Relativement sain (enfin j’essaie)

La Frita

21755035_10213802778365519_1017596064_o

Pour finir l’été en beauté, une recette de pied-noir super facile, un peu longue à cuire mais tellement simple ! La frita c’est tout simplement des tomates, des poivrons et des oignons confits, et cela se mange chaude ou froide, sur une tartine, une pizza, avec des œufs…

De mon côté, je suis en plein dans les galères administratives, avec les inscriptions à la fac, les papiers du boulot, la mutuelle, l’assurance et surtout mon cambriolage ! Même si j’ai retrouvé un ordi (et que je ne suis plus obligée d’attendre d’être chez mes parents ou des amis pour publier), je n’ai toujours pas d’appareil photo, mais je ne renonce pas, donc j’espère que tu pardonneras la qualité de mes photos…

Continue reading “La Frita” »

Kimchi maison

21618263_10213780848777293_693670139_o

21682631_10213780857577513_37717057_o

Ce n’est pas la première fois que je t’en parle, mais depuis un moment, j’essaie le kimchi maison. Tu sais, ce condiment super pimenté, ce chou fermenté coréen qu’ils servent non stop en Corée (même si tu achètes une bière). J’avais déjà essayé plusieurs fois, mais avec la recette de Piment Oiseau, j’ai trouvé le jackpot ! C’est un peu long mais ça se garde très très longtemps et qu’est ce que c’est bon… Je te donne des grosses proportions, n’hésite pas à diviser par deux !

Et puis avec, tu peux faire du riz frit au kimchi par exemple, ou une poêlée de légumes au kimchi… perso je le mange juste comme ça

Continue reading “Kimchi maison” »

Falafels aux fêves

21682666_10213780847777268_1974096109_o21640575_10213780847257255_730051119_o

Dimanche, nous avons fait un repas familial parisien, avec les cousins bretons délocalisés depuis peu à Paris. L’arrivée à Paris, pour moi c’est quelque chose d’assez difficile : quitter le rythme et la vie nocturne effrénée de province pour trouver les prix et les transports parisiens, ça mine le moral. Donc rien de tel qu’un repas en famille. Et quand on fait ça, j’aime bien faire des mézzés (comme ici).

Mettant cette fois-ci à profit le livre de cuisine de Clea, j’ai fait des falafels, que j’ai servi avec salade de crudités, sauce yaourt menthe, sauce tahini miel, chou rouge et kimchi (mais ça ça n’a pas de rapport. Bientôt je te donne ma recette d’ailleurs). Possibilité supplémentaire : l’accompagner de pitas, ou de naans au fromage ou de pudina paratha, pour le choc des cultures.

J’ai déjà fait des falafels, ici pas grande différence mais j’en profite pour tout te ré-expliquer. Très très simple, pratiquement aucun effort, mais beaucoup d’attente. Le truc le plus important, c’est d’utiliser des pois chiches SECS, et de les réhydrater et bien sécher avant de s’y mettre. Après, en gros, il suffit de    mixer et de faire frire.

Continue reading “Falafels aux fêves” »

Tartare de saumon aux nectarines

DSCF4855 DSCF4860

Un tartare ultra frais et coloré, pour finir l’été en beauté. J’en profite pour te rappeler que le tartare est complètement validé #recettedelaflemme, aussi appelée #izimoney : tu découpes les ingrédients, et tu mélanges ceux de la sauce. Voilà. Pour une autre idée de tartare facile mais plus branchée hiver cette fois-ci, je te renvoie à mon tartare saumon & poire, un délice !

La recette de base de Piment Oiseau préconisait le thon, mais j’en ai pas trouvé dans mon supermarché et mon salaire de stagiaire ne valide pas les poissonneries, surtout parisiennes. Donc va pour du saumon ! En parlant de stage, le mien est bientôt fini, et très vite, j’entamerai ma dernière année d’étude (7 ans, je dois vraiment aimer ça) en alternance ! Je t’en reparle très bientôt…

Continue reading “Tartare de saumon aux nectarines” »

Caponata

DSCF4833

La caponata est une version scicilienne de la ratatouille où les légumes sont cuits avec du vinaigre et sans courgettes. Je vais être honnête avec toi, perso je reste fidèle à notre bonne vieille ratatouille. Mais ça change un peu, et en cet été maussade, ça amène un peu de soleil italien à Paris.

