produits industriels maison

Kimchi maison

21618263_10213780848777293_693670139_o

21682631_10213780857577513_37717057_o

Ce n’est pas la première fois que je t’en parle, mais depuis un moment, j’essaie le kimchi maison. Tu sais, ce condiment super pimenté, ce chou fermenté coréen qu’ils servent non stop en Corée (même si tu achètes une bière). J’avais déjà essayé plusieurs fois, mais avec la recette de Piment Oiseau, j’ai trouvé le jackpot ! C’est un peu long mais ça se garde très très longtemps et qu’est ce que c’est bon… Je te donne des grosses proportions, n’hésite pas à diviser par deux !

Et puis avec, tu peux faire du riz frit au kimchi par exemple, ou une poêlée de légumes au kimchi… perso je le mange juste comme ça

Continue reading “Kimchi maison” »

Pizza ricotta, pêches, balsamique et basilic…

DSCF4365

Eh oui. J’avais vu cette idée passer sur instagram et elle me trottait dans la tête depuis un moment… Alors je me suis lancée dans ce petit (non) plat en l’honneur de la soirée Games Of Thrones (oui, c’est un truc et on le fait tous, soyons honnêtes). C’était ouf. Délicieux. Sucré-salé, dégoulinant de fromage, avec le vinaigre balsamique qui fait la petite touche en plus. Les pêches en salé, c’est top, je pense avoir déjà parlé plusieurs fois de ma fameuse salade (et celle-ci aussi)… Et la prochaine fois, je tenterai la même base avec pesto, pignons de pin et épinards frais, je pense…

C’était la première fois que je faisais ma pâte homemade et franchement, une tuerie ! Épaisse, moelleuse, pas du tout dégoulinante de gras… Je sens que je vais faire de plus en plus de pizzas maison, pendant les vacances notamment ça peut être pas mal…

13094348_10154806365069447_8179452737153825451_n

J’ai hâte.

Continue reading “Pizza ricotta, pêches, balsamique et basilic…” »

Sucre vanillé maison

DSCF3960

Eh oui ! Le saviez-tu ? C’est super facile de faire du sucre vanillé maison. Et genre 10x meilleur et moins cher que celui que tu achètes en magasin. En plus de cela, beaucoup plus écolo que les petits sachets. Et franchement, je ne sais pas si on peut faire plus simple.

J’en profite pour démarrer un nouveau tag : produits industriels fait maison ! Parce que plus on se lance dans la cuisine, plus on réalise que c’est meilleur et plus économique de faire certains produits soi-même. Enjoy.

Continue reading “Sucre vanillé maison” »

Anko, pâte de haricots rouges japonaise

dscf1386dscf1387

Depuis que je suis rentrée du Japon, je te bassine un peu avec ça, je sais. Mais j’adore la bouffe japonaise telle qu’on la trouve en France (grosso merdo, si tu es en province, sushis & brochettes), et encore plus celle qu’on trouve au Japon. A tel point que là bas, je mangeais un truc différent à tous les repas, le bonheur.

Au niveau sucré, on connaît assez peu ce qui se mange au Japon, à part peut être les Dorayakis, quelques Mochis, et ici je t’ai déjà parlé des melon pan. En général, la base d’un dessert japonais, c’est du riz ou de la pâte de riz, du matcha et/ou de l’anko. L’anko c’est de la pâte sucrée de haricots rouges, les azukis. D’habitude, je l’achète toute faite en boîte dans des magasins spécialisés (rue Saint Anne à Paris, rue Jules Guesdes à Lille), mais comme je suis dans un processus de vidange de mes placards, j’ai décidé de cuisiner les azukis qu’il me restait.

