Relativement sain (enfin j’essaie)

Les classiques espagnols 3 : Arroz, tomates, pois-chiches et raisins secs

DSCF8157

L’année dernière, je vivais en Espagne, à Salamanque, et j’ai donc pu goûter de manière quotidienne à la gastronomie espagole. Je t’avoue, c’était pas fameux. Les traditions culinaires dépendent beaucoup des régions, mais en Castilla / Extremadura c’est pas la joie : beaucoup de viande, des patates, des oeufs, le tout baignant dans l’huile…

Bon j’avoue, je suis un peu mauvaise langue, les tapas, c’était le bonheur, et depuis je ne bois mon café que con leche, à l’espagnole. Et puis mes colocs m’avaient appris à faire la tortilla, j’avais fait des pois-chiches à la catalane et du gazpacho

Ici donc, je vous parle d’un plat qui ressemble à la paëlla (qui vient de Valence) : les arroces (qui viennent d’Alicante) (ça veut dire riz pour les germanisants). La base des deux c’est le riz, qui est jaune dans la paella dû au safran, et rouge pour les arroces du à la salmorreta (sauce à base de piment, ail et tomate). C’est un peu long à faire, mais on peut faire des grosses doses direct, c’est parfumé, épicé, végé, sain et super bon.

Continue reading “Les classiques espagnols 3 : Arroz, tomates, pois-chiches et raisins secs” »

Les soupes réussies, parce qu’il ne suffit pas toujours de mixer des légumes avec du bouillon

Comment ça encore des soupes et des salades et je ne sais quoi ?!
amy-poehler-looks-healthy-bizarre
Mais bon, c’est bientôt le gala d’été (oui, on en a deux par an, autant profiter) donc il faut rentrer dans nos belles robes. Et puis franchement, le discours sur « les soupes les salades et les trucs végés c’est nul ça n’a pas de goût », j’aime pas. Quand c’est bien fait, tout ça, c’est super bon ! Perso, tu le sais paut être déjà, je suis pas hyper douée en soupes, mais je fais des efforts : ces trois là sont vraiment originales mais surtout vraiment, vraiment trop bonnes.

Continue reading “Les soupes réussies, parce qu’il ne suffit pas toujours de mixer des légumes avec du bouillon” »

Brocolis sautés à la Ottolenghi

DSCF8049

Je me creusais la tête pour savoir ce que j’allais faire de mon pauvre brocolis oublié au frigo, jusqu’à ce que je tombe sur le blog de Yotam Ottolenghi. Inutile de le présenter, je pense, j’ai réussi à feuilleter son dernier livre il y a pas longtemps, j’ai plus ou moins tout pris en photo… Il arrive à sublimer des légumes et des plats assez simples de base, c’est un délice.

Cette recette de brocolis par exemple, peut se faire plus ou moins avec les fonds du placard, le brocolis est croquant, super bien assaisonné, je ne vois pas ce qu’il y a à rajouter…

Continue reading “Brocolis sautés à la Ottolenghi” »

Purée toute douce carottes lait coco

DSCF7933

Et oui, je publie moins en ce moment, ça arrive même aux meilleurs, j’ai du travail ! Je commence aussi à me lancer dans la critique de films et de livres (je vais créer un deuxième blog (non)), ça me prend du temps, j’oublie mon mémoire, je lis des livres passionnants sur les fans-clubs d’Hélène et les garçons (true story).

Mais il faut bien manger ! Et s’il est un truc qu’on a toujours chez nous, c’est des carottes. J’adore les carottes,à croquer comme un lapin, c’est vraiment trop bon, ça permet de grignoter un truc en cuisinant, bref c’est parfait. Je fais de temps en temps de la soupe aux carottes avec du curry et du lait coco (je me rends compte que je n’ai toujours pas publié cette recette, un jour !) mais comme le temps commence à se réchauffer, on est moins branché soupes, du coup je l’ai faite en purée. Et c’est délicieux. Sans curry cette fois-ci, avec juste du lait coco, un peu de cumin si tu aimes ça, c’est doudou ! Le lait coco restant (souvent il y en a trop dans une boite) peut servir à un dahl ou à un petit curry, sinon ça se congèle trés bien dans un tupperware.

