Pour épater

Sucre vanillé maison

DSCF3960

Eh oui ! Le saviez-tu ? C’est super facile de faire du sucre vanillé maison. Et genre 10x meilleur et moins cher que celui que tu achètes en magasin. En plus de cela, beaucoup plus écolo que les petits sachets. Et franchement, je ne sais pas si on peut faire plus simple.

J’en profite pour démarrer un nouveau tag : produits industriels fait maison ! Parce que plus on se lance dans la cuisine, plus on réalise que c’est meilleur et plus économique de faire certains produits soi-même. Enjoy.

Continue reading “Sucre vanillé maison” »

Pirogis au potimarron

DSCF3183  DSCF3176

Quand j’étais à New York, je suis allé traîner dans l’East Village, histoire de manger de la bonne cuisine d’Europe de l’Est. Mon guide indiquait notamment un restaurant ukrainien apparemment inoubliable, mais en arrivant, cela avait l’air d’un resto arty trop cher et surtout sans pirogis, ces gros raviolis d’Europe de l’Est à base de pommes de terre absolument délicieux. Du coup, on s’est rabattu sur le restaurant d’à côté, un truc un peu glauque avec une enseigne en néon, qui emmenait en sous-sol. On y a découvert un restaurant incroyable, avec des tapisseries à fleurs et des tableaux de chasse, et des pirogis bons à mourir pas chers du tout. (pour l’info, je ne me souviens plus du nom dudit restaurant mais il est très facile à trouver, il est à côté du restaurant ultra connu Veselka)

Cela m’a remis en mémoire les pirogis que j’avais réalisé avec une amie polonaise rencontrée en Espagne, que j’étais allée la voir à Cracovie. Nous avions fait du vin chaud, et buvions en façonnant et cuisant ce qui m’avait paru être des centaines de raviolis. C’était long, mais c’était bon, et quand j’étais partie, elle m’avait écrit la recette de sa grand-mère sur un bout de papier que j’avais collé dans mon petit cahier de recettes jaune (c’est important, le jaune). Du coup, en rentrant de New York, j’ai retrouvé la recette, dont j’ai adapté la farce au contenu de mon frigo.

Les pirogis sont traditionnellement à base de pommes de terre et d’oignons, mélangés à un fromage de type fromage blanc, mais dans les restaurants, on trouve des variations comme fromage, porc, épinards (les meilleurs pour moi) et champignons : il suffit de remplacer les 3/4 de la purée de pomme de terre par un ingrédient de ton choix. Perso j’ai mis du potimarron (j’avais essayé au potiron mais c’était un peu fade), mais je pense qu’à la patate douce ça peut être délicieux aussi… Bref, n’hésite pas à adapter la farce selon ce que tu as dans le frigo, fais toi plaisir et raconte moi !

Continue reading “Pirogis au potimarron” »

Fondant chocolat courgettes

dscf1422 dscf1431

Bon ça c’est un classique. Non ?

Dans les gâteaux sucrés de légumes, le choco-courgette est peut-être moins connu que le carrot cake (bientôt je te dévoilerai la recette parfaite), mais plus que le gâteau à l’avocat ou à la betterave. La courgette permet de remplacer une partie du beurre et d’alléger le gâteau. Alors est-ce qu’on sent le goût de la courgette ? Ca dépend. Je l’avais déjà fait une fois en Espagne, et il était fondant, voire coulant : on ne sentait pas du tout le goût du légume. Ici, il était moelleux : du coup j’aime beaucoup moins, on sent plus le goût de la courgette, mais c’est plus un goût d’épices de Noël, goût fumé (moi même je ne comprends pas pourquoi). Donc si tu veux qu’il soit plus fondant, surveille bien ton four et diminue un peu la farine. Mais teste le, ça vaut vraiment le coup. Et du coup tu peux te lâcher sur le glaçage.

