yaourt

Lentilles du Puy au caviar d’aubergine, tomates et yaourt d’Ottolenghi

Pour mon anniversaire j’ai eu Simple d’Ottolenghi, la preuve que mes cousins me connaissent bien. Je me suis donc jetée dessus, j’ai corné toutes les pages parce que tout à l’air génial ; j’ai déjà testé moult recettes. J’ai commencé par celle-ci, faisable avec les ingrédients du placard et délicieuse : les lentilles, aubergines, tomates et yaourt forment un mélange crémeux et délicieux.

Je reviens vite avec absolument toutes les recettes du livre.

Continue reading “Lentilles du Puy au caviar d’aubergine, tomates et yaourt d’Ottolenghi” »

Chou-fleur roussi au citron confit et aux olives

Les travaux de ma maison ont bien commencé et, comme je pouvais l’imaginer, tout va mal.

Pas de panique, c’est une règle des travaux : tout ira mal, tout coûtera plus cher que prévu, et rien ne finira à temps. Cependant, cela ne change rien au fait qu’à chaque fois qu’on m’annonce une nouvelle dépense (gloups, le mur qu’on voulait abattre est en brique et ce sera trois fois plus cher), un nouveau problème (oups, la porte a été montée à l’envers et on ne peut donc plus mettre d’armoire dans la chambre), et un nouveau délai (mince, l’électricien est malade), une petite dose de stress s’ajoute en haut de tous les stress habituels que ma personne pleine d’angoisses porte à longueur de temps (le travail, gérer un petit salaire, l’administration, la to-do list sans fin etc etc).

Malgré tout cela, c’est tellement jouissif de voir un mur s’écrouler, la cave se vider de tout ce qui y était entassé, le plancher d’époque apparaître sous le plastique, les carreaux à motif disparaître à la benne…

Sinon (il paraît qu’ici c’est un blog de bouffe) aujourd’hui je te parle d’une façon d’accomoder le chou fleur roussi, dont je t’ai déjà parlé (en plat principal, en soupe, en salade), avec un accompagnement et une petite sauce qui va bien. J’ai ajouté des brochettes de poisson avec des courgettes, c’était sympa.

Continue reading “Chou-fleur roussi au citron confit et aux olives” »

Boulettes au boeuf et poireaux d’Ottolenghi

Ce début d’année avec mon retour en France est assez occupé de mon côté : je finis mon troisième (et dernier !) mémoire, je vois tous les gens que je n’ai pas vus depuis longtemps, je fais des baby-sittings, je cherche du boulot, en France et à New York, je me remets au sport… et à la cuisine évidemment, après quelques semaines sans accès à une cuisine ! Et quoi de mieux pour reprendre qu’Ottolenghi ? Cette fois-ci, je te propose une recette carnée, issue de son livre Jérusalem (tout comme celle ci d’ailleurs), des boulettes moelleuses et acidulées, une recette que je ne peux que te recommander, évidemment.

Continue reading “Boulettes au boeuf et poireaux d’Ottolenghi” »

Bandjan Bourani

18042808_10212338035147854_375198755_o 18042808_10212338036387885_436646740_o

Pour fêter le retour de Docteur Who (oui, c’est une vraie raison), j’avais pensé faire un gâteau, mais retour de grand week-end rime avec frigo vide… Tant pis. Je me suis consolée avec un plat d’origine Afghane. une sorte de ratatouille épicée, servie avec du yaourt à la menthe froid. Un peu comme les belges qui servent les frites chaudes avec de la compote de pommes froide. Si, c’est vrai et c’est délicieux en plus.

Pendant que cela cuisait, j’en ai profité pour me relancer dans les citrons confits

Continue reading “Bandjan Bourani” »

Fata, la panzanella érythréenne

dscf1514

Dans la série jenesaispastoutcequejevaisfairedecepainbordel, il y a la panzanella, un plat italien à base de pain rassis, de concombre et de tomates. Et puis la Fata, qui est l’adaptation érythréenne, colonialisme italien adapté aux ingrédients d’Erythrée, on y retrouve la tomate, mais cette fois-ci dans une sauce bien épicée, avec du yaourt frais ! C’était délicieux, je préfère même cela à la panzanella normale, le plat est plus relevé, le côté yaourt froid et sauce tomate chaude font un mélange parfait. Et puis c’est ultra vite fait, izi et pas cher.

Continue reading “Fata, la panzanella érythréenne” »

Carottes rôties au sirop d’érable, yaourt au tahini et à l’aneth

dscf1289

En ce moment, je ne suis pas beaucoup chez moi, je vadrouille entre Lille et Paris pour les entretiens de stage, et bientôt pour chercher mon appart… (Inchallah il fera plus que 10m2). je rêve de ma prochaine petite cuisine, j’ai peur de tous les meubles que je vais devoir acheter, et de la galère du déménagement… Bref. Qui dit Paris dit essayer de voir tous les gens que tu connais en un temps record, en général autour d’un repas, d’un resto… Il est donc temps de se remettre un peu des excès, et pour ça, cette recette est parfaite : des carottes braisées, un peu comme ici, du yaourt frais, des épices, un mélange de textures et de températures, comme les belges qui mangent leurs frites chaudes avec de la compote de pommes froide (je te jure c’est délicieux)…

Sans aucun rapport, les sacs de petits pois surgelés sont devenus mes meilleurs amis. Et je remarche presque !

Continue reading “Carottes rôties au sirop d’érable, yaourt au tahini et à l’aneth” »

Cilbir, oeuf poché à la turque

DSCF7992

Cette recette, c’est un peu la recette du dimanche soir, quand tu n’as plus rien à manger… En vrai pour nous, le dimanche soir c’est plutôt un samedi soir, parce qu’on fait le marché le dimanche matin en bons petits bobos, mais tu comprends l’idée générale. Il faut juste un œuf, du yaourt et des épices. L’oeuf poché chaud dans une sauce au yaourt froide, ça donne un super mélange, j’ai été conquise.

Pour le pochage de l’oeuf, j’y arrive jamais trop… Je te donne la technique normale, mais en vrai tu peux faire la technique du pas doué, comme moi : emballer ton oeuf dans du film transparent avant de le mettre à cuire. You’re welcome.

Continue reading “Cilbir, oeuf poché à la turque” »