Continue reading “Purée toute douce carottes lait coco” »

Tarte aux aubergines chèvre et noix

DSCF7807

En ce moment, je sais pas si t’as vu, mais je fais plein de changements dans le blog : je crée des catégories, je refais tout l’index, je change quelques trucs par ci par là… Donc n’hésite pas à me dire ce que tu en penses, ce qui est facile, ce qui ne l’est pas, ce qui manque… Les copains des cours de Com’ me l’ont déjà fait, c’est un retour UX (User Experience) indispensable, comme on l’apprend dans les cours d' »Internet » (véridique, c’est l’intitulé d’un de nos cours). Et j’ai réussi à faire la redirection, toute seule comme une grande, en me frottant au codage en plein cours de Relations Presse (je connais les bases de quelques langages, mais là j’étais complétement dépendante des tutos ha ha) !

Bref, revenons-en à l’article. Les tartes légumes avec une base pesto, ça marche toujours à mort, comme dans mes tartes tatins chèvre courgettes pesto : là, c’est un peu la recette de base de tartes aux légumes relativement saine : une pâte feuilletée, fond pesto, légumes, un peu de fromage, izi money.

Continue reading “Tarte aux aubergines chèvre et noix” »

Yemista : les légumes farcis grecs

DSCF7665

Il n’y a pas longtemps, j’ai découvert le blog En direct d’Athénes, un blog de cuisine grecque vachement sympa, j’ai découvert plein de recettes de gâteaux qui ont pris place dans ma looooongue liste de recettes à tester, et surtout j’ai noté ces tomates farcies végétariennes, pas chères (surtout quand on les fait avec les cageots du marché moins chers parce que les légumes sont moches), un peu longues à faire (te lance pas dedans à 20h30, sinon tu vas mourir) mais super sympa. Traditionnellement, ces légumes sont farcis sans viande, « ophana » (orphelins), c’est coule parce que du coup t’as plus de légitimité en présentant ton nouveau plat végé à tes colocs (non non mais je te jure c’est ça la vraie recette j’y peux rien !)…

La clé de ces légumes farcis, c’est l’assaisonnement : il ne faut pas hésiter à avoir la main lourde sur les épices, le persil et la menthe.

Continue reading “Yemista : les légumes farcis grecs” »

Falafels de chou-fleur aux amandes

Ce week end, avec les copains, on est allés à Paris ; de Lille c’est pas loin mais comme on est pauvres, on a pris le bus… et on est arrivés avec plus d’une heure de retard. Il était 14h30, on mourrait de faim, mais on voulait pas se jeter sur le premier subway venu. Du coup, on est allés dans le marais, et on s’est pris des falafels. Et c’était tellement, tellement bon !

Du coup en rentrant j’avais envie de faire un truc du même style, et comme on habite dans le nord et que le mec au marché me refile toujours un chou-fleur gratuit (si si), j’avais deux chou-fleur au fond du frigo… Je suis tombée sur cette recette qui m’a pas mal plu ; c’est plutôt bon, ça se congéle bien, mais faut pas avoir peur de mettre des épices sinon c’est un peu fade. Au niveau de la cuisson, au four ça tient plutôt bien mais faut pas se le cacher, c’est toujours mieux quand c’est frit…

Continue reading “Falafels de chou-fleur aux amandes” »

Les accompagnements pour changer de la viande

Je mange assez peu de viande, ne serait-ce parce que c’est cher, et je trouve ça sympa de faire des accompagnements végétariens ou vegan avec des protéines, ou alors du poisson, que je ne sais jamais trop comment cuisiner mais que j’adore, contrairement à beaucoup de gens…

