Betterave grillée au four au zaatar

Je te présente : la recette super facile et plutôt saine qui te sauve ton repas. Si t’as la flemme, tu rajoutes un peu de riz et un oeuf et t’es paré.

J’ai presque honte d’en faire une recette mais il m’est apparu que beaucoup de gens ne connaissaient pas cette association ou cette façon de cuire les betteraves. Comme quoi l’essentiel en cuisine, en tous cas pour moi, ce n’est pas la pâtisserie hyper complexe ou les plats rôtis impressionnants des repas de famille, mais plutôt des associations et des techniques qui marchent à tous les coups et te simplifient la vie, comme celle des oeufs durs parfaits, ou celle-ci.

Continue reading “Betterave grillée au four au zaatar” »

Tomates farcies au risotto aux crevettes

Voilà une recette pour twister le risotto, un plat réconfortant et délicieux adaptable avec n’importe quel risotto bien sûr, si tu es végé ou que tu n’aimes pas les crevettes, même si c’est très étrange.

Dès que je cuisine des crevettes, je pense à nos séances de pêche à la lampe en Bretagne. L’été, armés d’une frontale, ma famille et moi allons parfois pêcher la crevette de nuit, quand la marée est descendante. Ma cousine et moi formons une excellente équipe : je repère les yeux des crevettes qui luisent dans la nuit et elle les attrape. Parce que oui, l’ennui c’est qu’en général on est tellement qu’on a pas une lampe et un filet pour chacun, donc on se partage les rôles.

J’espère pouvoir recommencer la pêche de nuit cette année, avec L. et mes cousins, comme d’habitude. Summer will not be cancelled.

Continue reading “Tomates farcies au risotto aux crevettes” »

Salades classiques avec un twist

Après mon article sur les salades faciles, je te présente mes derniers essais du printemps, plutôt classiques… avec avec le petit ajout qui change tout : kiwi, citron, pêche…

Salade tomates feta kiwi

Un nouveau twist à la salade de tomates.

Mélanger 3 tomates coeur de boeuf en morceaux, 2 kiwis, 50 g de feta émiettée, vinaigre balsamique, sel et poivre.

Salade de pâtes, citron et tomates

Classique, mais efficace, le zeste de citron fait beaucoup.

Mélanger 100 g de pâtes courtes cuites, 150 g de tomates cerises multicolores coupées en deux, le zeste et le jus d’1 citron, 1/2 oignon rouge épluché et haché, sel, poivre, vinaigre balsamique. Servir avec un peu de basilic haché et 50 g de feta émiettée.

Panzanella à la pêche

Mélanger 1 pêche en morceaux, 150 g de tomates cerises multicolores coupées en deux, 1/2 oignon rouge épluché et haché, 1 quignon de pain coupé en petits cubes (tu peux prendre du pain rassis), sel, poivre, vinaigre balsamique. Laisser reposer 1h au frigo pour ramollir le pain. Servir avec un peu de basilic.

Salade thaïe

100 g de quinoa cuit, quelques cacahuètes grillées et concassées, 2 carottes crues coupées en bâtonnets, 1 concombre coupé en demi rondelles, 1/4 de chou rouge haché, sauce tahini/miel/sel/poivre/gingembre/jus de citron, coriandre ou menthe hachée.

Muffins citron myrtilles avec streusel

Pour fêter le déconfinement, on a fait ce que 99% des parisiens ont fait : on est allés se balader dans la forêt de Fontainbleau. On a pas beaucoup marché, on a surtout mangé et joué aux cartes, mais on a bien profité du soleil.

Pour le manger, comme d’habitude, j’ai cuisiné, et cette fois des muffins, pour la praticité et parce que j’en avais marre des macarons. Le lait ribot (ou buttermilk) leur donne une super texture, et le crumble leur donne un côté croustillant. L’association myrtilles/citron a déjà été testée par ici, et je te parle bientôt d’une recette pour finir ton lait ribot.

Continue reading “Muffins citron myrtilles avec streusel” »

Comment faire une (bonne) salade composée ? Initier mon coloc aux salades 101

Toi qui aimerais bien te lancer dans les salades mais qui pense que ce ne sont que des trucs sans goûts pour quand on est au régime, mon coloc et L. étaient comme toi. Maintenant, j’essaie (et je réussis, plus ou moins) de leur faire découvrir que ce n’est pas si compliqué de réussir une bonne salade est que c’est délicieux.

Voici donc mes conseils/étapes et surtout mes recettes fétiches pour te lancer dans des salades simples, pas trop avant-guardistes et parfaites avec l’été qui arrivent !

