spéculoos

Enfin… THE RECETTE DE CHEESECAKE, ONCE AND FOR ALL

Cela fait combien, deux ans que je te rabâche ma passion pour le cheesecake et mon désespoir parce que je ne trouve pas la recette parfaite ? J’ai publié trois recettes de cheesecake sur ce blog, mais depuis que j’ai testé celle-ci, j’en ai supprimé une, parce qu’elle ne lui arrivait pas à la cheville et que c’était donc de la publicité mensongère et puis j’ai mis les précisions d’usage sur les autres (j’ai laissé celle de J.F. Piège parce que tout de même, et celle-ci, qui est un peu plus dense mais après tout il en faut pour tous les goûts).

Mais alors, qu’est ce qui a changé et qui fait que cette recette est parfaite ?

  • Le sucre. J’adore le sucre roux, notamment la vergeoise, en cuisine, même si elle donne une coloration plus foncée aux cheesecakes. Mais NON, ERREUR : la texture n’était pas du tout la même ! Bref, sucre blanc basique.
  • Les biscuits. En général, je prends des spéculoos parce que je viens du Nord et que c’est trop bon ; ici c’est toujours le cas, mais j’en ai mis beaucoup plus, en les faisant remonter sur les bords, ce qui empêche le cheesecake de craqueler en sortant du four (la crème ne va pas se rétracter de la même façon avec les biscuits autour)
  • La crème : au lieu de mettre 100% philadelphia, j’ai mis une toute petite partie de crème fleurette (pour être honnête, c’était surtout parce qu’il m’en restait, mais pari réussi).
  • La cuisson : moins fort, plus longtemps.

Du coup, voilà ma recette finale, désormais je crois que je ne ferais que des adaptations de cette recette (à part pour le cheesecake au chocolat blanc que je veux absolument tester), et ici c’est une version absolument décadente mais ouf : Spéculoos, banane, caramel beurre salé (offert par mes ex-collègues). Si tu préfères le classique coulis de framboises, je ne te juge pas.

Continue reading “Enfin… THE RECETTE DE CHEESECAKE, ONCE AND FOR ALL” »

Brioches en tourbillon spéculoos pralin

DSCF3607

Avec mes collègues stagiaires, nous avons voulu faire un pique-nique pour fêter l’arrivée du beau temps (c’était il y a quelques semaines, depuis c’est fini…). Comme d’habitude, je saute sur l’occasion de cuisiner quelque chose, et je promets des brioches, et pas n’importe lesquelles… j’avais repéré les briochettes pralinées de Beau à la Louche, et j’envisageais d’y donner une touche nordiste en y mettant de la pâte de spéculoos. Je promets donc monts et merveilles à mes collègues, mais j’étais fatiguée, donc après la première levée, je décide de laisser lever pendant la nuit, et de cuire le matin. Fail. Les brioches ont retombé et se sont durcies. J’étais dégoûtée ! Heureusement il me restait une bonne moitié de pot de pâte de spéculoos. Je me suis donc acharnée.

Deuxième essai : j’étais au taquet. Certes, j’ai mangé une bonne partie du pot de pâte de spéculoos, mais j’ai fait les trois étapes dans la soirée, les brioches ont bien levé, et c’était délicieux ! J’aurais peut-être pu mettre plus de pâte de spéculoos pour renforcer le goût, à méditer… En tout cas, tout a été dévoré. Une merveille de gras, mais il faut avoir quelques heures de libres dans la journée pour ne pas trop faire durer les étapes !

Continue reading “Brioches en tourbillon spéculoos pralin” »

Streusel aux fruits rouges

dscf0799

Que te dire ? Je reprends les cours, cela m’ennuie déjà (non je ne suis pas en cours présentement je ne vois pas pourquoi tu dis ça), j’écris des critiques littéraires, je reprends le goût des bières nordiques, bref je reprends le rythme habituel : cours, sport, concerts, anniversaires, blog… En vrai je ne sais pas pourquoi les gens aiment autant l’automne. Apparemment, ce serait la saison des chocolats chauds, des trucs à la citrouille, des soirées cocooning en pull au coin du feu… Je vais peut-être faire ma rageuse mais perso je cocoone pas trop, l’automne c’est beaucoup de boulot, c’est peu de vacances, beaucoup de révisions, la lumière et les beaux fruits qui s’en vont… et je n’ai pas de feu (j’en pleure). Mais bon, j’arrête de ruminer.

