Végétarien

Quelques idées de soupes pour l’hiver

S’il y a un truc que j’ai malheureusement hérité de ma mère, c’est un certain manque de talent concernant la soupe. Pourtant ça devrait pas être compliqué la soupe, des légumes, une patate, un bouillon cube, hop ! Mais en général les miennes sont pas top, et du coup, après plein de ratages divers et variés, je te mets celles que j’ai bien réussi. (Tu remarqueras aussi qu’en ce moment je publie beaucoup et que je bosse pas beaucoup sur mon mémoire. Mais on ne juge pas).

Soupe de brocolis-boursin

Faire cuire 1 brocolis lavé et coupé avec 1 bouillon-cube. Ici, pas besoin de pomme de terre, vu qu’on ajoute la moitié d’1 boite de boursin (voire toute la boite selon tes goûts et ta quantité de brocolis), et qu’on mixe le tout. Ça fait une soupe un peu épaisse, vraiment goûteuse, probablement la plus appréciée de mes colocs.

 Soupe potiron chataignes

Couper 1 potiron en cubes en enlevant la peau. Faire cuire à l’eau avec 1 bouillon cube, mixer le tout. Faire revenir des éclats de châtaignes cuites (ça s’achète en boite) dans une poêle sans matière grasse et servir avec la soupe, on peut même ajouter des lardons.

Edit : je l’ai refaite avec un potimarron et un peu de curry, un délice !

Soupe navets noisettes

Les navets se mangent avec la peau, donc il faut juste les laver, enlever les extrémités et les faire cuire en morceaux avec 1 bouillon cube et 1 pomme de terre épluchée en morceaux. Ajouter un peu de lait végétal de noisette (ou du lait normal mais le lait de noisettes ajoute un truc en plus et on ne sent plus trop le goût pas terrible des navets) et mixer. Servir avec des éclats de noisettes.

Bon ap’ !

Lasagnes végétariennes aux courgettes, à la ricotta et aux petits pois

Alors si, comme mes colocs, tu as eu un instant de déception en voyant que c’était des lasagnes végétariennes, et non pas la version habituelle dégoulinante de viande et de sauce tomate, ne désespère pas.

Parce que déjà, c’est pas parce que c’est végétarien que c’est pas fat (et là y’a du fromage en veux tu en voilà) (comme dans ces lasagnes d’ailleurs) et parce que surtout c’est tellement moins cher que ton porte monnaie post-fêtes va te remercier. Et puis franchement, c’est super bon.

La recette a l’air un peu longue, elle l’est comme toutes les recettes de lasagnes, mais par contre c’est franchement pas compliqué et t’auras de quoi manger pendant un bon moment (ça se congèle au pire).

Continue reading “Lasagnes végétariennes aux courgettes, à la ricotta et aux petits pois” »

Frites de légumes au four

Joyeux Noël !

Je sais, en ce moment tout le monde balance des recette de bûches, de biscuits, de viandes et de trucs du genre, mais chez nous Noël c’est basiquement fois gras + huitres du coup rien d’intéressant à publier, je cuisine rien et je mets les pieds sous la table. Du coup, j’ai fait un truc un peu léger sympa pour quand tu rentres chez toi et que tu te demandes comment tu vas rentrer dans ta robe du Nouvel An (oupsi).

Ce truc, c’est génial. C’est un peu long à cuire (surtout quand on a qu’une pauvre grille et pas de plaque dans son four) mais c’est vachement bon, et pas du tout fade grâce aux épices (tu peux aussi mettre un peu de sauce soja, c’est pas mal), en plus tu peux utiliser les quelques pauvres légumes de fin du frigo laissés par tes colocs… Moi j’ai fait ça avec un panais, deux carottes et une courgette, mais à toi de voir !