Choisir une base

De légumes (haricots verts, tomates, petits pois) ou de féculents (riz, pâtes, pommes de terres) ou de protéines (pois-chiches, haricots blancs…). Si tu mets des féculents, je te conseille d’y ajouter des légumes (et les tomates, avocats et les épinards frais fonctionnent quasiment toujours). Tu peux ensuite y ajouter un type de fromage (feta, mozza et chèvre frais sont mes préférés, mais pourquoi pas comté, emmental…). Quelques associations qui marchent :

  • Tomates/mozza
  • Haricots verts / feta ou chèvre
  • Petits pois / feta
  • Riz / chèvre
  • Pâtes / mozza ou feta

Salade de pâtes avec plein de verdure

Salade pommes de terre, mangue et sardines

Et surtout l’une de mes préférées de tous les temps qui fonctionne à chaque fois : Salade de pommes de terres rôties, poivrons confits, tomates, oignons rouges et chorizo

 

Mettre quelque chose de croquant

Des noisttes, des noix, des pignons de pin… Toujours ajouter quelque chose qui croque ! De même, quelques associations qui marchent :

  • Tomates / pignons de pin
  • Haricots verts / noix ou noisettes
  • Pâtes / pignons de pin

Ou même de l’oignon rouge haché, qui apporte aussi de la fraîcheur

Utiliser des herbes fraiches

Coriandre, ciboulette, basilic (je te dirais systématiquement avec des tomates), menthe…

Gérer l’assaisonnement

La clé.

  • Vinaigrette classique (ou twistée avec du citron confit) : 1/4 moutarde, 1/4 vinaigre balsamique, 2/4 huile d’olive, sel, poivre
  • Tahini / miel / ail / gingembre / sel / poivre
  • Sauce satay
  • Vinaigrette de framboises : mixer 100 g de framboises avec 2 c à s de vinaigre balsamique et 1 c à c de moutarde.
  • Pesto (notamment avec du riz)
  • Juste vinaigre balsamique sel poivre (ce que j’utilise la plupart du temps)

Salade haricots verts chèvre noix de pécan et vinaigrette de framboises

Ajouter des fruits

Pommes, fruits rouges, agrumes… Personnellement je conseillerai surtout la pêche (avec la tomate ou du jambon), la mangue (avec la tomate ou l’avocat), la pomme (avec du comté), les fraises (avec de l’avocat, du balsamique…) ou les framboises (avec des haricots verts ou de la salade)

Salades tomates mozza twistée avec de la mangue et avec de la pêche

                                      

Salade concombre mangue

Celles là n’ont jamais déçu les foules, et sont très faciles !

Ne pas hésiter à mettre des éléments tièdes ou chauds

Les brocolis roussis et les haricots ou potimarron tièdes fonctionnent très bien !

Salade brocolis roussis avocat tahini

Salade de mogettes et potimarron tiède

Ne pas hésiter à utiliser du congelé ou des conserves

Je pense notamment aux petits pois (congelés) et aux piquillos en conserves, pour te simplifier la vie.

Et enfin en cadeau, la technique pour les oeufs durs parfaits.

Bon ap’ !

PS : En bonus, j’ai demandé à mon coloc ce que lui inspirait salade, il a répondu « César »…

Pancakes salés farcis au porc de Jamie Oliver

On navigue encore à l’aveugle pour ce qui est des vacances d’été mais au moins, on profite des parcs. Personnellement j’ai découvert Vincennes, la coulée verte et la forêt de Fontainebleau sous un nouveau jour. Et bientôt, Cloister Park, Central park ?

Cette recette de Jamie Oliver est issue de son livre L’Amérique de Jamie, intitulée à la base « Pancakes sher ping »,  inspirée de la cuisine de Chinatown. Encore une recette New Yorkaise que je n’ai jamais goûtée, et encore une raison d’y retourner pour tester. J’ai fait la version classique avec du porc mais on peut aussi les faire avec du boeuf ou de l’agneau. Si tu es tout seul, je te conseille de diviser les doses ou de les congeler, sinon ça risque de faire beaucoup : un pancake et une salade font un parfait repas !

Continue reading “Pancakes salés farcis au porc de Jamie Oliver” »

Pain perdu d’Ottolenghi au yaourt à l’orange et aux fruits rouges

A Noël, j’ai eu la joie de recevoir le dernier livre d’Ottolenghi, NOPI. J’ai eu un peu peur en lisant l’introduction, qui explique que ce livre s’attaque à des techniques plus complexes que d’habitude et à des recettes plus élaborées… mais moi j’aime bien les recettes simples ! En le feuilletant, j’y ai trouvé effectivement beaucoup de plats à plusieurs préparations, à base de viande et d’ingrédients parfois difficilement trouvables à Paris, mais aussi, tout de même, quelques recettes abordables qui font leur petit effet, et cela inclut ce pain perdu.

