Izi money trop facile

Les dernières salades de l’été

Bon ça y est, il recommence à faire froid mais comme j’avais pas internet (encore en galère) j’ai même pas pu publier tout ça !

Salade tomates pêches mozza’

On est qu’en juillet et j’ai déjà refait trois fois cette salade pour divers rassemblements zestivaux. Les gens sont un peu surpris au début mais rapidement, te couvrent de compliments ; tu peux donc la faire sans crainte. Deux barquettes de tomates cerises de toutes les couleurs, coupées en morceaux, deux péches coupées en morceaux, de la mozzarella et quelques feuilles de basilic ! Un peu de vinaigre basalmique, sel et poivre suffisent en général à l’assaisonnement…

Salade melon gorgonzola basilic

Super facile : du melon en cubes, pareil avec le gorgonzola, quelques feuilles de basilic. Un peu de sel et de poivre, et voilà ! (et oui, je fais un article pour ça)

Salade de pois-chiches, roquette, tomates et citron confit

Tu te souviens comment j’avais fait du citron confit ? Bah je savais pas comment l’utiliser, mais en fait en le mettant dans une vinaigrette (moutarde, vinaigre, huile et poivre) un peu de jus et des petits bouts de citron confit. Avec ça, des pois chiches (cuits, évidemment), quelques tomates, de la roquette, un peu d’oignon haché et voilà ! Et la vinaigrette peut se réutiliser dans plein de salades, elle est top…

Lasagnes de ravioles du Dauphiné, saumon et courgettes

On avait la gueule de bois, je rêvais de lasagnes, et j’ai donc récupéré cette recette , qui est plus rapide à cuisiner que des lasagnes de base : on a cuisiné, on a mangé la moitié à deux (oupsi) et les photos sont moches parce que c’est pas moi qui les ai prises…

Continue reading “Lasagnes de ravioles du Dauphiné, saumon et courgettes” »

Citrons confits salés et légumes au citron confit

Aprés une pause au resto marrocain avec ma mère, je me suis dit que les citrons confits salés, ça pouvait te changer un plat. Ca parfume tout et, comme je l’ai découvert dans mes recherches sur le internet mondial, c’est super facile et pas cher à faire ! Faut juste avoir la patience de les regarder sans les manger… Pour des idées sur comment l’utiliser, aller voir par ici !

Continue reading “Citrons confits salés et légumes au citron confit” »

Poêlée de patate douce, poire, épinard et tofu fumé

Après une longue discussion avec petit frère n°3 (6 ans…) sur pourquoi ne pas manger de viande (ironique, après le Coronation Chicken, mais je fais quand même attention), j’ai décidé de leur concocter une petite mixture vegan avec tout ce qu’il faut de protéines etc… Je me suis donc baladée par , un blog génial pour des bons repas complets.

Et les trois gamins ont aimé. Victoire pour le peuple. En vrai, c’est un super plat complet, nourrissant, vegan et sain !

Continue reading “Poêlée de patate douce, poire, épinard et tofu fumé” »

La vraie recette des pâtes à la Carbonara

 

La fête de la musique, c’est toujours un peu limite ; on galère à trouver des groupes sympas, il fait moche, t’as des gens bourrés partout… Mais cette fête de la musique là a révolutionné ma vie. J’ai en effet appris la vraie recette des pâtes à la Carbonara, qu’en fait nous les français on fait n’importe comment.

Alors déjà t’as pas de crème.

Ni de lardons.

Gros choc culturel. J’en ai même révé pendant la nuit. Du coup, petit frère n°2 et moi, ce midi, on a mangé des carbos. Et des vraies ! Interdiction de rajouter/enlever des ingrédients, il faut tout suivre à la lettre.