Continue reading “Frites de légumes au four” »

Tajine de légumes d’hiver et de fruits secs : Potiron, carottes, navet

Pour les vacances de Noël, mes colocs sont rentrées chez leurs parents, mais moi j’habite à quelques rues de chez eux donc je suis restée tranquille à l’appart. Du coup j’en profite pour manger des trucs que les filles n’aiment pas forcément : de la coriandre, de la cannelle, des navets…

C’est un tajine vraiment sympa (perso j’ai eu la main lourde sur les épices mais t’as qu’à faire attention), on peut rajouter des pois-chiches cuits, du boulgour… Je l’ai trouvé sur cuisine métissée, qui le fait avec du rutabaga, mais je suis un peu une fifolle donc j’ai mis des navets.

  • 1/4 de potiron
  • 3 navets ou rutabaga
  • 2-3 carottes
  • 10 pruneaux d’agen
  • 10 abricots secs
  • 1 oignon
  • 2 grousses d’ail
  • Un bouquet de coriandre
  • 1-2 c à s de graines de sésame.
  • Sel, poivre, ras-al-hanout, curry, curcuma, gingembre, cannelle, paprika

Laver, éplucher les légumes et les couper en morceaux. Eplucher et émincer l’oignon, le mettre dans une poele avec un peu d’huile d’olive. Faire revenir 5min à feu doux. Ajouter l’ail épluché et écrasé, les carottes et les navets en morceaux, avec assez d’eau pour recouvrir les légumes.

Dix minutes plus tard, ajouter les cubes de potiron. Balancer les épices, au goût. Faire cuire à feu moyen 20-30 minutes en remuant réguliérement. Les légumes doivent être tendres, enlever l’éventuel excès d’eau.

Découper les fruits secs en morceaux, hacher la coriandre. Faire revenir quelques minutes les graines de sésame dans une poele à sec. Ajouter le tout, laisser revenir encore 5 min.

Et voilà, un peu long mais franchement bon et même plutôt sain ! Bon ap’

Que faire avec… du citron confit ?

DSCF3965

Je sais pas si t’as suivi, mais y’a pas longtemps je t’ai expliqué comment faire du citron confit. C’est facile, c’est pas cher et ça se garde 6 mois, donc autant le faire toi même, ça t’évite les ajouts bizarres et autres conservateurs quand tu les achètes dans le commerce…

Mais du coup, comme moi, tu t’es retrouvé avec ton gros pot dans le frigo, avec zéro idées de quoi en faire. Heureusement, me voilà à ta rescousse. (You’re welcome)

Continue reading “Que faire avec… du citron confit ?” »

Gnocchis de potimarron

Comme souvent dans mes expériences culinaires, il y avait des restes, et j’ai bidouillé. Aprés mes pancakes au potimarron, j’ai congelé ce qui me restait de purée et aprés les gnudis, j’avais bien envie de gnocchis… Enfin en vrai, j’ai pas eu l’idée tout de suite, mais comme toute nordiste qui se respecte, j’écoute les radios belges, et Classic 21 a une rubrique cuisine. J’avais noté vite fait leur idée de faire des gnocchis au potimarron avec quelques amaretti dans la pâte, et me voilà partie.

Autant te prévenir, les gnocchis, c’est un peu long, voire même trés long, mais c’est franchement coule et ça change des gnocchis habituels !

Continue reading “Gnocchis de potimarron” »

Centième article : Un dîner de gros avec un Cobbler à la patate douce et un gateau au chocolat complétement raté

Et oui ! J’atteins enfin le centième article. J’avoue quand j’ai commencé je pensais que je m’en lasserais bien avant, résultat, j’essaie de m’améliorer niveau photos, j’achète des beaux plats pour les photos et j’envisage même d’acheter un nom de domaine ! Bref, merçi aux copins qui viennent lire et qui me font des comz, et surtout à tous mes testeurs qui supportent mes essais chelous.

Parce que oui, du coup, on a organisé un dîner de gros avec les copains et les colocs, avec beaucoup trop de nourriture pour les 6 personnes qui nous étions. J’ai tenté une recette de gateau au chocolat mais le moule à cake avait disparu, j’ai improvisé, refait des courses, doublé les doses… et le résultat était vraiment pas terrible. Genre vraiment nul. Du coup je vous épargne cette recette, mais j’abandonne pas, je retenterais un jour ! Et pour le salé, j’ai fait un de mes classiques, le cobbler à la patate douce.