Je t’ai déjà donné ma recette de base de pain perdu, simple et efficace. A l’opposé, celle-ci ne peut pas se faire au saut du lit et demande de s’organiser un peu mais ça reste une bonne technique pour utiliser le pain dur ou rassis. Je me souviens avoir été choquée aux États-Unis car ils font leur pain perdu (french toast, comme par hasard) à base de brioche fraîche achetée exprés. Pour moi, le pain perdu c’est vraiment un truc de récup, même si en le préparant bien, comme ici, on obtient une recette élaborée et pleine de saveurs différentes (yaourt frais parfumé, pain chaud croustillant, fruits acidulés) qui fait complètement oublier qu’il s’agit de vieux pain rassis bon à jeter aux canards.

Dans cette recette, j’ai remplacé le yaourt par de la ricotta fouettée et c’était délicieux. J’avais également peur de l’anis depuis une cuite mémorable au pastis m’ayant laissée une journée avec des relents d’anis, mais franchement ici c’est léger et ça parfume agréablement le sucre.

Continue reading “Pain perdu d’Ottolenghi au yaourt à l’orange et aux fruits rouges” »

Poivrons farcis au riz, tomates et pesto

Ce plat est un délice. Parfait pour l’été qui arrive : des poivrons farcis au riz, aux tomates rôties, au tofu fumé et aux tomates séchées avec du pesto et des pignons de pin grillés. Je le réserve pour mon traditionnel séjour en Bretagne et ses repas gargantuesques : un plat facile, qui convient à tout le monde et délicieux. Summer will not be cancelled : au minimum, j’irais en Bretagne comme chaque année, et avec un peu de chance à New York, où l’été est extrêmement chaud mais incroyablement génial.

Mes colocs n’arrêtent pas de se plaindre que je ne parle pas assez d’eux : j’ai eu beau leur attribuer des pseudos confidentiels pour le blog lorsque nous avons emmenagé ensemble (noms que j’ai déjà oubliés), je ne mentionne que le chat et eux tombent dans l’oubli. Peut-être est-ce que je ne les évoque pas assez parce qu’ils se nourissent beaucoup de pâtes carbo et de tartiflette et que ces deux recettes sont déjà sur le blog, ou alors qu’ils n’atteignent pas le degré de mignonitude du chat mais en tous cas, j’ai promis de parler davantage d’eux. Je ne publierai donc ma recette ultime de macarons (que je suis encore en train de mettre au point) qu’une fois qu’ils l’auront validée, vu qu’ils ont dû avaler tous les ratés… Bientôt, donc.

Continue reading “Poivrons farcis au riz, tomates et pesto” »

Petits pois upgradés par Ottolenghi

Cette photo fait très peu sexy, mais si tu veux améliorer un peu le quotidien des petits pois décongelés et ce rapidement, ce plat est parfait : comme toujours, Ottolenghi réussit sa magie, et ça m’arrange bien parce qu’avec le retour au bureau, la vie normale revient peu à peu et, tout comme on s’était habitués au rythme de la quarantaine, il faut maintenant se réhabituer au rythme normal, et franchement perso, je suis déjà épuisée. Mais on ne va pas se mentir, ça fait énormément de revoir les copains, de retrouver ma famille, de prendre une bière en simili terrasse (dans la rue quoi) et de ne pas faire d’attestation pour un oui ou pour un non… Le seul mécontent du déconfinement restera donc le chat, qui s’était habitué à nous avoir non stop.

Continue reading “Petits pois upgradés par Ottolenghi” »

Cookies praliné sarrasin

Avec la fin du confinement, j’ai plein de mes amis qui m’ont dit qu’ils ne se voyaient pas capables de continuer à cuisiner autant que leur rythme de croisière/confinement. Du coup les questions sur « comment tu arrives à cuisiner autant » sont revenues en masse, et là dessus, voilà mon secret (ou pas) : mon congélateur. Faire en grosses portions et congeler, c’est l’astuce numéro 1, tu peux aussi acheter des légumes pré épluchés/coupés et tout ça fonctionne avec le salé comme le sucré. Un exemple avec ces cookies (provenant de cette recette). Nous en avons mangé toute la semaine à la maison, en congelant les cookies en petites boules et en les faisant cuire au fur et à mesure. C’était un vrai bonheur.

Continue reading “Cookies praliné sarrasin” »