orange

Salades pleines de haricots verts et autres trucs d’été…

Le nouvel article des salades : avec l’été, celles-ci reviennent en force dans mes menus, surtout quand c’est une soirée de boulot (comme beaucoup en ce moment). Je lance les haricots, je fais une sauce et j’assaisonne bien, et voilà c’est tipart.

Salade de haricots verts d’Ottolenghi


J’ai un peu modifié à ma sauce, notamment parce que je trouve que beaucoup de recettes de salade sont noyées dans l’huile alors que ça n’a pas de sens, mais on reste dans l’esprit d’Ottolenghi, et c’est comme toujours délicieux et très parfumé !
Faire cuire 400 g de haricots frais (surtout pas surgelés ou en boîte) pour qu’ils soient croquants. Ottolenghi ajoute aussi 400 g de pois-gourmands mais je n’en avais pas : tu peux t’en passer. Laisser refroidir, saler, poivrer et mélanger à 70 g de noisettes décortiquées et torréfiées et une sauce à base de poivre, sel, le zeste et le jus d’1 orange, 1 gousse d’ail épluchée et hachée, 2 c à s d’huile de noisette et un peu de ciboulette.

Salade de radis très fraîche


Utiliser 1 botte de radis avec ses fanes : couper les fanes, les laver et les hacher. Laver les radis et enlever la petite queue avant de les couper en rondelles. Les mélanger avec les fanes, 100 g de chèvre frais, du sel, du poivre, du zeste de citron et de la ciboulette. Ajouter le jus d’1 citron et un peu de vinaigre balsamique, avec des pignons de pin ou des pistaches grillés à sec.

Salade de haricots à la vinaigrette de framboises (trouvée chez Clea)


Les haricots, ma passion en ce moment (et en général en fait). Même si les équeuter est parfois décourageant, ça passe vite à plusieurs ou devant une série. Avec cette vinaigrette de framboises, c’est un délice !
Faire cuire 400 g de haricots frais (surtout pas surgelés ou en boîte de nouveau) pour qu’ils soient croquants. Laisser refroidir, saler, poivrer. Émietter 100 g de chèvre frais ou de brie. Pour la sauce, mixer 100 g de framboises avec 2 c à s de vinaigre balsamique et 1 c à c de moutarde. Servir avec quelques framboises et des noix de pécan grillées à sec.

Salade d’algues wakamé au sésame

Pour avoir l’idée de cuisiner des algues et que des algues, il fallait bien être Clémence Catz

Bien rincer une poignée d’algues (achetées au rayon frais d’un magasin bio). Les servir telles quelles avec une sauce faite avec 1 c à s de tahini, 1 c à c de miel ou de sirop d’agave, 1/2 citron pressé, 1 c à s de graines de sésame et 1 c à s de gomasio, en ajoutant un peu d’eau pour avoir une texture plus liquide si nécessaire.

Salades du lundi pour le retour des beaux jours

Le retour des salades du lundi, pour accompagner les beaux jours !

Salade de clémentines,chèvre, lardons et plein de bonnes choses.

Éplucher et séparer en quartiers 3 clémentines. Faire revenir 50 g de lardons dans une poêle sans matière grasse jusqu’à ce qu’ils soient légèrement grillés. Émietter du chèvre frais type Petit Billy, éplucher et découper 1 concombre en morceaux. J’ai également ajouté des piquillos (poivrons confits) émincés et tu peux mettre ½ oignon rouge finement émincé. Mélanger tous les ingrédients et servir avec de la menthe et une sauce au jus de citron, sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade de mangue, avocat, coriandre et noix de cajou

Une salade facile et rapide, super fraîche !

Éplucher 1 mangue et découper des petits cubes. De même pour 1 avocat. Mélanger avec sel, poivre, de la coriandre hachée et quelques noix de cajou grossièrement concassées. Ajouter un peu de sauce soja ou de vinaigre balsamique.

Salade de pâtes avec plein de verdure

Pour le manque d’inspiration niveau salades de pâtes, voilà une recette assez fraîche et rapide !

Pour deux personnes : 100 g de pâtes courtes cuites, quelques poignées de roquette, 200 g de petits pois cuits, 50 g de chèvre frais, de la ciboulette ou de la menthe ciselée, du sel et du poivre. Servir éventuellement avec du vinaigre balsamique.

Le lundi de février des soupes : du réconfort à la louche (de soupe) (tu l’as ?)