Alors c’est long, très long. Pas compliqué du tout (tu fais cuire et tu mixes, grosso merdo) mais c’est long. Si tu as envie d’aventures, et de faire tes pâtisseries japonaises de zéro, lance toi, si tu n’aimes pas trop cuisiner et que tu veux juste prendre un dessert sympa ce soir… évite. Sinon c’est pas cher du tout, ça se congèle très bien, donc ça permet d’en avoir pas mal d’avance. J’ai trouvé toutes les explications par ici, sur le site de cuisine en bandoulière !

Petit point technique : il y a plusieurs styles d’anko. Tsubuan, où on utilise tout les azukis, et Koshian, où on utilise que la pulpe de ses haricots. Là, j’ai plutôt fait du Tsubuan (qui est plus grossier), mais si tu mixes bien ton anko, tu auras plutôt du Koshian.

Continue reading “Anko, pâte de haricots rouges japonaise” »

Pâte feuilletée inversée de Felder

dscf1269dscf1265

Oui, je suis toujours bloquée par mon entorse. Et oui je m’ennuie. Je fais des brioches, mais il me fallait quelque chose qui me prenne encore plus de temps, qui soit bien long, mais aussi que je puisse faire avec les trucs du placard car je ne peux pas trop sortir… C’était le bon moment pour se lancer dans de la pâte feuilletée, et pas n’importe laquelle, inversée.

Alors dans la pâte feuilletée normale, tu feuillette la pâte autour du beurre, dans la pâte feuilletée inversée, c’est le contraire. Ca a exactement le même goût, ça s’utilise dans les mêmes recettes mais c’est plus simple et ça met moins longtemps a être fait. Le plus long, c’est l’attente, mais tu peux faire plein de choses entre chaque étape ! Et puis quand je dis d’attendre 2h, tu peux attendre plus, une nuit même, du coup ne te prends pas la tête si tu ne peux pas passer une journée à la maison (chanceux) : tu fais une partie la veille, une le lendemain matin, une le avant de manger et hop après manger c’est fini.

Ne t’inquiète pas ! En fait c’est pas du tout compliqué, pas si long que ça (chaque étape est très courte, t’étales-tu-retournes-hop-c’est-bon, c’est l’attente entre chaque étape qui est longue), et perso j’ai fait d’énormes quantités, de quoi faire, aller, 4 tartes facile. Et j’ai tout congelé en petits bouts, ça devrait me durer un bon moment. Mais surtout, c’est tellement meilleur que la pâte feuilletée achetée en magasin… Et plus économique, pour 1/2 paquet de farine et une plaque de beurre t’as la dose.

J’ai pris plein plein de photos, en m’éclatant avec mon trépied, et du coup tout est bien expliqué, tu ne devrais pas être perdu du tout, t’inquiète. Enfin dis moi quand même si tu ne comprends pas tout et j’expliquerai ! Cette recette vient d’ailleurs du grand livre rose de Felder, acheté par mon beau-père et que je feuillette quand je reviens chez mes parents…

Continue reading “Pâte feuilletée inversée de Felder” »

Granola maison

DSCF0615

Il paraît que faire son granola (pas les biscuits hein) maison c’est trop facile. Du coup, comme la squatteuse de l’été avait fini mes céréales, je me suis lancée. Et bah oui, c’est izi, c’est un peu plus cher que les céréales que tu achètes en supermarché mais c’est carrément plus sain et tu peux faire tous les mélanges et les combinaisons chelous que tu veux. Et ça, c’est le pied.

Donc là je te donne la recette de base, avec les combinaisons que tu veux (chocolat, tels fruits à coque, tels trucs), mais je te donnerai peut-être des idées plus précises au fur et à mesure de mes expérimentations.

Continue reading “Granola maison” »

Pâte de pistache maison et publication sur Madmoizelle !