Le Cobbler salé c’était ma grande réussite culinaire d’Espagne : normalement, la recette est sucrée, on fait compoter des fruits qu’on recouvre d’une pâte à biscuit / brioche qui cuit en absorbant le jus. Trop bon. En version salée, on recouvre les légumes d’une pâte à scones. Le pain et le plat en même temps quoi, parfait pour l’hiver !

Continue reading “Centième article : Un dîner de gros avec un Cobbler à la patate douce et un gateau au chocolat complétement raté” »

Gratin d’aubergines à la mozzarella et aux olives noires

Les révisions ont commencé donc on veut des plats fatos bien réconfortants de l’hiver, mais le gala n’est pas encore passé donc faut rester un minimum sain si on veut pouvoir rentrer dans notre robe… Du coup j’ai voulu faire un truc avec du fromage quand même mais peut être pas trop d’huile non plus et bref tu vois le style. Du coup j’ai fait… des aubergines.

Marron n’aime pas trop les aubergines, mais apparemment celles-ci lui ont plu : c’est un plat bien consistant, super bon, qui rappelle presque des lasagnes en plus sain d’après Jaune (fromage + sauce tomate). Bref, recette validée, mais un peu longue, heureusement (non) que je devais réviser en même temps…

Continue reading “Gratin d’aubergines à la mozzarella et aux olives noires” »

Même en hiver faut des salades…

Nouvelles idées de salades ! Car même en hiver, c’est parfois agréable de manger froid vite fait…

Taboulé de chou-fleur

J’avoue j’ai juste tenté cette recette parce que ça m’intriguait trop : du chou fleur rapé, ça avait l’air prometteur. Et en plus c’était même pas trop long / chiant à raper ! En gros, tu prends un chou fleur, tu le rape dans les gros trous de la rape ou tu le hache trés fin,et tu mélanges bien avec le jus d’un citron. Aprés t’ajoute tomates en dés, concombres en dés, de la menthe, du persil, et éventuellement des raisins secs, sel, poivre, bref comme un taboulé. Et bizarrement, c’est vachement sympa.

Salade lentilles-feta-oignons rouge-avocat

Au vu de l’impossibilité de prendre une belle photo de cette salade, j’ai failli renoncer mais elle était quand même carrément sympa et a eu le mérite de nous permettre de finir les lentilles gentillement données par mes parents. Donc en gros, tu fais cuire tes lentilles, tu mélange à de la feta en cubes, deux avocats en cubes, un demi oignon rouge épluché et émincé, et tu peux même ajouter des feuilles d’épinards en plus ! Sale, poivre et ajoute un peu de vinaigre balsamique, emballé c’est pesé.
Salade pseudo asiat poulet-haricots verts-poivrons-sésame 
Pour finir un reste de poulet (ça marche aussi sur du poulet rôti d’ailleurs, donc plutôt pratique), j’ai bidouillé cette salade qui était carrément sympa ! Une ou deux poignées de haricots verts déjà cuits, un avocat en cubes (de Sicile, merci les parents de Jaune), sel, poivre. Tu fais revenir à la poele ton poulet en morceaux avec une gousse d’ail, une ou deux cuillières à café de miel, 2 ou 3 cuillières à soupe de sauce soja, 2 cuillières à café de vinaigre de riz, 2 cuillières à café de graines de sésame dorées et deux poivrons coupés en lamelles. Tu mélanges tout, et c’est tout bon !

Aubergines farcies « imam bayildi »

 

Dans ma lutte pour convaincre mes colocs de manger moins de féculents et plus de légumes (même si mes essais de soupes ne sont pas hyper convaincants), j’ai trouvé ces aubergines farcies végétariennes à l’orientale, plutôt parfumées, « imam bayildi » signifiant « l’imam s’est évanoui » (tellement c’était bon, t’auras compris).

Continue reading “Aubergines farcies « imam bayildi »” »