Pour deux personnes :

  • 200 g de tagiatelles fraiches (au rayon frais du supermarché donc, pas avec le reste des pâtes)
  • 1 oeuf + 2 jaunes (un oeuf pour le plat et un jaune par personne)
  • Du parmesan Parmigiano Reggiano, non rapé
  • Pancetta (arrotolata ou affumicata), voire du guanciale (joue de cochon) mais ça a priori, tu ne le trouveras pas en supermarché
  • sel, poivre, huile d’olive
  • Eventuellement un peu d’ail
Faire cuire les tagiatelles al dente dans un grand volume d’eau salée. Et pas la peine de mettre de l’huile dans l’eau !
 
Pendant ce temps, battre ensemble l’oeuf et les jaunes jusqu’à ce qu’ils soient mousseux. Puis, ajouter le parmesan rapé à la main, avec une rape à fromage comme dans l’ancien temps, et battre encore quelques minutes. Poivrer.
Dans une poele, faire revenir la pancetta avec un peu d’huile d’olive (un tout petit peu !) jusqu’à ce qu’elle ait doré.
Egoutter les pâtes, ajouter les oeufs et le parmesan, a mélanger directement sinon les oeufs vont cuire et ça va faire des bouts d’omelette partout dans tes pates, ça sert à rien et c’est moche. Rajoute la pancetta et mélange ! Tu peux rajouter un peu de parmesan avant de manger.
Bon ap’. Et vive le gras.

Les barbeuc’ d’été : Guacamole & Houmous

Guacamole

Pour nos retrouvailles, mon père m’a fait son fameux guacamole ; il est moins piquant et crémeux que la version originale, mais c’est ça qui est top.

  • 2-3 avocats bien murs
  • 1 tomate
  • un bouquet de coriandre
  • 1 petit oignon + 1 gousse d’ail
  • Jus de citron (vert, c’est un plus)
  • Sel, poivre, épices selon tes goûts : cumin, piment, tabasco, ras-al-hanout…

Enlever la peau des avocats, les éplucher, les couper en morceaux. Faire pareil pour les tomates, éplucher et émincer l’oignon. Éplucher et écraser l’ail. Hacher la coriandre. Mélanger tout en écrasant avec une fourchette. Ne surtout pas mixer ! Ce serait perdre toute la texture…

Ajouter au goût jus de citron, épices, sel et poivre !

 

Houmous

  • 300 g de pois-chiches cuits
  • 2 gousses d’ail épluchées
  • 2-3 c à c de tahini
  • Jus de citron
  • Sel, poivre, épices selon tes goûts (cumin, paprika, piment, éventuellement coriandre fraiche, sésame grillé…)

Mixer les pois-chiches avec l’ail, le tahini, 3 c à s de jus de citron, 3 c à s d’eau. Adapte ensuite les quantités de liquide à la texture que tu préfères, moi j’aime bien pas trop liquide…

Ajoute ensuite les épices au goût, et voilà ! C’était pas très compliqué tavu.

Paraît-il que le houmous doit se servir avec un filet d’huile d’olive et quelques pois-chiches non mixés sur le dessus…

DSCF4380 DSCF4381

Enregistrer

Couscous à l’orange

Ok je vais être honnête. L’histoire de base c’est qu’il me restait de la semoule. Mais j’ai fini par concocter un truc comme ça avec les fins de placards et c’était super bon ! Sinon il me reste plus que deux exams (ça t’intéresse hein…)

Pour deux personnes :

  • 200 g de couscous
  • 2 oranges (une pour le jus, une pour les suprêmes)
  • 1 c à c de sucre
  • Une poignée de pistaches
  • Une poignée de raisins secs
  • 1 oignon
  • Quelques gouttes de fleur d’oranger
Pour une recette du placard vite fait bien fait, pas trés compliqué : Mettre la semoule dans un saladier, ajouter de l’eau bouillante peu à peu, jusqu’à ce que la semoule soit cuite.
Dans une casserole, presser le jus d’une orange, mélanger avec le sucre, la fleur d’oranger et une cuillère à soupe d’eau. Faire bouillir le tout pour former un sirop. L’ajouter ensuite à la semoule. Bien mélanger pour que ce soit bien absorbé.
Emincer les oignons, les faire revenir dans une poele avec un peu d’huile, jusqu’à ce qu’ils soient un peu confits / grillés.
Ajouter les oignons, les pistaches, les raisins secs et les suprêmes de l’orange restante à la semoule. Saler, et c’est bon ! Izi money pas cher je te dis.

