Apéro

Pizza ricotta, pêches, balsamique et basilic…

DSCF4365

Eh oui. J’avais vu cette idée passer sur instagram et elle me trottait dans la tête depuis un moment… Alors je me suis lancée dans ce petit (non) plat en l’honneur de la soirée Games Of Thrones (oui, c’est un truc et on le fait tous, soyons honnêtes). C’était ouf. Délicieux. Sucré-salé, dégoulinant de fromage, avec le vinaigre balsamique qui fait la petite touche en plus. Les pêches en salé, c’est top, je pense avoir déjà parlé plusieurs fois de ma fameuse salade (et celle-ci aussi)… Et la prochaine fois, je tenterai la même base avec pesto, pignons de pin et épinards frais, je pense…

C’était la première fois que je faisais ma pâte homemade et franchement, une tuerie ! Épaisse, moelleuse, pas du tout dégoulinante de gras… Je sens que je vais faire de plus en plus de pizzas maison, pendant les vacances notamment ça peut être pas mal…

13094348_10154806365069447_8179452737153825451_n

J’ai hâte.

Continue reading “Pizza ricotta, pêches, balsamique et basilic…” »

Jell-O shots

DSCF4066

Avec les terremoto (et la fameuse glace à l’ananas), il nous fallait quelque chose de plus fort pour fêter mon anniversaire. Comme je suis quelqu’un d’organisé, j’avais ramené il y a 6 mois une boîte de Jell-O en poudre de New-York pour faire des Jell-O shots, c’était le moment ou jamais.

Si tu as déjà regardé des séries américaines sur des petits jeunes qui consomment de l’alcool à des frat parties, tu dois connaître ces gelées à base de vodka qu’ils sifflent en soirée. Alors oui, la texture est bizarre. Non, ce n’est pas bon (ça reste des shots, tu t’attendais à quoi ?). Oui, ça tache. Non, ça ne révolutionne pas les soirées. Mais ça fait exotique et c’est marrant.

Continue reading “Jell-O shots” »

15 idées salées pour les pique-niques de l’été

Et voilà ! En l’honneur de l’été (sisi), je créée une nouvelle catégorie pour donner des idées pour certains évènements ou certaines occasions : barbecues, Noël, soirées, pique-niques, brunchs, anniversaires… Cela permet de donner de l’inspiration, et de remuer un peu les recettes du blog pour en faire ressortir les anciennes (oldie but goodie).

Donc voilà la première sélection, de plats salés plutôt faciles à faire, avec des ingrédients d’été, qui ont été testés et re-testés par moi et mes testeurs, à déguster avec une bonne baguette, des tomates cerises et une bouteille de bière, sur les quais, dans un parc, sur la plage… Pour d’autres idées, je t’invite à consulter l’index salé ou la catégorie apéro ! Et promis, la prochaine fois je fais le sucré (le plus vite possible, avec un peu de chance) !

Pour démarrer l’apéro (avec les tomates cerises…)

DSCF9954

Bananes roulées au lard

Des tartinades pour tremper

P1050899DSCF5990

Guacamole                                                                               Houmous

 

Des petits pains à tremper dedans

 DSCF5771DSCF5742DSCF7652

Jingalov hats                                                       Pitas                                                       Naans

 

Du moelleux facile à emporter

 DSCF1101DSCF8508DSCF8106

Cake salé (ici, chorizo poivron)              Muffins salés (ici à l’ail des ours)                 Scones (ici, ciboulette et cheddar)

 

Des salades (j’en ai tellement, je t’en montre 3, les plus faciles à base d’ingrédients d’été, et 3 de mes préférées !

DSCF3719DSCF8642DSCF6039

Salade pastèque feta menthe                     Salade tunisienne très fraiche                  Salade tomates pêches mozza’

Des tartes (encore une fois, j’ai beaucoup de choses, juste une mini sélection d’été facile)

                     DSCF5858DSCF5620

Tarte tomates ricotta                      Tarte tatin courgettes pesto chèvre

 

Idée bonus pour partir sur le thème du Japon…

DSCF0741

Onigiris

Bon ap’ !

