans une poele à sec. Ajouter le tout, laisser revenir encore 5 min.

Et voilà, un peu long mais franchement bon et même plutôt sain ! Bon ap’

Schwowebredles en forme de dinosaures

Les schwowebredle, c’est un peu les biscuits de Noël classiques à la cannelle, qui sentent trop bon et qui embaument ta cuisine, c’est parfait pour se mettre dans l’ambiance…

Avec les copains on fait chaque année un raclette à 15 (oui.) pour s’échanger des cadeaux de Noël. Et chaque année c’est chez moi, donc je peux me charger de faire le dessert, avec plein de testeurs consentants ! Cette année j’ai décidé de faire plein de Bredele, parce qu’aprés une grosse raclette, c’est un peu difficile de manger un vrai dessert… Et en plus je les ai même convaincu de repartir avec ce qu’il restait, donc win win for me.

Continue reading “Schwowebredles en forme de dinosaures” »

DSCF6523

Les fabuleux pancakes au potimarron pour les dimanches d’hiver

 

Pour faire plaisir à une amie absolument fana de potiron et autres courges, et sur les conseils d’une autre amie férue de cuisine, qui m’envoie réguliérement des liens et des idées de recettes, j’ai décidé de tester recette de pancakes de l’ornithorynque pour notre déjeuner dominical avec les copains, et franchement, j’ai pas regretté.

Le goût du potimarron (vu que j’ai décidé de faire la recette avec du potimarron au lieu de potiron) et des épices se sent quand on le mange nature (et c’est délicieux) mais avec un peu de miel ou de sirop d’érable, on dirait un pancake normal, juste particulièrement moelleux ! Et il s’agit bien d’une recette sucrée (malgré ce qu’on pensé les gens au premier abord).

Cette recette peut également être faite avec du potiron, mais moi j’avais du potimarron sous la main du coup voilà (triste France). Par contre, le potiron se gorge plus d’eau, donc c’est important du coup de le cuire à la vapeur, alors que le potimarron tu peux cuire dans l’eau si tu veux.

Au niveau des quantités, j’ai doublé les doses et j’ai eu une vingtaine de pancakes, donc n’hésite pas à augmenter si tu attends beaucoup de gens, la pâte peut se garder un peu au frigo si tu veux en refaire le lendemain (par contre je sais pas trop si c’est intéressant de la congeler…).

  • 150 g de farine
  • 2 c à s de sucre roux (style vergeoise) (c’est mieux pour la texture et pour la santé les zenfants !)
  • 1 c à s de levure chimique
  • 20 cl de lait
  • 180 g de potimarron cuit et mixé
  • 1 oeuf
  • 2 c à s d’huile végétale neutre (style colza ou tournesol)
  • 2 pincées de mélange d’épices pour pain d’épices, cadeau du père noël de l’année dernière, ou un mélange de cannelle, gingembre et muscade si tu n’as pas.

Mélanger les ingrédients secs dans un saladier : farine, sucre, levure et épices.

Dans un deuxième saladier, battre la purée de potimarron ou potiron avec l’oeuf. Ajouter le lait et l’huile. Bien mélanger.

Incorporer le second saladier au premier avec un fouet. La pâte doit être plus épaisse que de la pâte à crêpes, mais si ce n’est pas assez liquide, rajoute un peu de lait (perso j’en ai rajouté un peu).

Il reste plus qu’à faire les pancakes un à un (et c’est long et chiant) dans une poele beurrée, un travail de longue haleine ou tu crêve de faim, mais c’est un mal pour un bien (dis toi).

Le pancacke est bon quand il ressemble à ça, en gros.

Et voilà, c’est super bon, super moelleux, ça change des pancakes de base, et comme ça tu peux finir tes restes de potirron / potimarron si toi même / ton copain / ta copine / ton chat / tes colocs en ont marre des soupes. Et au prochain repas dominical, je ferai un gateau à la patate douce ! (recette à venir si c’est mangeable).

Le dessert le plus simple au monde : Gateau fondant aux pommes sans pâte

Cette recette c’est presque une insulte de l’appeler recette tellement c’est facile, mais les recettes les plus simples sont les meilleures, et c’est super bon. Basiquement t’as besoin de… rien. Donc parfait quand tu veux un petit dessert sucré mais que tu n’as rien sous la main (comme l’explique bien le nom de la catégorie Le goûter ultra izi) !

Moi j’avais que des petits moules à muffins donc ça fait des mini-gateaux, mais globalement, mieux vaut prendre des ramequins. 3/4 d’une pomme devrait donc suffire pour un ramequin, je te donne tout pour une pomme (moi ça m’a fait 3 moules à muffins) et tu adaptes ! En sachant bien sur que les pommes réduisent à fond à la cuisson, donc tu perds la moitié / 3/4 du volume…

Continue reading “Le dessert le plus simple au monde : Gateau fondant aux pommes sans pâte” »

Chelsea Buns

dscf1091 dscf1094

Je suis allée voir des amis à Canterbury pour un week-end fort sympathique, et gastronomiquement, on en a bien profité. Donc en attendant de faire des fournées de scones par centaines, je te mets la recette de Chelsea Buns que j’avais faite pour nourrir ces pauvres petits malheureux. Parce que oui, tmtc, quand tu vas squatter chez les gens, pour se faire accepter, il vaut mieux ramener à manger. Bon en vrai, ces buns ont mal vécu le trajet, mais en sortant du four c’était la décadence suprême (j’ai dû manger une partie pour que ça rentre dans le tupperware, oups), trop bon. Donc ne laisse pas traîner trop longtemps…

Edit : Deux ans après, j’ai refait cette brioche pour un brunch. Moult succès. Parfaite pour l’automne. Et elle a mieux monté parce que je l’ai mieux pétrie. La mie est aérée, parfumée, et comme disent mes testeurs (coucou je sais vous êtes contents d’être sur le blog) pas besoin de rajouter quelque chose dessus. On a quand même testé avec de la pâte de speculoos, c’était fou. Ma meilleure brioche, encore aujourd’hui ! (Et je suis contente parce que mes dernières brioches avaient eu moins de succès)

Continue reading “Chelsea Buns” »