En parlant de vacances avortées, j’en suis réduite à récupérer des guides de voyage « pour plus tard » sans savoir si je pourrais les utiliser un de ces jours. Voilà. Pour l’instant, j’ai une bonne partie de l’Amérique latine (dans un an, je pars me faire un petit road trip, si tout va bien), la Mongolie, la côte pacifique des États-Unis et les sentiers de randonnées bretons. À suivre.

Sinon, petit update sur le site : je fais moins d’articles mais je refonds peu à peu le système des étiquettes, pour le simplifier et faire que tout soit plus facile à trouver. Par exemple, j’ai créé une étiquette poisson, j’ai unifié les recette de chef (salées et sucrées), j’ai séparé vegan sucré et salé, et tout a été simplifié dans le menu (c’est la raison pour laquelle un article sorti de nulle part fait l’inventaire des autres catégories, il sera aussi complété plus tard…). Bref, à suivre !

Continue reading “Caponata” »

Salades pour survivre au Paris estival

anigif_enhanced-29777-1432698463-2

La base de la survie en été : MANGER DES SALADES. Dernières découvertes.

DSCF4101

Salade d’avocat et citron confit : la découverte de l’année, validée par tous mes testeurs. Juste quelques avocats, assaisonnés de citrons confits en morceaux et de jus de citrons confits, avec un peu de poivre. Voilà pour d‘autres idées avec du citron confit !

DSCF4372

Salade de quinoa, melon et maquereaux : 100 g de quinoa cuit, 1 melon en morceaux, une boîte de maquereaux au citron égouttés et coupés en morceaux, 100 g de chèvre frais, quelques feuilles de basilic, poivre (les maquereaux sont déjà assez salés).

DSCF4537 DSCF4536

Salade toute verte : 100g de quinoa cuit, quelques poignées de mâche, 100 g de brocolis cuit à l’eau puis revenu à la poêle, 2 avocats en morceaux, une poignée de pistaches grillées, sel, poivre et quelques feuilles de basilic. La sauce : un pesto de brocolis fait avec le tronc du brocolis coupé en morceaux et cuit à l’eau, mixé avec parmesan, pistaches, huile d’olive, eau, sel, poivre et ail (pour plus de précisions sur les quantités ou sur le pesto maison, regarder par !)

Moussaka, version « allégée »

DSCF4507DSCF4510

Je n’aime pas trop parler de version « allégée ». Disons que ce plat est allégé mais ce n’est pas volontaire, cela tient plutôt de la facilité, rapidité et de ce qu’il y avait au fond de mon placard… pour m’épargner trop de travail, j’ai fait une béchamel vegan sans graisse, j’ai remplacé les pommes de terre par de la patate douce parce que j’adore ça et comme j’avais oublié le formage râpé je me suis contentée de chapelure maison pour le dessus. Et du coup, on en a profité, avec mes testeurs, pour en manger deux fois plus. Donc je te mets les options et tu fais ce que tu veux.

La moussaka est un plat grec à base d’aubergines, de béchamel et de bœuf, qui tient bien au corps et est parfait pour les grandes tablées. Par contre, comme souvent pour ce genre de plats, il est assez long à réaliser…

M., un de mes goûteurs, m’a dit qu’il allait tenter à la maison, ce qui me fait ultra plaisir. N’hésitez pas à me dire et à m’envoyer vos photos quand vous testez mes recettes (merci à ma chère cousine et à ma collègue au nom de fleur, d’ailleurs), ça me fait toujours super plaisir !