Du coup, j’en profite pour cuisiner les derniers fruits de l’été ; je pleure en disant adieu à la rhubarbe, à la mûre, à la pêche et à la figue, dont je n’ai pas du tout eu assez le temps de profiter, et je me jette sur les derniers fruits rouges. En plus, septembre, c’est le mois des anniversaires (on a calculé, c’est 9 mois après les fêtes de fin d’année. Tout est dit). Or, chaque anniversaire est l’occasion de cuisiner quelque chose de nouveau, et à chaque anniversaire, en général, je reçois des commandes. L’année dernière, ma très chère colocataire m’avait demandé un roulé au Nutella. J’aime pas trop les roulés de manière générale (à part pour des pièces de théâtre) mais comme je suis vraiment très sympa j’avais fini par accepter. Bref. Cette année, elle voulait des framboises. Mais elle aimait pas associé aux pistaches (alors que moi j’adore…) et elle a fait mon gâteau préféré, framboises-amandes tout l’été (il a beaucoup de succès celui là). Du coup, j’ai fouillé dans mes dossiers, dans mes notes, j’ai balancé toutes les idées que j’avais, et c’est cette recette de streusel qui a gagné.

Le streusel c’est vraiment l’idée parfaite : base cheesecake à la ricotta, fruits rouges, crumble, et coulis pour servir. C’est frais, pas trop lourd, et franchement, ça a vachement plu. Du coup je suis sympa, je te la file. De rien.

(Petite anecdote, mais le mauvais réseau de ma très chère école a fait planter en milieu d’article, mais j’ai rien remarqué et j’ai continué. J’ai donc dû tout réécrire par la suite. Heureusement que je t’aime bien.)

Continue reading “Streusel aux fruits rouges” »

La semaine des tiramisus : recette classique et version speculoos-caramel beurre salé

J’ai cuisiné beaucoup de tiramisus dans ma vie. Vraiment beaucoup. Pendant un an, j’ai dû cuisiner des gâteaux à quelqu’un qui n’avait pas de four, ce qui limitait grandement les possibilités… Au deuxième tiramisu classique, j’en avais déjà marre, donc j’ai fureté sur internet et j’ai innové…

Le tiramisu aux framboises (que ce soit à base de biscuits à la cuillère ou de biscuits de Reims) ne m’a pas convaincu : c’était bon, mais on avait pas du tout l’impression de manger un tiramisu, plutôt un de ces gâteaux qu’on peut acheter tout fait avec de la crème, bof. Le tiramisu nutella banane (oui, j’ai osé) avait beaucoup plu à mes trois testeurs mais perso j’avais trouvé ça assez écœurant (sans blague). En plus utiliser des trucs industriels tout fait style nutella dans les gâteaux, j’aime moyen (à part pour certains lava cookies…). Le tiramisu au spéculoos m’avait bien plu (c’est mon coté Nordiste (même si j’ai honte de le dire au vu de nos résultats à certaines élections régionales…)) mais j’ai atteint l’apothéose avec spéculoos-caramel beurre salé (c’est mon autre coté, le coté Breton…), que j’ai de plus testé de plein de manières possibles (écraser les biscuits, ne pas écraser les biscuits…).

Du coup, quand Marron m’a demandé si je pouvais lui faire un tiramisu, « mais classique hein, sans trucs bizarres » j’avais tellement l’habitude que je l’ai fait en révisant l’histoire des médias et de l’espace public (ça envoie du rêve, je sais). Une fois fini, c’est Jaune (qui a eu sa version à part sans café, cette enfant difficile) qui m’a dit qu’elle en voudrait bien un autre, mais cette fois-ci celui dont je me vantais, le spéculoos-caramel beurre salé…

Continue reading “La semaine des tiramisus : recette classique et version speculoos-caramel beurre salé” »

Pâte de Spéculoos

 

Si tu habites dans le Nord, tu sais donc que les Speculoos sont l’essence de la vie et que les cafés parisiens qui te donnent un carré de chocolat avec ton café devraient juste être rayés de la carte. Et aussi que le Speculoos, pour cuisiner, c’est genial ; les muffins, brownies, madeleines, coulants au coeur pâte de Speculoos, c’est l’essence même du gras et du bonheur. Dévoré a la barbare sur des crêpes, bagels ou pain, comme du nutella, c’est génial aussi.

Maintenant que tout est dit, je te propose de la faire maison, c’est super rapide, moins cher et comme ça tu peux faire pile la dose que tu veux. Par contre, recette au mixeur obligatoire.

Continue reading “Pâte de Spéculoos” »