L’hiver, très froid à Paris (on critique le Nord mais en fait…), se finit doucement. Comme chaque hiver, il a été accompagné de moult moult soupes ; je t’ai déjà parlé de mes difficultés à obtenir des bonnes soupes, d’où ces articles pour donner des associations réussies, afin de t’aider si tu es aussi paumé que moi (je suis comme ça, de rien). Eh bien je suis fière de t’annoncer que je me suis carrément améliorée, et que mes soupes sont de plus en plus réussie ! J’en fais même quand j’ai des invités ou que j’amène à manger chez quelqu’un, c’est dire… Voilà donc les bonnes recettes de février.

Soupe thaï aux lentilles corail et à la patate douce

Mon chouchou absolu de cet hiver. Une soupe super douce, un peu piquante, bien assaisonnée. Un peu la version soupe du dahl… Avec le citron vert pour servir, c’est un délice.

Edit : je l’ai faite à mon père, il a adoré ; il n’en revenait pas, à croire qu’il n’a pas confiance en mes capacités culinaires…

  • 2 c à c de pâte de curry (rouge, verte ou jaune… tout dépend de à quel point tu aimes le piquant)
  • 200 g de lentilles corail
  • 3 carottes
  • 1 patate douce
  • 1 oignon
  • 1 bouillon cube (ou du bouillon maison)
  • 200 ml de lait coco
  • Sel, poivre, curry, curcuma, paprika, gingembre, cumin
  • Coriandre et jus de citron vert pour servir
  • Dans les soupes j’aime bien ajouter les légumes qu’on ne sait pas comment utiliser : le « tronc » du brocolis en morceaux, les feuilles de chou-fleur, les carottes trop molles, les fanes de radis… ça rajoute de la verdure et permet d’utiliser les trucs qu’on en sait pas trop utiliser, et puis souvent, ça épaissit la soupe sans en changer le goût.

Éplucher et émincer l’oignon. Le faire revenir dans un peu d’huile d’olive dans une grande cocotte. Une fois l’oignon transparent, ajouter la patate douce épluchée et coupée en morceaux, les lentilles, les carottes épluchées et coupées en rondelles, la pâte de curry, le bouillon cube, le curry, curcuma, paprika, gingembre, cumin et le lait coco. Et puis les légumes « bonus » si tu en as. Oui, tout d’un coup. Izi les soupes. Si le lait coco ne recouvre pas tout (et c’est probablement le cas), ajouter de l’eau pour couvrir les légumes.

Couvrir la casserole et laisser mijoter 20-30 min, en remuant de temps en temps, et en ajoutant de l’eau si nécessaire.

Mixer. Goûter et rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Servir avec de la coriandre hachée et du jus de citron vert.

Soupe d’Ottolenghi au potimarron, orange, safran et graines caramélisées

Je pense que maintenant, pour les recettes d’Ottolenghi, je ne vais rien ajouter d’autre que : Ottolenghi = perfection. C’est toujours des recettes pas trop compliquées, avec un twist qui fait toute la différence et en fait une cuisine hyper parfumée.

  • 1 potimarron
  • 1 gros oignon
  • Zestes d’1 orange bio
  • 2 carottes
  • 1 capsule de pistils de safran (ça se trouve en supermarché sous forme de capsule, c’est un peu cher mais personnellement j’en utilise assez peu donc folie raisonnable je trouve)
  • 1 bouillon cube

Pour les graines :

  • 1 poignée de graines de courge et de tournesol. Personnellement, je n’avais que du tournesol.
  • 1 c à s de sirop d’érable (ou de sirop d’agave si tu es vegan)
  • 1 c à c d’huile d’olive.
  • 1 c à c de sucre roux
  • Sel, poivre

Commencer par la soupe : Enlever les extrémités et les pépins de la courge avant de la couper en morceaux. Éplucher et émincer l’oignon, éplucher et couper les carottes en rondelles. Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon avec un peu d’huile olive. Une fois qu’il est devenu transparent, ajouter de l’eau, le bouillon cube, le potimarron, le safran et les carottes. Laisser cuire 25 min, puis ajouter les zestes, et laisser 5 min de plus jusqu’à ce que les légumes soient fondants. Mixer.

Pendant ce temps là, préparer les graines : préchauffer le four à 180°c. Mélanger tous les ingrédients à part les graines dans un bol, et y ajouter les graines. Le tout fait une mixture collante, qu’il va falloir étaler au mieux sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Enfourner pour 10 min, puis retirer la feuille de la plaque pour laisser refroidir : les graines caramélisées vont durcir, et on va pouvoir hacher grossièrement.

