gingembre

Épinards au gingembre et halloumi grillé

Ca y est, j’ai réussi à me blesser de nouveau. Quasiment un an sans blessure, c’était déjà un record. J’ai poussé, repris le sport de contact et bim ! Cheville foulée. Pas d’immobilisation -heureusement- cette fois-ci, mais une belle attelle et quelques semaines sans sport. J’ai donc quelques difficultés à cuisiner en ce moment, et surtout à faire mes courses : y aller, faire le tour du magasin, revenir et monter 6 étages avec les courses… une vraie torture. Cependant, hors de question d’abdiquer : la nourriture reste mon remonte moral quand ma cheville m’élance et cuisiner me change les idées.

C’est dans ce contexte que j’ai testé ce plat ; pas le meilleur en ce temps caniculaire, mais un délicieux repas d’inspiration indienne !

Continue reading “Épinards au gingembre et halloumi grillé” »

Quinoa à la japonaise

Alors ok, là, on est pas dans un plat aussi vendeur que le Mac’n’cheese dont mes collègues me rabattent les oreilles depuis qu’elles ont découvert mon blog. Et pourtant, c’est une recette qui change vraiment la vie ; c’est un peu la recette de base, que tu peux faire avec des ingrédients du placard (ok, tout le monde n’a pas d’huile de sésame dans son placard mais déjà tout le monde devrait parce que ça change la vie, et surtout je veux dire pas des ingrédients frais, donc si tu achètes le matos, tu auras toujours ce qu’il te faut sous la main pour improviser ce petit plat) et qui te pimpe un ingrédient qu’on cuisine en général de façon très basique : le quinoa. Alors oui, le quinoa est quand même un ingrédient de hipster assez cher, mais c’est ultra bon, et puis vachement bon pour la santé, avec beaucoup de protéines, d’où une grosse consommation des végétariens (et de moi).

Bref, c’est la recette de la petite sauce ultra facile et ultra rapide (si tu sais couper un oignon c’est bon en gros) qui sublime une céréale de base, trouvée chez Clothilde.

 

Continue reading “Quinoa à la japonaise” »

Chutney de pomme au vinaigre balsamique, gingembre et aux raisins secs

Après ma fameuse tarte aux pommes, il me restait plein de bouts de pommes cassés. J’aime pas jeter (radinerie et anti-gaspillage sont mes motos), alors j’ai cogité un peu pour trouver ce que j’allais pouvoir faire avec des pommes et les ingrédients du placard. Réponse automatique : un chutney.

Lorsque j’ai apporté mon pot de chutney avec ma tarte à la soirée de Nouvel an, j’ai eu la moitié des regards enthousiastes, et l’autre moitié carrément interrogateurs. Kézako ? Je t’explique : le chutney est un condiment sucré-salé indien et pakistanais, qui s’utilise donc pour assaisonner les plats. Il ne se fait traditionnellement pas à la pomme mais plutôt à la mangue ou aux fruits exotiques ; la pomme fait partie des adaptations anglaises (eh oui Inde et Pakistan anciennes colonies anglaises, vois-tu (mais j’espère que tu le savais déjà)).

Nous en avons dévoré un pot avec du foie gras, j’ai offert un pot à mon père pour le manger avec du riz, et moi même je l’ai mangé avec des légumes rôtis, du riz et des boulettes de potimarron. Un délice qui se garde quelques semaines au frigo…

Continue reading “Chutney de pomme au vinaigre balsamique, gingembre et aux raisins secs” »

Boulettes de boeuf au four à l’asiatique et leur salade

DSCF4048

Le rythme parisien est différent de celui de province (j’aime pas ce mot d’ailleurs, qui sonne hyper négatif…). J’ai toujours adoré Paris en tant que touriste, mais depuis que je dois me balader en vélo au milieu des klaxons et de la pollution, compter 30min à 1h de transport dès que je sors et avoir la flemme d’aller au cinéma parce que c’est loin… j’ai un peu le blues de Lille. Paris me fatigue.

Je sors moins, et passe donc régulièrement des soirées tranquille, à écouter les radios belges et à… cuisiner. Juste pour mon petit plaisir depuis que je n’ai pas de colocataires. Interdiction de se démotiver. Du coup, un soir, j’ai acheté de la viande (incroyable) et j’ai passer plus d’une heure à concocter ce petit plat, un peu long mais tellement délicieux que c’est comme un resto chez moi. Voilà l’idée.

