Salé

Poulet Victoria

Me demande pas d’où vient le nom de ce poulet, je ne sais pas, mais c’est un genre petit curry trop bon, sucré-salé comme je l’aime. Et puis l’envoi express de pâte de curry de France a sauvé mon alimentation. En vrai là j’en avais un peu trop mis mais c’était bon. Aprés moi je l’ai fait avec un riz sauvage parce que je finis les placards, mais du riz basmati colle mieux, autant être honnête avec soi même.

En vrai j’en ai marre de cuisiner que du salé en ce moment mais mes colocs sont pas trop là donc je vais pas me faire un gateau au chocolat pour moi toute seule… Heureusement, j’ai un énorme double anniversaire la semaine prochaine, du coup ILS VONT EN BOUFFER DU GATEAU AU CHOCOLAT.

La recette originale a de la mayonnaise mais perso j’aime pas du tout ça donc j’ai juste mis un peu crème…

(suite…)

Brandade de Morue

Ici, à Salamanca, on est tout prés du Portugal, donc le bacalao, c’est à la mode. Mais déjà qu’en allant à Lisbonne on a galéré pour trouver des accras, alors la brandade c’était completemment impossible.

Sauf que moi, ma nounou, elle me faisait de la brandade de morue.

La conclusion était évidente : j’allais choquer mes colocs en faisant un nouveau plat chelou.

(suite…)

Les Spaghetti alla Putanesca des Orphelins Baudelaire

DSCF3322DSCF3324

Quand j’étais enfant, j’étais une très grande lectrice de livres, et pour être honnête, je le suis encore maintenant, en jeunesse (j’en suis à quoi, ma dixième relecture d’Harry Potter ?) et autres. J’avais même des bouquins cachés dans ma case pour quand je m’ennuyais en cours, je lisais dans la cour de récré (en vrai j’avais des amis quand même hein…), je lisais quand mes parents m’obligaient à les accompagner pour des marches (la gamine à côté du précipice, c’était moi)…

Et puis souvent dans les bouquins ON MANGE TROP BIEN. Surtout dans les Rougemuraille, ils font des banquets de ouf tout le temps (et ils mangent notamment des scones, que je n’avais jamais gouté, un vrai sujet de fascination sans même savoir à quoi cela ressemblait). Parfois, il y avait aussi des plats plus classiques, par exemple, les Pâtes Alla Putanesca des Orphelins Baudelaire… Le comte Olaf, dans le premier tome, oblige ainsi les trois orphelins à faire un plat pour son affreuse trouve de théâtre, et ils improvisent un plat de pâtes avec les ingrédients du placard.

Cela faisait longtemps que je voulais tenter cette recette, qui dans ma tête est irrémédiablement liée à ce livre et là, toutes les conditions étaient réunies : je voulais quelque chose de rapide, qui ne nécessite pas d’ingrédients frais parce qu’on est en week-end férié et que je suis en pyjama chez moi, et en même temps un plat qui calle bien pour un lendemain de gueule de bois, et quoi de mieux que les pâtes ? J’en profite pour faire un argumentaire en faveur des sauces pour les pâtes : des amis me disent souvent qu’ils ont la flemme de cuisiner, que c’est trop long, et bien justement, la plupart des sauces de pâtes sont assez faciles (ici c’est ultra izi) et rapides pour se faire pendant le temps de cuisson des pâtes, donc cette excuse n’est pas valide.

(suite…)

Gratin de macaronis au foie gras

Salut toi.
Oui je suis une fifolle en ce moment, je cuisine et je publie plein de trucs (profites-en, je vais faire une pause examens/j’ai plus de sous parce que j’ai tout dépensé en pizzas pour regarder Games of Thrones).
Breeeeef, ce gratin, j’ai trouvé la recette ici, sur un blog que j’adore, j’aime les pâtes, le gratin c’est gras : tout pour me plaire.

(suite…)

Curry potiron-crevettes-noix de cajou

dscf1347

Plus j’ai du boulot à faire, plus je fais d’autres trucs style cuisiner… En même temps, le curry, c’est un peu mon plat confort food par excellence. C’est chaud, ça tient au corps, c’est parfumé… Doudou quoi. Du coup, quand je déprime, je dois travailler, je suis malade, surtout l’hiver, c’est curry. Et puis comme ça tu sauras comment utiliser ton potiron que tu traînes depuis plusieurs jours dans ton placard et qui a déjà fait deux soupes… Sinon, tu peux aussi acheter potiron et crevettes surglées !