Servir la soupe avec les graines à disposition.

Soupe de carottes au tahini et aux pois-chiches grillés

J’adore les carottes. Je pense que je t’en parle tout le temps, d’ailleurs je ne les marque jamais sur ma liste de courses vu que de toute façon j’en achète à chaque fois. Sauf qu’à force de remettre des nouvelles carottes dans le bac, il y en a toujours qui restent au fond et qui deviennent vieilles et molles… Mais pas besoin de les jeter ! Comme les troncs de brocolis ou les feuilles de chou-fleur (ici j’ai d’ailleurs ajouté un reste de brocolis), il suffit d’en faire une soupe ! En ajoutant une bonne cuillère de tahini, et des pois-chiches grillés pour le côté croquant (c’est facultatif of course), plein de protéines et une soupe originale alors qu’en vrai c’est les restes du frigo.

Éplucher et émincer 1 oignon, éplucher et couper 5-6 carottes en rondelles. Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon avec un peu d’huile olive. Une fois qu’il est devenu transparent, ajouter de l’eau, 1 bouillon cube, un peu de cumin et de jus de citron et les carottes. Laisser cuire 20 min, puis ajouter 1 grosse c à s de tahini. Laisser cuire 5min de plus, mixer et rajoutant de l’eau si nécessaire. Servir avec des pois-chiches grillés aux herbes, qui peuvent se faire pendant que la soupe cuit !

Bon ap’ !

Tartare de saumon aux nectarines

DSCF4855 DSCF4860

Un tartare ultra frais et coloré, pour finir l’été en beauté. J’en profite pour te rappeler que le tartare est complètement validé #recettedelaflemme, aussi appelée #izimoney : tu découpes les ingrédients, et tu mélanges ceux de la sauce. Voilà. Pour une autre idée de tartare facile mais plus branchée hiver cette fois-ci, je te renvoie à mon tartare saumon & poire, un délice !

La recette de base de Piment Oiseau préconisait le thon, mais j’en ai pas trouvé dans mon supermarché et mon salaire de stagiaire ne valide pas les poissonneries, surtout parisiennes. Donc va pour du saumon ! En parlant de stage, le mien est bientôt fini, et très vite, j’entamerai ma dernière année d’étude (7 ans, je dois vraiment aimer ça) en alternance ! Je t’en reparle très bientôt…

Continue reading “Tartare de saumon aux nectarines” »

Salades colorées pour passer l’hiver au plus vite

Mon nouvel article de salades, toujours ma nourriture de base, ici colorées, ou unicolores et toutes délicieuses !

DSCF3190

Avocat et agrumes ça marche toujours du tonnerre, une petite salade vegan au top : 100 g de petit épeautre ou quinoa cuit, le jus d’1/2 citron, 2 avocats en morceaux, 1 pamplemousse en morceaux, 1 orange en morceaux, sel et poivre et quelques brins de coriandre.

DSCF3228

Pour une fois, une salade pas végétarienne, repérée par ici, avec un peu de poisson pour changer : 150 g de lentilles (corail ou vertes), 3 carottes râpées, 300 g de pavé de saumon cuit à la poêle, quelques poignées de salade de ton choix, et une sauce à base de yaourt à la grecque, sel, poivre

Les soupes réussies, parce qu’il ne suffit pas toujours de mixer des légumes avec du bouillon

Comment ça encore des soupes et des salades et je ne sais quoi ?!
amy-poehler-looks-healthy-bizarre
Mais bon, c’est bientôt le gala d’été (oui, on en a deux par an, autant profiter) donc il faut rentrer dans nos belles robes. Et puis franchement, le discours sur « les soupes les salades et les trucs végés c’est nul ça n’a pas de goût », j’aime pas. Quand c’est bien fait, tout ça, c’est super bon ! Perso, tu le sais paut être déjà, je suis pas hyper douée en soupes, mais je fais des efforts : ces trois là sont vraiment originales mais surtout vraiment, vraiment trop bonnes.