(Cet article fait un peu le jeu de toutes les photos trés moches que j’ai pu prendre de mes plats, et montre bien que la qualité de mon appareil laisse à désirer mais bon) (Maintenant que j’y pense, il aurait aussi pu s’appeler « manières ludiques de manger » parce que c’est que des boulettes et des galettes. J’ai jamais vraiment compris pourquoi c’était plus ludique mais en général ils disent ça sur TopChef)

Galettes de haricots rouges

A Sciences Po, on a des repas à thémes, ou tu t’inscris, tu raméne les sous et tu cuisines et dégustes : lors d’un repas vegan, j’ai eu l’occasion de tester ces galettes, et franchement j’ai été comblée ! En plus c’est uber simple. Le top c’est de les manger avec de la sauce soja, ou alors avec un peu de moutarde comme des röstis.

  • 400 g de haricots rouges cuits (soit la contenance d’une boite de supermarché en général)
  • 3 c à s de farine
  • 1 oignon
  • 1 poignée de pignons de pin
  • sel, poivre

Eplucher et émincer l’oignon. Dans une poele sans matière grasse, faire revenir les pignons 5 min pour qu’ils grillent un peu. Réserver.

Dans un saladier, mixer les haricots rouges égouttés et l’oignon émincé. Ajouter la farine et mélanger pour attindre une consistance permettant de faire des galettes, même si assez elles seront assez molles. Rajouter de la farine si nécessaire. Ajouter les pignons et assaisonner au goût.

Faire chauffer une poêle avec un peu de matière grasse, mettre une grosse cuillière de pâte et laisser cuire à feu doux 5 min avant de retourner.

Boulettes maquereaux aux amandes et au curry (d’après une recette de Beau à la louche)

Cette recette là est née de l’idée de faire manger du poisson à Marron, qui n’aime pas ça et je crois que le pari était réussi, car j’ai reçu le lendemain un snapchat de son tupperware de boulettes sobrement intitulé « c’est du sale » (ce qui, si vous ne parlez pas bordelais, signifie super bon). Les boulettes c’est top pour manger du poisson, ça se mange tout seul et ça fait oublier l’aspect peu apétissant du poisson en boite. Et en plus, ça peut se bidouiller avec les fonds du placard.

  • 2 boites de maquereaux nature
  • 3 portions de kiri
  • 5 c à s de poudre d’amandes
  • 3 c à s de chapelure fine
  • 1 poignée d’amandes éffilées
  • 1 poignée de raisins secs
  • 2 c à c de curry, sel, poivre

Vider l’huile des maquereaux, les écraser à la fourchette au fond d’un saladier. Ajouter le kiri, la poudre d’amandes, la chapelure et les épices. Mélanger.

Ajouter les amandes éffilées et les raisins secs et mélanger de nouveau. Former des boulettes avec la main et les mettre au frais jusqu’au moment de servir.

Boulettes de sardines à la ciboulette (toujours d’après une recette de Beau à la louche)

Et toujours pour Marron, qui a aimé ! (Je racontais d’ailleurs à ma mère que j’avais réussi à faire manger du poisson à mes colocs quand petit frère n°3, 7 ans, s’est exclamé « Marron ? Mais elle aimait pas ça non ? », poruvant que même s’il ne disait rien, il écoutait et retenait toutes les conversations autour de lui (D’ailleurs il a lu mon blog il y a pas longtemps (coucou) et a trouvé ça super drôle que je l’appelle comme ça)

  • 2 boites de sardines nature
  • 3 portions de kiri (je n’en avait pas sous la main donc je l’ai remplacé par du yaourt à la grecque : ça passe)
  • 3 c à s de chapelure fine
  • 2 c à c de miel
  • De la ciboulette hachée
  • sel, poivre

Vider l’huile des sardines, les écraser à la fourchette au fond
d’un saladier. Ajouter le kiri, le miel, la chapelure et les
épices. Mélanger.