020315-11

Cookies salés aux tomates séchées, piment d’Espelette, pignons et parmesan

DSCF4079

La chaleur s’installe doucement (non) sur Paris et sur Lille, et avec elle, les apéros en plein air. Sur les quais pour Paris, dans les parcs et les jardins à Lille. Alors après quelques fois du traditionnel triptyque pain-houmous-tomates cerises (je voulais mettre bière aussi mais après c’est plus un triptyque donc c’est moins classe, tmtc st esprit etc) (pas de saucisson parce qu’on pense jamais à prendre un couteau ni de planche), on en a marre, et on s’organise pour cuisiner de la vraie nourriture. Et pour cela, ces petits biscuits salés sont parfaits, ils vont aux végés en plus ! (sinon, je t’invite à consulter ma section apéro)

Pour l’histoire de cette recette, à mon anniversaire, il y a quelques années, j’avais déjà testé les sablés apéros salés, avec du curry et des cranberries. Comme ça avait beaucoup plu mais que je n’aime pas refaire les même recettes (à part toujours mon fameux gâteau au chocolat), j’ai testé avec autre chose : cookies végés plus classiques, très sablés, et vraiment bons : avec mes petits commis, on les a presque tous mangés avant que les invités arrivent…

Aller je te laisse, j’ai apéro sur les quais (34°c, tout est dit).

Continue reading “Cookies salés aux tomates séchées, piment d’Espelette, pignons et parmesan” »

Arancini, coeur au bleu

DSCF3891DSCF3897

Quand on aime cuisiner et qu’on arrive à Paris, on est vite confronté à un problème majeur : la taille des cuisines. J’ai la chance d’avoir une vue sur la tour Eiffel (ça n’a pas de rapport, j’aime juste bien le mentionner) et une cuisine séparée, mais elle reste petite : un seul bac d’évier, deux pauvres plaques électriques (toi même tu sais que c’est la mort), un tout petit frigo, et un mini freezer… C’était indispensable pour moi de pouvoir congeler, je congèle tout : les herbes aromatiques, les blancs d’oeufs, les légumineuses cuites… Sauf que le mien marche mal, il faut bien enfouir les tupperwares dans la glace pour qu’il conserve vraiment. Je suis donc forcée de gérer les stocks, et je me suis lancée dans une opération de vide congélo/vide placard.

À cette occasion, j’ai donc ressorti une portion de mon risotto thaï d’il y a quelques semaines. J’aurais pu le manger comme ça, mais rater une occasion de cuisiner, c’est pas mon truc. Donc je me suis lancée dans des arancini, une recette de street food italienne où on fait des boulettes de risotto, qu’on farcit et qu’on frit. Au cas où le risotto n’était pas assez gras. Normalement, les arancini sont fourrés au ragoût et aux petits pois, j’ai décidé de mixer ça avec des suppli al telefono (autre street food italienne) et de les fourrer d’un reste de bleu : ça fait un coeur fondant, une tuerie. Croquant à l’extérieur, moelleux à l’intérieur, coeur fondant, que demande le peuple ? Et j’ai presque l’impression de faire de la cuisine fusion (mais pour une version plus traditionnelle, regarde par ici !)

Continue reading “Arancini, coeur au bleu” »

Alokos : les bananes plantains frites

dscf1971

Comme je radote vachement, j’ai déjà dû t’expliquer que l’été dernier, je suis partie (ou plutôt retournée) en Afrique de l’Ouest : j’ai voyagé deux semaines au Bénin et au Burkina Faso à la barbare avec deux amies, c’était ouf, je suis tombée hyper malade, mais passons.

Gustativement, de mon premier séjour (de deux ans) au Burkina Faso, j’avais avant tout été frappée par le tô : une espèce de mixture infâme à base de farine de mil et d’eau, une texture de colle et absolument aucun goût (et en vérifiant ces informations, j’ai appris que c’était le plat national du Burkina. Tout est dit). Je ne m’attendais donc pas à grand chose.

J’avais tort : j’ai redécouvert l’attiéké, la force du miel africain, la pintade grillée, le fromage peul…j’ai découvert les sandwichs à l’avocat, le dolo, le foufou, les spaghettis au gras… Et surtout, j’ai découvert l’aloko.