Continue reading “Fondant chocolat courgettes” »

Que faire avec… des fanes de radis et de carottes

dscf1119DSCF9977

Enfin un nouveau « Que faire avec… », très longtemps après Que faire avec… des citrons confits. J’en prépare plusieurs depuis un moment en fait, mais ça demande beaucoup de recettes sur le même thème…

Alors les fanes de radis ou de carottes, c’est typiquement le truc qu’on jette systématiquement sans réfléchir, alors qu’en fait, on peut les laver, les congeler/mettre de côté pour les utiliser dans des vrais bons plats. C’est écolo, recyclage et tu économises des sous. Topissime. Et comme je suis gentille je t’explique. A savoir que j’ai convaincu plusieurs personnes, dont mon cher père, de l’intérêt de garder les fanes !

Continue reading “Que faire avec… des fanes de radis et de carottes” »

Tarte citron praliné

dscf1337

« Tu vas à un anniversaire ? Mais il est 15h ?! » « …Elle fait un goûter d’anniversaire… » « Ha ha, à 22 ans ? il y aura des ballons aussi ? » « Probablement ». Voilà, 22 ans, dernière année de master à Sciences Po, on fait des goûters. Adulterie, quand tu nous tient… Encore joyeux anniversaire tiote <3 !

Comme pour presque chaque occasion, je prends les commandes, et je suis donc partie sur le citron, que je voulais un peu festif, pour changer des classiques citron pavot, tarte meringuée, muffins et cakes. J’avais pris la recette de base sur ce blog, une couche de pâte sablée, une couche de lemon curd et une ganache pralinée, mais j’avais voulu faire une pâte au cacao, ce qui était une erreur : le tout était trop fort en chocolat. Bref, un dessert assez chocolaté, mais pas trop lourd : les testeurs étaient partagés, mais certains ont vraiment adoré. Sinon, I. nous a fait des churros maisons, c’était assez fou…

Continue reading “Tarte citron praliné” »

Cadeaux gourmands : Cookies & Chocolat chaud « in a jar »

dscf1131dscf1135

La semaine dernière, on a fêté l’anniversaire de C. à Paris : fête, restos, apéros, jeux, et on a même utilisé la vodka de la soirée dans les pâtes du lendemain (je t’en reparlerai peut-être à l’ocase). Qui dit anniversaire dit cadeau groupé, elle avait besoin de pots en verre, et je me suis dit que ce serait dommage de lui donner vide… Autant les remplir non ?

La technique : mettre les ingrédients secs dans une ordre précis, en les tassant bien, et quelques jours ou quelques mois plus tard (ça se garde bien) tu ajoutes les ingrédients frais. Le plan parfait pour Noël ou un anniversaire, tu peux offrir des gâteaux à utiliser n’importe quan den cas de déprime ! En plus c’est zoli.

PS : Les pots doivent être lavés et stérilisés à l’eau bouillante !

Continue reading “Cadeaux gourmands : Cookies & Chocolat chaud « in a jar »” »

Pâte feuilletée inversée de Felder

dscf1269dscf1265

Oui, je suis toujours bloquée par mon entorse. Et oui je m’ennuie. Je fais des brioches, mais il me fallait quelque chose qui me prenne encore plus de temps, qui soit bien long, mais aussi que je puisse faire avec les trucs du placard car je ne peux pas trop sortir… C’était le bon moment pour se lancer dans de la pâte feuilletée, et pas n’importe laquelle, inversée.

Alors dans la pâte feuilletée normale, tu feuillette la pâte autour du beurre, dans la pâte feuilletée inversée, c’est le contraire. Ca a exactement le même goût, ça s’utilise dans les mêmes recettes mais c’est plus simple et ça met moins longtemps a être fait. Le plus long, c’est l’attente, mais tu peux faire plein de choses entre chaque étape ! Et puis quand je dis d’attendre 2h, tu peux attendre plus, une nuit même, du coup ne te prends pas la tête si tu ne peux pas passer une journée à la maison (chanceux) : tu fais une partie la veille, une le lendemain matin, une le avant de manger et hop après manger c’est fini.

Ne t’inquiète pas ! En fait c’est pas du tout compliqué, pas si long que ça (chaque étape est très courte, t’étales-tu-retournes-hop-c’est-bon, c’est l’attente entre chaque étape qui est longue), et perso j’ai fait d’énormes quantités, de quoi faire, aller, 4 tartes facile. Et j’ai tout congelé en petits bouts, ça devrait me durer un bon moment. Mais surtout, c’est tellement meilleur que la pâte feuilletée achetée en magasin… Et plus économique, pour 1/2 paquet de farine et une plaque de beurre t’as la dose.