J’ai trouvé la recette de ces boulettes par ici, c’est clairement addictif et assez peu gras (tout est relatif). Chaudes avec une salade froide, la feta et le basilic, c’est une tuerie ! J’ai d’ailleurs reçu pas mal de messages sur instagram me réclamant la recette… Tu peux bien sûr préparer les boulettes et leur sauce seules, pour les déguster avec des pâtes, du riz, des légumes ou comme l’a fait ma chère collègue de travail après m’avoir demandé la recette, avec des frites de patate douce au four…

Continue reading “Boulettes de boeuf au four à l’asiatique et leur salade” »

Salades de début d’été

Pour survivre à cet été caniculaire, il faut des salades, fraiches, ultra rapides et originales…

DSCF3709

Salade de fraises, bleu et épinards

Une barquette de fraises équeutées, lavées et découpées en deux, 50 g de bleu émietté et 200 g d’épinards frais. Sel, poivre, vinaigre balsamique, c’est un délice.

DSCF4037

Salade à la thaïe

1 concombre et 1 mangue épluchés et coupés en morceaux, 1/4 d’oignon rouge finement émincé, quelques feuilles de menthe ou de coriandre, une poignée de noix de cajou, sel, poivre et un peu de gingembre râpé !

DSCF4053

Salade méli mélo fraiche de l’été

1/2 pastèque, un avocat, 1 melon, 100 g de feta, le tout en cubes, sel, poivre, et basilic.

Enregistrer

Aubergines vapeur à la vietnamienne

dscf1648

J’ai enfin déménagé ! Ah, la joie de faire des cartons pour les défaire le soir même à quelques pâtés de maisons de là, et tout ça pour les refaire dans trois mois pour le stage… M’enfin, c’était du beau boulot, mais étant dans les cartons et le stress, je n’ai pas beaucoup cuisiné ces derniers temps, et, de retour chez mes parents, je ne sais pas si je cuisinerai beaucoup par la suite (à part des bredele !)… Mais je t’ai quand même mis de côté cette recette !

Alors je sais que l’aubergine n’est pas de saison, mais franchement, à part pour les courges et les fruits, je n’arrive pas trop à respecter les saisons… Je suis trop habituée aux courgettes et tomates toute l’année ! Et puis en voyant cette recette sur Piment Oiseau, comment résister ? On déguste l’aubergine froide avec deux sauces super parfumées, délicieux… Pour préparer ton petit bidou aux fêtes. De rien.

Continue reading “Aubergines vapeur à la vietnamienne” »

Purée pois-cassés gingembre lait coco

DSCF8556DSCF8559

Bah c’est bon, on a tout fini. Mémoire, Grand O, Soutenance. Le M1 quoi (même si on n’a pas encore les résultats). Les premières vacances (le lendemain) à Rennes avec les copines, week-end gastronomique à base de crêpes, de tarte tatin courgette chèvre pesto, de gâteau aux framboises (qui fut très apprécié) et de pumpkin pie. Et puis le retour à Lille pour deux petites semaines avant le Japon, il faut organiser le reste des vacances aussi, convertir les sous, prendre des AirBnb et des avions…

Bref, j’organise tout, prend en compte le fait que ja vais prendre 10 kg (au bas mot) au Japon, et dépenser tout l’argent qu’il me reste, donc je mange des choses économiques et bonnes pour la santé ! Et les légumineuses c’est parfait pour ça : pas cher, plein de protéines et bien nourissant. Je me souviens d’une soupe de pois-cassés aux lardons de mon voyage à Amsterdam il y a quelques années, là c’est complétement différent, un peu plus à l’indienne, une purée toute douce, super simple, j’ai vraiment apprécié !