Continue reading “Moussaka, version « allégée »” »

Méli-mélo de riz, légumes et tempeh sauce teriyaki

DSCF4467

Comme tu l’as peut-être vu sur Instagram, après le tofu et le seitan (pas convaincue), j’ai fait le test du tempeh, une autre de ces tablettes de protéines végétales qui ne donne pas très envie visuellement. Je me boboïse (encore plus qu’avant). Verdict : pas mal du tout ! Alors ça reste toujours un peu cher, mais une très bonne source de protéines (je me remets au sport intensif, il en faut), plus ferme que le tofu et avec plein de goûts plutôt cool.

Et avec ce tempeh, j’ai fait un grand méli-mélo très sympa, une « casserole » comme ils disent en américain, terme pas vraiment traduisible. Un plat parfait pour les restes, qui s’adapte à toutes sortes de féculents, protéines et légumes surgelés ou restants, et qui contient tout ce que ton corps a besoin (paraît-il) ! J’ai pris des brocolis et des haricots verts mais par exemple j’imagine bien avec des courges… Ou avec des légumes surgelés, genre typiquement les restes du congélo filés par mon paternel avant de débrancher son frigo pour les vacances. Et avec ça, ultra simple, il faut juste tout mélanger, arroser de sauce au mettre au four.

Dit comme ça c’est un peu l’arnaque en fait d’en faire une recette…

Continue reading “Méli-mélo de riz, légumes et tempeh sauce teriyaki” »

Frites de patate douce et oignons rouges au four, feta, guacamole

DSCF4359

DSCF4357

Je n’arrive pas à croire que je n’ai jamais publié cette recette, qui fait partie de mes grands classiques : des frites de patate douce au four, avec une sauce froide, de type guacamole simplifié (dans le même délire, en Belgique parfois on mange les frites chaudes avec de la compote de pommes froide. Eh bah c’est délicieux, malgré les apparences). Pas de friture, hyper sain, fondant, croustillant, doudou, et ultra-simple à faire (spoiler : il faut juste couper les patates douces). Je n’ai rencontré personne qui soit déçu de cette recette. Je crois que personnellement j’en mange toutes les semaines, et surtout le soir, vu la rapidité du délire.

Et puis on peut épicer aussi directement les frites, avec du curry, du cumin ou du paprika… Et en hiver, je fais souvent une variante avec des courges, coupées en rondelles ou en « frites ».

Continue reading “Frites de patate douce et oignons rouges au four, feta, guacamole” »

Tajine d’aubergines aux dattes

DSCF4089

Dans mon challenge vide placard, il me restait des dattes, achetées il y a trèèèès longtemps pour un tajine. Alors quoi de plus logique que de les finir dans un tajine ? Celui-ci est assez classique et simple, avec des légumes d’été, il faut juste compter trèèèès longtemps pour la cuisson. On obtient un plat fondant et très parfumé… Et puis j’ai fini mes dattes !

Alors bilan de mon délire vider les placards et le congélo ? J’ai presque réussi à vider tout le congélo (dans le but de le dégivrer), mais j’ai mis assez longtemps, et à la fin la glace a envahi tout le freezer, je n’ai pas pu retirer ce qui restait avant de devoir le dégivrer. Adieu mon lait ribot et mes feuilles d’ail des ours… Mais cela m’a forcé à prendre en main ce qui restait. Quand aux placards, ça m’a permis de faire un peu de place et de finir les quelques denrées dont je ne savais pas quoi faire et qui étaient sur le point de périmer. Malheureusement, j’ai l’impression que les placards se sont aussitôt re-rempli d’un tas de choses, je ne peux plus rien rentrer, et il faudrait que j’en fasse un challenge permanent genre, chaque semaine finir un produit. le problème, c’est que la gratification une fois le truc fini n’existerait pas… En tous cas, je me fixe d’utiliser plus souvent mes farines bizarres (sarrasin, complète, lentilles…) en les mélangeant aux autres, et de faire plus souvent un grand ménage.

Continue reading “Tajine d’aubergines aux dattes” »