(suite…)

Salade de courgette crue au parmesan et aux pignons de pin

C’est le printemps, les petits oiseaux, en Espagne il fait aussi beau qu’en août à Lille, donc on fait des salades pour manger au bord du rio.

La clé de cette recette est la fraîcheur de la courgette, qui doit être de bonne qualité pour être mangée crue !

(suite…)

J’AI ENFIN REUSSI les Falafels

J’ai essayé plein de fois de faire des falafels, et c’était jamais bon, donc comme pour les palets bretons, les macarons et le brownie, je me suis acharnée et ça a payé ! (Y’a encore des trucs en progression par contre, style la foret noire. Je vous tiens au courant quand j’aurais finalisé les essais).

Et j’ai fini par réussir et faire des falafels vraiment bonnes, que je vous donne avec une recette desauce au yaourt plutôt coule, surtout quand on a rien sous la main.

Le truc le plus important, c’est d’utiliser des pois chiches SECS, et de les réhydrater et bien sécher avant de s’y mettre. Donc mets y toi à l’avance. C’est une des raisons de mes échecs. L’autre est que j’avais compris qu’on pouvait faire une version « saine » en les cuisant au four : c’est une super mauvaise idée, c’est tout sec et trés dense. Comme quoi, plus y’a de gras mieux c’est. Et d’ailleurs si ca l’est pas assez, tu peux mettre un peu de fromage au centre, style tome de savoie, en enveloppant bien.

 Oh et la pâte se congèle trés bien crue, si t’as vu un peu gros niveau quantités comme moi, tu forme les boules, dans un tupperware, au congélo, emballez c’est pesé.

  • 500g de pois chiches SECS
  • 1 petit oignon
  • 3 gousses d’ail
  • 1/2 bouquet de persil
  • 1/2 bouquet de coriandre
  • 2 c à c de cumin en poudre
  • 1 c à c de paprika
  • 1 c à c de bicarbonate
  • Huile de friture

La veille, mettre donc les pois chiches (t’as compris maintenant, ils sont secs) dans deux fois leur volume d’eau froide.

Une fois réhydratés (le lendemain donc), les faire bien sécher entre deux feuilles de papier absorbants. Il doivent être trés secs, ça prend donc quelques heures (faut pas être préssé).

Mixer les pois chiches : ATTENTION, il ne faut pas que cela fasse une pâte, donc il faut donner des impulsions par à coups, ou au hachoir à viande si vous avez ! Les pois chiches doivent s’aglomérer entre eux.

Mixer ensemble l’oignon, l’ail, les herbes aromatiques et les épices, en rajoutant une c à c de sel. Là vous pouvez faire de la bouillie. Ajouter l’ensemble aux pois chiches mixés, et bien mélanger.

Voilà t’as fait la pâte ! Forme des boules à la main, de la taille d’une grosse noix en serrant bien pour ne pas que cela s’émiette à la cuisson.

Faire chauffer l’huile de friture dans une poele. Une fois l’huile chaude, faire frire les falafels jusqu’à ce qu’elles soient dorées (J’ai un gros doute. Masculin ou féminin les falafels ?) en les retournant bien pour qu’elles soient cuites de tous les cotés. Sortir de l’huile avec une écumoire et laisser refroidir sur du papier absorbant.

ENFIN FINI.

Et en bonus, la recette de la sauce vite fait qui fait du bien : 

  • 1 yaourt grec
  • 1 petite gousse d’ail écrasée
  • 1 c à c de cumin
  • 1 c à c d’origan (une grande passion espagnole, la môman de ma coloc elle en ramène qui sent trop bon…)
  • Jus d’un demi citron
  • Quelques feuilles de persil hachées

Bah euh tu mélanges tout quoi. Et c’est des trucs que t’as moy d’avoir dans ton frigo, donc c’est top.

Bon appetit les enfants.


Salade de potiron roti, salade, comté et noix

 

 

Bien le bonjour.
Bon ok, j’ai piqué l’idée ici, mais c’était super trop bon ! En plus, j’ai mangé ça avec une tarte aux groseilles, encore expérimentale, je vous tiens au courant, donc je me sentais comme un bon gros tas avant d’aller en économie d’Amérique Latine (j’ai des cours marrants), c’était coule.

(suite…)

Aubergines à la Parmigiana

Je sais pas ce qui m’a pris l’autre jour, j’ai voulu manger sain. Mon frigo plein de légumes, je me suis demandée ce que j’allais faire de toutes ces aubergines (en plus ça prend plein de place cette merde).
Et je me suis souvenue que ça pouvait se faire au four avec du parmesan. Au final c’était pas trés sain, mais super bon.

(suite…)