DSCF9944

Certain(e)s d’entre vous sont peut-être arrivé(e)s ici grâce à Madmoizelle… Eh oui, notre appart avec Marron et Jaune (les noms sont dévoilés dans l’article, ok, mais c’est plus drôle comme ça) est passé dans la rubrique l’appart’ de ! Ca fait tellement super plaisir, et puis ça permet de partager le gras (pas que) que je fais à plus de gens, donc voilà merci beaucoup les gens de Mad (spéciale cassdédi Margaux Palace) et puis vous tous =)

Bon et puis comme c’est un blog de bouffe je vais quand même mettre une recette. Ce sera (on fait tourner la roulette)… la pâte à pistache ! Eh oui, parce que c’est hyper facile à faire tant que tu as un mixeur, ça coûte moins cher et c’est meilleur qu’en commerce, et ça sert dans plein de gâteaux dont mon gâteau d’anniversaire que je vais bientôt te dévoiler. Voilà. Par contre ça fait des photos moches.

Continue reading “Pâte de pistache maison et publication sur Madmoizelle !” »

Les différentes recettes de pâte à tarte

C’est un article un peu spécial pour parler des pâtes à tartes que j’utilise en général ; pas de pâte feuilletée renversée ou je ne sais quoi ici, c’est too much pour moi, mais je fais quand même mes pâtes sablées et brisées maison, et il y a pas longtemps j’ai essayé la pâte à tarte sans beurre, et la vegan, et je pense que je les utiliserai désormais…

Donc franchement, je conseille de faire sa pâte soi même, non seulement c’est pas long (à part l’attente au frais pour celles qui contiennent du beurre) mais en plus c’est aussi rapide de faire double dose et de congeler une partie, c’est toujours utile. Et puis tu peux ajouter du cacao en poudre dans les sucrées, ou du curry, du cumin ou des herbes aromatiques dans les salées, c’est top !

Continue reading “Les différentes recettes de pâte à tarte” »

Galette des rois à la frangipane, classique et efficace

Lorsque les filles ont vu mes galettes (parce que je suis une fifolle, j’en ai fait 2 d’un coup), elles ont eu un petit moment de crainte ; « euh elles sont à quoi tes galettes… normales hein, frangipane ? » Mais même si j’adore les tests chelous dans plein d’autres plats, les galettes des rois, c’est sacré, c’est frangipane, rien au chocolat, à la vanille, au speculoos ou autre.

Du coup, cette recette n’a rien d’original sur la blogosphére, mais elle est super bonne, et coûte beaucoup moins cher que chez le boulanger. Au final, c’est pas trop long (il sufffit jusqte de s’y prendre en avance pour la frangipane) et si comme moi tu es une flemasse et que tu ne fais pas ta pâte feuilletée, elle est plutôt facile ! Elle a été testée par de multiples audiences, et toutes ont beaucoup aimé, donc c’est pré-validé.

Merci à Marron pour sa fabuleuse couronne, même si t’as oublié de prendre les photos de la galette découpée, je t’aime quand même <3

Pour la crème patissière :

  • 15 cl de lait
  • Une gousse de vanille ou 1 c à c d’extrait de vanille
  • 1 jaune d’oeuf
  • 20 g de farine
  • 20 g de sucre blanc

Pour la crème d’amandes :

  • 75 g de sucre glace
  • 75 g d’amandes en poudre
  • 60 g de beurre pommade
  • 1 oeuf
  • 1 cà c de rhum (optionnel)
  • Une pincée de sel

Pour le montage :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 1 jaune d’oeuf (j’en profite pour rappeler que les blancs se congélent, jusqu’à en avoir assez pour faire des gateaux super exigeants style gateau des anges. Perso j’en suis à 9 blancs d’oeufs. Bientôt)
  • Un peu de lait
  • Sucre glace
  • 1 fêve (Alors attention attention, petite astuce de pauvre qui n’a pas de fève : j’ai un ami dont la mère met toujours une pièce de 2€ comme fève pour la première galette de l’année. Moi j’ai mis une pièce de 2c. Bon. En gros, tu stérilise ta pièce et c’est tout bon)

Préparer d’abord la crème patissière : Mettre le lait dans une casserole avec la gousse de vanille ouverte en deux. Faire chauffer à feu doux.

