pommes de terre

Gnocchis de carottes

DSCF7668

Aprés mes gnocchis de potimarron et mes gnudis (qui sont un peu dans le même style quand même), je récidive en faisant des gnocchis de carottes, d’aprés une recette trouvée sur Emi’s cooking ; Ici on est des grandes fanes (tu l’as ?) de carottes, on achète 1kg5 par semaine (vraiment). En ce moment, je ne sais pas si tu as remarqué, je poste un peu moins, je commence à avoir pas mal de cours, en plus du mémoire et du théatre, ça commence à faire beaucoup, alors il faudrait que je fasse des recettes faciles et rapides… Mais non. Les gnocchis, notamment, c’est super, super long. Le temps de faire la pâte de former les gnocchis, de les cuire, de les faire revenir à la poêle, tout le monde est déjà mort de faim… Mais ça permet de faire des trucs un peu plus sains que ceux de pommes de terre, et c’est un peu la classe quoi.

Continue reading “Gnocchis de carottes” »

Croquettes de pommes de terre à la raclette et au salami, pour finir les restes…

Ca, c’est la recette des restes de raclettes dont tu sais pas quoi faire. En plus, c’est vachement bon et pas trop long. Et validé par la #Teamgras.

On a tenté deux versions, en friture et au four : y’a pas à dire, la friture c’est quand même meilleur mais bon, le four c’est coule aussi, et puis tu culpabilise un peu moins…

  • Un reste de pommes de terre déjà cuites, sans peau
  • Quelques tranches de charcuterie (ici du salami)
  • Quelques tranches de fromage à raclette
  • Chapelure
  • Sel, poivre

Réduire les pommes de terre en purée (avec éventuellement un peu lait pour agglomérer). Saler, poivrer.

Découper la raclette et la charcuterie en petits morceaux.

Remplir un petit bol de chapelure : Former une petite boule de purée, faire un trou, mettre un bout de fromage et de charcuterie, refermer et rouler entre les mains pour faire une boule réguliére. Rouler dans la chapelure. Mettre de coté et recommencer jusqu’à épuisement des ingrédients.

Donc là, selon le mode de cuisson choisi :
– Mettre sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé et enfourner dans un four préchauffé à 190°c pendant une quinzaine de minutes, en retournant à mi-cuisson.

Au four, les boulettes ne foncent pas beaucoup, mais elles durcissent

– Faire chauffer de l’huile de friture dans une poele et faire revenir les croquettes de tous les cotés. Eponger sur du sopalin.

Voilà ! S’il te reste encore du fromage à raclette, la solution c’est d’en faire des feuilletés en les mettant entre deux rouleaux de pâte feuilletée et en découpant des carrés : j’avais fait ça au nouvel an dernier et tout était parti en 5 min !

Bon gras <3

Quelques idées de soupes pour l’hiver

S’il y a un truc que j’ai malheureusement hérité de ma mère, c’est un certain manque de talent concernant la soupe. Pourtant ça devrait pas être compliqué la soupe, des légumes, une patate, un bouillon cube, hop ! Mais en général les miennes sont pas top, et du coup, aprés plein de ratages divers et variés, je te mets celles que j’ai bien réussi. (Tu remarqueras aussi qu’en ce moment je publie beaucoup et que je bosse pas beaucoup sur mon mémoire. Mais on ne juge pas).

Soupe de brocolis-boursin

Faire cuire le brocolis avec un bouillon-cube. Ici, pas besoin de pomme de terre, vu qu’on ajoute la moitié d’une boite de boursin (voire toute la boite selon tes goûts et ta quantité de brocolis), et qu’on mixe le tout. ca fait une soupe un peu épaisse, vraiment goûteuse, probablement la plus appréciée de mes colcos.

 Soupe potiron chataignes

Couper le potiron en cubes en enlevant la peau. Faire cuire à l’eau avec un bouillon cube, mixer le tout. Faire revenir des éclats de chataignes cuites (ça s’achète en boite) dans une poele sans matière grasse et servir avec la soupe, on peut même ajouter des lardons.

Soupe navets noisettes

Les navets se mangent avec la peau, donc il faut juste les laver, enlever les extrémités et les faire cuire en morceaux avec un bouillon cube et une pomme de terre épluchée en morceaux. Ajouter un peu de lait végétal de noisette (ou du lait normal mais le lait de noisettes ajoute un truc en plus et on ne sent plus trop le goût pas terrible des navets) et mixer. Servir avec des éclats de noisettes.

Pour d’autres idées de soupes déjà publiées sur ce blog :
Soupe potimarron, lait coco, curry
Soupe carottes poires

Brandade de Morue

Ici, à Salamanca, on est tout prés du Portugal, donc le bacalao, c’est à la mode. Mais déjà qu’en allant à Lisbonne on a galéré pour trouver des accras, la brandade c’était completemment impossible à trouver.

Sauf que moi, ma nounou, elle me faisait de la brandade de morue.

La conclusion était évidente : j’allais choquer mes colocs en faisant un nouveau plat chelou.

Continue reading “Brandade de Morue” »