Continue reading “Les soupes réussies, parce qu’il ne suffit pas toujours de mixer des légumes avec du bouillon” »

Courge à l’orange et au vinaigre balsamique

Marron s’étant encore trompée en achetant un potiron au lieu de ce que je lui avait demandé, je me suis retrouvée à me creuser la tête pour savoir quoi en faire. J’ai uilisé la moitié quand mes parents sont venus pour faire un truc pas terrible (du coup je t’en parlerais pas), et l’autre moitié pour tester cette recette de Beau à la Louche. La recette de base se fait avec de la courge spaghetti mais j’aime vivre dangereusement : donc en vrai je pense que ça passe avec tout type de courge

  • 1/2 potiron ou 1/2 courge spaghetti
  • 75 ml de jus d’orange
  • 50 ml de bouillon de poule
  • Sel, poivre, romarin
  • 1 poignée de pignons de pin (j’ai mis des noix de cajou parce qu’on en avait plus)
  • 5 c à s de vinaigre balsamique

Enlever la peau de la courge et la découper en demi-rondelles, relativement fines pour pouvoir cuire plus vite.

Faire revenir 2 min la courge de chaque coté dans une poele avec un filet d’huile d’olive. Ajouter le jus et le bouillon. Saupoudrer de romarin et faire revenir à feu moyen jusqu’à ce que les courges soient tendres. Personnellement j’ai rajouté du jus d’orange et du bouillon au fur et à mesure parce que mes tranches étaient un peu épaisses et mettaient longtemps à cuire : mais globalement ça dure une quinzaine de minutes.

Pendant ce temps, faire réduire le vinaigre dans une petite casserole, c’est à dire le faire cuire à feu doux jusqu’à ce qu’il épaississe. Le mien ne réduisait pas vraiment mais 5 min aprés avoir arrêté le feu, la texture était bonne donc c’est probablement parce qu’on a le vinaigre le moins cher de liddl.

Faire revenir les pignons dans une poele à sec.

Servir avec un peu de sel, le vinaigre et les pignons. C’est top bon, et ça change de la soupe ou du curry. Bon ap’ !

Les derniers tests de salades : ravioles, brocolis, fromages, pois chiches et oranges

Et oui, il y a déjà beaucoup de salades sur ce blog, mais en vrai, le soir, en général c’est soupe ou salade à la maison (sauf pour notre soirée croques) et les filles n’ont pas de micro-ondes à la fac donc il faut être inventif. Et plus le temps passe, plus c’est difficile d’être inventif niveau salades. Du coup, je poste tous les tests un peu sympa qui changent de tomates concombres salade…

Salade de brocolis, chèvre, échalotes et ail

Tu fais cuire les brocolis à l’eau ou à la vapeur pour qu’ils soient un peu croquants, un peu d’échalotes et ail coupé en tout petits morceaux (mais crus), du chèvre en morceau, sel, poivre et un peu de vinaigre basalmique !
Salade ravioles tomates basilic
 

Les ravioles c’est vraiment le pied : soit tu les achéte exprés à poêler, soit tu en prend des normales parce qu’on est pauvres et que les carrouf’ du coin ils ont pas toujours ce qu’on veut. bref, tu les fait revenir à la poele, et tu mets ça avec de la salade, un peu de basilic, des tomates (cerises de préférence) de toutes les couleurs, sel, poivre et vinaigre balsamique.

Salade de pois chiches aux poivrons, orange et coriandre

D’aprés la super recette de Clémentine Cuisine : deux oranges coupées en morceaux, deux poivrons coupés en morceaux, une boite de pois chiches déjà cuits égouttés, une poignée de coriandre hachée, le jus d’un demi-citron, un peu de cumin, de cannelle, du sel, du poivre et du vinaigre balsamique. Celle-ci est vraiment trop trop bonne, fraiche, acidulée, juste ce qu’il faut.

Bon ap’ !

Orangettes au chocolat

Pour moi Noël, c’est les orangettes en chocolat. Chaque année, notre nounou nous offre un paquet d’orangettes et je dois être des quatre enfants celle qui préfére ça. Sauf que cette année, j’avais beau venir trainer souvent chez ma mère pour Noël, pas d’orangettes… Du coup, quand on a acheté des oranges, j’ai prévenu les filles de me mettre les écorces de coté, pour pouvoir tenter moi même, même si c’est plus Noël (à deux semaines prés…).

Alors franchement, c’est pas compliqué, c’est pas beaucoup de temps de cuisine, seulement beaucoup de temps d’attente. Aprés, ça se garde longtemps, c’est des bons cadeaux gourmands et c’est pas cher, donc faut pas hésiter. Ok, c’est aussi plus moche que celles que t’achètes, mais fais pas la fine bouche.

Continue reading “Orangettes au chocolat” »