Continue reading “Purée pois-cassés gingembre lait coco” »

Tartare saumon & poire

DSCF8176

Comme je l’ai confié à un pote : « j’ai l’impression d’être une invité VIP au Gala de Sciences Po oklm ». J’adore le poisson, surtout le saumon, mais mes finances me réduisent souvent à des plats plus simples et sans viande ou poisson… Mais cette semaine, c’est les vacances, je suis seule, je me fais plaiz, et j’ai donc fait un petit tartare de saumon.Je l’ai dévoré, pour moi seule, en plat principal, mais tu peux bien sur faire des petites parts pour plusieurs personnes…

Sinon je refais -comme toujours- des photos par-ci par-là, le moelleux au chocolat sans beurre et sa crème anglaise pour un anniversaire, la salade bettrave poire feta pour la bonne conscience… Un jour je ferais un article des avant/aprés, ce sera édifiant (faut que je pense à garder les vieilles photos moches…).

Continue reading “Tartare saumon & poire” »

Nira Tsukune, galettes de poulet japonaises

 

Encore une fois, je suis dans l’overdose japonaise… Tu auras remarqué, cette recette ressemble beaucoup aux Tsukune de la semaine dernière : en fait c’est plus ou moins la même recette ; Tsukune vient de Tsukunero qui veut dire « malaxer puis modeler ». L’idée est donc de faire des galettes avec les petites boulettes de poisson ou de poulet malaxées avec ce qu’on veut.

J’ai récupéré la recette (et l’explication, j’avoue roooh c’est bon), sur Beau à la Louche, un de mes blogs préférés ; il y a de moins en moins de publications récentes mais les archives sont pleines de bons trucs, et d’ailleurs je cuisine souvent ses plats (Entremet, Gateau de croques, Courges de toutes sortes ou Gnocchis)

La recette est assez simple, comme d’habitude avec ce genre de galettes,
le seul truc un peu chiant est de les faire cuire une à une…

  • Quelques brins de Nira (remplacable par de la ciboulette ou de l’oignon nouveau)
  • 50 g de farine
  • 300 g de poulet cru haché ou mixé
  • 1/2 tasse de lait
  • 1 c à s de sauce soja
  • 1 oeuf
  • 1/ c à c de purée de gingembre

Pour la sauce :

  • 2 c à s de sauce soja
  • 2 c à s de miel liquide

Ciseler les brins de Nira. Dans un grand saladier, mélanger basiquement tous les ingrédients de la pâte.

Faire chauffer une poêle avec un peu de matière grasse. Faire cuire des petits paquets de pâte recto verso.

Servir avec la sauce, faite en mélangeant miel et sauce soja.

Bon ap’ !

Tsukune, boulettes de poulet japonaises

Oui en ce moment je cuisine beaucoup, beaucoup. J’aime trop manger (tu l’as ?).

Ces boulettes ont le même goût que celles des restos japs ; elles sont laquées avec un sauce soja caramélisée, mes colocs ont adoré et moi aussi : Elles sont super bonnes, avec un peu de riz ca te pimpe un repas direct.

  • 250 g de blancs de poulet
  • 2 oignons nouveaux
  • 1 oeuf
  • 1 c à c de graines de sésame
  • 1 c à s de chapelure Panko japonaise (sinon tu peux prendre de la chapelure normale)
  • 2 c à s de maïzena
  • 1 c à c de gingembre haché
  • 2 c à s de coriandre ciselée
  • Sel, poivre
  • Huile de tournesol

Sauce :

  • 5 c à s sauce soja
  • 2 c à s sucre roux
  • 2 c à s d’eau
  • 3 c à s de mirin
  • 1 c à c de gingembre en poudre
  • 1 pincée de piment si tes colocs à toi supportent

Mixer la viande avec les oignons.

Mélanger la viande, la coriandre, l’oeuf, le sésame, le gingembre, le sel et le poivre.

Ajouter la chapelure, bien mélanger. En remettre si le mélange est trop liquide. Mettre la maïzena dans un bol. Former des boules avec la main et les rouler dans la maïzena. Réserver.

Faire chauffer l’huile dans une poêle, et faire revenir les boulettes de chaque coté pour qu’elles soient bien dorées. Les mettre au fur et à mesure sur une feuille de papier absorbant pour éponger le trop plein d’huile.

Faire la sauce pendant ce temps là : c’est facile, tu mets tout dans une casserole et tu fais chauffer jusqu’à ce que le tout caramélise. Et tu sers ça avec les boulettes.

 Bon ap’ !