Sucré

La première fournée de Bredele : Bonnets de moines

Cette année, je me suis enfin décidée à me lancer dans les Bredele, les biscuits de Noël allemands. Chaque année, une amie dont la mère est alsacienne me fait baver avec des photos de boites remplies de Bredele… Il était temps de me venger.

Du coup, étant en train de désespérer sur mes cours de Stratégies des Organisations (mon examen est demain. Oups), j’ai tout balancé et je suis allée voir s’il y avait de quoi faire une des multiples recettes de Bredele que je récolte depuis quelques mois avec les fonds du frigo. Résultat : il restait un pot de confiture de mûres, c’était parti pour des Bonnets de moines ! En vrai tu peux utiliser une autre confiture du style myrtille ou quetsches. J’ai essayé aussi avec un reste de confiture d’abricots maison mais c’était pas terrible pour ce genre de biscuits.

Bref, la conclusion qui s’impose : c’était trop bon, la plupart ont été mangés à la bibliothéque dans la journée même…

Continue reading “La première fournée de Bredele : Bonnets de moines” »

La semaine des tiramisus : recette classique et version speculoos-caramel beurre salé

J’ai cuisiné beaucoup de tiramisus dans ma vie. Vraiment beaucoup. Pendant un an, j’ai dû cuisiner des gâteaux à quelqu’un qui n’avait pas de four, ce qui limitait grandement les possibilités… Au deuxième tiramisu classique, j’en avais déjà marre, donc j’ai fureté sur internet et j’ai innové…

Le tiramisu aux framboises (que ce soit à base de biscuits à la cuillère ou de biscuits de Reims) ne m’a pas convaincu : c’était bon, mais on avait pas du tout l’impression de manger un tiramisu, plutôt un de ces gâteaux qu’on peut acheter tout fait avec de la crème, bof. Le tiramisu nutella banane (oui, j’ai osé) avait beaucoup plu à mes trois testeurs mais perso j’avais trouvé ça assez écœurant (sans blague). En plus utiliser des trucs industriels tout fait style nutella dans les gâteaux, j’aime moyen (à part pour certains lava cookies…). Le tiramisu au spéculoos m’avait bien plu (c’est mon coté Nordiste (même si j’ai honte de le dire au vu de nos résultats à certaines élections régionales…)) mais j’ai atteint l’apothéose avec spéculoos-caramel beurre salé (c’est mon autre coté, le coté Breton…), que j’ai de plus testé de plein de manières possibles (écraser les biscuits, ne pas écraser les biscuits…).

Du coup, quand Marron m’a demandé si je pouvais lui faire un tiramisu, « mais classique hein, sans trucs bizarres » j’avais tellement l’habitude que je l’ai fait en révisant l’histoire des médias et de l’espace public (ça envoie du rêve, je sais). Une fois fini, c’est Jaune (qui a eu sa version à part sans café, cette enfant difficile) qui m’a dit qu’elle en voudrait bien un autre, mais cette fois-ci celui dont je me vantais, le spéculoos-caramel beurre salé…

Continue reading “La semaine des tiramisus : recette classique et version speculoos-caramel beurre salé” »

Tarte aux clémentines meringuées

Dans ma grande organisation et plannification des repas, lorsque je me suis lancée hier dans la tarte tatin aux coings et au gingembre, j’ai décongelé trop de pate à tarte. Donc me voilà, 22h, avec juste assez de pâte pour remplir trois petits moules à tarte (ça tombe bien, on est trois), et plus grand chose dans le frigo. Jaune a liquidé les pommes la veille dans des crumbles, il me reste donc des avocats et des clémentines. Heureusement, j’avais dans mes tiroirs cette recette de tarte meringuée aux clémentines, j’ai divisé les doses, décongelé des blancs d’oeufs, emballé c’est pesé.

La tarte est vraiment coule, le clémentine curd est assez doux, pas trop acide ni sucré, et la pâte à tarte est toujours aussi bonne, un biscuit. Là je te donne les proportions pour une vraie tarte.

Continue reading “Tarte aux clémentines meringuées” »

Tarte tatin coings gingembre

 

Et oui, encore des coings (coin) ! Aprés ma tarte amandine de l’autre fois, il me restait plein de coings déjà cuits, et j’avais tout congelé en attendant une bonne idée. La bonne idée est arrivée sous forme de papilles et pupilles, et j’ai décongelé les coings et une part de ma pâte à tarte que je fais toujours en grosses proportions pour en avoir au congélo. Donc oui, c’est une pâte sablée, c’est vrai que pour les tartes tatins c’est souvent plus sympa la pâte feuilletée mais ça marche trés bien avec autre chose (et la pâte sablée c’est moins cher, surtout si tu la fait)

Continue reading “Tarte tatin coings gingembre” »

Les fabuleux pancakes au potimarron pour les dimanches d’hiver

 

Pour faire plaisir à une amie absolument fana de potiron et autres courges, et sur les conseils d’une autre amie férue de cuisine, qui m’envoie régulièrement des liens et des idées de recettes, j’ai décidé de tester recette de pancakes de l’ornithorynque pour notre déjeuner dominical avec les copains, et franchement, j’ai pas regretté.