Tchâo les enfants.

Le nouvel article des salades saines

Encore l’article easy de recettes qu’on dirait saines et qui sont faciles… Pour la bonne conscience pré-été !

Salade toute verte pomme – avocat -roquette

Là, en gros, roquette, une pomme épluchée en morceaux, et deux petits avocats bien murs en morceaux ! Petite vinaigrette et voilà. J’ai essayé aussi avec du pesto pour rajouter encore du vert mais c’était moins sympa… Peut être avec un pesto de roquette ou de fanes de radis (recette à venir, je promise).

Une autre salade un peu verte Petits-pois – fêta – oignons rouges – menthe

Je l’ai trouvé chez l’Ornithorynque que j’adore : en gros, tu écosses tes petis pois et les fait cuire 10-15 min dans l’eau bouillante salée, sauf si tu habites en Espagne / a la flemme et que tu les achète en boite déjà cuits. De la fêta, un oignon rouge coupé en rondelles et quelques feuilles de menthe ! Manque plus que l’éternelle vinaigrette, sel, poivre, et c’est bon.

Salade Caprese de Jamie O. encore : Pêches – Jambon de parme

Cette salade là est vraiment délicieuse, mais pas vraiment bikini-proof. Pour une personne, tu mets deux pêches coupées en morceaux, une boule de mozza en morceaux, quelques tranches de jambon de parme et un peu de basilic ! Tu peux rajouter de la salade style roquette mais perso je trouve que c’est bien comme ça. Et bien sûr sel poivre vinaigrette !

L’ultra classique que j’ai presque honte de présenter : Avocat – Pamplemousse – Crevettes

Super izi, j’ai presque honte. Deux avocats, un pamplemousse et des crevettes, voilà.

Des gros bisous.

 (on y croit tous)

 

Enregistrer

Les classiques Espagnols 1 : Le Gazpacho

En ce moment, je bataille avec l’administration, et je suis dans le flou total par rapport à mon pays de résidence pour l’année prochaine… Donc sans savoir si je vais être en Espagne en septembre, au cas où, je fais tous les classiques que j’avais pas eu le temps d’apprendre à faire.

En Castille, en gros c’est des oeufs, de la viande, des patates et de l’huile d’olive… Donc c’est pas hyper sain et souvent pas hyper bon, même si les croquetas et la tortilla de patatas, c’est le must, avec l’hornazo au bout de deux bouchées tu te demande comment tu va survivre (En gros : une genre de pâte à empanadas bien épaisse, du chorizo, du jambon, parfois encore une autre viande et des oeufs. Bon appetit).

Du coup, moi je voulais un truc un peu plus frais -surtout vu le temps qu’il fait-. Donc gazpacho, izi money.

Continue reading “Les classiques Espagnols 1 : Le Gazpacho” »

Le gratin de chou-fleur parfait

Je crois très honnêtement que j’étais la plus parfaite des gamines au monde. Je mangeais mon assiette jusqu’au bout (et même celle des autres à la crèche, ma mère recevait des plaintes…) et franchement, je raffolais des trucs que les gamins n’aiment pas, style le brocolis, les haricots verts… Et mon plat préféré était le gratin de chou-fleur.

Et ça tombe bien, parce que c’était une spécialité de ma nounou, qui continue à nous le faire (elle est toujours chez nous (OUF) pour petit frère numéro 3 qui n’a que 5 ans…), et à chaque fois que je rentre à la maison ou que je me fais opérer de l’appendicite, je fais mes yeux larmoyants et je réclame. (Je vous sortirai un jour ses autres spécialités. Je gère le gratin dauphinois grâce à elle, mais il me faut encore m’acharner sur les tomates farcies, les meatballs et les endives au jambon.)

Alors, que l’esprit de Corinne (bah oui c’est son nom), soit avec vous.

Continue reading “Le gratin de chou-fleur parfait” »