parmesan

Lasagnes butternut – ricotta – mozzarella

Pour l’instant, dans notre nouvel appart, nous n’avons pas internet. Je suis sûre que tu conçois la douleur que cela représente, qui m’oublie donc à écrire mes articles en cours d’anglais. On fait ce qu’on peu avec ce qu’on a… Mais du coup, ça met longtemps, il me faut les photos et les recettes sous la main, bref si je publie peu en ce moment c’est pas ma faute.

Pourtant, on cuisine dans cette fameuse coloc ! Toujours des tests, pas toujours bons (exemple pris au hasard : de la pâte à macarons de Nancy, qui a fini étalée sur une plaque et raclée à la cuillère. Grande classe), et finalement on mange beaucoup. Et comme on est toutes les trois fans du gras, et que l’hiver arrive, c’était le moment parfait pour des lasagnes bien fat d’hiver, inspirées d’ici.

Edit : j’ai refait cette recette, que j’ai un peu allégé par rapport à la version de base, qui était très lourde, c’est toujours aussi bon et cocooning ! J’étais toute seule cette fois-ci donc j’avais divisé les doses par deux et fait ça dans un moule à cake : c’est une super technique.

Continue reading “Lasagnes butternut – ricotta – mozzarella” »

La vraie recette des pâtes à la Carbonara

 

La fête de la musique, c’est toujours un peu limite ; on galère à trouver des groupes sympas, il fait moche, t’as des gens bourrés partout… Mais cette fête de la musique là a révolutionné ma vie. J’ai en effet appris la vraie recette des pâtes à la Carbonara, qu’en fait nous les français on fait n’importe comment.

Alors déjà t’as pas de crème.

Ni de lardons.

Gros choc culturel. J’en ai même révé pendant la nuit. Du coup, petit frère n°2 et moi, ce midi, on a mangé des carbos. Et des vraies ! Interdiction de rajouter/enlever des ingrédients, il faut tout suivre à la lettre.

Pour deux personnes :

  • 200 g de tagiatelles fraiches (au rayon frais du supermarché donc, pas avec le reste des pâtes)
  • 1 oeuf + 2 jaunes (un oeuf pour le plat et un jaune par personne)
  • Du parmesan Parmigiano Reggiano, non rapé
  • Pancetta (arrotolata ou affumicata), voire du guanciale (joue de cochon) mais ça a priori, tu ne le trouveras pas en supermarché
  • sel, poivre, huile d’olive
  • Eventuellement un peu d’ail
Faire cuire les tagiatelles al dente dans un grand volume d’eau salée. Et pas la peine de mettre de l’huile dans l’eau !
 
Pendant ce temps, battre ensemble l’oeuf et les jaunes jusqu’à ce qu’ils soient mousseux. Puis, ajouter le parmesan rapé à la main, avec une rape à fromage comme dans l’ancien temps, et battre encore quelques minutes. Poivrer.
Dans une poele, faire revenir la pancetta avec un peu d’huile d’olive (un tout petit peu !) jusqu’à ce qu’elle ait doré.
Egoutter les pâtes, ajouter les oeufs et le parmesan, a mélanger directement sinon les oeufs vont cuire et ça va faire des bouts d’omelette partout dans tes pates, ça sert à rien et c’est moche. Rajoute la pancetta et mélange ! Tu peux rajouter un peu de parmesan avant de manger.
Bon ap’. Et vive le gras.