Le goût du potimarron (vu que j’ai décidé de faire la recette avec du potimarron au lieu de potiron) et des épices se sent quand on le mange nature (et c’est délicieux) mais avec un peu de miel ou de sirop d’érable, on dirait un pancake normal, juste particulièrement moelleux ! Et il s’agit bien d’une recette sucrée (malgré ce qu’on pensé les gens au premier abord).

Cette recette peut également être faite avec du potiron, mais moi j’avais du potimarron sous la main du coup voilà (triste France). Par contre, le potiron se gorge plus d’eau, donc c’est important du coup de le cuire à la vapeur, alors que le potimarron tu peux cuire dans l’eau si tu veux.

Au niveau des quantités, j’ai doublé les doses et j’ai eu une vingtaine de pancakes, donc n’hésite pas à augmenter si tu attends beaucoup de gens, la pâte peut se garder un peu au frigo si tu veux en refaire le lendemain (par contre je sais pas trop si c’est intéressant de la congeler…)

Continue reading “Les fabuleux pancakes au potimarron pour les dimanches d’hiver” »

Crumble aux pommes, classique et délicieux

Aprés avoir essayé de réaliser un crumble aux pommes en ajoutant du caramel au beurre salé (encore une commande de ma très chère coloc qu’aprés délibération nous allons appeler Jaune), et une grosse déception, j’ai décidée que désormais je me contenterai de ma recette de base de crumble. Plus on rajoute de choses, plus on perd le goût unique, un peu caramélisé mais pas trop, du crumble, et qui fait que ce dessert plaît à tout le monde, bec sucré ou non, difficile ou non. Cette base réadaptable est donc simple, délicieuse et pas trop sucrée, et on peut même remplacer une partie des miettes par des galettes de St Michel écrasées…

À servir avec une boule de glace à la vanille.

Si tu cherches d’autres recettes de crumbles sucrés, il y a sur le blog de la rhubarbe, de la mûre et un banane-chocolat

Continue reading “Crumble aux pommes, classique et délicieux” »

Entremet chocolaté super simple

DSCF3701DSCF3708
J’avais promis à mes colocs (et à mes amis en passant) que si elles me faisaient une commande, je la ferait. Je l’ai bien regretté quand l’une d’entre elles est venue avec un grand sourire me présenter un entremet au chocolat.
Je n’aime pas les entremets, surtout au chocolat, cela me fait penser à ces gateaux avec des couches, de la crème etc. Mais j’aime le défi qu’ils représentent, et comme je suis parfaite (<3), je me suis lancée.
Verdict : c’était pas très long, pas trop de vaisselle et surtout hyper classe ! Je l’ai trouvé bon (très chocolaté et un peu lourd mais c’est un entremet) mais sans plus, mais tou les goûteurs ont adoré, comme quoi je suis la seule à avoir un problème avec les entremets…
Edit : j’ai refait cette recette pour le pot de départ d’une collégue, en modifiant les doses : il a été adoré et je crois avoir vraiment trouvé l’équilibre entre les différentes couches ! Je l’ai décoré avec des noisettes mais j’aurais pu le faire avec des framboises, à méditer.

Continue reading “Entremet chocolaté super simple” »

Brownie collant à la poudre d’amandes

 

(Crédits photos : Maxou <3)

Ce week end, il y a 4 anniversaires, mais pas assez de sous / temps pour faire 4 gateaux… J’ai donc fait au mieux, en respectant les demandes des principaux intéressés… Et on a bouffé des gateaux et des pates toute la semaine.

Mais au final, une seule de ces recettes était (de mon avis) assez bien pour être publiée… Car oui, je fais un tri dans tout ce que je cuisine, même si on dirait pas ! (par exemple le potiron au reblochon de cette semaine… Bof). J’ai donc fouillé dans mes recettes pour trouver « du chocolat« .

Continue reading “Brownie collant à la poudre d’amandes” »

Tarte amandine aux coings

 

Depuis qu’avec les copains on habite dans le même quartier, on essaye de profiter du marché du dimanche pour manger un bon poulet ensemble. Et de temps en temps, comme 3 poulets, 1 kg de patates et 2 baguettes ne suffisent pas aux gros tas que nous sommes, on ajoute un dessert fait par moi (comme toujours, ils commencent à s’y habituer) avec les fruits achetés le matin. Genre des coings (coin) (j’adore), le fruit que tu ne sais jamais comment cuisiner.

La recette est vachement bonne, enfin surtout pour moi qui suis une grande fan de tartes amandines, faut avouer qu’elle n’est pas révolutionnaire mais c’est une bonne façon d’accomoder les coings (coin) (non je ne m’en lasse pas). Le nappage de miel à la fin est indispensable pour moi (sinon, c’était assez peu sucré au final), mais mes testeurs n’étaient pas tous d’accord, et ma coloc réclame à grand cri de la sauce au chocolat pour aller avec. A voir.

Continue reading “Tarte amandine aux coings” »

Sablé chocolat fleur de sel

 

Chaque soirée est une occasion d’utiliser mes chers amis comme cobayes, et en général je fais des biscuits : c’est plus facile à manger sans s’en mettre plein les doigts, et ils finissent tout sans rien dire.

Ces biscuits là sont super bons, le sel fait vraiment ressortir le chocolat, et ça se mange à toute vitesse.

Continue reading “Sablé chocolat fleur de sel” »