lasagnes

Lasagnes trois fromages et noix

DSCF3887

Repas de gros au programme : je devais remercier une amie de m’avoir aidé pour mes entretiens (ou sauvé la vie plutôt). Du coup, j’invite des amis, et on a pu également fêter le fait que j’avais désormais 4 chaises chez moi ! Je voulais un repas bien consistant, donc j’ai fait ces lasagnes avec mon gâteau préféré. Les dernières fois, je me suis trop raté niveau sucré, je commençais à avoir peur, donc j’ai évité les risques… Et on a bien mangé.

IMG_20170204_193716

Je n’étais pas complètement convaincue par ce plat, pour être honnête, mais mes testeurs ont insisté (avouez bande de sales gosses, vous vouliez juste être cités sur le blog) : je ne les trouvais pas assez crémeuses, mais il suffit de faire une couche de pâtes en moins et de choisir un plus petit moule. Donc pas de plat à lasagnes trop large ! Sinon, le mélange 3 fromages n’est pas trop lourd, bref c’est une bonne variation végé de gros.

Continue reading “Lasagnes trois fromages et noix” »

Lasagnes de légumes fondants

dscf1403

Dans la perspective de plus en plus proche de mon déménagement, j’essaie de finir mes placards. Je décongèle des blancs d’oeufs, je finis les fruits rouges congelés dans des smoothies, je liquide toutes les noix qui me restent… J’ai même fini mon dernier paquet de pâtes et je ne compte pas en racheter ! Bref, il me restait 5-6 feuilles de lasagnes, donc je me suis lancée dans un plat de lasagnes qui n’aurait pas vraiment besoin de pâtes.

Eh oui, tu m’as bien entendu : j’ai fait des couches de légumes et de sauces qui respectent donc le principe des lasagnes, dans lesquelles j’ai mis les dernières lasagnes qui me restaient, mais sans qu’elles soient à la base du plat (j’ai fait deux couches avec et j’ai abandonné ha ha). J’ai trouvé cette recette chez Clea, dont j’ai également acheté le livre il y a quelques mois (mais j’ai toujours plus de mal à aller chercher des idées dans les livres de cuisine, même si j’adore ça) : Les légumes sont râpés, relevés avec une sauce tomate toute douce, ça donne un plat plutôt sain, parfumé, fondant, délicieux !

Autre chose : je te déconseille cette recette si tu n’as pas de robot qui râpe. Parce que ça va te prendre des heures.

Continue reading “Lasagnes de légumes fondants” »

DSCF6889

Lasagnes végétariennes aux courgettes, à la ricotta et aux petits pois

Alors si, comme mes colocs, tu as eu un instant de déception en voyant que c’était des lasagnes végétariennes, et non pas la version habituelle dégoulinante de viande et de sauce tomate, ne désespére pas.

Parce que déjà, c’est pas parce que c’est végétarien que c’est pas fat (et là y’a du fromage en veux tu en voilà) (comme dans ces lasagnes d’ailleurs) et parce que surtout c’est tellement moins cher que ton porte monnaie post-fêtes va te remercier. Et puis franchement, c’est super bon.

La recette a l’air un peu longue, elle l’est comme toutes les recettes de lasagnes, mais par contre c’est franchement pas compliqué et t’auras de quoi manger pendant un bon moment (ça se congéle au pire).

  • La moitié d’un paquet de feuilles de lasagnes (je n’en suis pas encore au point de les faire moi même namého)
  • 3 grosses courgettes
  • 250 g de ricotta
  • 2 poignées de pignons
  • 1 botte de basilic
  • 1 l de lait
  • 1 oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 250 g de petits-pois cuits
  • 40 g de maïzena
  • Parmesan (+ si tu préféres pour gratiner le dessus : de la mozza ou de l’emmental rapé)
  • Sel, poivre, muscade, curry.

Préchauffer le four à 200°c.

Eplucher les courgettes une bande sur deux (ou tout si tu préféres, mais franchement c’est plus rapide) et les couper en gros morceaux. Réserver.

Eplucher et émincer l’oignon, le faire revenir dans une poele avec un peu d’huile d’olive à feu doux. Une fois l’oignon transparent, ajouter les courgettes. Eplucher et écraser les gousses d’ail, ajouter. Faire revenir le tout une dizaine de minutes, les courgettes doivent être cuites.