Former des boulettes avec la main, les rouler dans la ciboulette et les
mettre au frais jusqu’au moment de servir.

Grönsaksbollar : Les boulettes de lentilles comme chez Ikea (Trouvé par ici)

Je vais être honnête avec toi, j’ai failli créer le tag « Ikea » mais je me suis dit que ce n’était pas trés pertinent politiquement (ou j’ai eu honte). Parce que oui, c’est les boulettes végés de chez Ikea ! Elles sont vachement bonnes, hyper moelleuses, et tu peux un peu les assaisoner à ta manière. C’est bon avec une sauce tomate, u pesto (on en a toujours quelques doses congelées maison ici) ou de la moutarde, enfin avec une petite sauce quoi. Dans des pâtes ou de la salade c’est top aussi, et c’est plein de bonnes protéines !

  • 200 g de lentilles vertes
  • 1/2 oignon
  • 1 échalote
  • 1 petite carotte
  • 3 c à s de farine
  • 1 oeuf ou 2 c à s de graines de lin moulues (version vegan)
  • sel, poivre, épices de ton choix (j’ai mis un peu de ras-al-hanout, mon chouchou du moment)
  • Huile de friture

Faire tremper les lentilles minimum 2h (la nuit précédente, c’est le top). Egoutter, et faire cuire dans un grand volume d’eau salée ; plus les lentilles ont trempé, moins elles mettront de temps à cuire (10 minutes pour moi). Egoutter, réserver.

Pendant ce temps, éplucher et émincer l’oignon et l’échalote. Faire revenir dans une poêle avec un peu de matière grasse jusqu’à ce qu’ils soient transparents. Ajouter aux lentilles. Eplucher et raper la carotte, ajouter avec la farine, l’oeur ou les graines de lin, sel, poivre et épices selon tes goûts pour relever un peu.

Mixer le tout grossièrement, la purée ne doit pas être complétement lisse. Si tu utilises des graines de lin, laisser reposer une dizaine de minutes. Si la pâte est trop liquide, ajouter de la farine.

Faire chauffer une poêle avec de l’huile de friture, former des boulettes (la pâte colle, au pire tu peux les rouler dans la farine (comme c’est drôle) mais perso j’ai pas trouvé ça nécessaire) et les faire cuire sur toutes les faces. Les placer au fur et à mesure sur du papier absorbant pour éponger l’excés d’huile.

Bon ap’ !

Enregistrer

Pizzas d’aubergine

Mon beau-père fait souvent des petites pizzas sans pâte, en utilisant comme base une rondelle d’aubergine ; c’est délicieux, rapide, et on a vraiment l’impression de manger de la pizza. J’en mangeais déjà souvent chez mes parents, et depuis, c’est devenu une de mes recettes phares à l’apéro. Tu peux les faire végés, vegan, c’est sans gluten et ça fait plaisir à ceux qui font attention… En plus, c’est ultra validé par le #comitédelaflemme.

Continue reading “Pizzas d’aubergine” »

Les différentes recettes de pâte à tarte

C’est un article un peu spécial pour parler des pâtes à tartes que j’utilise en général ; pas de pâte feuilletée renversée ou je ne sais quoi ici, c’est too much pour moi, mais je fais quand même mes pâtes sablées et brisées maison, et il y a pas longtemps j’ai essayé la pâte à tarte sans beurre, et la vegan, et je pense que je les utiliserai désormais…

Donc franchement, je conseille de faire sa pâte soi même, non seulement c’est pas long (à part l’attente au frais pour celles qui contiennent du beurre) mais en plus c’est aussi rapide de faire double dose et de congeler une partie, c’est toujours utile. Et puis tu peux ajouter du cacao en poudre dans les sucrées, ou du curry, du cumin ou des herbes aromatiques dans les salées, c’est top !

Continue reading “Les différentes recettes de pâte à tarte” »