J’ai pris plein plein de photos, en m’éclatant avec mon trépied, et du coup tout est bien expliqué, tu ne devrais pas être perdu du tout, t’inquiète. Enfin dis moi quand même si tu ne comprends pas tout et j’expliquerai ! Cette recette vient d’ailleurs du grand livre rose de Felder, acheté par mon beau-père et que je feuillette quand je reviens chez mes parents…

Continue reading “Pâte feuilletée inversée de Felder” »

Gâteau à l’avocat et au pavot pour Petit Frère n°2

dscf0929 dscf0934

Quoi ?!

tumblr_mwfa1i0vas1s3cv90o1_500

Eh oui. Et c’est délicieux même. Ne crie pas au scandale ; l’avocat, comme la courgette ou la carotte, peut super facilement être utilisé dans les recettes sucrées, les vegans t’expliqueront que ça remplace le beurre. Ici, le goût de l’avocat n’est pas très très fort mais il apporte une petite pointe acidulée, cela donne un gâteau très doux, plutôt sain, avec le côté croquant du pavot, bref ce gâteau rentre directement dans mon top du mois. Et je remercie petit frère numéro 2 d’avoir commandé un « truc bizarre » pour son anniversaire.

J’ai tenté le glaçage mais ce n’était pas du tout concluant. pas bonne texture, trop sucré…Après avoir raclé le glaçage, c’était bien meilleur, mais si tu insistes, il est sur la recette de base, trouvée chez Je veux être bonne.

Continue reading “Gâteau à l’avocat et au pavot pour Petit Frère n°2” »

Onigirazu

dscf1002dscf0998

Après les onigiris, je continue dans ma lignée des souvenirs culinaires japonais (j’ai hâte de passer au sucré !). Les Onigirazu sont des genres de sandwichs ou le pain est remplacé par du riz à sushis, enveloppé dans des feuilles de nori. Tu peux en acheter facilement au konbini au Japon, et c’est vraiment un délice. Ici, j’en ai fait des classiques, au tonkatsu (porc pané à la japonaise, très facile à faire) mais tu peux le faire à « l’européenne » en mode BLT ou végé avec des légumes ou de l’omelette…

Ce n’est pas très compliqué, peut-être un peu long mais le riz et le tonkatsu peuvent se préparer à l’avance, et franchement ça fait classe dans ton bento (spéciale cassdédi à M., qui était avec moi au Japon, et à I., qui ont tous les deux de magnifiques boîtes à bento Totoro. De quoi ruiner notre crédibilité de master 2).

Continue reading “Onigirazu” »

Onigiris

dscf0741

Le Japon, c’était trop top. J’en ai balancé quelques photos sur Instagram, c’était beau, trop sympa, et culinairement, la folie. J’ai mangé tellement tellement de trucs bons, beaucoup de choses étonnantes au niveau des desserts, et je mangeais différemment tous les jours. Excepté pour les onigiris. Chaque jour, avant le dîner (voire même aussi avant le déjeuner), je me prenais un petit onigiri pour m’ouvrir l’appétit dans un konbini (les épiceries/mini-supermarchés pas chers du tout ouverts 24h/24). Et ça me manque tellement que j’ai essayé d’en refaire maison.

Si tu ne connais pas, les onigiri sont des boules/triangles de riz, en général avec une petite farce, enrobés dans une feuille de nori croquante. Au Japon, ils ont la technique, avec un emballage de plastique à retirer selon un ordre précis (oui, je me suis foirée au début) pour avoir la feuille isolée et qu’elle ne soit pas ramollie par le riz : du génie. Bon, cette recette, j’avoue, c’est comme pour les melon-pan, ce n’est pas aussi bon qu’au Japon. Mais je ne désespère pas. En attendant, à chaque fois que je vais rue Saint Anne, je m’en achète…

Continue reading “Onigiris” »