Dans un saladier, blanchir le jaune d’oeuf avec le sucre. Ajouter la farine au fouet. Retirer la gousse de vanille du lait chaud et le verser en filet dans le saladier sans cesser de mélanger.

Remettre le tout dans la casserole et faire chauffer à feu doux en mélangeant sans cesse au fouet : le mélange va peu à peu épaissir.

Une fois que la texture est bonne, mettre dans un bol, filmer et laisser refroidir complètement au frigo (la crème patissière et la crème d’amandes doivent être vraiment froides).

La crème d’amandes donc :  Le beurre pommade doit vraiment être complètement mou, sans morceaux, et pouvoir se fouetter. Ajouter le sucre glace au beurre (plutôt à la spatule maintenant, pour éviter de mettre trop d’air dans la crème), puis la poudre d’amandes et la pincée de sel (ça change tout). La crème doit être homogène. Incorporer l’oeuf, et le rhum si vous en mettez (on avait que du gin dans les restes du nouvel an, du coup j’ai passé cette étape).

Mettre dans un bol, filmer et laisser 1-2h au frigo.

Le montage : Préchauffer le four à 180)c.

En gros la frangipane c’est pas compliqué. 250 g de crème d’amandes et 100 g de crème patissière à mélanger : normalement tu as tout pile ça avec cette recette (bon à 10g près ça va). Bien mélanger.

Etaler une pâte feuilletée sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisé. Remplir de frangipane en laissant 2-3 centimétres vides au bord, soit à la poche à douille, soit à la cuillière si comme moi tu n’as pas de matos. Placer la fève, plutôt loin du centre pour minimiser les chances de tomber dessus en découpant.

Badigeonner les bords avec de l’eau.

Etaler la deuxième pâte, la badigeonner entièrement d’eau et la placer sur la première avec le coté moullié à l’intérieur. Bien souder les bords. Dessiner des motifs avec un petit couteau, en faisant attention de ne pas percer la pâte. Mélanger le jaune d’oeuf avec un peu de lait et badigeonner la galette. Saupoudrer de sucre glace.

Enfourner pour 35-40 min, en protégeant la galette d’une feuille de papier alu si elle commence à trop dorer.

Servir tiède, et faire gaffe à ne pas manger la pièce de 2c. Si vous faites la galette avec des enfants de 5 et 8 ans, ce qui était mon cas avec les gamins que je garde le mercredi, n’oubliez pas de rappeler à celui qui n’a pas eu la fève (c’est dramatique ces choses là), qu’il a encore 80 ans de galettes, multiplié par au moins 3 galettes par an (avec papi, mamie, maman, papa, l’école…) pour se rattraper. Ca sauve une aprés-midi.

Bon ap’ !

Les speculoos maison des révisions (tu l’as ?)

Il y a quelques années, quand Zé était désespérée, en P1 de médecine, toute seule en Belgique a réviser, j’avais décidé de lui remonter le moral, et comme chacun le sait, y’a que la bouffe pour ça.

Du coup, pour la première fois de ma vie, j’avais fait des speculoos. Alors, si tu es du sud ou -pire !- de Paris, tu n’as peut être pas trop l’habitude de ce don des dieux, vu que dans ces pays étranges ils en donnent pas avec le café, mais dans le Nord c’est un peu un truc incontournable. Et sans vouloir me vanter (en fait si), ma recette est vraiment vraiment trop coule. Et elle se dévore trés trés (trop) vite.

Bref, pour en revenir à l’histoire de base, cette année aussi, Zé désespérait sur ses révisions. Donc j’ai refait mes speculoos. Bon, maintenant elle est à Lille, c’est plus facile, mais j’ai quand mêm poirotté en venant la surprendre avec mes biscuits parce qu’elle met des bouchons d’oreille pour réviser et que du coup elle entend pas quand on sonne…

Continue reading “Les speculoos maison des révisions (tu l’as ?)” »