L’aloko, c’est de la banane plantain (en gros, une grosse banane violette, qui est en fait un féculent) frite. La banane plantain est difficile à trouver en France, mais selon ton quartier, cela peut s’arranger (Wazemmes à Lille, sisi) et j’en ai même découvert à Carrefour en ce moment ! Du coup je me suis jetée dessus et j’ai découvert que c’était super facile à faire. Alors, au départ, tu peux être un peu réticent, tu en as probablement jamais mangé, mais franchement, n’hésite pas une seconde, c’est délicieux, très facile à faire, à l’apéro ça va faire un carton. Ou en plat, juste pour toi tout seul.

Continue reading “Alokos : les bananes plantains frites” »

Pizza à base de patate douce

dscf1464

Eh oui, les pizzas avec une base chelou, c’est ma nouvelle passion. Tu l’as peut-être vu avec ma pizza à base de carottes râpées, j’en ai fait une aux bettraves aussi, c’était top mais les photos étaient pourries…

giphy1

Une fois que tu as fait ta base (avec le légume râpé ou en purée et 1 ou 2 oeufs), tu peux t’éclater sur le topping : souvent, base sauce tomate mais tu peux utiliser du pesto ou de la crème comme une flammekueche, et après, viande, légumes, fromages de ton choix. ici j’ai mis épinards frais, chèvre, noix et miel (avec base sauce tomate mais j’aurais dû mettre du pesto) pour aller avec le côté un peu sucré de la patate douce.

Continue reading “Pizza à base de patate douce” »

Figues au brie et à la poitrine fumée

dscf1400

Il me restait des figues de ma dernière folie, et je voulais faire des folies. Les figues en salé, avec du frometon et du jambon fumé/lardons/bacon, ça marche toujours, comme sur cette tarte ou ce clafoutis. Mon nouveau testeur préféré a rappliqué illico après que je lui ai envoyé la photo (le mec était au meeting de Juppé… Entre gras et politique, j’avais fait mon choix) et a tout dévoré (avec le reste de crumble au potimarron). Quand à moi, vu que je n’ai aucune limite, j’ai raclé le jus de poitrine fumé qui avait caramélisé sur le miel. Voilà. Si tu n’es pas encore convaincu, je ne sais pas ce qu’il faut faire.

Continue reading “Figues au brie et à la poitrine fumée” »

Que faire avec… des fanes de radis et de carottes

dscf1119DSCF9977

Enfin un nouveau « Que faire avec… », très longtemps après Que faire avec… des citrons confits. J’en prépare plusieurs depuis un moment en fait, mais ça demande beaucoup de recettes sur le même thème…

Alors les fanes de radis ou de carottes, c’est typiquement le truc qu’on jette systématiquement sans réfléchir, alors qu’en fait, on peut les laver, les congeler/mettre de côté pour les utiliser dans des vrais bons plats. C’est écolo, recyclage et tu économises des sous. Topissime. Et comme je suis gentille je t’explique. A savoir que j’ai convaincu plusieurs personnes, dont mon cher père, de l’intérêt de garder les fanes !

Continue reading “Que faire avec… des fanes de radis et de carottes” »

Le plus parfait des cakes salé (version chorizo poivrons & ses variations)

DSCF4787

Je n’ai jamais trop aimé les cakes salés. Souvent, je les trouve trop denses, un peu étouffe-chrétien, et je n’y pense pas forcément spontanément. Mais cet été, j’ai quand même essayé d’en faire plusieurs fois, sauf que toutes les recettes soit disant « parfaites » étaient tout ce que je n’aime pas. Or, deux fois de suite, chez des amis, j’ai goûté des supers bons cakes qui m’ont fait complètement craquer mon slip les boutons de mon pantalon. Et ils m’ont tous les deux donné la même recette de base : le cake marmiton.

Ok.

J’ai testé donc, en reprenant une version que j’avais adoré : chorizo poivrons (ce ne sont pas mes parfums préférés de base mais cuits comme ça dans un cake c’est un régal). Et en vrai ce cake est vraiment délicieux, ça marche à tous les coups. Je l’ai fait pour une vente de gâteaux pour le théâtre, avec mon brownie chocolat noir – chocolat au lait praliné noisettes, et il a eu pas mal de succès. Je ne suis pas hyper modeste donc je te mets un des commentaires que j’ai eu (Merci beaucoup C. (Et T. aussi, qui m’a envoyé un message pour le brownie, vous êtes trop choux))

sans-titre-1-2Du coup vazi lance toi les yeux fermés.

Continue reading “Le plus parfait des cakes salé (version chorizo poivrons & ses variations)” »