Pendant ce temps, faire la béchamel allégée (sinon tu peux en faire une normale, mais le bonus c’est que celle-là elle est sans gluten) : mettre le lait à chauffer dans une casserole avec la maïzena délayée. Comme pour une béchamel normale, remuer à feu moyen jusqu’à ce que le tout épaississe suffisement. Ajouter sel, poivre, muscade rapée.

Mixer ensemble la ricotta, le mélange courgettes/oignon/ail, le basilic lavé, sel, poivre et un peu curry (sinon je trouve ça vite fade). Faire revenir les pignons dans une poele sans matière grasse et les ajouter au mélange.

Garnir le fond d’un plat d’un peu de béchamel, recouvrir de lasagnes. Ajouter une couche de crème de courgettes, de petits pois puis de parmesan. Pour les couches suivants, alterner comme ça :

Lasagnes
Béchamel
Crème de courgettes
Petits-pois
Parmesan

Jusqu’à épuisement des couches (ou du plat, si comme nous tu as pas de vrai plat à gratin). Finir par une couche de lasagnes, béchamel et le fromage à gratiner de ton choix (parmesan, emmental, ou pour nous mozza, parce que c’est trop bon et il paraît même que c’est moins fat (on est pas à ça prés mais bon)).

Faire cuire 45 min au four.

Bon ap’ les lapins, et bons exams pour tous ceux qui souffrent (pas moi pour une fois) !

DSCF6336

Lasagnes butternut – ricotta – mozzarella

Chez nous, internet va et vient, j’en suis donc réduite à écrire en cours d’anglais. On fait ce qu’on peu avec ce qu’on a… Mais du coup, ça met longtemps, il me faut les photos et les recettes sous la mais, bref c’est pas ma faute.

Mais pourtant, à la coloc, on fait des tests, pas toujours bons (exemple pris au hasard : de la pâte à macarons de Nancy, qui a fini étalée sur une plaque et raclée à la cuillére. Classy style.), et on mange beaucoup. Et comme on est toutes les trois fans du gras, et que l’hiver arrive, c’était le moment parfait pour des lasagnes bien fat d’hiver, inspirées d’ici.

  • Une courge butternut
  • 450 g de ricotta
  • 120 ml de crème fraiche
  • 2 jaunes d’oeufs
  • 220 g de mozzarella
  • sel, poivre, muscade
  • 200 ml de bouillon de légumes
  • 100 g de parmesan rapé
  • feuilles de lasagnes

Préchauffer
le four à 200°c.

La partie compliquée commence tout de suite : faut découper et enlever la peau de la courge. Soit tu le fait à plusieurs (Merci Jean !), soit tu te mets une bonne série. Mettre les cubes de courge sur une plaque de four recouverte de papier sulfurisée. Cuire de 25 à 30 min, la courge doit être assez molle pour pouvoir s’écraser en purée. Mettre dans un plat le bouillon et écraser en purée, en laissant quelques bouts. Réassaisonner éventuellement

Mélanger ricotta, crème, jeunes, mozzarella, une pincée de muscade, sel et poivre.

Dans un plat à gratin, mettre une couche de lasagnes, 1/3 du mélange avec la ricotta, une couche de lasagnes, la moitié du mélange avec la courge butternut. Recommencer une fois en finissant par la ricotta, et rajouter une bonne couche de parmesan.

Mettre le plat au four à 180°c pour 30-35min, on doit pouvoir enfoncer un couteau trés facilement pour que la pâte à lasagnes soit cuite.

C’est bon, c’est gras, et y’en a pour les tupperwares du midi. Tout gagnant…

De rien.

Lasagnes de ravioles du Dauphiné, saumon et courgettes

On avait la gueule de bois, je rêvais de lasagnes, et j’ai donc récupéré cette recette , qui est plus rapide à cuisiner que des lasagnes de base : on a cuisiné, on a mangé la moitié à deux (oupsi) et les photos sont moches parce que c’est pas moi qui les ai prises…

Continue reading “Lasagnes de ravioles du Dauphiné, saumon et courgettes” »